Corydoras sterbai
Aquariophilie d'eau douce

Des nageoires oranges et des tâches beiges sur le corps le caractérisent

Présentation de ce poisson originaire de rios Brésiliens et Boliviens

Originaire de quelques Rios Brésiliens et Boliviens, le Corydoras sterbai, malgré son prix assez élevé par rapport aux autres poissons chats de la même espèce, connaît un succès grandissant en aquariophilie. Il ne détrône pas encore le célèbre corydoras Panda ou Paleatus mais ses nageoires oranges qui contrastent admirablement bien avec la couleur beige/grise du reste de son corps font de lui un sérieux prétendant.

Ces animaux aquatiques qui occupent le fond de l'aquarium ont une espérance de vie pouvant atteindre facilement les 6-7 ans voir plus d'après certains aquariophiles. Ils sont connus pour apprécier la présence nombreuse de congénères et pour passer la majeur partie du temps à farfouiller dans le sable à l'aide de leur petits barbillons en quête de nourritures.

Maintenance facile, quelques regles à respecter pour le maintenir en forme

Une cohabitation possible avec pratiquement tous les poissons amazoniens

Le Corydoras sterbai comme tous les Corydoras est le poisson de fond parfait pour les aquariums communautaires au biotope amazonien. La cohabitation se passe sans encombre entre les différentes espèces qui peuplent cette région. Cela va des petits characidés typiques comme le néon bleu, rose ou bien encore le tétra citron par exemple aux poissons plus gros comme les gros cichlidés amazoniens (Discus, scalaire) en passant par les apistrogrammas Bitaeniata et compagnies. La liste des poissons pouvant cohabiter en paix avec le corydoras est donc longue car celui-ci est un grand pacifique dont l'unique préoccupation est de se trouver à manger dans le sable. Il n'y a également aucun souci à lui faire partager le même espace avec des crevettes d'eau douce.

Cohabitation avec le Corydoras sterbai - Dans cet aquarium des Otocinclus et des Crevettes red cherry partagent sans problème le même espace - 30/10/2013

Peu regardant sur son alimentation, attention à la concurrence !

Au niveau de leur alimentation, les Corydoras sterbai acceptent toutes sortes de nourritures mais ils ont un faible pour les vers de vases et larves de moustiques. Ces proies peuvent être vivantes dans l'idéal ou alors congelées. Il faut cependant veiller à ce que la concurrence dans la recherche de nourriture ne soit pas trop importante, c'est le cas notamment en présence d'Ancistrus ou de Botia. Sa réputation de poissons nettoyeurs provient du fait qu'il ne laissera traîner aucun reste de nourriture tombé au sol. par contre il ne faut pas attendre de lui qu'il mange les végétaux morts ou les déjections des autres habitants du bac.

Alimentation du Corydoras sterbai - Il s'aide de ses fragiles barbillons pour dénicher de la nourriture enfouit dans le sol - 30/10/2013

A élever en groupe, ne pas prendre un sol qui risque de le blesser

Le critère numéro 1 pour garder ses sterbai en parfaite santé mais surtout heureux avec un comportement au plus proche de celui qu'il adopte dans ses rivières amazoniennes, est de l'élever en groupe. 6 sujets est un strict minimum mais cela ne suffit pas pour espérer le voir évoluer en groupe compact. Idéalement un banc de 12 sterbais dans un volume de 120 litres sont des conditions optimales.

Banc de Corydoras sterbai - Ce poisson grégaire doit absolument sentir la présence de ses congénères pour se sentir rassuré - 30/10/2013

L'autre critère est le choix du sol. Celui-ci ne doit absolument pas être coupant car cela risque de blesser les barbillons de ses corydoras. Il faut donc absolument proscrire tout ce qui est quartz car complètement incompatible avec son élevage.

Qualité, température et paramètres de l'eau

Les paramètres à viser sont une dureté totale située entre 5 et 10 Gh. Un PH qui peut-être neutre mais dans l'idéal légèrement acide en ne descendant pas en dessous de 6. l'eau doit être renouvelée régulièrement en ne laissant pas les déchets s'accumuler dans le fond de l'aquarium. Il accepte un spectre assez large au niveau de la température qui peut-être compris entre 20 et 28 °c.

Il faut de préférences bien planter son bac en y laissant tout de même des zones libres pour qu'il puisse y nager en toute liberté. N'aimant pas la lumière et encore moins la lumière directe la présence de plantes flottantes ou suffisamment hautes est conseillée pour tamiser son éclairage. On peut planter de la pistia ou des lentilles d'eau. On peut également mettre de l'Egeria Najas ou de la Ceratophyllum demersum qui devraient créer l'ombre nécessaire.

Informations sur la ponte, la reproduction de ce Callichthydé

La reproduction du Corydoras sterbai est similaire à celle des autres Corydoras à un détail près : elle est jugée par beaucoup d'aquariophiles comme plus difficile à obtenir avec succès que les autres poissons de l'espèce.

La ponte est enclenchée à la suite d'un changement d'eau. on peut mettre une eau plus fraîche de 3 °c ce qui ajoutera une stimulus supplémentaire à l'activité sexuelle du couple. Ils peuvent parader pendant quelques temps avant que la ponte des œufs se réalise réellement. Ils adoptent la fameuse position dite en T permettant au mâle de féconder un maximum d’œufs malgré qu'un certain nombre le seront jamais. L'éclosion aboutit 72 heures plus tard. Les alevins, particulièrement exposés à la prédation des poissons sont handicapés par leur sac vitellin qui ne leur permettent pas nager librement. Idéalement il faut placer les œufs dans un aquarium spécifique à l'abri pour en sauver un maximum.

Reproduction du Corydoras sterbai - Dans cette vidéo on voit un couple adopter la position dite en forme de T.
Elle provient du site Aqua Lorca, où il y a de très nombreuses informations sur le Corydoras dont un large chapitre sur sa reproduction
- 30/10/2013

Pour assurer une croissance optimale de ses alevins, il faut veiller à ce qu'ils aient toujours à manger à disposition mais pas trop pour éviter une montée de nitrites qui leur serait fatale.

Pour s'assurer que l'on possède bien un couple de sterbai, on peut faire plus facilement la différence entre le mâle et la femelle en les observant par le dessus de l'aquarium. On différencie les femelles par un ventre beaucoup plus rond que celui du mâle. Par ailleurs, ces dernières sont plus grande d'un centimètre quand elles sont arrivées à maturité.

Voir la page sur les Corydoras pour un complément d'information.