Néon rose - Hemigrammus erythrozonus
Aquariophilie d'eau douce

Un poisson lumineux dans son aquarium

Une eau très douce pour le bac de ce characidé

L'Hemigrammus erythrozonus est un poisson appartenant à la grande famille des Characidés qui sont pour la plupart originaire d'Amérique du Sud. Ils sont souvent les compagnons parfaits d'arrière plan des bacs au biotope amazoniens où il cohabite avec des grands cichlidés tel le Discus ou le Scalaire. De nombreux aquariophiles francophones le surnomme également le poisson lumineux du fait de ses reflets roses particulièrement étincelants sous l'éclairage de l'aquarium. Cette couleur resplendissante est accentuée si ses néons roses sont en bonne santé en répondant à tous ses besoins et exigences de maintenance en captivité.

Néon rose - Les couleurs de ce poisson sont éclatantes quand il est maintenu dans de bonnes conditions - 06/09/2013

Il lui faut une eau douce voir très douce avec quasiment 100% d'eau osmosée. Le PH est un paramètre moins crucial pour son bien-être mais il faut de préférences une eau acide à neutre. Le PH idéal se situant autour de 6,5 (c'est le niveau d'acidité également exigé pour sa reproduction). L'aquarium devra être bien planté pour lui offrir des cachettes quand il sera stressé. En effet, c'est un petit poisson plutôt craintif et sujet au stress. Tout comme le néon bleu, il est cardiaque et très vulnérable à la maladie des points blancs. L'acclimatation du Néon rose dans tout nouvel aquarium doit être entourée de milles précautions et doit se faire les règles de l'art pour ne pas le traumatiser et déclencher la maladie.

L'aquarium de l'Hemigrammus Erythrozonus - Le bac idéal de ce Tétra devra être planté pour permettre au poisson de se cacher - 06/09/2013

L'Hemigrammus erythrozonus se retrouve fréquemment en aquariophilie en compagnie de grands cichlidés comme il a été dit dans l'introduction. Mais aussi avec des cichlidés nains tel le Ramirezi ou le Apistogramma Cacatois, Bitaeniata par exemple. Bien évidement la cohabitation avec d'autres characidés ou des corydoras (trilineatus, Julii, Habrosus, etc ...) ou bien encore un ancistrus se déroule sans souci particulier.

Par contre, la reproduction de ce néon a rarement été couronnée de succès en aquariophilie. Elle est réservée aux passionnés chevronnés comme c'est souvent le cas avec les poissons de la famille des characidés.