Japonica - Caridina multidentata
Aquariophilie d'eau douce

Une crevette Japonaise à la réputation de mangeuse d'algues

Eau douce pour les adultes, eau saumâtre pour les juvéniles

La Japonica de son petit nom ou Caridina multidentata par son nom scientifique est une crevette populaire en aquariophilie. Cet invertébré est originaire de plusieurs pays asiatiques mais essentiellement du fleuve Yamato au Japon. De ce succès et de son coté alguivore en a découlé de nombreux pseudonymes :

  • Crevette Yamato
  • Crevette mangeuse d'algues
  • Crevette nettoyeuse
  • Crevette nettoyante

Toutes ces appellations citées ci-dessus sont trompeuses, car il ne faut en aucun cas croire que la Caridina multidentata vous débarrassera des algues de votre aquarium. Au même titre que le poisson ancistrus, ou que l'Anentome helena pour se débarrasser des escargots, il ne faut pas en faire l'acquisition dans cet unique but. Même si cette crevette mange certes quelques algues de temps, elles ne constituent en rien son régime alimentaire de base. Elle préfère nettement les cellules mortes (détritivore) comme les résidus de plantes ou les cadavres de poissons.

Au fil des années, la Japonica se fait de plus en plus rare dans les bacs des crevettophiles et cela au détriment d'espèces asiatiques plus colorées, peut-être plus faciles à maintenir et dont la progéniture ne nécessite pas un passage en eau saumâtre. En effet, dans la nature les larves de cette Caridina sont naturellement dérivées vers la mer où elle vont s'y développer durant toute leur croissance. Bien que les adultes vivent très bien en eau douce et que les femelles soient souvent grainées, les juvéniles auront une espérance de vie n'excédant pas une semaine s'ils ne sont pas élevés dans l'eau salée.

Caridina multidentata grainée - Une femelle Japonica portant ses œufs sous son abdomen. - 13/07/2013

Malgré cela, cette crevette a du charme et se montre particulièrement active dans le bac. Elle n'hésite pas à rentrer en concurrence avec d'autres poissons pour essayer de s'approprier un maximum de nourriture lors de la distribution quotidienne. Elle est grégaire, on trouve à l'état naturel des groupes de Japonica de plusieurs centaines d'individus. Elle se plaira parfaitement dans un nano aquarium avec un groupe d'une dizaine d'individus. La cohabitation avec des poissons calmes se passent généralement très bien à condition bien entendu qu'ils ne soient pas prédateur de ce type d'invertébré.