Gourami perlé - Trichogaster leeri
Aquariophilie d'eau douce

Un beau Gourami modèle de pacifisme

Maintenance et aquarium idéal pour ce poisson de surface

Le Trichogaster leeri appelé couramment en aquariophilie le Gourami perlé, tire son surnom à sa robe ponctuée de taches rondes semblables à des perles. La couleur de ces perles varient selon l'éclairage et la couleur des néons qu'on a choisit d'installer. C'est un animal aquatique de choix pour les aquariums au biotope asiatique (originaire de plusieurs pays du Sud Est asiatique comme Sumatra, Bornéo et la Malaisie). Il est d'ailleurs bien représenté dans ce type de bac et dans les animaleries.

Ce Gourami de bonne taille, une douzaine de centimètres tout de même, est connu pour son grand calme et son pacifisme. Ce poisson passe la plupart du temps à la surface de l'eau à la recherche de nourriture, d'un nid à construire ou en parade amoureuse. La cohabitation avec d'autres espèces de poissons de surface est délicate surtout s'ils sont remuants et vifs. Par un exemple un mâle Chuna, pourtant deux fois plus petit, peut prendre le dessus un mâle qui se laissera dominé sans broncher ! La relation interspécifique est jugée comme bonne à condition que la surface offerte soit suffisamment grande pour se permettre l'élevage de plusieurs couples. Généralement un aquarium de 200 litres suffira juste à maintenir un couple ou un harem et il faudra prévoir un volume minimum de 300 litres pour plusieurs mâles. Quelques conflits peuvent subvenir, mais il n'y a pas vraiment de combats. Il s'agit plutôt d'un jeu d'intimidation entre eux.

Dans le bac, la présence de plantes flottantes est une obligation. Elles sont absolument nécessaires pour le bien-être du poisson. Il stagnera une bonne partie sous leurs ombres rassurantes. La Ceratophyllum demersum est la plante parfaite mais on peut également introduire des lentilles d'eau ou des Pistias qui feront également très bien l'affaire.

Il est primordial que la filtration ne créée pas un courant de surface trop important. Il faut orienter la crépine de rejet d'eau judicieusement pour briser le flux. Dans la nature, le Gourami perlé vit dans des rizières à eau stagnante donc faiblement oxygénée. S'il devait lutter perpétuellement contre un courant dans l'aquarium, cette expérience serait complètement traumatisante pour l'animal surtout qu'il n'est morphologiquement pas prévu pour ça.

Bien qu'il est élevé depuis bien longtemps dans des fermes d'élevage asiatiques pour les besoins de l'aquariophilie, le Trichogaster leeri a des exigences de maintenance et une qualité chimique de l'eau qu'il est essentiel à satisfaire. Si on la chance de pouvoir se procurer des spécimens sauvages, il ne faut surtout pas hésiter et sauter sur l'occasion. Ils seront alors beaucoup plus résistant face aux maladies. En règle générale, l'espérance de vie de ce poisson est de 8 ans. Pour lui offrir des conditions optimums, on veillera à le maintenir dans une eau légèrement acide avec un PH idéal allant de 6,5 à 7 et douce avec une dureté totale entre 5 et 15 GH..

Reproduction, ponte dans un nid de bulle

Le dimorphisme sexuel de l'espèce se repère essentiellement quand les spécimens sont arrivés à maturité. Il est très difficile de faire la différence entre jeune mâle et une jeune femelle Gourami. A l'âge adulte, Monsieur a une tâche orange au niveau la gorge qui augmente en intensité lors d'une période amoureuse. La femelle peut en posséder une également, mais elle sera plus terne, moins éclatante. La nageoire anale du mâle est également plus longue et sa caudale se termine en pointe.

Femelle Trichogaster leeri - La différence entre les sexes est surtout visible à l'âge adulte - 07/08/2013

La reproduction du Trichogaster leeri, comme tous les poissons du genre est relativement accessible à réaliser en aquariophilie. Le mâle construit très fréquemment un nid de bulle où seront déposés les œufs au nombre de 1000 quelques fois ! Mais pas de panique, il n'y a pas de risque d'invasion totale d'alevins car ils ne seront pas tous fécondés et la mortalité infantile sera importante. Au final, malgré milles précautions et des conditions parfaites très peu d'alevins arriveront à l'âge adulte. On observe également une forte disparité de croissance entre les jeunes individus.

Nid de bulle d'un Gourami mâle - Ce mâle est en train de commencer la fabrication d'un nouveau nid qui accueillera la ponte à la surface de l'aquarium - 07/08/2013

Après l’éclosion des œufs qui arrive en moyenne au bout de 36 heures après la ponte, les parents protègent généralement leur progéniture arrivée à la nage libre, mais si on souhaite sauver un maximum de bébés, on peut tout à fait les placer dans un bac spécifique contenant de la mousse de Java servant d'infusoire (Alimentation à privilégier durant les premiers jours d'existence).