Aquariophilie d'eau douce

Si on décide et avec raison, de fournir à ses poissons une eau à leur convenance, il y a de fortes chances que ces derniers demandent à être élevés dans une eau plus acide que l'eau à la sortie de son robinet. Par exemple, beaucoup de poissons Amazoniens comme les Discus, Scalaires, Ramirezi, Apistogramma cacatuoides, Néon tétra ou du Sud-Est Asiatique comme le Gourami lalius ou le poisson combattant demandent idéalement un PH neutre à acide. Il faut savoir cependant que contrairement à l'idée reçue, il ne s'agit pas là d'un paramètre primordial pour le bien-être de la plupart des espèces de poissons et qu'il faudrait davantage se préoccuper de son niveau de minéralisation (dureté). Ce guide vous fournira cependant les principales solutions pour baisser le PH de l'eau de son aquarium.

Le Discus apprécie les eaux acides - Contrairement à une idée reçue en aquariophilie, le PH n'est pas le paramètre le plus important pour la maintenance des poissons - 03/02/2014

Commencer par adoucir l'eau en diminuant son pouvoir tampon (KH)

Il est inutile de chercher à diminuer le PH si l'eau de son aquarium possède un fort pouvoir tampon (KH). La définition du pouvoir tampon de l'eau en aquariophilie, c'est sa capacité à absorber les acides sans pour autant changer son PH grâce à sa teneur en carbonates et bicarbonates. Ainsi, il faut prévoir un KH inférieur à 5 avant toute tentative d'abaissement du PH, sinon ce sera voué à l'échec ou tout du moins il n'y aura pas de solutions durables. La meilleure solution pour adoucir l'eau du bac reste l'emploi de l'eau osmosée au bon dosage. Une fois que son KH est assez bas (plus il le sera et plus ce sera facile), on peut agir alors sur le PH et on dispose différentes méthodes.

Les méthodes à disposition

Avant d'expliquer les différentes techniques pour baisser son PH, il faut savoir que les poissons sont sensibles à ses variations et qu'un changement brutal peut engendrer un état de stress pouvant être fatal. De même, un poisson évoluant d'un environnement plus acide que ce qu'il lui faudrait peut mourir par acidose. Il est donc important quelque soit la méthode choisie, de faire diminuer le PH le plus progressivement possible. Autre chose à savoir, dans un aquarium planté le PH aura tendance à baisser naturellement au fur et à mesure du temps.

Colorimétrie du PH - Les différents tests commercialisés permettent de connaître le PH de son aquarium grâce à la colorimétrie - 04/02/2014

Liste des solutions

Diffusion de Co2
C'est désormais la technique la plus prisée par les aquariophiles. Un système industriel de diffusion de co2 permet de contrôler et régler précisément le PH que l'on veut en plus de booster la croissance de ses plantes. Cela revient à ajouter de l'acide carbonique et donc permettra la chute du PH. Une électrovanne et un test permanent de co2 permet de se prémunir de l'acidose pour les modèles industriels. Même s'il s'agit d'un investissement plutôt coûteux, cette méthode est préférable pour baisser son PH qu'un système artisanal à base de fermentation de la levure qui n'assurera pas de façon stable la quantité de gaz carbonique produite. On peut trouver facilement un système co2 d'occasion dans les petites annonces.
Filtration sur tourbe
On trouve dans les magasins ou les sites spécialisés dans la vente de produits destinés à l'aquariophilie des concentrés de tourbe à placer directement dans son filtre. Cette solution peu onéreuse teinte cependant légèrement l'eau et son action tend à diminuer avec le temps. Il convient de tester régulièrement son PH pour voir s'il ne faut pas renouveler la tourbe présente dans le filtre. Elle n'a pas une action importante sur le niveau d'acidité, il faudra baisser son KH à 3 pour avoir une baisse significative.
Ajout d'éléments acides directement dans l'eau
La liste des éléments pouvant acidifier l'eau est très importante. Ils ont chacun un niveau d'action différent ce qui revient donc à faire un peu de cuisine dans son aquarium. Le PH devra être contrôlé systématiquement pour éviter les problèmes. Parmi les plus connus et répandus on peut citer :
  • Les racines de tourbière
  • Les fruits d'aulnes
  • Les feuilles de chêne (certaines essences)
Achat de produits dédiés à la baisse du PH
Il s'agit de la solution la moins conseillée car il faut éviter le plus possible d'ajouter des produits chimiques dans son aquarium et privilégier les méthodes naturelles. On peut cependant citer pH-Minus de JBL qui aura cet effet.

Si vous connaissez d'autres techniques, vous pouvez venir la présenter sur le sujet diminution du PH du forum sur l'eau de nos aquariums.

  • Date de création de l'article
  • Dernière modification