Fougère de Java - Microsorum pteropus
Aquariophilie d'eau douce

Une plante qui se cultive sans substrat

Maintenance de la fougère en aquarium d'eau douce

La Microsorum pteropus ou plus communément appelée fougère de Java est une plante aquatique qui possède la particularité de se cultiver hors substrat et donc attachée à l'aide d'un fil nylon sur un objet du décor ou une racine de l'aquarium à l'instar des anubias comme la variété nana. Présente, dans de nombreux pays de l'Asie du sud Est dont l'île de Java dont elle tire son nom commun, cette fougère est connue et appréciée par sa grande tolérance vis à vis de ses conditions de maintenance.

Cette robustesse trouve son explication par le fait que cet Microsorum pousse naturellement dans différents types de milieu qui sont bien souvent soumis à des périodes successives de sécheresse ou d'immersion totale pendant plusieurs mois. Par conséquent, on peut très bien la maintenir dans un aquarium totalement immergée, terrarium ou en paludarium. On peut également tout à fait la fixer dans un bac à l'eau saumâtre.

Peu de temps après la mise en eau de la Pteropus, la plante ne tardera pas à propager ses racines à la surface du sol. On parle alors de rhizome rampant. On peut la multiplier facilement à partir de ce rhizome car elle y forme des mini plants qu'on peut tout à fait replanter à condition que ce dernier possède déjà quelques feuilles.

Sa croissance est variable, mais généralement elle est considérée par les aquariophiles qui la cultivent comme lente. Elle produira au maximum une nouvelle feuille par semaine dans les meilleurs conditions et sous un éclairage relativement fort (il n'est cependant pas obligatoire de posséder un niveau de Lux important). On peut booster sa croissance ou éviter toute carence par l'adjonction régulière de fer chélaté. Elle appréciera cet apport régulier ! Attention cependant au surdosage pour éviter toute prolifération d'algues...

Fougère de Java - La Microsorum pteropus occupe un espace important dans l'aquarium -

Taches noires sur le dessous des feuilles

Il peut se former des taches noires sur le dessous des feuilles de la Microsorum pteropus. Il ne faut pas s'en alarmer et ne pas y voir un signe de carence, de maladies ou bien encore de nécrose car il s'agit en réalité de petites poches de spores que la fougère produit naturellement. Par contre si ces taches apparaissent sur le dessus, ça n'est pas normal et il faudra s'en inquiéter.

Nécrose de la Microsorum pteropus - Ici les feuilles montrent des vrais signes de nécrose car les tâches noires se trouvent sur le dessus -

Reproduction et multiplication du végétal

On peut trouver, sur de vieilles feuilles, des petites racines qui se développent. Il ne faut pas s'inquiéter, ce sont des plantules! C'est un moyen de reproduction pour ces fougères. Il faut les laisser évoluer, puis, les replanter une fois qu'il y a une ou deux feuilles sur la racine.

Vous pouvez diviser le rhizome en le coupant avec un couteau bien aiguisé ou des ciseaux, puis rattacher les deux morceaux de rhizome, les racines dans le substrat.

Prothalle de fougère de Java

Il arrive que des gens ayant des fougères de Java dans leur aquarium se retrouvent avec un invité inatendu: une plante ressemblant beaucoup à la Varech d'eau douce mais qui n'a pas été introduite intentionnellement. Il s'agit du gamétophyte de la fougère de Java.

Prothalle de fougère de Java - Malgré les apparences, il ne s'agit pas de la Varech d'eau douce mais bien d'une Microsorum pteropus -

D'habitude la fougère de Java se reproduit asexuellement: de nouvelles petites fougères apparaissent au dos des frondes matures, on parle d'apogamie. Mais il arrive plus rarement que la fougère de Java entreprenne une reproduction sexuée: des spores se forment au dos des frondes matures, chacune contenant seulement la moitié des chromosomes de la plante mère. Chaque spore va éclore et donner un prothalle (ou gamétophyte) ressemblant à du varech ou à une hépatique doté d'organes sexuels mâles et femelles.

Mais le prothalle est éphémère: une fois l'ovule fécondé, une nouvelle fougère va en pousser et détruire par le même fait le prothalle. Si vous voyez l'invité dépérir, parasité par une petite fougère de Java, c'est normal! Si vous maintenez plusieurs variétés de fougères de Java, il est possible que la nouvelle fougère soit un croisement aux caractéristiques intermédiaires.