Cohabitation, choix de population et de plantes dans 80l
Aquariophilie d'eau douce

Cohabitation, choix de population et de plantes dans 80l

Bonjour ! Je viens prendre conseil pour mon futur aquarim de 80l.
Je ne connais donc pas les paramètres de mon eau car je n'ai pas encore fait le cycle donc pou la population je pensais à :
-Un couple de colisa chuna
-Des corydoras pygmées (une dizaine)
-Des crevettes mais je ne c'est pas encore l'espèce... Des idées ?
-Quelques escargots (2/3)

Pouvez m'aidez pour le choix d'un banc de poisson pour le milieu et la surface ? Je pense que ce sera un bac amazonien sauf si je me trompe bien sur ! Je ne veux pas de guppy ni de platy et si vous avez d'autres idées pour le couple si il ne vas pas ?!
Avez vous des idées de plantes et est ce que tout va bien niveau population.

Merci beaucoup si vous me répondez très vite car je compte acheter tout dans deux jours ! Bonne soirée a vous membres du forum actif

Re: Cohabitation, choix de population et de plantes dans 80l

Bonjour, pour les crevettes des grosses sont mieux car je pense que des petites risquent de finir en casse croute pour les colisa. Je te déconseille les écrevisses car elle tuerons les Cory pygmaeus

Re: Cohabitation, choix de population et de plantes dans 80l

Merci thib42 donc quelle espèce de crevettes me conseille tu ?
Sinon' pour tout le reste, c'est cohérent avec le volume ?
A tu des idées de banc de poisson ?
J'aurais un chauffage, un filtre un sol nutritif et quoi comme gravier pour ne pas faire mal au barbillons des corys ?
Merci et cool ton aqua !

Re: Cohabitation, choix de population et de plantes dans 80l

Je viens de commencer moi meme mon aquarium (70L donc ca se tient) jai pris 2 miels aussi avec lesquels jai des des microrasbora kubotai et dans les temps a venir je vais prendre 2 ou 3 gastromyzon
Je pensais aussi mettre des crevettes mais les avis divergent quand à leur cohabitation avec les gourami ! Loche ponctuéeMicrodevario kubotai

Re: Cohabitation, choix de population et de plantes dans 80l

coucou

Pour tout mettre dans tes mains, voici le gros pavé explicatif ^^

=======================================
COLISA CHUNA JAUNE / GOURAMI MIEL JAUNE
=======================================


Les colisa chuna jaunes, sont une variété de sélection des Colisa Chuna naturels.
Je ne les conseille pas, car le sexage devient très dur, voir impossible, ou voir absurde.

Chez les Colisa Chuna de couleur naturelle, le sexage est très facile.
Car c'est justement leur forme et couleurs naturelles, qui permettent le sexage.

Forme Naturelle :


  • - Femelle Gris à brun, avec souvent une bande gris/brun foncé en milieu de corps
  • - Mâle :
    • - Liseret jaune prononcé sur la nageoire dorsale
    • - Corps rouge/orange,
    • - Noir de la tête, en passant par la gorge, jusqu'à la nageoire ventrale


A noter qu'il existe une variété sauvage très rare avec la gorge bleue claire, entièrement marron prononcé, et une absence totale de noir et de rouge. Un peu comme une sorte d'albinisme qui fait passer le noir au bleu-cyan clair.
Dans cette variété, le mâle et la femelle sont durs à distinguer, car ils ont tous les 2, la gorge bleue claire. Seul le liseret jaune sur la nageoire dorsale permettra de dire que c'est un mâle, et seul le ventre plus gros permettra de dire que c'est une femelle.

(source allemande : http://www.fischreisen.de/Honigfadenfisch_Colisa_chuna.html )

A retirer leur couleur naturelle, ce qui est une ineptie, on arrive souvent que les personnes ont parfois 2 mâles qui se bastonnent. Dans le meilleur des cas, on les retrouve dans la section Petite Annonce. Au pire, l'un est tué par l'autre. Avoir un poisson tué pour déterminer son sexe.....c'est profondément ubuesque. Voilà, ou nous en sommes avec les variétés de sélection, et voilà pourquoi, mon conseil sera de les bannir.

Ou encore plus absurde, comme la personne adore le jaune et s'entête dessus :
- Achat 2 colisa chuna jaune
- baston, c'est 2 mâles
- Annonce de vente sur le forum pour 1 colisa chuna jaune
- Achat 1 colisa chuna jaune pour remplacer l'autre jaune vendu
- baston, raté, c'est encore 2 mâles
- Re-Annonce de vente sur le forum pour 1 colisa chuna jaune
- Achat 1 colisa chuna jaune pour remplacer l'autre jaune vendu
- baston, raté, c'est encore 2 mâles
- Re-Annonce de vente sur le forum pour 1 colisa chuna jaune
- Achat 1 colisa chuna jaune pour remplacer l'autre jaune vendu
- baston, raté, c'est encore 2 mâles
- Re-Annonce de vente sur le forum pour 1 colisa chuna jaune
- Achat 1 colisa chuna jaune pour remplacer l'autre jaune vendu
- baston, raté, c'est encore 2 mâles
- Re-Annonce de vente sur le forum pour 1 colisa chuna jaune
etc...
*tu veux une corde pour te pendre, ou bien, je sort le fusil ?"

Acheter des Gourami Miel jaunes, c'est encourager cette égocentricité visuelle humaine, pour que les piscicultures sautent dessus afin se faire de l'argent, car cette demande ubuesque existe. Les Colisa Chuna Jaune, c'est comme vouloir un caniche rose.

===============================
SENSIBILISATION PERSONNELLE
===============================


Arriver à devoir tuer ou s'entretuer les Colisa Chuna pour déterminer son sexe, car ils sont insexable à cause de variété colorée par la destruction totale de leur attribut sexuel naturel, c'est d'une bêtise sans nom !
Vendre ou vouloir des Colisa Chuna de variété (Jaune, rouge, etc), ne vaut pas mieux que les dernières vidéos scandaleuses des abattoirs qui ont été décriées dernièrement à la télévision.
Dire que la nageoire dorsale/ventrale pointue est un mâle et arrondie est une femelle, est partiellement faux. Dans un bon 80% des cas, oui, c'est vrai. Mais il existe des cas inverse de mâles avec qui ont la dorsale/ventrale arrondie, et femelles pointues.

Pour la petite histoire de mes gourami miel (4 M + 15 F sur 3 Bacs) que j'ai commandé chez Jardiland, la responsable que je connais maintenant de longue date, m'avait expliqué qu'elle avait eu le plus grand mal à avoir des formes naturelles, et qu'elle avait dû filer de nombreux coups de téléphones. Car pendant 1 mois, elle a fait pas moins de 3 commandes sous l’appellation de "Gourami miel" -tout court-, en pensant que c’était du naturel. Et forcément à chaque fois que je passais le dimanche après-midi, je répondais "non, ce n'est pas du naturel". Tous étaient une sorte de mix rouge/jaune à moitié bâtard (ou croisé) avec une très forte dégénérescence de la gorge noire (presque grise/jaune/rouge foncé). Elle avait beau commander auprès de grossistes renommés, elle a dû, la 4ème fois, prendre le téléphone pour taper du poing sur la table pour expliquer son exigence.
Forcément, j'exige que de la forme naturelle, ce n'est pas autrement pour moi. Je suis assez à cheval pour cela.
Comme quoi, sur 3 grossîtes pourtant de qualité, l’appellation "gourami miel", qui donnait tout lieu à croire que c'était la vraie forme naturelle, ne l'était pas.

Elle m'a expliqué, ce que les 3 grossîtes lui ont dit : les interlocuteurs ont été limite surpris aux téléphone, car manifestement ils font de 95% de variétés. Personne ne veut de naturel. Limite, ils ne savaient pas ce qu'était la forme naturelle, car 95% des clients veulent des couleurs flashy à la con. 95% de la demande (si ce n'est plus), font des demandes de couleurs à la con, donc on leur fourni des couleurs à la con. La vraie forme naturelle, tombe en désuétude.

Ce genre de constat et de tendance, m'inquiète fortement.
Voilà pourquoi, je ne suis un tantinet hargneux ou tape du poing sur la table, dans mes écrits sur le forum, a expliquer -très lourdement- les avantages de la vraie forme naturelle.

Le Colisa Chuna part dans la même Ligne que le Colisa Lalia. Le vrai colisa Lalia naturel, est censé vivre 7 ans, et un cas sauvages scientifique de 9 ans est recensé. A faire du traficotage de couleur à la con, pour des demandes à la con, et des clients à la à con, qui veulent du flashy à la con, il est bien rare que les formes variétés de couleurs tiennent 2-3 ans en aquarium. Ce qui est complétement débile pour un poissons censé vivre plus de 5 ans, voir le double dans la nature ! Diviser par au moins 2, le temps de vie du poisson (dégénérescence), car le client veut des couleurs à la con pour faire son gros kékos assorti à salle à manger ou bien assorti à sa garde robe/bureau/couleur de mur, cela mérite des baffes. (pour ne pas dire, une barre à mine dans la gueule).

Pour le Colisa Chuna, je me battrais autant que je peux , pour éviter les déconvenues qui sont arrivés pour le Colisa Lalia.
Mère nature a fait des tonnes des choses suffisamment splendides et jolies. Il faut chercher dans les gammes de comportement, dans le plaisir de s'en occuper, etc... La beauté d'un poisson, ne se résume pas qu'à la simple volonté de vouloir telle ou telle couleurs. C'est très réducteurs, et limite les personnes qui pensent ainsi, n'ont rien à faire en vraie-aquariophilie. La beauté de Mère Nature est bien vaste, si on ouvre un tant soit peu les yeux, et de façon bien large (pas que la couleur).

La photo du Gourami Jaune qu'Aquachange, est inappropriée. Et ce n'est pas joli-joli de montrer cela en exemple, afin de se faire du bénéfice sur la méconnaissance des débutants.

Je tiens à rappeler :
Code Rural Article L214-1
Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce.

Que les animaleries vendent 2 colisa chuna jaune mâle, que vous pensez être 1 M + 1 F, est à 2 doigts de violer cet article de loi, car les mâles peuvent s'entretuer. Le Gourami Miel est un poisson à labyrinthe. Et comme tous poissons à labyrinthes (betta, colisa, gourami, etc), ils sont tous territoriaux et agressifs. Les mâles labyrinthidés peuvent se battre jusqu'à la mort, pour protéger leur nid, même si l'adversaire est 10 fois plus gros qu'eux ou bien un autre mâle concurrent. Ils peuvent aller jusqu'au sacrifice suprême pour protéger leur couvain et leur territoire.

En terme de justice sur les contrats, lorsque l’un des protagonistes ne donne pas une information primordiale qui aurait pu changer les termes du contrat ou sa signature, cela relève d’un vis de forme, et rend d’office le contrat cassé. Quand un client achète un poisson, c’est un contrat commercial client-vendeur. Si les animaleries exposaient bien les besoins de ces poissons aux clients, au lieu de vouloir les vendre sur la méconnaissance des personnes en surfant sur des couleurs-à-la-con, Le client aurait-il acheté ces Gourami de variétés, si l’animalerie avait donné ces informations majeures et primordiales ? Les animaleries sont autant coupables que la personne de vouloir du coloré, voir plus. Ils ont un devoir de résultat, mais également un devoir légal contractuel des informations qui permettent la décision d’un achat ou non. Les Animaleries/VPC font exprès de ne jamais dire ce genre d'information qui pourrait changer l'avis du client à ne pas acheter (ou consommer).

Pour que les gens croient cela à tord, par une omission volontaire des informations primordiales, cela s'appelle de la manipulation commerciale. C'est une des techniques utilisées dans le Psycho-neuromarketing
https://fr.wikipedia.org/wiki/Neuromarketing
C'est à dire, qu'en faisant exprès, de ne donner que des informations parcellaires, orientées ou qui les arrangent bien, ils arrivent directement à faire croire inconsciemment au cerveau à une généralité qui n'existe pas, pour influencer l'achat.
L'image du Colisa Jaune d'aquachange en est un triste exemple : orientation de l'avis du consommateur par une photo trompeuse et dangereuse.

Que des clients veulent des variétés colorées, pourquoi pas. Mais il serait bien que toutes les animaleries/VPC fassent leur boulot, et disent clairement les risques de telles variétés, qui ne sont pas à prendre à la légère : combat à mort possible entre mâle mal identifié.
C'est une question d'éthique et de déontologie, vis à vis du vivant, et encore plus, vis-à-vis du client quant-à sa prise de décision.

Un client averti et content, c'est un client qui reviendra, même s'il n'achète pas de suite. Une VPC/Animalerie de bons conseils, c'est un client qui ne l'oublie pas.

=================
CONSEIL 60L
=================


  • - Débutant : 1 mâle+1 femelle de forme et couleur naturelles. Mais aucune garanti que qu'ils s'acceptent l'un et l'autre.
  • - Si très planté : 1M+2F de forme et couleur naturelle.
  • - Si jungle impénétrable et aquarium spécifique : 1M+3F de forme et couleur naturelle.

Sous son air facile le Gourami Miel a quelques petites subtilités et risques. Un petit tableau pour résumer cela :


En :

  • - Colonne = Litrage
  • - Ligne = Nombre d'individus
  • - Intersection = Niveau requis
  • - Couleur = Risques

Tu pourrais te demander pourquoi, j'ai mis 1M+1F en risque modéré pour débutant pour 60L. Chez les Gourami Miel, le mâle est une girouette. Suivant son humeur, il peut accepter la femelle ou pas. Pareil pour la femelle vis à vis du mâle. Dans un bon 80% des cas, 1M+1F marchera. Mais on ne peut pas nier ce petit 20% qui se passera mal pour causes diverses, qui peuvent être tout aussi bien interne à l'aquarium, qu'externe à l'aquarium.
Pour réduire ce 20% hypothétique, on peut anticiper :

  • - Plus de femelles
  • - Bac plus grand
  • - Plus de végétation.

Exemple de ce 20% qui pourrait poser de petits soucis : disons fictivement que tu as mis ton aquarium à 24-26°C. Ce qui est une température correcte et moyenne pour les Gourami Miel. Disons maintenant que tu es en été bien chaud, voir caniculaire. Ta pièce va monter à 28°C. Or cette témpérature est aussi le signal de reproduction. Donc pendant 2 mois le mâle peut littéralement harceler la femelle...qui peut se lasser ou en avoir marre.
Bref, tu l'auras compris : tout le reste de l'année, la cohabitation peut parfaitement bien passer sans accroche (paisible et calme), puis en été, ton mâle peut littéralement péter un câble sexuel (un peu trop).
*Style le Loup à la langue pendante de Betty-Bop, en 4 fois plus pervers*
Ce n'est pas dramatique en soit, mais est quand même un petit facteur de risque. Beaucoup de femelles accepteront ce courtisan-fou, tandis que d'autres, plus enclin au stress, peuvent passer à gris/blanc-terme (couleur stress) si elles n'ont pas leur petit moment de repos. Le cas inverse des femelles trop entreprenant vis à vis des mâles, existe aussi. Mais plus rare.
En soit, ce n'est pas la chaleur de 28°C qui peut faire passer l'arme à gauche du Gourami Miel, mais la combinaison 28°C+Gourami trop entreprenant et trop longtemps qui va -trop- stresser/fatiguer l'autre.

Si tu choisi 80-100L, 1M+>3F, très planté et dans une pièce qui n'excède jamais 26°C, les 365 jours dans l'année, quelques soit les conditions extérieures, alors tu pars sur le top-niveau pour entamer très sereinement les Gourami Miel.

============================
PLUSIEURS COUPLES DANS >60L ?
============================


Pour gérer plusieurs couples entre 60 et 120L, c'est un bac de préférence spécifique, et full-planté-tamisé. C'est à dire une jungle, dont on ne peut même pas passer la main entre 2 plantes. Pour arriver à une jungle impénétrable, cela n'est pas l'aquarium taillé façon bonzai à la japonaise avec de belles plantes verticales et aérées. C'est un bon gros foutoir de multi-plantes, dont certaines à rhizomes pour qu'elles s'accrochent les unes aux autres dans un monstrueux fatras.

Les avantages du multi-plantes très denses :

  • - Servir de support au nid à bulles
  • - Que le Gourami Miel Mâle puissent faire son choix des plantes à arracher pour consolider son nid à bulles. Plantes dures à éviter. Plantes molles et tendres à outrance.
  • - Diluer l’agressivité entre mâles/femelles
  • - Mettre les Gourami Miel en état psychologique de calme
  • - Casser les lignes de vues


Inconvénients :

  • -80% minimum de plantes
  • -Pas ou peu d’espace pour d’autres espèces de poissons
  • -Aquarium spécifique
  • -Pas ou peu lumineux
  • -Choix restreint de plantes : être non-exigeantes et à pousse rapide
  • -Facilement 1 à 2h d’élagage de plantes toutes les 2 semaines, tout en prenant un soin absolu à ne pas casser les territoires.


Ce n’est pas si facile que cela d’arrive à un tel résultat. Attendre 2 à 3 mois que les plantes aient poussées pour atteindre une densité optimum, n’est pas rare. C’est autant de temps à attendre, avant l’introduction des Gourami Miel. Cela demande une connaissance minimum des plantes, ainsi que des comportements des Gourami Miel. Donc pas accessible dans l’immédiat à un débutant. Mais qui peut pousser le débutant, telle une carotte, à se perfectionner rapidement, s'il souhaite ce but.



===================
MON 60 L SPÉCIFIQUE
===================


  • 60 L Spé Colisa
  • 1 mâle + 4 femelles
  • Archi full planté, façon jungle impénétrable
  • Full tamisé

Désolé pour le flash des photos, mais dans un aquarium très sombre, c'est dur de faire autrement.

Soyons clair, ce n'est pas un aquarium fait pour le plaisir de mes yeux, car bordélique. Mais un aquarium fait pour plaire aux Gourami Miel. De base le Gourami miel aime la pénombre et est un peu timide. De ce fait, je considère qu'il faut le mettre en condition psychologique adéquate pour qu'il s'épanouisse. Plus il est tranquille, et moins vous le voyez, mieux il se portera. Oui, c'est paradoxal, mais c'est ainsi.

Tant qu'il me fait nid à bulles, sur nid à bulles dans un coin caché, même si je le vois peu, c'est qu'il se porte très bien :


Pourquoi autant de femelles ? Tout simplement, car chez les gourami miel, le mâle peut faire son difficile chaque mois. C'est une véritable girouette. Les gourami miel ne forment pas des couples pour la vie. N'avoir qu'un seul couple, peut marcher un temps, mais vous pouvez avoir de la baston quelques mois plus tard. Tout comme cela peut être la femelle qui n'est sexuellement pas prête, et qui en a marre de se faire harceler par le mâle : elle peut le prendre en grippe. Le mâle peut y rester.
Si on ne met que 2 femelles, il y a un risque que la femelle dominante s'en prenne toujours à l'autre. A terme, c'est le stress, et souvent la mort prématurée. Un bac full-planté-impénétrable pour casser les lignes de vues permet en parti de palier à cela. Au moins il y a suffisamment de cachettes pour que tout le monde y trouve son coin de calme.

Quand un gourami miel a l'esprit calme et reposé, il se comporte mieux. Il ne poursuit plus ses congénères.
Avec autant de plantes, que cela soit le mâle ou la dominante, ils comprennent rapidement, que poursuivre est peine perdue. Surtout que chacun à autant de cachettes qu'il le souhaite pour être au calme si nécessaire. Tout comme la dominante, s'arrête vite fait de poursuivre les autres, car trop de concurrence en face, et trop de cachettes : elle s'épuise pour rien. Du coup, cela forme une douce alchimie de status-quo, dont tout le monde se respecte sans se poursuivre. Toutes les femelles nagent maintenant de temps en temps ensembles, puis repartent dans leur coin quand elles le souhaitent, sans se bastonner.
La sérénité s'est instauré au sein de ce bac. Il y a juste le mâle qui fait le foufou à aller les voir une par une pour parader. Une ne veut pas ? Pas grave, encore 3 autres à tenter.

En cela, mettre plus de >2 femelles à le triple avantage de :
- diluer l’agressivité de la dominante
- contrecarrer l’agressivité de la dominante (oui les femelles gourami miel peuvent se liguer, si nécessaire)
- au mâle de faire son choix, au gré de son humeur, ou au gré de l'humeur indisposée de la dominante.




La jaune de mes photos, est une erreur involontaire. Grise à l'achat, car totalement stressée. Ce que je ne pouvais voir au 1er abord. Les 3 autres femelles sont de forme et couleurs naturelles. Le mâle également.
L'erreur de la jaune que j'assume, mais je ne la tuerais pas. J'avais d'autres aquarium de secours pour lui offrir un autre foyer, si nécessaire, et si cela avait un mâle jaune déguisé.

==================================
EXEMPLE 1M + 1 F QUI SE PASSE MAL
==================================

http://www.forumaquario.org/t124832-colisa-chuna-malmene

Re: Cohabitation, choix de population et de plantes dans 80l

Merci à vous deux ! Je n'aime pas trop les kubotais... Avez vous d'autres idées ?
Merci pour ton texte très ecpicatif sur les gouramis miel ! Je vais essayer d'en trouver de forme naturelles donc soit un couple soit 1M+3F si je peux aller jusqu'à 100l bien sur !
Je trouve ça bien que tu garde cette femelle au lieu de la tuée car elle n'a pas décidé d'être comme ça il faut le dire ...

Sinon pour mon aquarium, tu me conseille les ramirezi ou les colisa ?

Comme crevette je pense prendre des crevettes bambou même si le forum et partagé sur le sujet...
Mais j'aimerez savoir si les corys ou les colisa vont embêter mes crevettes ?

Merci pour ce texte je suis pour ta cause !

Re: Cohabitation, choix de population et de plantes dans 80l

ramirezi et colisa ne peuvent pas être mélangés. Ce sont 2 espèces territoriales et belliqueuse à divers degré. C'est soit l'un, soit l'autre.
Tu ne seras pas étonné, si je te dis, de façon parti-pris, que je te conseille le Colisa Chuna >:D<

J'ai également des crevettes Bambou et corydoras.
Les corydoras ne sont jamais embêté par les Colisa Chuna. Excepté pour 1 cas : les corydoras de nage, qui sont speed et incommode le caractère de calme des Colisa Chuna : Pygmaeus, Elegans, Napoensis.
Faut plutot se tourner vers les corydoras au nez pointu qui sont de fond, comme les Paleatus, Leucomelas et Melini, ou bien, vers les corydoras mi-nage mi-fond, comme les Panda, Trilineatus, Adolfoi, Julii, etc.

Les crevettes bambou sont très calmes et restent immobiles pendant des heures à attraper la spiruline dans le courant. Limite elles comptent pour du beurre dans l'aquarium. Néanmoins, elles sont grégaires, et demandent un bon groupe de 6-10 individus. Sinon elles ne sortiront que la nuit, de leur cachette (souche de bois). A rajouter qu'il faut un bon courant avec les Crevettes Bambou. C'est une nécessité absolue et impérative. Elles attrapent la nourriture avec leur pinceaux en éventail dans ce courant. Sans courant, ou inadapté, elles crèveront de faim, voir pire, grattouilleront le sol à la recherche de nourriture et s'abimeront leur pinceaux. Pinceaux qui se renouvellent très difficilement, et aura pour même conséquence : la mort par faim. C'est comme si, toi humain, je t'amputais tes doigts car tu avais trop travaillé avec dans un environnement inadéquat à creuser à la main dans une mine.

Ce qui implique que Crevette Bambou demande un bon courant, et Colisa Chuna demande un courant calme. Les 2 espèces sont difficilement conciliable. Ou alors, il faut vraiment bien réfléchir en amont sur l'agencement de son aquarium, pour casser le courant (plantes, décors, etc) afin que les Colisa Chuna est un endroit de calme.


  • Colisa Chuna + Corydoras = Oui
  • Corydoras + Crevettes Bambou = Oui
  • Colisa Chuna + Crevettes Bambou = Incompatibilité de courant, mais pas forcément impossible avec une grosse réflexion en amont.

Re: Cohabitation, choix de population et de plantes dans 80l

D'accord merci pour ton avis donc je prend des colisa chuna (couple) ou 1M+3F pouvez vous me conseillez
Puis je mettre deux couple ?
Pour les crevettes mes parents ne renonceront pas à en avoir alors quel autre espèce me conseille tu car vu que il y a incompatibilité !!
-Red cherry (8/10) ???
Des crevettes bleus ? Je ne c'est plus le nom .... De même nombre et même taille ? C'est possible et qu'elle plante aquatique pour les protégés des colisa ?


Merci !!!!!
Red CherryCrevette bambou

Re: Cohabitation, choix de population et de plantes dans 80l

re coucou

Pour les petites crevettes, il y a un risque que les Gourami Miel ou ramirezi , les mangent. Ces 2 poissons restent à tendance carnivore quand même, et sont de bases, des chasseurs de petits crustacés et insectes.

Re: Cohabitation, choix de population et de plantes dans 80l

Voici une nouvelle population :
8/10 corydoras pygmaeus ou julli (lequel ?)
Un banc d'une quinzaine de kubotai
Un couple déjà formé de colisa chuna
Et 5/6 crevettes bambou

Tout va bien ou quelques choses a redire ??? Merci Corydoras pygmaeusCorydoras juliiCrevette bambouMicrodevario kubotai

Retour sur la liste des sujets