De la récupération à la mise en place du bois naturel en aquarium
Aquariophilie d'eau douce

De la récupération à la mise en place du bois naturel en aquarium

Salut à tous,

Je vois que pas mal de gens se questionnent à propos des bois et racines trouvées dans nos forets. Je vais donc ici tenter de répondre au maximum à toutes les questions possible du ramassage à la mise en place en passant par la désinfection et les types de bois utilisables ou non.

Tout d'abord, je ne suis pas un spécialiste en la matière, je vous parlerais donc ici de mon vécu, mes expériences tout en essayant de vous aiguiller au maximum sur les méthodes les plus simples, fiable et naturelles.

1- Le ramassage du bois

Qu'importe la région dans laquelle vous vivez (hormis peut etre les grandes villes), nous avons tous a proximité des forets ou mêmes des petits bois qui peuvent très bien nous offrir des perles rares. Il suffit d'observer.

Première chose importante On ne ramasse jamais de résineux, aucun, pas de sapin, épicéa, mélèze, pin etc même si leurs racines sont les plus belles. eh oui dommage ! Donc n'allez pas dans les forets de sapin comme en montagne par exemple. Préférez toujours aller plus loin dans les forets de feuillus, elles recèlent de toute manière de vrais trésors (j'en ai plein la baraque j'ai un toc d'accumulation lol :))

Deuxième chose, tous les feuillus conviennent à priori, je vais ici lister les essences les plus intéressantes, cette liste n'est évidemment pas exhaustive.

Mais avant quelques précisions, même si certains préconisent de choisir des bois déjà lessivés (sans écorce), je ne suis pas totalement d'accord car il est souvent possible de les reconnaitre grace à celle-ci. Une simple recherche google permet souvent de les identifier plus ou moins en tapant par exemple écorce chene.

Aussi, assurez vous de ne pas prendre des bois pourris. Parfois, le bois pourris une saison puis quand vient l'été, il sèche à nouveau et parait en bon état. Tapez le un bon coup sec, si le bois casse de manière nette, il est bon, si il casse en lambeaux il est pourri. Ne me dites pas oui mais si je le casse il est foutu, il y a toujours d'autres pièces très proche qui permettent de vérifier.


  • Le hetre, du haut de ses plus de 30m il offre des branches souvent tortueuses et qui dégorgent peu de tanins (n'allez pas pour autant sortir la tronçonneuse ... si si y'en a qui sont capable :)) )
  • Le chene, arbre majestueux et emblématique, il offre aussi de belles possibilités mais dégorgera dans votre aquarium des tanins pendant plusieurs mois, même après l'avoir fait bouillir. Cela dit il ne faut pas le bouder pour autant, il a des propriétés intéressantes comme le fait d'acidifier l'eau et reste un must pour un aquarium amazonien par exemple.
  • L'aulne, bois d'eaux par excellence, il possède si vous en trouvez de magnifiques racines rouge caractéristiques qui dégorgeront elles aussi des tanins pendant longtemps.
  • Le saule Encore un bois intéressant, très clair, aux formes parfois très intéressantes, du moins pour les souches. Je ne l'ai jamais testé mais il aurait une vie limitée surtout en la présence de Loricariidés.
  • Les fruitiers Ils règnent en maitre dans les beaux vergers, on les trouve partout, ils ont souvent de belles formes, cependant ils sont réputés pour ne pas tenir très longtemps. Je ne les ai jamais essayés.
  • strong>L'olivier Certainement un des plus beaux arbres qui existe par chez nous, il est compatible à l'aquariophilie, récupérez le dans un lieu n'ayant pas subit de traitement.

2- Retirer l'écorce


Pour bien préparer la désinfection, il est préférable de nettoyer le bois de son écorce. Même si cette étape n'est pas toujours réalisable à ce moment, c'est mieux de la faire là si c'est possible, car l'écorce a tendance à pourrir dans l'eau et empeche l'eau de pénétrer facilement au coeur du bois.

Plusieurs techniques sont possible, soit votre bois est déjà pret et vous pourrez l'écorcer à la main, soit avec un cutter ou un ciseau vous pourrez y arriver quand c'est facile.

Si l'écorce est encore bien collée alors la meilleure chose à faire est de le laisser tremper ou de le laisser aux intempéries sur une palette par exemple, mais pas en contact avec le sol, sinon il pourrira et sera infesté par des bestioles. Soleil, pluie, soleil, pluie = écorcage facile, c'est assez long mais efficace. Le trempage est long aussi si ce n'est plus de toute manière.

Pour les pièces de bois épaisse, le karcher est une technique imparable, non seulement, il retirera l'écorce (sauf si elle est très fraiche bien évidemment) mais retirera aussi toutes les pièces de bois pourrie.


3- La désinfection


Etape primordiale, elle permet de retirer toutes les bactéries, champignons et autres qui pourrait nuire à l'écosystème mis en place.

Après avoir tenté différentes techniques comme la désinfection à l'eau de javel, à la soude caustique et par ébouillatage, la meilleure solution est à mon humble avis, l'ébouillantage. Cette technique permet de :

  • désinfecter
  • faire couler le bois
  • faire dégorger les tanins
  • aider à retirer l'écorce

Pour cela, si vous avez des petites pièces, vous pouvez utiliser votre casserole par exemple ou pour des plus grosses pièces une grosse poubelle noire et un thermoplongeur 2000W suivant le volume à traiter. Avec 2000W, je fais bouillir 60/80L d'eau en 2/3h suivant sa température.

Après être arrivé à ébullition, vous pouvez les laisser bouillir à couvert pendant une journée puis les laisser tel quel pendant encore une nuit. Le lendemain, l'eau sera encore tiède et votre racine aura bien pris chair. Elle sera prête à coup sur.

Dans tous les cas, la meilleure chose à faire est de faire bouillir la pièce jusqu'à ce qu'elle coule. Là vous aurez l'assurance que l'eau est pénétrée au cœur du bois et que l'entièreté de celui ci est désinfecté. Vous récupèrerez une eau souvent noire. Jetez là lorsqu'elle est froide dans votre jardin.

Je ne parlerais donc pas de la méthode à la javel car je la juge polluante et pas plus efficace voire même largement moins efficace si le bois ne coule pas au moment de la javélisation. Elle a de plus tendance à blanchir le bois.

4-Préparation et mise en place

Une fois votre bois choisit, écorcé et désinfecté, le meilleur est à venir, la mise en place. Pour cela, pas grand chose à dire, vous etes maitre à bord. Cependant, pour une belle harmonie, ne mélangez pas les essences de bois (tout comme pour les pierres). Eh oui, si vous mettez une colonne grecque, un caillou bleu et un plongeur qui fait des bulles, ben ça va etre kitsch et moche.

Voilà, j'espère vous avoir aidé et n'hésitez pas si vous avez des questions ou mieux des choses à ajouter, je modifierais en fonction et ferais des ajouts si nécessaire histoire d'avoir quelque chose du plus complet possible. ;)

Re: De la récupération à la mise en place du bois naturel en aquarium

Sympa ton petit sujet, je vais le garder sous la main si je trouve pas ma racine pour faire mon bonzai mdr

Re: De la récupération à la mise en place du bois naturel en aquarium

Très bon sujet à garder à porté de main bien joué ;)

Re: De la récupération à la mise en place du bois naturel en aquarium

Bonjour à tous, juste pour dire que je remonte cet ancien sujet car je viens de le passer en article.

Re: De la récupération à la mise en place du bois naturel en aquarium

Merci Nico :)
Sujet en effet mainte fois évoqué.

Re: De la récupération à la mise en place du bois naturel en aquarium

Hello, j’ai lu des avis bien divergents sur le net donc je pose la question ici si jamais quelqu’un a la réponse ! Oui ou non le Lierre est il toxique pour l’aqua ? Et deuxième question, selon votre expérience, peut-on prendre du bois coupé récemment ?

Re: De la récupération à la mise en place du bois naturel en aquarium

Salut,
J'en utilise depuis plusieurs années sans souci, mais je le récupère sec sur pied en forêt.

En plus d'être magnifique il dégage peu de tanin et ne se dégrade pas.

Il faut bien l'ecorcer, le faire bouillir puis retirer la fine peau qui se détachera alors facilement avec une brosse pas trop dure.
;)

Re: De la récupération à la mise en place du bois naturel en aquarium

Alors après test j’ai fait un essai bois vert (bouilli et co) rt un bois sec... sans surprises le bois vert a moisi ! Privilégier donc du bois sec ;)

Re: De la récupération à la mise en place du bois naturel en aquarium

Rien ne vaut du bois sec lessivé par les pluies et écorcé par la nature.

Re: De la récupération à la mise en place du bois naturel en aquarium

J'ai recupere du bois il y a quelques mois que j'ai nettoyé et fait bouillir et qui a depuis passé son temps dans une lessiveuse dehors pour qu'il se gorge d'eau,
Est ce que je dois le re faire bouillir avant de l'introduire dans mon aqua ??

Re: De la récupération à la mise en place du bois naturel en aquarium

Oui et non. Par sécurité tu pourrais la refaire bouillir mais est ce vraiment nécessaire je ne suis pas convaincu.
Si ta racine est propre dure et sans champignon alors je dirais que c'est pas la peine.

Re: De la récupération à la mise en place du bois naturel en aquarium

Est-ce que les branches de cerisier conviennent? :D

Re: De la récupération à la mise en place du bois naturel en aquarium

Jamais essayé mais je ne vois pas pourquoi ça n'irait pas.
Il me semble quand même que les fruitiers ne tiennent pas super dans l'eau.

Re: De la récupération à la mise en place du bois naturel en aquarium

Tres intéressant.. merci, y'a surement de quoi faire en foret, maintenant qu'on a les bons arbres...

Re: De la récupération à la mise en place du bois naturel en aquarium

C'est bon, je reviens de Biarritz d'une semaine de surf :D avec la classe! J'ai trouvé un bâton qui a longtemps séjourné dans l'eau (salé). Il n'a pas d'écorce. Comment puis-je bien le préparer? Tout en sachent que je préférerais éviter l'eau bouillante, quitte à attendre 3-4 semaines. ;)

Retour sur la liste des sujets