Thorichthys meeki
Aquariophilie d'eau douce

Appelé aussi gorge de feu, cichlidé à gorge de feu ou tout simplement meeki le plus souvent

Un cichlidé du biotope d'Amérique centrale

Le Thorichthys meeki appartient à la famille des cichlidés. Il est originaire d’Amérique centrale, principalement du Guatemala et du Mexique. Sa taille est pour le mâle de 15 centimètres, la femelle plus petite ne dépasse pas les 14 centimètres. Son corps de couleur grise est traversée horizontalement par une bande noire, d’autres raies noires strient son dos verticalement elles sont plus ou moins visibles selon son humeur. Les parties latérales de son abdomen présentent chacune une dépression. Ce qui est remarquable c’est la teinte rouge orangé de son ventre et de sa gorge. Ceci lui vaut le nom de gorge de feu, ou cichlidé à gorge rouge mais on le nomme également plus simplement meeki.

Les nageoires dorsales et anales sont plus discrètes chez la femelle car moins pointues, à noter aussi que les teintes de la femelle sont moins vives que celles du mâle. Lors des parades ce poisson peut faire apparaître une collerette écarlate.

Maintenance en aquarium

Paramètres de l'eau

Les spécimens sauvages sont assez difficiles à acclimater. Les poissons vendus dans les animaleries proviennent tous d’élevage, eux sont en revanche peu exigeants quant aux paramètres de l’eau. La température doit être de 23 à 28° mais en période de reproduction l’idéal est 25°, le pH doit se situer entre 7 à 9 maxi et le GH entre 6°d GH et 20° d GH. Son espérance de vie ne dépassera pas 8 à 9 ans.

L'aquarium pour l'élevage de ce cichlidé territorial

Le Thorichthys meeki doit pouvoir évoluer dans un bac assez vaste, où il pourra nager à son aise. Pour un couple un aquarium de 250 litres suffira, mais si vous souhaitez en posséder davantage, pour 4 à 5 individus, un volume de 400 litres est nécessaire. Assez paisible sauf en période de frai et s’il n’est pas dérangé, malgré tout il aime régner sur un territoire.

Le décor de l’aquarium doit être prévu pour le satisfaire. Il faut installer de nombreuse racines et pierres disposées de telle façon qu’il puisse s’aménager une zone de vie. Quant aux plantes elles doivent être robustes car il peut les déterrer. Pour lui apporter l’éclairage tamisé qu’il apprécie des plantes de surface seront les bienvenues.

Reproduction

Le Thorichthys meeki se reproduit assez facilement en bac. La femelle pond ses œufs en général à découvert, sur une pierre plate par exemple, puis les larves sont mises à l’abri par les parents dans un nid creusé dans le sable. L’incubation dure de 2 à 3 jours et au bout d’une semaine les alevins se déplacent en nage libre. Ils se nourrissent immédiatement de nauplies d’artémias, mais peuvent s’alimenter avec le mucus des parents si on ne leur donne pas suffisamment à manger. Pendant environ un mois les parents surveillent leur progéniture, mais leur attention peut se relâcher et les prédateurs se régaler. Un bac où vous pourrez les isoler est utile si vous souhaitez les voir grandir, dans ces conditions leur développement est aisé.

Alimentation

Ce poisson est omnivore, il fouille souvent le sol pour dénicher de quoi s’alimenter et peut aussi partir à la chasse de petits spécimens ou des alevins. L’apport de nourriture vivante le rend plus vif.

Le Thorichthys meeki vit dans la partie inférieure et médiane de l’aquarium. Pour animer la zone supérieure du bac des espèces compatibles peuvent être introduites.