Aquariophilie d'eau douce

Appelé aussi Gobie de Hong Kong ou Gobie à cou rouge en aquariophilie

Une espèce de Gobiidé amphidrome

Rhinogobius duospilus est un Gobiidé qui se fait appeler Gobie de Hong Kong ou Gobie à cou rouge en aquariophilie. Il n'est vraiment pas courant dans nos aquariums et il est assez compliqué de s'en procurer (même sur Internet).

Dans la nature, ce Gobie habite les fonds sablonneux de grands fleuves ou fleuves côtiers au débit important de la région de Hong Kong en Chine. Il vit toujours à proximité des embouchures et peu très bien côtoyer l'eau douce ou l'eau salée. C'est un poisson amphidrome.

Le Gobie de Hong Kong en aquarium

Comme toutes les espèces amphidrome, le Gobie de Hong Kong est un animal aquatique particulièrement robuste où finalement les paramètres physico-chimiques ne conditionnent pas le bien-être du Gobie. En effet, à l'état sauvage les spécimens passent d'un environnement à l'autre assez facilement sans qu'il y ait de réelles phases d'acclimatation. En cela, la maintenance de ce poisson peut être recommandée à un aquariophile débutant.

Quelques précautions à prendre

Il est vivement recommandé de le maintenir dans un aquarium possédant un fond sablonneux avec une petite granulométrie (il aime bien creuser des trous). Les plantes ne sont pas indispensables si on s'assure de la bonne oxygénation de son aquarium. De même, le Rhinogobius duospilus apprécie de lutter contre un courant soutenu comme ça peut-être le cas dans la nature. Il ne faut pas lésiner sur la puissance de la filtration ou même installer une pompe de brassage, la morphologie de ce Gobie est prévue pour ça!

Alimentation

L'alimentation du Rhinogobius duospilus n'est pas non plus une source de difficulté. Cet animal n'est pas compliqué à alimenter car il accepte tout type de nourriture comme par exemple:

  • Vers de vase
  • Artémias et nauplies
  • Légumes cuits divers
  • Fruits
  • Et bien entendu tous les types de flocons ou de granulés que l'on peut trouver dans les animaleries

Reproduction

Comme c'est une espèce rare en aquariophilie, il y a malheureusement trop peu d'informations qui circulent concernant la reproduction du Gobie de Hong Kong. On sait que les alevins doivent obligatoirement se développer dans un premier temps en eau salée. La fécondation des œufs, elle se déroule en eau douce et semble assez courante à partir du moment que l'on maintient un couple ensemble. Si vous avez déjà réalisé un reproduction de ce Gobie ou si vous avez des observations à apporter, vous êtes cordialement invité à les partager sur le forum de l'aquariophilie par exemple...

Le dimorphisme sexuel est plutôt bien visible chez les poissons arrivés à maturité sexuelle. Le mâle Rhinogobius duospilus possède une multitude de points rouges au niveau de sa gorge ce qui d'ailleurs à l'origine de son nom de: Gobie à cou rouge.