Les préconisations d'acclimatation vs la réalité des animaleries
Aquariophilie d'eau douce

Les préconisations d'acclimatation vs la réalité des animaleries

On lit toujours tout un tas de bons conseils sur le goutte à goutte, la mise en température etc, mais après une mesure rapide de divers paramètres dans une animalerie, j'ai été plutôt tenté de me dire que l'acclimatation, il faudrait qu'elle dure 1 mois pour être bien faite.

Exemple type, des gouramis, maintenus à un PH de 8.3
Si je me réfère à la fiche et que l'eau du bac hôte est correctement acidifiée autour de 6.8, voilà la claque qu'il prend le gourami lors de l'acclimatation.
Alors ok ce sont des animaux d'élevage, et à priori bien plus costaud que le sauvage, mais quand même.

Avez vous eu l'occasion de tester en détail l'eau des bacs sources de vos protégés ?

Gourami nain

Re: Les préconisations d'acclimatation vs la réalité des animaleries

En effet, pour les poissons d'eau douce et acide ils sont souvent maintenus sous un pH autour de 7,5/8 et un gH de 15. Peu importe pour eux, ils sont dans l'optique de les garder quelques semaines avant de les vendre..

Re: Les préconisations d'acclimatation vs la réalité des animaleries

Pareil, j'ai toujours eu la curiosité de vérifié l'eau d'oû ils viennent, mes discus étais dans une eau à 7.5 en moyenne...
j'ai même vérifié l'eau osmosé que je prenais chez une grande marque (avant d'avoir mon osmoseur) bah 7 de PH...

Re: Les préconisations d'acclimatation vs la réalité des animaleries

J'ai déjà testé l'eau de l'animalerie où j'achète mes poissons. C'était pour mes cardinalis, j'ai souvenir qu'ils étaient maintenus dans une eau avec un GH 7. Je ne crois pas avoir testé le KH.

Par contre étant donné que le pH se modofie une fois dans le sac ( puisque plus de brassage ni aucun éléments présent hormis les poissons etc ) je n'ai pas trouvé utile de mesurer le pH.

Même si on doit en tenir compte, je ne trouve que le pH soit une valeur primordiale comparé aux duretés.

Re: Les préconisations d'acclimatation vs la réalité des animaleries

Ah ! Le post qui dégouline de vérité en plus !
Ya pas longtemps de cela, j'ai essayer de sauver des petites femelles betta ( 4 ) a moitié bouffer de partout.
Je les acclimate en goutte a goutte au vue de leur fragilité, et hop, dans le bac hosto.
En deux jours, trois morts.
Pas normal.
Je retourne dans l'animalerie qui m'a vendu les petites, je prend un escargots dans le bac des femelles betta ou ont été pécher les miennes, histoire d'avoir de l'eau a tester.
GH a 29.
Ya une seule survivante de l’hécatombe, en même temps, passé de 29 de GH a mon 8 de GH, sa a deja du les achever je pense.
Génial hein ?

Re: Les préconisations d'acclimatation vs la réalité des animaleries

Vrai que le PH est soumis à variation dans le transport, mais de là à perdre 2 unités... surtout si les duretés sont telles que vous les avez mesurés.
Y a intérêt à être doux dans la mise en eau, j'ose même pas imaginé le nombre de ventes qu'ils doivent faire et qui ne survivent pas plus de 24h :/

Re: Les préconisations d'acclimatation vs la réalité des animaleries

Salut,

"Alors ok ce sont des animaux d'élevage, et à priori bien plus costaud que le sauvage, mais quand même."

Non, c'est tout le contraire. Les souches d'élevage sont beaucoup plus fragile.

a+

Re: Les préconisations d'acclimatation vs la réalité des animaleries

Ah bon ? Du fait d'un défaut de mixité des populations ?

Re: Les préconisations d'acclimatation vs la réalité des animaleries

Du fait qu'ils sont dans de l'eau bourré d’antibiotique, d'eau trop dur pour la majorité des espèces, et aussi mauvaise température (je connais très bien certains vendeurs et donc je sais à combien sont leurs batteries, bah sa fait peur)
Par tout ses facteurs, les poissons sont fragilisé.

Cependant, je pense qu'un poisson d'élevage mis dans une eau pas trop adapté survivra mieux qu'un sauvage à comparaison :

discus d'élevage : eau du robinet 7ph peu survivre .
discus sauvage dans une eau du robinet, il est foutu...

Re: Les préconisations d'acclimatation vs la réalité des animaleries

Effectivement, tout est question de relativiser la provenance et la zone d'arrivée.

Retour sur la liste des sujets