Incohérence tests colorimétriques à gouttes pour pH, GH, KH, NO2, NO3, PO4, CO2, Cl2
Aquariophilie d'eau douce

Incohérence tests colorimétriques à gouttes pour pH, GH, KH, NO2, NO3, PO4, CO2, Cl2

Bonjour,

J'aimerai une mise au point sur ce procédé par des connaisseurs. J'ai souvent lu sur des forums que ce système pour calculer les paramètres de notre eau était plus fiable que les fameuses bandelettes.
J'ai un coffret Tetra test datant de 2006 (assez vieux pour le coup) qui m'a permis de faire les mesures sur mes 2 bacs. J'ai obtenu un pH supérieur à 8 voir 8.5 pour les deux (l'eau en présence de l'échantillon pour le pH était bleu foncée). Je suis pas trop sur car l'indice des couleurs est très dur à percevoir quand on est daltonien (de faible degré).
Et, le lendemain, je fait le test avec une bouteille eau de source "Laqueuille" où est marqué sur l'emballage que le ph est de 7.5. Résultat totalement incohérent, puisqu'après avoir introduit les 7 gouttes, la couleur vire également au bleu foncé et non au vert turquoise (autant que dans mes bacs).

Concernant le GH, l'eau de conduite est estimée de 15 à 30 en Loire-Atlantique. Et après avoir fait le teste en respectant bien les 2 fioles d'échantillon et le nombre de gouttes, le résultat m'indique un GH supérieur à 40, puisque au bout de 40 gouttes, il ne vire toujours pas au vert...
Je refait le test avec une bouteille d'eau "Laqueuille", où le GH est d'environ 4. Et là, encore, je n'en reviens pas, au bout de 40 goutte, toujours la même couleur, soit un GH > 40.

Concernant le N02, j'ai la couleur orange très clair mais pas jaune et sur mon petit papier : jaune < 0.3 mg/l et orange = 0.3 mg/l.
Hors, j'ai lu, que dès 0.1 mg/l, cela peut représenter un risque pour les habitants du bac.

Pour la mesure du cuivre, je n'ai pas besoin de faire des calculs, car je n'ai pas de sol nutritif, et mon sable de loire appartenait anciennement à un aquariophile. J'ai donc normalement aucun risque.

Le cycle d'azote et le pic de nitrite étant passé, je n'ai pas fait mes relevés sur l'autre bac car je crois que ce n'est plus d'actualité.

Je voulais donc savoir si il existait un système numérique avec une précision plus pointues que ces gouttes (je suis pas regardant sur les prix), car malgré l'âge du coffret (10 ans), j'estime que les résultats restent très approximatifs au vu de la sensibilité des poissons d'eau douce.

De plus, quelles sont les conditions de relevés ? le jour, la nuit, car l'eau semble plus clair quand je met l'échantillon face à la fenêtre et me fait donc passer au pH de 7.5 et non de 8. De plus, les plantes rejette du C02 la nuit, donc le ph diminue. Que dois je faire, une moyenne entre le jour et la nuit ?

Merci d'avance pour vos réponses.

PS : J'ai lu attentivement ces 2 forums très intéressant sur le sujet, mais qui ne donne pas de moyen formelle concernant le calcul des paramètres d'eau.

http://www.aquaportail.com/topic-7020-1-quels-tests-faire-dans-un-aquarium.html

http://www.aqua-lorca.fr/fr/technique/parametre-eau.php

Re: Incohérence tests colorimétriques à gouttes pour pH, GH, KH, NO2, NO3, PO4, CO2, Cl2

Bonjour,

Tes gouttes sont périmé, d'où les résultats incohérent.

Pour le Ph, un PH-mètre pourrais t'être utile.
Pour la mesure du Ph, on préconise juste avant l'allumage des lampes, et juste après leurs extinctions.

Pour les autres tests, ça reste les gouttes. (JBL est très bien).

Re: Incohérence tests colorimétriques à gouttes pour pH, GH, KH, NO2, NO3, PO4, CO2, Cl2

+1

J'aurais pas dit mieux!

Re: Incohérence tests colorimétriques à gouttes pour pH, GH, KH, NO2, NO3, PO4, CO2, Cl2

Merci pour ta réponse Zeddto. Je vais donc acheter un pH mètre puis ces tests JBL.

Concernant le pH, avant et après extinction des feux, mais, si on a un pH de 7 la nuit et de 8 le jour, lequel prend t'on ? Fait t'on une moyenne ?

Il faut renouveler le coffret tous les combien à peu près avant que les gouttes périssent ?

Retour sur la liste des sujets