Aquariophilie d'eau douce

Poissons Rouges morts - Paramètres en cause ?

Bonjour à tous,
Je suis nouveau sur le forum, et je vous remercie déjà de toute l'aide apportée via mes nombreuses recherches sur le net.
Cependant je suis dans une impasse actuellement, je risque d'écrire un pavé, mais je tiens à être le plus clair possible sur la situation de mon bac !
Je m'explique :
Le vendredi 27 août, ma femme a juger bon de vouloir "sauver" des poissons de la foire. Bien que j'y étais fermement opposé, connaissant les conséquences d'une telle lubie, et vraisemblablement le manque d'entretien de ces pauvres petits poissons. Bon, nous sommes rentrés avec, et le casse tête à commencé.
Le lendemain, un ami m'a gentiment offert un aquarium de 115L, minimum pour 2 PR, qu'ils puissent se sentir à peu près bien. Je suis ensuite allé en magasin, pour équiper tout ça, avec :
- des plantes variées (dont je n'ai plus les noms..) quelques tendres, comestibles, et quelques pousses rapides.
- 10L de substrat Manado pour les plantes.
- une rampe LED JBL Solar Natur de 85cm (2700 à 6700k)
-une pompe filtre Néptus IN 400 (mousse de base, et charbon actif depuis 3 jours)
- 2 racines de vigne préalablement bouillies 2x 4h30.
- quelques galets lisses bouillis
- une grosse pierre (qui s'est avérée être calcaire..) mais qui n'a eu aucune incidence sur le gh global
- 3 escargots mangeurs d'escargot (2 étaient déjà morts en revenant du magasin quand je les ai acclimaté..)
-un kit de démarrage biodigest pour les bactéries nitrifiantes
-un conditionneur d'eau pour pouvoir sortir au plus vite les poissons de leur minibac en plastique.
Je dispose aussi d'un chauffage, non utilisé mais qui, je crois, n'est pas utile, l'eau étant à 20°C.
Voilà pour le matériel.

Suite à l'acclimatation des poissons (3h, en 6x 1/2h, changement de leur eau petit à petit) tout se passait bien : les 2 étaient très actifs, découvraient et jouaient ensemble, se nourrissaient normalement (tetra flakes, tetra crisps, et une fois de la courgette bouillie) en petites doses 3fois par jour. Je n'ai malheureusement pas pu attendre de cycler le bac, ils vivaient dans 4L d'eau non ventilée.
Mais au bout d'une semaine, l'un des deux présentait comme des filaments blancs visqueux sur la nageoire de la queue. Il se grattait au décor, et avait des "spasmes". L'autre se portait bien et passait son temps à remonter le courant de la pompe.
3 jours plus tard, rien n'y faisait, ses filaments ont évolué et atteint la base de la queue. Après m'être renseigné un peu partout, il m'a semblé reconnaître une mycose. A savoir aussi que quelques "boules blanches" setaient développé sur les racines, comme des champignons visqueux, que mon poisson en forme mangeait volontiers, mais que j'ai fini par frotter (dans un seau d'eau de l'aquarium) pour éviter une invasion trop prolifique.
Suite à quoi un traitement au Temerol s'est imposé, comme expliqué rigoureusement sur la notice, pour tenter de sauver mon poisson atteint. Il s'est affaibli, flottait la plupart du temps, ou restait collé au fond, sans se nourrir. Il est mort 3 jours après.
Le 2nd allait toujours bien, mais commençait a développer une pourriture de la nageoire de la queue (un peu déchirée, comme une fine mousse noire à l'extrémité). J'ai tenu la 2e phase du traitement au temerol, pour éviter de le perdre à son tour. Ensuite, j'ai installé du charbon dans le filtre pour nettoyer les restes médicamenteux dans le bac. Changement d'eau à 30%, comme chaque semaine, et nettoyage du filtre éponge dans l'eau de l'aquarium, dans un seau. Puis j'ai remis une ampoule de biodigest, le temerol ne faisant visiblement pas la différence entre bonnes et mauvaises bacteries)
Malheureusement, mêmes symptômes (flotte, fond du bac, ne mange plus) et il est aussi mort, hier, mais contrairement à l'autre, sa bouche était grande ouverte.
A ce jour, je n'ai plus d'habitants dans l'aquarium, l'escargot est en quarantaine au cas où une pathologie se ballade dans le bac. L'aquarium tourne toujours selon les paramètres habituels, pour maintenir les plantes et garder une luminosité stable.
Voici mes paramètres d'eau au moment du décès du 2e poisson :
- No3 : 10
- No 2 : 0
- GH : 14 (l'eau du robinet est à 17)
- KH : 15
- PH : 7.6
- Cl2 : 0

La pompe filtrante dispose d'un venturi, que j'ai réglé de manière à obtenir 25% d'air dans le rejet. Dirigé légèrement vers le haut, dans un coin de l'aquarium, sur toute la longueur.

J'effectue tous les jours un test bandelette JBL, sauf pour le GH, en gouttes JBL.
J'ai aussi constaté une petite prolifération d'algues brunes visqueuses sur mes plantes, en mince couche, juste pour info.

Voilà pour la présentation.

Pour les questions que je me pose :

-les paramètres de l'eau sont ils corrects ? Ont ils eu une incidence sur le décès de mes poissons ? Il me semble que le gh est tout de même élevé.
-faut-il procéder à un nettoyage intégral du bac si nous souhaitons adopter de nouveaux poissons ? Nous avions fait tout ça pour eux, à la base, mais ce sentiment d'échec nous pousse à retenter l'expérience, on se sent fautifs.
-que me recommanderiez vous comme espèce de poisson compatible avec ces paramètres et/ou quels conseils me donneriez vous pour les ajuster ? A savoir que nous serions aptes à adopter des poissons type "mangeur d'algues" et "nettoyeur" plutôt que des PR. Un bac raisonné et "autogéré" (juste distribution de nourriture, contrôle des paramètres, taillage des plantes et changement d'eau de notre part j'entends) serait parfait à la maison.

Je vous remercie par avance d'avoir lu ce PAVÉ et pour les conseils et avis que vous pourriez me donner. Le monde de l'aquariophilie me passionné désormais, bien que nous soyons encore attristés du sort qui leur est arrivé à nos 2 bichettes...

Re: Poissons Rouges morts - Paramètres en cause ?

Bonjour,
Déjà, bravo pour avoir tenté votre possible pour les soigner. Je ne vois pas trop en quoi vous êtes fautifs.

L'eau me semble OK.

C'est le parcours typique du poisson élevé aux antibiotiques, qui tombe malade dès qu'il est confronté à la biodiversité bactérienne.
Imbiber la nourriture de pré- et pro- biotiques dès son arrivée permet de rattraper grandement la sauce dans un tel cas, mais il y a 2 bémols :
  1. Le facteur stress (transport, acclimatation, nouveau rythme…) rend d'autant plus précaire la période entre l'arrêt des antibio et le début des effets du traitement aux probiotiques (qui n'arrivent qu'au bout de 3 semaines).
  2. Ce n'est pas miraculeux. Les poissons déjà malades alors qu'ils étaient sous antibio ne résistent pas, inévitablement.
  (3. Et puis selon les poissons, ça peut être laborieux de tremper et donner la nourriture pendant tout un mois durant.)

Après, je ne suis pas non-plus expert en diagnostic. Je ne fais que donner mes impressions sur le peu d'expérience que j'ai.

Pour le nettoyage complet, je pense que c'est toujours mieux en permettant de finir d'éliminer les résidus de traitement et de repartir sur un cyclage un peu plus normal. Sauf cas très particuliers, il suffit de mettre les plantes dans un bac d'eau devant une fenêtre pour les faire tenir la semaine, le temps de faire toutes les étapes utiles pour refaire son bac.

Concernant une nouvelle tentative, les mangeurs d'algues ne vont pas gérer les algues de l'aquarium, c'est un mythe. C'est des plantes en bonne santé et en nombre qui concurrenceront suffisamment les algues et filtreront d'autant mieux. Et même avec ça, il faudra quand-même passer un coup sur les vitres une fois par mois. ;)
Le tout est de s'approcher un maximum de l'écosystème naturel où les plantes filtrent. Donc le tout est de réussir le "jardinage".
Pour les poissons, un petit tour sur le moteur de recherche du site, suffit : une fois les paramètres entrés, et en variant la température, on peut voir qu'il y a du choix. Et encore plus de choix si on fait baisser un petit peu le PH de quelques décimales (avec du tanin par exemple).
Après avoir identifié son poisson chouchou compatible avec ces paramètres, c'est juste une histoire de trouver un ensemble harmonieux entre les besoins des autres habitants.
Personnellement, je trouve que le poisson rouge est un peu embarrassant du fait qu'il soit salissant et gros mangeur jusqu'à manger les plantes (tout l'inverse qu'il faudrait). Je le verrais plus dans un bassin bien planté et oxygéné.

Retour sur la liste des sujets