Hello ! + questions
Aquariophilie d'eau douce

Hello ! + questions

​Hello tout le monde,
Ça fait quelque temps que je me suis inscrite sur le forum, alors je me dis qu'il est peut-être temps de vous saluer !
Niveau aquarium, RAS pour l'instant, je suis sur un projet de terra avec mur végétal irrigué maison qui me prend pas mal de temps et la tête au passage. Et je bosse sur un futur projet pour badis (j'adore tout simplement ce poisson), faute de trouver des éleveurs, j'ai mis mon projet en pause et prends le temps de parfaire mes connaissances sur le biotope and co, ce sera sûrement un spécifique dans 120x40x50.
Bref, je suis en ce moment chiffonnée sur les micro-organismes, la "stérilité" (?) des aquariums, l'éclairage et les plantes. Oui, ça fait beaucoup pour un premier jet, désolée par avance.

1/Commençons par les petits organismes.
Je me demandais si certains d'entre vous, avant d'intégrer des poissons, ajoutaient dans un premier temps plantes +/- phytoplancton +/- zooplancton, je m'excuse par avance si mes propos piquent les yeux, je ne suis pas du tout scientifique. Ou peut être sans ça, et sans parler de cyclage, d'un temps de fabrication de cet équilibre primaire de l'eau ? Et si oui, comment ? Mettre son bac à la lumière du jour, dehors pendant un certain temps ? Déverser un "bout" de rivière dedans ? Ou simplement "à tester" ?
Je vois parfois des vidéos (de japonais notamment) qui ajoutent ou "filtrent" sur ce genre de "support" ou qui saturent leur bac d'algues avant de commencer le projet aquarium en tant que tel (mais peut être que le but est autre, je ne sais pas, j'ai traduit des commentaires et ça n'est pas concluant). Car je me pose la question de la relative "stérilité" (c'est un gros mot je vous l'accorde) de l'aquarium, ne manque t'il pas des chainons dans ceux que nous faisons traditionnellement ? (et qui pourraient nous fournir de grands services et nous épargner certaines complications >> c'est la feignante qui parle^^) Je n'affirme rien, j'en suis vraiment à l'état de gros point d'interrogation.

2/L'éclairage & plantes
20, 30, +, etc. lumens/litre
J'ai comme un souci avec cette donnée.. Je me disais que selon type d'éclairage, spectre, rayon d'éclairage, profondeur d'eau, qualité d'eau, couvercle, réflecteurs, etc. On se retrouverait peut être avec un calcul à faire :) Et ce, selon les plantes désirées et leurs besoins spécifiques évidemment.

​Alors j'ai fait quelques recherches, et je suis tombée sur ça (source : http://lemjm.free.fr/technique/techniquefichiers/lumiere/lumiere1/lumiere1.html ou ça : https://www.thekrib.com/Plants/Tech/par-moles.html):
- le PAR, je n'en parle pas, je suis en train de lire à ce sujet
- l'intensité idéale doit être de ​4000 lux à la surface (1ère question car au vu du besoin en lux de certaines plantes, si tenté que ces mesures soient bonnes, je me demande si c'est pertinent)

- il faut compter les déperditions de lumière :
1) le rayon de l'éclairage, à priori 120° en général
2) le type de réflecteur, présence ou non de couvercle
3) la hauteur d'eau

Bref, On arrive donc à un calcul final, si des fous de maths et de lumière passent par ici ou si quelqu'un a des références, ça m'intéresse fortement ! :

W = H x S
A x F x C

W = nombre de watts nécessaires, H = intensité désirée, S = Surface de l’aquarium, A = rendement lumineux de la source choisie, F = facteur d’éclairement, C facteur de pollution

Qu'en pensez-vous ?

Et finalement, avant d'effectuer ces calculs et donc avant d'établir sa "grille" de données de lux théorique idéale selon le lieu et profondeur d'eau, je cherche une base de données à ce sujets sur les lux/plantes selon espèce. Il y a quelques infos dans les liens que j'ai mis, mais je cherche quelque chose de plus complet, je n'ai pas encore trouvé mon bonheur pour l'instant. (Et je ne parle pas encore des ombres et cie, ça me fait déjà peur, un genre de luxmètre sera peut être plus efficace pour les ajustements par la suite? Ou peut-être que je vais trop loin)

3/ Le temps d'éclairage
Avez-vous des retours sur le fait de varier la puissance d'éclairage tout au long de la journée?
il me parait en effet bizarre d'être à 100% du matin au soir quand, dans la nature, ce n'est pas le cas.

Voilà c'est tout ^^
Et un grand merci à ceux qui me liront !
Désolée pour le pavé^^ j'ai conscience que je pars de loin, bref, si vous avez des conseils, liens ou autres références (anglais/français peu importe) je suis preneuse, et peut faire des retours si ça vous intéresse.

Bonne journée !
:x

Re: Hello ! + questions

Bonjour et bienvenue Sblhh,

Avant toute chose ton pseudo étant imprononçable j'ai décidé de t'appeler Josette. J'ose espérer que cela ne te posera pas de problème.
Je reprends donc.

Bonjour et bienvenue Josette !

Pour ton mur irrigué maison tu as un schéma ?
Une photo ? J'avais pensé à faire ce genre de projet en DIY avec la mousse naturelle de ma source de Gammare mais ça n'a jamais dépassé le brouillon.
Pompe de remontée et tuyaux troué qui alimente une gouttière avec un système d'écoulement ? Ton mur est parfaitement droit ou tu adoucit la pente ? Tu fixes avec un grillage ou avec de la toile de jute et un peu de terre pour les plantes ? Tu préfères le blanc ou la cuisse sur un poulet fermier ?

Pour les Badis, pourquoi spécifiquement un éleveur ? Impossible en livraison ? Ou les grossistes n'en ont pas ? (j'avoue humblement ne pas connaitre l'espèce)

---
1) Dans 99% des aquariums de particuliers il n'y a que le cycle de nitrogène qui est fait (parfois de façon non consciente avec du vivant dedans). Pour l'ajout de micro-faune et de micro-algues ça vient avec les plantes que tu ajoutes ( particulièrement la Mousse de Java si possible d'un autre bac et pas d'un magasin).
Avec les plantes et l'eau tu as en faible quantité des bactéries, des algues et autre.

Je te déconseille de faire venir depuis une rivière une marre ou autre dans la nature, malheureusement parce que c'est bien souvent pollué (eutrophisation et compagnie).
Sur cette question j'ai isolé dans un "poubellarium" de la mousse que j'ai récolté avec ma souche de Gammarus Pulex. Mais à l'isolement en quarantaine, au cas ou...

Il est possible d'évaluer part prélèvement et observation la qualité du court d'eau du coin en fonction des bio-indicateurs qui y vivent. (si il n'y a rien c'est probablement une grosse pollution de l'eau, phosphate nitrate métaux lourds hydrocarbures etc). Par un prélèvement filtre et observation l'oeil avisé peut en moins de 15min évaluer un point d'eau.
Je ne parle pas de potabilité de l'eau mais de qualité eu égard à la pollution. Gammares et Crevettes sont les premiers à mourir en milieu pollué. C'est même le bioindicateur de référence actuellement utilisé dans le milieu scientifique pour nos rivières.

Flemme de poster tous les détails mais ça existe.
Du coup si tu as un point d'eau de haute qualité avec ces animaux là, et avec mise en quarantaine pourquoi pas mais... Il y a toujours un risque. D'introduire une maladie un polluant un prédateur. C'est à nos risques et périls cette aventure Josette.
J'espère avoir su répondre de façon synthétique, si tu veux plus de détails ou de sources et articles je peux t'en fournir.


2) Oui c'est exact. On considère le lumen/litre et la température de couleur en Kelvin mais il y a une perte de lumen fonction de la profondeur, salinité et de la transparence de l'eau. Le problème de la formule que tu nous donnes W = H x S c'est que le W n'a pas trop d'intérêt ça varie trop selon les modèles.

Cette source que tu donnes http://lemjm.free.fr/technique/techniquefichiers/lumiere/lumiere1/lumiere1.html est erronée dans son modèle de calcul par rapport à l'irréalisme de son axiome. C'est une longue et inexacte démonstration pour au final ne rien conclure de fantastique. je cite :
"En conclusion : les équipements existants aujourd’hui nous permettent de satisfaire au besoin lumineux de nombreuses espèces dont nous nous devons d’assurer la pérennité."

Après si tu as une eau douce et claire, même sur 70cm tu ne perds que 30%. Je ne suis pas certain que ton bac ait cette profondeur mais si tel était le cas, pousser de 20% ce que tu recherches en Lumen suffirait à compenser.


3) Sans avoir du DIY ou un équipement hors de prix ça n'est pas facilement possible. Dans un premier temps une variation mensuelle de la température du bac me semble plus souhaitable si l'on veut coller un maximum à la nature qu'une évolution quotidienne lumineuse.
Tu dois pouvoir le faire si tu montes ta rampe LED et que tu ajoutes un circuit arduino pour programmer tout ça.
Par contre je ne connais personne qui fasse ça. Je demanderai à l'aquarium du coin leur avis parce que là je dois avouer que tu me poses une colle.

Bonne journée à toi Josette et bon courage pour tes projets ! Encore une fois si on peut rendre service c'est avec plaisir.

PS : Joli prénom. ;)

Re: Hello ! + questions

Oh le message qui s'est effacé, ça fait plaisir..
Je disais (ce sera donc la version low cost du 1er message)..

Salut Okhtamair et merci pour ton retour !

"Avant toute chose ton pseudo étant imprononçable j'ai décidé de t'appeler Josette. J'ose espérer que cela ne te posera pas de problème."

Tu aurais pu faire un effort quand même ! Mais allons-y pour Josette, c'est beau j'adore ! Puis-je également te proposer un petit nom plus doux et plus court à écrire ? Ce sera donc Michel
J'espère que tu apprécies :)

"Bonjour et bienvenue Josette !"
Merci ! Je me sens déjà un peu "Josette"

"Pour ton mur irrigué maison tu as un schéma ? Une photo ?"
Je te fais ça et le publie sur mon profil (demain si pas de procrastination)

"Pompe de remontée et tuyaux troué qui alimente une gouttière avec un système d'écoulement ?"
Presque ! pompe + tuyau d'aquarium basique
Alors mon mur est un petit mur, 30 cm de hauteur et 75 de long. J'avais testé une pompe 200l/h qui s'avère un peu faiblarde, j'attends donc la 400l/h que j'ai commandé, je t'en dirai des nouvelles !
Pour le tuyau, si c'était à refaire, je prendrais un tuyau plus rigide ou mieux oui, une gouttière (j'y vois d'ailleurs l'avantage que ce serait plus facile à nettoyer en cas de pépins.
J'ai percé le tuyau de petits trous tous les 2,5 cm. Je déconseille les petits trous car le moindre truc vient les boucher, c'est ce que j'ai fait évidemment :).. Certains les percent (de trous plus gros) tous les 5cm environ je crois, ça me parait bien. Et si tu utilises des buses, je pense qu'une filtration sera nécessaire pour protéger la pompe des déchets.

"Ton mur est parfaitement droit ou tu adoucit la pente ?"
Il est droit, il me semble que j'ai vu les 2 cas de figures sur le net pour les grands modèles.

"Tu fixes avec un grillage ou avec de la toile de jute et un peu de terre pour les plantes ?"
J'ai utilisé de l'aquanappe, c'est pas cher et ça retient bien l'eau. Pas de terre car je n'ai mis que des mousses (java and co), j'intègrerai des plantes (ficus pumila, anubia & bolbitis) pour voir ce que ça donne. Sinon d'autres utilisent du xaxim ou epiweb comme support, mais franchement c'est cher ^^, certains mettent de la terre, ça dépend vraiment du support et de ce que tu veux planter.

je suis partie de cette vidéo que j'ai agrémenté de quelques recherches à droite/à gauche. https://www.youtube.com/watch?v=go2FOnnZJBA
Tu verras, t'as pas mal de vidéos à ce sujet sur youtube qui sont pas trop mal faites et des forums à foison.

"Tu préfères le blanc ou la cuisse sur un poulet fermier ?"
Le blanc ! avec une petite sauce aux champignons stp, j'accepte les livraisons évidemment :)

"Pour les Badis, pourquoi spécifiquement un éleveur ? Impossible en livraison ? Ou les grossistes n'en ont pas ? (j'avoue humblement ne pas connaitre l'espèce)"
Personne n'est parfait ;) On en trouve rarement, c'est dommage, c'est une espèce sympa à regarder. Après le problème souvent, c'est le sexage, et je n'ai pas envie de me retrouver avec une ambiance arène de gladiateurs pleine de mâles frustrés :) Donc pour les vpc, c'est niette, même si les retours sont possibles (et encore il en faudra combien), financièrement, ça risque d'être bien cher ! D'où l'éleveur :)

"Je te déconseille de faire venir depuis une rivière une marre ou autre dans la nature, malheureusement parce que c'est bien souvent pollué (eutrophisation et compagnie). Sur cette question j'ai isolé dans un "poubellarium" de la mousse que j'ai récolté avec ma souche de Gammarus Pulex. Mais à l'isolement en quarantaine, au cas ou..."
Je ferai donc un pollutarium à côté de mes autres bacs, et je tenterai des mix avec le temps, j'aime l'aventure Michel, soyons fou, tentons-le ! En effet, Je n'ai pas de point d'eau très "clean" du côté de chez moi. J'ai déjà des petits bacs avec de la micro faune qui évolue tranquillement, arrivée en effet avec des mousses, plantes, autres venant de particuliers et boutiques.

"J'espère avoir su répondre de façon synthétique, si tu veux plus de détails ou de sources et articles je peux t'en fournir."
Les articles je prends toujours !

2) "Le problème de la formule que tu nous donnes W = H x S c'est que le W n'a pas trop d'intérêt ça varie trop selon les modèles."
Oui je suis d'accord, d'où mon S.O.S pour un modèle de calcul lu et approuvé :)

"l'irréalisme de son axiome."
J'ai appris un mot ce soir

"C'est une longue et inexacte démonstration pour au final ne rien conclure de fantastique. je cite :
"En conclusion : les équipements existants aujourd’hui nous permettent de satisfaire au besoin lumineux de nombreuses espèces dont nous nous devons d’assurer la pérennité.
"
Oui, j'ai trouvé ça drôle aussi.

"Après si tu as une eau douce et claire, même sur 70cm tu ne perds que 30%. Je ne suis pas certain que ton bac ait cette profondeur mais si tel était le cas, pousser de 20% ce que tu recherches en Lumen suffirait à compenser."
Je n'ai pas encore de bac, mais j'aimerais anticiper autant que possible ma puissance lumineuse afin de ne pas avoir à tout changer suite à "bouhhh j'ai pas assez de lumière" (ou trop ou autre, etc.) Je pense que c'est important surtout selon les espèces de plantes que tu souhaites maintenir, ça m'évitera des larmes quand je récupèrerai les cadavres de mes plantes :). Connaître leurs besoins précis m'aidera aussi à anticiper un agencement.

3) "Sans avoir du DIY ou un équipement hors de prix ça n'est pas facilement possible. Dans un premier temps une variation mensuelle de la température du bac me semble plus souhaitable si l'on veut coller un maximum à la nature qu'une évolution quotidienne lumineuse.
Tu dois pouvoir le faire si tu montes ta rampe LED et que tu ajoutes un circuit arduino pour programmer tout ça.
Par contre je ne connais personne qui fasse ça. Je demanderai à l'aquarium du coin leur avis parce que là je dois avouer que tu me poses une colle.
"
La variation mensuelle, je n'y avais pas pensé, c'est pas mal ça !
je vais voir avec des copains en robotique s'ils peuvent m'aider, en tout cas merci !

Bonne soirée à toi et encore merci :)

Re: Hello ! + questions

"Ce sera donc Michel
J'espère que tu apprécies :)"


Oui merci Josette. La félicité m'envahit à la lecture de ce nouveau baptême. Tu n'aurais pas pu mieux choisir.


"Je te fais ça et le publie sur mon profil (demain si pas de procrastination)"

Ce n'est pas grave si tu procrastines, tu pourras toujours le publier demain.


" [...] ça dépend vraiment du support et de ce que tu veux planter."

Tu as la possibilité d'aller récupérer de la mousse près de fontaines (en faisant toujours attention à ce que tu ramènes), ou alors de mettre des plantes aquatiques pour aquarium.
Une grande partie des plantes vendues dans le commerce est reproduite, bouturée et grandit en émergé dans des zones humides artificielles.
Lorsque la plante est dans un milieu immergé, typiquement un aquarium elle va mettre plusieurs semaines à s'y adapter, perdre d'abord certains de ces anciennes feuilles pour en faire pousser des nouvelles, adaptées à l'environnement.
Tu dois pouvoir mettre ce genre de plantes sur ton mur végétal avec de la mousse et des grosses consommatrices d'eau.
Il est possible aussi d'y faire pousser des petits légumes en système aquaponique avec un bac en contrebas. L'idée étant que les plantes vont bénéficier des déchets des poissons au même titre que les plantes aquatiques.


"Le blanc ! avec une petite sauce aux champignons stp, j'accepte les livraisons évidemment :)"

C'est noté !


"[...] financièrement, ça risque d'être bien cher ! D'où l'éleveur :)"

Pour rechercher des espèces peu communes voire difficilement trouvable pour mes prochains bacs c'est complexe et ça peut être cher oui la VPC.
Après tu as la possibilité d'aller voir les revendeurs pour leur demander sur quelles espèces ils sont capacitaires et si leur grossiste a cette espèce à disposition.
Si ils en ont ça te permet de mutualiser les frais de port et de faire peser les risques de la livraison sur le magasin. (bon en contrepartie tu paieras un poil plus cher à l'unité).
L'avantage aussi c'est que si les poissons sont en mauvais état tu le vois avant d'acheter.
La dernière solution pour l'introuvable ce sont les enchères sur les sites anglo-saxons... Mais ça coûte un rein.

Après pour le dimorphisme sexuel le mieux est d'aller dans la littérature scientifique. Avec le nom de l'espèce tu as souvent le découvreur et l'année, ce qui te permet d'aller chercher l'article associé qui décrit généralement l'holotype et le contenu de son estomac, ainsi que le biotope duquel il a été prélevé. Tu as d'autres publications souvent sur le séquençage de certaines espèces, leur dimorphisme ou des protocoles de reproduction.
Si tu me donnes le nom complet des espèces de Badis que tu recherches je peux jeter un œil. Parce que tu parles de Badis badis (Hamilton, 1822) ou d'une espèce proche ?


"Je ferai donc un pollutarium à côté de mes autres bacs, et je tenterai des mix avec le temps, j'aime l'aventure Michel, soyons fou, tentons-le !"

Mais c'est tout à ton honneur Josette. Si tu veux en plus développer au maximum la vie de ton pollutrium n'hésite pas à le laisser ouvert et accessible pour que des insectes y pondent ou oiseaux viennent y boire.
Tu as toujours le risque qu'un prédateur s'y faufile comme une larve de libellule qui est pour sa taille un gros prédateur, ou que des parasites viennent dans ce bac là.
Mais tu auras aussi des invertébrés et insectes divers, dont les œufs de durée voyagent avec les oiseaux. Et ça c'est l'aventure ou je ne m'y connais pas !


"Les articles je prends toujours !"

C'est des documents dans la langue de Justin Bieber par contre.
Déso.


"Connaître leurs besoins précis m'aidera aussi à anticiper un agencement."

Dans l'écrasante majorité des situations la disposition des plantes se fait au bon vouloir de l'aquariophile en fonction de ses considérations esthétiques plus que dans un strict respect du biotope. Les espaces immergés très plantés type aquascape n'ont de naturel que le nom. C'est pour cette raison et non le développement des plantes que l'on conseille les plantes gazonnantes devant, les plantes hautes derrière, etc. Pour la perspective et parfois en dépit des besoins des poissons qui sont maintenus.

Il y a beaucoup de paramètres qui vont faire qu'une plante va bien se développer ou nom, et si la lumière en quantité et qualité est fondamentale, elle est loin d'être le seul facteur.
Dans l'idéal il faudrait avoir une analyse de régression linéaire multivariée sous la main pour établir correctement le coefficient de détermination de cette variable par rapport aux autres (température / courant / ph / NO3 / Fe / etc etc etc) et ceci pour chaque plante, réalisé ceteris paribus sic stantibus pour chaque plante avec un échantillon suffisant, idéalement au delà de 30.

Une telle base de donnée n'existe pas à ma connaissance. La plupart fonctionnent au très scientifique Pifomètre, avec un lumen/L entre 40 et 80, et de 5000 à 8000K et adaptent au cas par cas ce qui ne fonctionne pas (passé la phase d'adaptation à l'immergé).

Le soucis de comparabilité tu l'as toi même évoqué, sans ces datas sur les plantes avoir une précision de calcul n'est pas très pertinent pour ton bac même si c'est tout à fait intéressant par ailleurs.

"Bonne soirée à toi et encore merci"

Mais c'est normal Josette, depuis le temps qu'on se connait si on ne peut pas se rendre de petits services quand même !

Re: Hello ! + questions

Bonjour Michel,

"Oui merci Josette. La félicité m'envahit à la lecture de ce nouveau baptême. Tu n'aurais pas pu mieux choisir."
Cette nouvelle me réjouit.

"Tu as la possibilité d'aller récupérer de la mousse près de fontaines (en faisant toujours attention à ce que tu ramènes)"
Provenant de l'extérieur, j'ai un peu de mousse de forêt en quarantaine qui a l'air de se plaire mais dans d'autres conditions ; je vais faire un essai sur le mur ainsi qu'une myriophyllum aquaticum, à voir ce que je teste avec elle (mais pas entièrement sur le mur, ça on est d'accord).

"ou alors de mettre des plantes aquatiques pour aquarium. Une grande partie des plantes vendues dans le commerce est reproduite, bouturée et grandit en émergé dans des zones humides artificielles."
Oui tout à fait, c'est pourquoi j'ai prévu quelques plantes palustres à cet effet. J'optais pour cette méthode afin d'en sauver dans mes précédents aquariums, ça ne peut donc que fonctionner.

"Il est possible aussi d'y faire pousser des petits légumes en système aquaponique avec un bac en contrebas. L'idée étant que les plantes vont bénéficier des déchets des poissons au même titre que les plantes aquatiques."
Oui en effet et c'est très intéressant, mais au vu du volume d'eau et du format de mur dont je dispose, je ne peux qu'être en physoponie et autres êtres microscopiques (par souci de non maltraitance envers le monde animal) :)

"Après pour le dimorphisme sexuel le mieux est d'aller dans la littérature scientifique."
Je me fiais à la forme du ventre jusqu'à maintenant, avec quelques erreurs parfois, mais il y a certainement des informations plus complètes en effet.

"Si tu me donnes le nom complet des espèces de Badis que tu recherches je peux jeter un œil. Parce que tu parles de Badis badis (Hamilton, 1822) ou d'une espèce proche ?"
C'est bien lui et ça m'intéresse évidemment.

"Mais c'est tout à ton honneur Josette. Si tu veux en plus développer au maximum la vie de ton pollutrium n'hésite pas à le laisser ouvert et accessible pour que des insectes y pondent ou oiseaux viennent y boire. (..)Mais tu auras aussi des invertébrés et insectes divers, dont les œufs de durée voyagent avec les oiseaux. Et ça c'est l'aventure ou je ne m'y connais pas !"
Tout à fait Michel, c'est prévu, tant de folie intégrée à ma vie ! Et quelle poésie que de découvrir toute cette vie impétueuse prendre forme !

"C'est des documents dans la langue de Justin Bieber par contre."
What do you meeean, ça me va tout à fait :)

"Dans l'écrasante majorité des situations la disposition des plantes se fait au bon vouloir de l'aquariophile en fonction de ses considérations esthétiques plus que dans un strict respect du biotope. "
Oui en effet et prétendre reproduire un biotope complet s'avère, je pense, audacieux mais difficilement réalisable.

"Il y a beaucoup de paramètres qui vont faire qu'une plante va bien se développer ou nom, et si la lumière en quantité et qualité est fondamentale, elle est loin d'être le seul facteur.
Dans l'idéal il faudrait avoir une analyse de régression linéaire multivariée sous la main pour établir correctement le coefficient de détermination de cette variable par rapport aux autres (température / courant / ph / NO3 / Fe / etc etc etc) et ceci pour chaque plante, réalisé ceteris paribus sic stantibus pour chaque plante avec un échantillon suffisant, idéalement au delà de 30.
"
Je suis totalement d'accord avec toi et à moins que l'on ne se rende compte que ce genre d'étude puisse aider à élaborer une pilule de jeunesse éternelle, pas sûre que cela soit entrepris. Je voulais me concentrer sur la lumière dans un temps premier mais bien évidemment que ces paramètres sont aussi à prendre en compte.

"Le soucis de comparabilité tu l'as toi même évoqué, sans ces datas sur les plantes avoir une précision de calcul n'est pas très pertinent pour ton bac même si c'est tout à fait intéressant par ailleurs."
Oui sans ça, pas de calcul viable, je suis d'accord, je vais quand même continuer à retourner le net pour trouver des informations ou contacts.

Je te souhaite un joyeux lundi

Re: Hello ! + questions

Josette,

Douce et cruelle ironie que la suppression de mon précédent message. Diantre devoir tout ré-écrire est mon fardeau faute d'avoir appliqué ma propre médecine en terme de copié-collé du message avant envoi.

Je disais donc dans un message perdu dans l'oblivion.

Quand j'évoque le biotope je fais référence au respect des conditions de vie de l'espèce en terme non seulement de paramètres chimiques mais également d'hardscape et de plantes qui y vivent plus que dans la recherche d'un écosystème autonome, pierre philosophale de l'aquariophile. Les bacs d'aquascaping c'est magnifique mais tous les poissons ne sont pas familiers ni fait pour vivre dans des bacs artificiels d'inspiration hollandaise.

Ensuite j'ai fait quelques recherche sur les Badis Badis et je vais essayer de reproduire de façon fidèle tout ce que j'avais pu écrire. Mais la frustration de sa suppression aura indéniablement un impact négatif sur la qualité du présent message.

J'ai pu dans un premier temps remonter la trace laissée par Hamilton, à son ouvrage de 1822 intitulé "An account of the fishes found in the river Ganges and its branches". La bibliothèque d'Harvard en a une copie qu'elle fait numériser. (cliquez donc ici Josette !)
En page 70 et 368 est fait référence au Labrus Badis, ancien nom des Badis Badis. Le texte ici est la première occurrence de cette espèce et donc fait figure d'holotype. Précédemment dans l'ouvrage il évoque la zone géographique et les autres espèces qu'il a découvert. Dont un grand nombre de tétraodons du sous-continent Indien ce qui rend de fait son ouvrage particulièrement intéressant !
Non Michel n'est pas objectif, en plus de parler de lui à la troisième personne, c'est là son moindre défaut.

Ensuite je suis parti à la recherche d'articles sur le dimorphisme que je n'ai pas (encore) trouvé. J'espère que tu sauras trouver un jour Josette, au fond de ton cœur la force de me pardonner.

Je suis tombé sur une foultitude d'articles de George W.Barlow écris entre 1962 et 1964 et pour la plupart publiés dans Ethology.

J'ai donc trouvé du même auteur :

Ethology of the Asian Teleost Badis badis. I. Locomotion, Maintenance, Aggregation, and Fright

Ethology of the Asian teleost Badis badis. II. Motivation and signal value of the colour patterns

Ethology of the Asian Teleost Badis badis III. Aggressive Behavior

Ethology of the Asian Teleost, Badis badis. IV. Sexual Behavior

Ethology of the Asian Teleost Badis badis. V. Dynamics of Fanning and other Parental Activities, with Comments on the Behavior of the Larvae and Postlarvae


Nota Bene : Si jamais tu galères à trouver les articles n'hésite pas à me demander j'ai un accès universitaire qui me permet de les récupérer.

Comme je suis tombé au cours de ma trépidante expédition ; je n'ai pas l'outrecuidance de concurrencer ta vie aventureuse et pleine de danger autour de ton pollutarium et je n'ai pas non plus le caractère intrépide qui te caractérise, je suis un Michel de livres si l'on peut dire ; sur ce dernier article je me suis servi de la bibliographie pour traquer les autres et me rendre compte du travail dévoué de ce brave George W.Barlow.
Sacré George, il savait rigoler dans son labo !

En attendant de mener une recherche inversée des articles récents qui citeraient un de ces travaux j'ai malgré tout un extrait à présenté. Je l'ai trouvé intéressant attendu qu'il détaille les conditions dans lesquelles il maintenait et étudiait scientifiquement les Badis Badis.




Mais ne prenant pas un échec pour un résultat ma quête continuera dans le prochain épisode ! >:)

Bonne nuit à toi Josette,

Re: Hello ! + questions

Cher Michel,

"Quand j'évoque le biotope je fais référence au respect des conditions de vie de l'espèce en terme non seulement de paramètres chimiques mais également d'hardscape et de plantes"
Mes connaissances ne sont pas très poussées, mais sans parler d'un système autonome, j'imagine que reproduire des paramètres chimiques identiques, cela doit déjà être un sacré travail. Petite pause humour, vois-tu pour mon pollutarium, je suis embêtée car je me demande si je dois inclure des mini canettes, voiture majorette et autres curiosités plastiques pour reproduire le milieu d'origine :)

"Les bacs d'aquascaping c'est magnifique mais tous les poissons ne sont pas familiers ni fait pour vivre dans des bacs artificiels d'inspiration hollandaise."
C'est très beau c'est vrai et très tentant. J'avais trouvé un site de photos d'aquariums "biotopes" (c'est sous forme de concours je crois), effectivement, selon le milieu d'origine, c'est plus ou moins "joli" selon les considérations esthétiques de chacun.

"J'ai pu dans un premier temps remonter la trace laissée par Hamilton, à son ouvrage de 1822 intitulé "An account of the fishes found in the river Ganges and its branches". La bibliothèque d'Harvard en a une copie qu'elle fait numériser. (cliquez donc ici Josette !)"
J'ai cliqué ! Oui, il est très bien ce site pour trouver des ouvrages uniques ou presque (entre autre). Je vais lire ça, encore merci Michel !

"Dont un grand nombre de tétraodons du sous-continent Indien ce qui rend de fait son ouvrage particulièrement intéressant !
Non Michel n'est pas objectif, en plus de parler de lui à la troisième personne, c'est là son moindre défaut."
Qui n'a jamais eu ce plaisir coupable, mais je laisse ces discussions salle de bain ou matins difficiles pour plus tard.
En effet, j'ai cru lire que cette famille avait l'air de te plaire, tu en es où d'ailleurs sur ce projet de mur du tétraodon ?

"Ensuite je suis parti à la recherche d'articles sur le dimorphisme que je n'ai pas (encore) trouvé. J'espère que tu sauras trouver un jour Josette, au fond de ton cœur la force de me pardonner."
Je ne puis, face à une telle nouvelle, te cacher ma déception. La petite larme coule encore... Mais soyons honnête, je ne peux t'en vouloir, ayant moi-même échoué (pour l'instant) à trouver ce genre d'informations.

"Je suis tombé sur une foultitude d'articles de George W.Barlow écris entre 1962 et 1964 et pour la plupart publiés dans Ethology."
Il y a un site auquel je peux avoir accès ?

"Nota Bene : Si jamais tu galères à trouver les articles n'hésite pas à me demander j'ai un accès universitaire qui me permet de les récupérer."
Quel luxe ! Je suis jalouse.

En tout cas, un grand merci pour toutes ces recherches Michel ! Je sais que ça prend du temps alors j'apprécie vraiment la hauteur de tes retours.

Bonne soirée :)

Re: Hello ! + questions

Estimée Josette,

"je me demande si je dois inclure des mini canettes, voiture majorette et autres curiosités plastiques pour reproduire le milieu d'origine :)"

Bien entendu et ce afin de respecter au maximum les conditions de vie actuelle de nos espèces. Pour maintenir moi aussi une espèce originaire des rivières de l'Inde, je me suis longuement documenté, photos à l’appui pour reproduire le ravissement de cours d'eau féériques, dardés des rayons d'argent de l'aurore, alors que la vie s'éveille en même temps que je jour.
Nul doute que dans les futures générations pourront découvrir des moments volés de ces jardins d'Eden, par ces fieffés malandrins de peintre impressionnistes, faisant de leur palette de peintre un recueil de poésie tel Monet ou Van Gogh avant eux.

Un délice.

" [...] aquariums "biotopes" (c'est sous forme de concours je crois), effectivement, selon le milieu d'origine, c'est plus ou moins "joli" selon les considérations esthétiques de chacun."

Dans le genre indien j'aime beaucoup ce genre de bac. Après je n'ai pas d'espèce qui m'intéresse pour un aussi gros volume à part en eau saumâtre. Je trouve le rendu assez naturel même si ça manque de pneus et de bidons de lessive. Malheureusement.

"J'ai pu dans un premier temps remonter la trace laissée par Hamilton, à son ouvrage de 1822 intitulé "An account of the fishes found in the river Ganges and its branches". La bibliothèque d'Harvard en a une copie qu'elle fait numériser. (cliquez donc ici Josette !)"
J'ai cliqué ! Oui, il est très bien ce site pour trouver des ouvrages uniques ou presque (entre autre). Je vais lire ça, encore merci Michel !


"En effet, j'ai cru lire que cette famille avait l'air de te plaire, tu en es où d'ailleurs sur ce projet de mur du tétraodon ?"

Je me rapproche de l'aquarium public de ma région pour voir si je peux filer un coup de main bénévolement en échange d'infos, ils maintiennent plusieurs espèces dont des marines comme Lactoria Cornuta.



J'espère pouvoir apprendre pas mal de choses tout en filant un coup de main et à moyen terme j'espère que ça me servira pour mon dossier de certificat de capacité sur les tétraodons. Comme tu le sais et le vois les rivières commencent à faire la gueule sans parler de l'agriculture à côté et déforestation, et le pire c'est que Bonne soirée Travancoricus est passé en vulnérable sur la Redlist des espèces menacées (parce que lui souffre de la pêche pour les aquariophiles en plus du reste).
Donc pas grand chose depuis l'update sur mon sujet à part que je continue d'accumuler des infos, le but étant de faire de la repro sur les 4 espèces de Carinotétraodons que je veux maintenir, ce qui est trop peu fait aujourd'hui.

Donc j'avance mais je n'ai pas encore les matériaux pour construire le meuble, ni récupéré les bacs. Après comme je le dis je me donne plusieurs mois.


"Il y a un site auquel je peux avoir accès ?"

Je les ai téléchargé et uploadé dans un fichier, je t'envoie le lien en MP.
Pour les autres articles sur le dimorphisme je n'ai pas eu le temps de faire les autres recherches que je voulais.


Sinon ton projet avance ? En terme de volume matériel et hardscape général ? Tu ne vas y maintenir que des Badis Badis ou d'autres espèces ?


Bonne soirée à toi aussi,

Re: Hello ! + questions

Mais vous êtes trop mignons !!!
Et en plus c'est particulièrement intéressant tout ça...

Allez, je file...

Re: Hello ! + questions

​Michel,​

​"​Bien entendu et ce afin de respecter au maximum les conditions de vie actuelle de nos espèces. Pour maintenir moi aussi une espèce originaire des rivières de l'Inde, je me suis longuement documenté, photos à l’appui pour reproduire le ravissement de cours d'eau féériques, dardés des rayons d'argent de l'aurore, alors que la vie s'éveille en même temps que je jour.
Nul doute que dans les futures générations pourront découvrir des moments volés de ces jardins d'Eden, par ces fieffés malandrins de peintre impressionnistes, faisant de leur palette de peintre un recueil de poésie tel Monet ou Van Gogh avant eux.​"​

​Ayant vécu en Inde, je ne peux que plussoyer ton beau discours, j'ajouterai donc à ton tableau la petite touche olfactive : la quintessence même d'un Chanel n°5, oui je le dis, le parfait mélange de 5 notes absolument savoureuses pour nos chers naseaux ; douceur ambrée des cadavres en décomposition, fraîcheur acide des légumes pourris, notes épicées à base de pneus brûlés, pointe d'amertume des plastiques brûlés, sans oublier la note de fond, complexe et grasse, des rejets industriels.

Le futur est d'ores et déjà ici : https://theartstack.com/artist/banksy/show-me-monet-1

​"​Dans le genre indien j'aime beaucoup ce genre de bac. Après je n'ai pas d'espèce qui m'intéresse pour un aussi gros volume à part en eau saumâtre. Je trouve le rendu assez naturel même si ça manque de pneus et de bidons de lessive. Malheureusement.​"

Très sympa, j'aime beaucoup mais c'est clair que le volume est plutôt massif. Canapé ou aquarium, that's the question. En revanche, je suis d'accord avec toi, Il y a un manque évident d'enthousiasme quant au respect du milieu véritable ;)

​"​Je me rapproche de l'aquarium public de ma région pour voir si je peux filer un coup de main bénévolement en échange d'infos, ils maintiennent plusieurs espèces dont des marines comme Lactoria Cornuta.​ J'espère pouvoir apprendre pas mal de choses tout en filant un coup de main et à moyen terme j'espère que ça me servira pour mon dossier de certificat de capacité sur les tétraodons. "

C'est une excellente idée en effet ! Si en plus, tu as l'occasion de plonger avec eux en queue de sirène, je n'y vois que du bonus (surtout si photos) ! ​

​"​Donc pas grand chose depuis l'update sur mon sujet à part que je continue d'accumuler des infos, le but étant de faire de la repro sur les 4 espèces de Carinotétraodons que je veux maintenir, ce qui est trop peu fait aujourd'hui.
Donc j'avance mais je n'ai pas encore les matériaux pour construire le meuble, ni récupéré les bacs. Après comme je le dis je me donne plusieurs mois.​"​

Très bien, c'est un beau projet, hâte de voir tout ça !

​"​Sinon ton projet avance ? En terme de volume matériel et hardscape général ?​"
Absolument pas (c'est en pause)^^Je me concentre sur mes recherches d'abord :) Qui passeront peut-être dans un premier temps par des bacs de plantes/algues (only) finalement. Oui, j'ai développé une obsession pour les trucs verts je crois.

​ ​"​Tu ne vas y maintenir que des Badis Badis ou d'autres espèces ?​"​
​Dans un temps 1, il n'y aura que lui, à voir ce que donnent mes recherches aussi et ce que j'ai envie d'essayer. ​

Amicalement,
Josette

Re: Hello ! + questions

Chère et estimée Josette,​

"Le futur est d'ores et déjà ici : https://theartstack.com/artist/banksy/show-me-monet-1"

Oui c'est exactement à cette œuvre de Banksy que je faisais référence. Je vous que tu es une personne de goût. Ta fidèle description du classique Chanel N°5 ne laissait de toute façon aucune place à l'ambiguïté.
Ayant un de mes amis qui doit y partir je comptais sur cette occasion pour lui déléguer un travail d'enquête photographique et descriptif de quelques rivières et éventuellement d'un échantillon s'il en a l'occasion, mais si tu y as vécu c'est encore mieux. Je vais pouvoir t'interroger en monnayant de précieuses informations contre.
Euh contre...
Hmmm, contre du blanc de poulet aux champignons et des articles faute d'avoir un meilleur levier de négociation. (pour l'instant)


"Très sympa, j'aime beaucoup mais c'est clair que le volume est plutôt massif. Canapé ou aquarium, that's the question."

Autre possibilité, casser le mur pour y intégrer le bac et reconstruire autour. Bon il faut être propriétaire et que le mur s'y prête, certes.
Sinon il est possible également de remplacer sa baignoire par un bac et tant qu'à faire d'y intégrer des Garra rufa, ces fameux poissons médecins très à la mode pour leur côté exfoliant en "fish-pédicure".
L'autre solution est de remplacer l'espace dévolu à la sacro-sainte télévision par le bac, et ce faisant en plus d'économiser en redevance on y gagne indéniablement en qualité des programmes (Coucou Direct 8).


"C'est une excellente idée en effet ! Si en plus, tu as l'occasion de plonger avec eux en queue de sirène, je n'y vois que du bonus (surtout si photos) !" ​


Tu as des fantasmes étranges Josette. Je ne juge pas, après tout si Arielle est ton personnage de Disney préféré c'est tout à fait ton droit.
Et puis je serai peut être dans le guiness book en tant que "première sirène à barbe" de la région. Une sacrée plus-value sur mon cv.


"Oui, j'ai développé une obsession pour les trucs verts je crois."


Si tu réalises toi même les tests qui faisaient l'objet de tes recherches en luminométrie les résultats m'intéressent. Surtout si ce sont des récits d'aventure comme Indiana Jones et le Pollutarium Perdu, ou 007 Bon Baisers de mon bac Hollandais.

Blagues à part ça te permettra de voir comment ça évolue et de faire les boutures nécessaires pour réaliser ça à moindre coût et comme tu le souhaites. Il y a souvent un gap entre l'idée que l'on se fait de son bac, le bac initial et ce résultat "final". Et comme je dis final c'est un bien grand mot, ça reste métastable comme environnement un aquarium donc forcément ça évolue.


​"Dans un temps 1, il n'y aura que lui, à voir ce que donnent mes recherches aussi et ce que j'ai envie d'essayer." ​

Le spécifique ça a beaucoup d'avantages et c'est à mon humble avis plus intéressant qu'un bac communautaire. Surtout sur une espèce qui fait visiblement l'objet d'études d'éthologie ichtyologique.

Par contre j'y pense, il me semble avoir lu que l'alimentation du Badis Badis passait souvent par du vivant. De l'intérêt du pollutarium pour maintenir et développer une ou plusieurs source de nourriture vivante.
Et éviter de s'y attacher trop aux petites bestioles. ^^

Amicalement,
Michel

Re: Hello ! + questions

Très cher Michel,

" Je vais pouvoir t'interroger en monnayant de précieuses informations contre."
Je ne sais pas si mon aide te sera si utile..Je vivais à Bangalore, et le peu de "rivières" que j'ai vues (je les mets entre guillemets car je ne voyais pas l'eau) étaient donc non visibles. Il est clair que la pollution en Inde (je me suis quand même baladée quand je en travaillais pas) est phénoménale.... Beaucoup de rivières disparaissent sous les ordures et les bords de mer ne sont pas mieux...(Mumbai and co)

"(...)tant qu'à faire d'y intégrer des Garra rufa, ces fameux poissons médecins très à la mode pour leur côté exfoliant en "fish-pédicure"."
Oui, pourquoi pas, mais pas sûre qu'ils apprécient le "coucou je viens de courir 1h" pauvres bêtes :)

"L'autre solution est de remplacer l'espace dévolu à la sacro-sainte télévision par le bac,"
Je n'ai plus de télé depuis 2008 donc bon ^^Tout ça, grâce à un ami qui m'avait montré "the Ring" et depuis, traumatisée, j'ai balancé ma télé, voilà :)True story, ridicule oui je sais :)

"Tu as des fantasmes étranges Josette. Je ne juge pas, après tout si Arielle est ton personnage de Disney préféré c'est tout à fait ton droit.
Et puis je serai peut être dans le guiness book en tant que "première sirène à barbe" de la région. Une sacrée plus-value sur mon cv."
Tu as visé tout pile, je ne puis te cacher mon attrait pour Ariel, et oui, je crois que là, il faut y voir un véritable élément différenciant important.

"Si tu réalises toi même les tests qui faisaient l'objet de tes recherches en luminométrie les résultats m'intéressent. Surtout si ce sont des récits d'aventure comme Indiana Jones et le Pollutarium Perdu, ou 007 Bon Baisers de mon bac Hollandais."
Pour la question de la lumière, je vais réfléchir à un protocole et on verra ce que ça donne.
Sinon, mon bac propre et mon bac pollués sont prêts, y a plus qu'à créer un ring pour voir le mix, j'enverrai tout ça à Greenpeace.

"Le spécifique ça a beaucoup d'avantages et c'est à mon humble avis plus intéressant qu'un bac communautaire. Surtout sur une espèce qui fait visiblement l'objet d'études d'éthologie ichtyologique. "
En effet, tu as tout à fait raison, quitte à intégrer du monde (parfois) pour voir ce que ça change. Jamais été fan des bacs à la limite de la saturation en population.

"Par contre j'y pense, il me semble avoir lu que l'alimentation du Badis Badis passait souvent par du vivant. De l'intérêt du pollutarium pour maintenir et développer une ou plusieurs source de nourriture vivante.
Et éviter de s'y attacher trop aux petites bestioles. ^^"
Je suis un monstre sans coeur donc ne t'inquiète pas :)

Bisous,
Josette

Re: Hello ! + questions

Ah et j'essaie de publier des schémas de mon mur végétal mais il semble que le site soit récalcitrant (en recherche de solution).

Re: Hello ! + questions

Il y a une limite autour de 2Mo par photo il me semble.
Tu peux en faire des miniatures (ou au moins des réductions) en baissant la résolution sur n'importe quel logiciel d'édition d'images (même ce bon vieux paint).

Pour images plus lourdes tu peux utiliser un hébergeur externe gratuit (http://www.noelshack.com/) est satisfaisant, sinon sur n'importe quel serveur ftp si tu en possèdes un.

Dernière chose, lorsque tu ajoutes une image dans un message sur le forum, pense à modifier l'url pour qu'elle soit bien en htttp:// et non https://
Le bb code du forum gère mal le protocole secure pour les images.

---
Après hébergement d'une photo sur noelshack, je clique sur la miniature de celle ci pour arriver à l'affichage, puis je reclique sur la photo pour accéder au fichier image en lui même. Clic droit sur l'image -> copier l'adresse de l'image.
Cela me donne :
http://image.noelshack.com/fichiers/2018/40/6/1538778390-img-20180922-125716.jpg

Le protocole hypertexte n'était pas sécurisé je peux utiliser directement le lien (dans le cas contraire j'aurai du retirer le "s" de https://
Plus qu'à utiliser l'outil du site <img src="http://image.noelshack.com/fichiers/2018/40/6/1538778390-img-20180922-125716.jpg" alt="" />




Et voilà une magnifique photo de mon spécifique canard en plastique !
:))

Re: Hello ! + questions

Merci Michel pour toutes ces infos,
mes images faisaient moins de 2mo, enfin...
voici quelques liens :





(je ne sais pas ce que vont donner les liens, je poste vraiment à l'aveugle)
Le canard est grégaire, il faut lui ajouter des copains ! ;)

Re: Hello ! + questions

Très chère et estimée Josette,

"Oui, pourquoi pas, mais pas sûre qu'ils apprécient le "coucou je viens de courir 1h" pauvres bêtes :) "

Je n'ai pas trouvé d'incertitude sur la variation de salinité issue de l'immersion quotidienne d'un homo sapien après exercice physique dans un bac à volumétrie stable. Mais dès que j'ai la foi je vais bien évidemment faire ces recherches d'articles. C'est central afin de savoir s'il faut s'équiper d'un réfractomètre et voir le bac adopter petit à petit un biotope saumâtre.
C'est passionnant !


" "the Ring" et depuis, traumatisée, j'ai balancé ma télé, voilà :)True story, ridicule oui je sais :) "

Le plus important c'est de ne plus posséder de téléviseur. La raison importe peu. Mais puisque tu t'en es déjà débarrassée, tu n'as plus de dilemme entre ton bac ou ton canapé. Le mur dévolu au téléviseur étant laissé vacant, les Badis Badis y trouvent naturellement leur emplacement. Comme Aristote l'écrivait, la nature a horreur du vide.


Sinon, mon bac propre et mon bac pollués sont prêts, y a plus qu'à créer un ring pour voir le mix, j'enverrai tout ça à Greenpeace.

Hâte de voir ça !
D'ailleurs j'ai eu des envies d'aventure moi aussi et j'ai mis en haut un nouveau poubellarium DIY pour un montant dérisoire en récupérant tout plein de trucs qu'il me restait, des boutures, une ancienne lampe et un fond de manado. Les mélanoïdes qui l'occupent à présent ont intérêt à être productifs, ils ont des bouches à nourrir.
:D


" Je suis un monstre sans coeur donc ne t'inquiète pas :)"

Je suis vraiment rassuré pour le coup. Moi qui m'inquiétait pour toi c'est un poids et un stress en moins. Ouf !


"voici quelques liens : "

Wow tu dessines super bien la mousse. C'est troublant de réalisme d'ailleurs. Et je suis jaloux de ton banc de canards en plastique. Je maintiens le mien en spécifique parce qu'un vendeur en animalerie m'a assuré que c'était une espèce féroce qui était sélectionnée pour son aptitude au combat. (ils parient de l'argent sur des combats à mort de canards en plastique à Singapour d'après mes informations).

Pour ton projet de cascade et de mousse, en contrebas il n'y aura pas vraiment ton bac à Badis Badis du coup ? Vu la quantité de terre tu vas y ajouter d'autres plantes et c'est le trop plein d'eau que tu vas pomper jusqu'en haut pour ré-alimenter la gouttière et la mousse non ?
Dans ma tête c'était plus en mode palludarium que tu voulais monter ça mais comme ça c'est bien aussi. Tapisse bien le fond de billes d'argiles, au dessus tu peux mettre une toile de jute ou un grillage fin, puis la terre. Et tu récupères le trop-plein d'eau pour repartir vers le haut (éventuellement mousse pour filtrer les gros déchets ?). A moins que je comprenne mal ton schéma, tu n'as pas le volume pour mettre une espèce dans la partie aquarium, si ?

Bisous,
Michel

Re: Hello ! + questions

Bonsoir, je sens mal l'histoire de la gouttière. Tu peux regarder ce que j'ai fait pour ma tortue ici
En espérant que cela te serve

Re: Hello ! + questions

Mon très cher Michel,

"Je n'ai pas trouvé d'incertitude sur la variation de salinité issue de l'immersion quotidienne d'un homo sapien après exercice physique dans un bac à volumétrie stable. Mais dès que j'ai la foi je vais bien évidemment faire ces recherches d'articles. C'est central afin de savoir s'il faut s'équiper d'un réfractomètre et voir le bac adopter petit à petit un biotope saumâtre."

Ravie de voir que tu te lances dans de nouvelles expériences ! J'ai lu 2/3 articles à ce sujet : à propos de la perte de sels minéraux lorsque tu fais du sport, pas le fait de plonger dans son aquarium après sa séance de footing (je n'ai rien trouvé à ce sujet, même pas sur doctissimo, quelle déception). En revanche, attention, en cas de baignade, tu vas aussi y intégrer des toxines, il va donc falloir dans un même temps passer au bio et vivre dans un lieu dénué de pollution, ce qui augmente considérablement la difficulté dans notre cher hexagone.

"D'ailleurs j'ai eu des envies d'aventure moi aussi et j'ai mis en haut un nouveau poubellarium DIY pour un montant dérisoire en récupérant tout plein de trucs qu'il me restait, des boutures, une ancienne lampe et un fond de manado. Les mélanoïdes qui l'occupent à présent ont intérêt à être productifs, ils ont des bouches à nourrir. "

Très intéressant. A cette lecture, je regrette tellement de ne pas être revenue avec un échantillon de rivière d'Inde. J'espère que tes Mélanoides seront plus travailleurs que les miens, qui eux, préfèrent glander dans les plantes.

"Wow tu dessines super bien la mousse. C'est troublant de réalisme d'ailleurs. Et je suis jaloux de ton banc de canards en plastique. Je maintiens le mien en spécifique parce qu'un vendeur en animalerie m'a assuré que c'était une espèce féroce qui était sélectionnée pour son aptitude au combat. (ils parient de l'argent sur des combats à mort de canards en plastique à Singapour d'après mes informations)."

Oui j'ai toujours marqué un point d'honneur à être fidèle à la réalité dans mes dessins.
Ces vendeurs n'ont décidément honte de rien, les miens m'ont assuré que les maintenir en groupe dans 2 litres était suffisant. Quand je leur demande s'ils sont heureux, ils ne répondent rien, j'imagine que qui ne dit mot, consent.

"Pour ton projet de cascade et de mousse, en contrebas il n'y aura pas vraiment ton bac à Badis Badis du coup ? Vu la quantité de terre tu vas y ajouter d'autres plantes et c'est le trop plein d'eau que tu vas pomper jusqu'en haut pour ré-alimenter la gouttière et la mousse non ?
Dans ma tête c'était plus en mode palludarium que tu voulais monter ça mais comme ça c'est bien aussi."

Effectivement non, c'est pour un terrarium.

@Splaach
Merci beaucoup pour ton lien, ça rend très bien ! Mais effectivement l'idée de la gouttière c'est que l'eau ne doit pas arriver dans la partie terrestre. Globalement, en intégrant que de la mousse dans le mur, ça ne pose pas de problème, en revanche avec des plantes, le ruissellement de l'eau sur celles-ci devient problématique, donc oui, mon système n'est pas encore optimal ^^ Et la taille de mon bac me limite grandement.
Donc en effet, je risque de changer le concept.

"A moins que je comprenne mal ton schéma, tu n'as pas le volume pour mettre une espèce dans la partie aquarium, si ?"

2 litres, donc pour les canards en plastiques et éventuellement un petit groupe de narvals.

Sinon j'ai commencé à trouver des recherches dans la langue de Justin comme tu le dis si bien, concernant les plantes d'eau douce, affaire à suivre.

La bise

Retour sur la liste des sujets