Aquariophilie d'eau douce

Le lagunage méthode et principe + présentation de ma "filtration hybride"

Le filtre à lagunage. S'inscrivant dans une optique "low tech" son utilisation est de plus en plus privilégiée. Hors, pâr ces lignes il convient de démonter certains "on dit" et remettre la réalité dans les faits. Et comment le concevoir correctement.

Bon à savoir aussi le mien n'est qu'un humble exemple des possibilités si vous lisez quelques magazines sur les bassins de jardins certains sont carrément des lagunages ou l'eau passe dans différents bacs ou différentes plantes y sont posées.

Comment fonctionne le filtre à lagunage?
Le lagunage s'inspire directement des technique déjà utilisées en bord de route. Il se compose de plantes choisies avec soin pour leurs capacités dites "phyto-épuratrices" certaines étant même capable d'absorber les hydrocarbures elles sont parfois massivement utilisées dans les bassins de retenues d'autoroute par exemple. En clair cette technique n'est pas nouvelle.

Pour quel utilisation? C'est une filtration "fiable?"
Ici les débats s'affrontent et se déchirent. Pour certains une telle filtration tiendrais de la maltraitance pour d'autres ce serait un argument purement économique (ce qui est une grave erreur à mes yeux car le lagunage n'a rien d'économique.) Moi qui ne jurait que par cette filtration c'est un malheureux hasard suite à l'empoisonnement de mon bassin et l'obligation de tout jeter de cette filtration qui m'a convaincu qu'un lagunage ne peu pas entièrement remplacer une filtration mécanique. Dans un vivier à carpes kois tel que le mien il me permet juste de me passer de la lampe UV. Lors de la construction du 100000L j'ai donc décidé de passer du lagunage simple à la filtration "hybride" ainsi que de l'amélioration de mon filtre à lagunage que je ne souhaitait pas pour autant jeter à la poubelle.

Pourquoi un lagunage ne peu en aucun cas servir de filtration à 100% comme cela se fait en aquarium "Walstad" ou low tech?
La raison est pourtant assez simple. En aquarium les plantes sont dans un environnement contrôlé à température constante ou avec des variations suffisante pour permettre leur pousse constante les 12 mois de l'année. Nos plantes de jardins ou de bassin quand à elle ne poussent et consomment qu'une partie de l'année et seulement de mars à septembre voir octobre pour les plus tardives. Et à des tranches de périodes bien définies pour certaines. Cela ne veut pas dire qu'un tel défi est impossible mais il nécessiterait un lagunage si hors-normes que sa conception pourrait en être tout simplement impossible!
"L'hybridation" de sa filtration reste un juste compromis.

Néanmoins, ce type de filtration peu s'utiliser dans les cas suivants.
-Votre bassin ne contiendra aucun poisson (piscine naturelle.)
-le bassin est en fait un "poubellarium" géant CAD les poissons occupent l'espace uniquement pendant la période de pousse et floraison.
-Le bassin est sous-peuplé et le lagunage en conséquence (les estimations donnent 15000L pour un koi 500L pour un poisson rouge et au moins 2m2 de surface de lagunage par poisson)
-Le bassin est peuplé uniquement de "mini poissons" (voir atlas des poissons poubellisables à l'année) leur pollution extrêmement moindre de le classique PR/CARPE le permet sans avoir un lagunage monstrueux.

Quel volume? Quels plantes utiliser?
Majoritairement ces filtres passent par l'utilisation des graminées d'eau aussi appelées "phragmites" car ce sont les plus grandes consommatrices. Elles ont néanmoins un gros défaut plusieurs ont des systèmes racinaires puissants pouvant percer une bâche. Tels la massette. De plus, elles poussent très rapidement si leur utilisation est envisagée il vaut mieux compartimenter son lagunage en deux parties distinctes si vous envisagez des plantes à fleurs.
1m2 de surface pour 5000L d'eau est un minimum. Néanmoins 3m2 sont préférables à ce volume ou en dessous afin d'avoir assez de place pour une multitudes de plantes. La profondeur importe peu.
Ce système dit de purge repose d'abord par la conception même. Les plantes reposent sous un vide à la manière des maisons sur pilotis. L'eau passant en dessous des dites maisons. Ici le principe est le même bien que l'on "oblige" l'eau à traverser la couche de pouzzolane.

N'ayant plus les photos (je ferais un paint) voici comment mon lagunage fonctionne.
-Un "vide" de 10cm ainsi qu'un bouchon de vidange a été disposé sur le côté. Lors de la réfection j'ai également rendu mon lagunage pentu vers ce bouchon.
-Quelques piliers (de simples tubes de PVC percés en demi-cercles à leur base et jointés sur des briques)
-Un grillage à poules en mailles 1cm repose sur ces piliers puis la couche de 5 à 10cm de pouzzolane avec les plantes.

Pourquoi une telle conception qui peu paraître assez "compliquée"
Cela est très simple sur pas mal d'aspects.
-Mon préfiltre n'arrête pas assez de boues et tout n'est pas consommé par les plantes. Ainsi cette conception qui tiens pas mal de la "flemme" me permet de nettoyer sans effort ou presque (il suffit avec un jet de passer partout en surface le tout tombant en dessous.
L'eau est ensuite éjectée dans un puisard qui rejette ensuite directement à la rue ou dans une cuve souterraine qui sert à l'arrosage du jardin suivant son taux de remplissage. L'excès de boue pourrait à terme entraîner un pic de nitrites mortels aux kois et car il serait nettement plus dur de faire le nettoyage si la pouzzolane était tapissée jusqu'au fond!

En clair ce qu'il faut retenir. Ces complications lors de la conception je le gagne ensuite sur l'entretiens qui en est bien plus facile!

Les plantes que l'on peu utiliser en lagunage.
Beaucoup de plantes conviennent que cela soit de vraies plantes de bassin ou alors des plantes qu'on ne verrait pas forcément. En clair les vraies plantes aquatiques supportent l'immersion jusqu'au collet et même plus. D'autres en revanche apprécient les zones très humides mais ne vont pas tolérer une immersion totale de leur système racinaire. La liste qui suit n'est pas exhaustive si vous avez d'autres plantes à suggérer n'hésitez pas à en parler ici même.
P.S pour les débutants du jardinage le collet correspond à la zone de séparation entre la partie aérienne de la plante (la tige) et sa partie souterraine (racine ou tige menant à un bulbe.

Plante strictement aquatique supportant l'immersion.

Iris des marais ainsi que les cultivars "x louisiana" pseudacorus pseudata versicolor... liste non exhaustive.
Menthe aquatique.
Populage des marais
Cannas divers (aussi appelés balisiers ou "becs de perroquet". *
Arum d'éthiopie*
Hibiscus aquatiques (coccineus, ketmie des marais, ketmie du nil, moscheutos.) *
Echinodorus rustiques
Sagittaires aquatiques.
Pondeteria
Thalias
Trèfles d'eau
Salicaire.
-Toute plantes vendue comme plante de bassin.

Ne supporte pas l'immersion ou très temporairement (à cultiver sur un lit de pouzzolane d'au moins 5cm au dessus du niveau de l'eau

-Iris sibirica et iris ensata
-Orchidée jacinthe.
-Astilbes
-Primevères asiatiques (primevères de l'himalaya, primevère candélabre)
-Consoude officinale.
-Fritillaire pintade
-Lobelias.
-Lys des câfres*
-Les filipendulaes ou "reines des prés"
-Ligularias sp
-Véroniques de virginies.
-Renouées diverses tels renouée des tourbières.
N'hésitez pas à vous renseigner sur divers sites notamment les conseils pour ceux qui possèdent des terrain très humides
Note le * signale que la plante est gélive et doit donc être protégée l'hivers (immersion pour celles qui le peuvent donc pas nécessaire d'intervenir ou paillis de feuilles de chêne par exemple si l'immersion est impossible ou non immergée de base.

De même, il est nettement conseillé de mixer différentes espèces avec des floraisons différentes par périodes afin de garantir une consommation constante du filtre pendant la pousse.
En substrat de la pouzzolane préalablement rincée convient si le grillage est trop gros vous pouvez y placer de plus gros cailloux comme des éclats de silex entre les mailles afin de créer un tapis pour la couche de pouzzolane à la granulométrie plus basse.
En soins mis à part une purge régulière et une taille des plantes après floraison suffira (ne pas couper les tiges encore vertes afin de ne pas épuiser la plante). La purge doit être effectuée au moins deux fois par an (une en fin de saison et une au printemps) ou dès que l'accumulation de boues est visible.

Conception de mon filtre hybride.
Lorsque j'ai construit mon 100m3 j'ai décidé de raccorder une seule filtration par débordement.
En effet: la hauteur prévue du 100m3 (1 mètre de haut) rendait impossible l'intégration d'une filtration isolé et par soucis de place j'ai donc décidé d'articuler la filtration à partir de mon premier lagunage remanié ici en 2018.
Ce filtre n'est bien entendu QU'UN EXEMPLE je l'ai simplement adapté à mes besoins et n'est pas à prendre au pied de la lettre.



J'ai décidé de partir sur un modèle à 5 chambres 2 de pré-filtration en brosse de filtration de 3000L de capacité ainsi que l'ajout d'un lagunage d'environ 1m2 de filtration et l'existant comme 4e chambre. Le tout en parpaings à bancher de 15cm (le premier n'est qu'en parpaing de 10)

Principe.
-4 pompes aspirent l'eau de mon premier bassin et sont rejetées dans le vivier à kois de 100m3
-Le 100m3 déborde et tombe dans une première chambre qui ne contient pas de filtration de même, une petite pompe injecte également l'eau de la fosse du 100m3 (à près de 280cm de profondeur) afin d'éviter un dépôt de vase au fond de la dite fosse.
-L'eau arrive ensuite dans la seconde et passe dans les brosses puis la suivante etc... en bout de piste l'eau tombe dans mon premier bassin (40000L)

As-tu des critiques à y faire?
Oui et pas que.
-Le manque de lagunage me prive de beaucoup de kois après divers tests une quinzaines de grandes kois est la limite supportable du filtre (purge tout les 2 mois ainsi que lavage des brosses) cela est du à mon faible lagunage au regard du volume total de bassin (100 000 + 40 000L!!!!) et cela sans compter quelques PR et des centaines voir milliers de pimephales promelas et d'environ 300 poissons d'autres espèces de petite taille.

-Le nettoyage n'est pas aisé à cause de la hauteur de certaines chambres.

-Si j'aurais pu l'améliorer et que j'aurais eu le budget je pense qu'un filtre à tambour rotatif me permettrait plus d'en profiter. Mais son implantation dans une filtration à débordement qui est sûrement l'une des rares en france n'est pas chose simple. C'est néanmoins un projet futur avec un déménagement programmé dans environ une petite dizaine d'années.

Néanmoins je ne regrette pas mes choix au vu de la difficulté (intégrer une filtration pour deux bassins tout en restant sur une emprise laissant le passage sur les côtés du bassin) Et puis même si le propriétaire n'envisage pas les poissons il conviendra très bien aussi comme piscine naturelle.

D'autres filtrations existent le lagunage n'en est qu'un parmis d'autres avec ses avantages et ses inconvénients.

Re: Le lagunage méthode et principe + présentation de ma "filtration hybride"

Merci :) c'est vrai qu'avec de photos ça deviendra encore plus explicite :)

Re: Le lagunage méthode et principe + présentation de ma "filtration hybride"

Salutations:

Je me permet de déterrer le topic car avec la conception du bassin qui approche on nouvea ifltre à plante va être créer et cette-fois il y'aura plusieurs bacs.

Retour sur la liste des sujets