Lancement bassin hors sol 400L avec pompe solaire ?
Aquariophilie d'eau douce

Lancement bassin hors sol 400L avec pompe solaire ?

Bonjour à tous.

Le déménagement pour une maison est enfin en vue. Je vais pouvoir offrir à mes deux poissons rouges qui s'ennuient dans leur 60L depuis près d'un an une maison un peu plus digne de ce nom.

Voici le projet : Un bassin préformé d'un volume utile d'environ 350-400L (120*83*45) qui serait posé hors sol avec un habillage en bois +/- avec des pierres pour rendre la chose un peu plus naturelle.

Mais plusieurs problèmes se posent. Premièrement, étant simple locataire, je ne peux pas creuser dans le jardin (d'où le choix du hors sol). La profondeur en fera surement tiquer certains, mais dans le berry les hivers ne sont pas très rigoureux et au cas ou, j'aurai la possibilité de rentrer les bébètes pendant l'hiver.

Ensuite, je ne dispose pas de branchement électrique à l'extérieur donc je ne peux pas brancher de pompe/filtre dans ces conditions. Je me suis donc renseigné un peu sur les pompes solaires et souhaiterai savoir si certains d'entre vous en utilisent et quels sont vos avis sur la question.
J'hésite entre 2 choses :
- La pompe solaire (quelle marque ? Quel débit par heure choisir ?) qui permettrait d'apporter un complément d'oxygénation et de faire une petite "cascade" pour le côté visuel. De plus je pourrai mettre de la pouzzolane le long de la cascade pour apporter un support bactériologique supplémentaire. Cette pompe n'aurait pas vocation à être véritablement filtrante (le débit nécessaire et le coût nécessaire à l'installation risquant de monter un peu trop à mon gout), mais davantage pour le côté décoratif et un rôle oxygénant.
- Deuxième possibilité, le choix du "low-tech" et donc que le bassin s'approche davantage d'un poubellarium, sans pompe ni rien d'autre, mais à ce sujet, je n'y connait pas grand chose et souhaiterai recevoir vos conseils pour créer un petit coin sympas pour mes 2PR sans finir avec une eau verdâtre à moitié viciée.

La partie technique passée, le choix des plantes. Le bassin sera exposé au Soleil environ la moitié de la journée et je me débrouillerai au niveau décor/lieu de pose pour apporter un petit peu d'ombre.
Dans ce type de volume, outre le traditionnel nénuphar et autre nymphéa, quels types de plantes (notamment les filtrantes) me conseilleriez-vous ?
Je pense mettre une couche de 5-6cm (davantage ?) de sable de Loire dans le fond pour que les poissons puissent fouiller. Est ce que certaines plantes comme les Egeria se plaisent dans ce type d'environnement ou elles ne poussent qu'en aquarium ? Certaines plantes peuvent-elles être plantées dans ce sable ou mieux vaut des petits paniers ?
J'ajouterai probablement des pierres dans ce volume pour pouvoir surélever certaines plantes qui nécessiteraient une profondeur plus faible.

Je pense avoir fait le tour des questions qui me trottaient dans la tête. J'attends avec impatience vos avis, conseils et retour d'expérience pour pouvoir mener à bien ce projet et offrir à mes deux poissons un meilleur environnement. >:D< :D

Pour ceux qui s'en inquiéteraient, mes 2PR ont un peu plus d'un an et mesurent respectivement 11-12cm (shubunkin) et 9-10cm (PR qui était un peu plus jeune). Peut-être font-ils 1 ou 2cm de plus, mais bizarrement, ils ne veulent pas rester immobiles pour que je mette une règle à côté x)
Ils ont donc taille qui semble normale si l'on en croit les courbes de croissance, mais dans un malheureux 60L ils ne pourront pas rester plus longtemps sans que cela ne nuise à leur santé et je souhaite au contraire qu'ils s'épanouissent ;)
(Et me débarrassent des larves de moustiques ahahahah :)) )

Au niveau délai, ils pourraient être dans ce nouvel environnement d'ici la mi-août.

Merci d'avance à celles et ceux qui prendront le temps de me lire et qui m'apporteraient quelques éclaircissement. :)
Bien à vous :)

Re: Lancement bassin hors sol 400L avec pompe solaire ?

Hello Damien :)

Super chouette pour tes poissons ! Ca fait vraiment plaisir à lire.

Je te partage les très humbles petits éléments de réponse que je peux t'apporter, étant moi-même en plein dans la réalisation d'une cuve hors-sol pour mes 3 PR.

Je bénéficie pour cela des (très très très) patients et généreux conseils d'une Fée du vivant ;;) et n'en sais pas beaucoup plus que ce que je vais pouvoir te dire maintenant. Mais, c'est un début.

Ma cuve est une cuve agricole de 1000 litres, ceinte d'une armature métallique. Je n'ai, comme toi, pas d'électricité dehors, et suis partie sur du no-tech pur (càd.. no "tech" humain, car la technologie la plus merveilleuse est bien celle du vivant).

Ce ne sont donc chez moi que les différentes plantes qui vont assurer oxygénation, filtration et ombrage. Je m'étais également posée la question d'une pompe solaire pour oxygéner en cas de coups de chaud mais, en concertation avec la formidable Fée du vivant, j'ai opté pour lâcher l'affaire car ces pompes sont délicates/difficiles à installer (d'autres retours d'expériences diffèreront sans doute là-dessus) et surtout, pour le petit froufrou qu'elles feront en surface, l'apport en termes d'oxygénation n'en valait pas la chandelle, la cuve étant plantée pour assurer l'oxygénation.

Sur le fond de ton bassin, ça me semble a priori bien de mettre du sable de Loire. Chez moi il n'y en a pas, je laisse la vase se former : les PR aiment fouiller dedans aussi et, surtout, ils s'y installent tranquillement pour passer l'hiver bien protégés.

Et effectivement, pour passer l'hiver, la profondeur que tu indiques (45 cm si je comprends bien) semblerait a priori trop juste pour assurer l'inertie thermique. Tu en es apparemment averti et tu connais ton coin et le climat, donc ça peut peut-être le faire. Là il faudrait idéalement un avis plus éclairé que le mien. En même temps, si tu penses les rentrer l'hiver, ben no souci...

EDIT : Ceci dit, après petit échange avec la Fée du vivant :D, la profondeur n'assure pas seulement que les poissons passent l'hiver, elle permet aussi qu'ils ne cuisent pas en été. À hivers très doux, étés bien chauds, et dans ce cas la profondeur leur assure une eau plus fraîche - et si je comprends bien, une eau aussi qui reste mieux oxygénée puisqu'il y en a un plus grand volume (et plus de plantes). Donc à ta place, je vérifierais quand même de plus près cette histoire de profondeur.... ^_^

Pour les plantes : les egeria, que je sache, se plairont très bien en bassin extérieur. Il y en a déjà dans ma cuve (quelques élodées et najas qui fatiguaient dans le bac temporaire des poissons et qui, lancées là, ont repris).

Pour ce qui est de planter dans le sable de Loire, je pense que tu pourrais y installer des vallisneria spiralis, qui seront oxygénantes. Il y en a à cette fin dans le fond de ma cuve, mais je les ai installées dans un peu de terreau + pouzzo (n'ayant pas posé de substrat sur le fond même de la cuve). Ce que d'autre tu pourrais planter dans le sable, il faudra voir d'autres réponses car je ne sais pas.

EDIT : en fait, les spiralis ne conviendront peut-être pas si la profondeur de ton bassin est de 45. Elles vont à -50 / -1m et leurs feuilles sont assez hautes. Mais les americana mini twister devraient pouvoir aller très bien, et pareillement se fixer dans le sable en leur laissant le collet dégagé.

En oxygénantes "pures"*, outre les spiralis du fond, je mets de vallisneria mini twister à mi-profondeur (soit -50 cm chez moi). Elles peuvent aller un peu plus haut je pense, si ton bassin fait effectivement 45 de profond.

Aussi des hippuris vulgaris, adorables petits sapins qui peuvent servir de snack aux fishkies et de QG pour les insectes. Chez moi elles seront à -15 cm.

* Evidemment, toutes les plantes sont oxygénantes et filtrantes, mais bon...

Dans le fond chez moi il y a aussi des aponogeton distachyos ou vanilles d'eau : ce sont des plantes d'ombre/mi-ombre qui fleurissent en hiver et sentent paraît-il divinement bon :) je le saurai bientôt d'expérience... :P Leurs tiges et fleurs vont rejoindre la surface de l'eau donc elles vont contribuer à ombrer le bassin.

NB : sur un petit bassin, on compte qu'il faut que 60 à 80 % de la surface soit ombrée, afin d'éviter la surchauffe et donc la baisse d'oxygène par temps chaud ainsi que pour limiter le développement des algues. Plus le bassin est petit, plus il faut couvrir la surface d'ombrantes.

En filtrantes j'installe de l'hydrocotyle (considérée comme envahissante en Belgique) et des sagittaires (latifolia et sagittifolia, parmi les plus rustiques avec la graminea). Ces dernières sont installées à -20 cm de la surface, l'hydrocotyle à -5 cm (berge). Egalement un butomus umbellatus, un myosotis palustris, un ményanthès trifolatia et une menthe aquatique.

Ensuite, aussi filtrantes/épuratrices, il y a les autres plantes de berge (de terrain humide et de terrain détrempé) : iris pseudacorus, lys des Cafres, isolepis cernua (ou scirpe), hémérocalles, et prêle.

Il y a aussi chez moi un nénuphar : j'en ai pris un de petit développement, et perso je te conseille d'en faire autant compte tenu de la taille de ton bassin et du fait qu'il faut compter 1 mètre carré de surface pour son développement (ceci vaut également pour les moyens et grands nénu, donc il s'agit juste de ménager de la place pour tout le monde en prenant un "petit" nénu dont la croissance et le déploiement racinaire seront moins "vigoureux").

Enfin, en flottantes pures (épuratrices et ombrantes), il y a l'hydrocaris morsus-ranae (la vraie grenouillette ;) ) et des lentilles d'eau - plus les élodées qui sont encore dans le bac des poissons et feront le grand plongeon avec eux.

Donc en gros : ce que j'ai choisi de faire c'est de virer toute idée de filtre et de pompe électrique, et puisque la pompe solaire que tu envisages n'a pas vocation à filtrer, tu sembles plus ou moins parti pour du low tech de toute façon. La pouzzo, j'en ai dans quasi tous les pots - dans leur fond, qui est percé, pour éviter que la terre ne se répande de trop, et sur le haut des pots, par-dessus la terre, pour la même raison + empêcher que les PR ne viennent trop tout déterrer. ^_^ Donc si tu comptes sur la pouzzo pour du support bactérien, pas besoin de cascade dessus m'est avis. Laquelle serait vraiment pour ton plaisir esthétique et, effectivement, la création d'un mouvement d'eau.

Mais surtout, d'après ce que j'ai fini par enregistrer dans ma petite tête, du moment que tu comptes sur les plantes pour assurer l'équilibre du bassin et pars donc sur du low ou no tech, il devient hors propos de "prévoir" de support bactériologique, car en low (archi planté donc) tu zappes la version aquario classique du cycle azoté et des bactéries nitrifiantes etc. qui vont avec.

Attention, je le redis : je suis, à la base, totalement ignare en la matière... Donc il y a des précisions à apporter à ce que j'écris ici, et des explications qui manquent. Mais mon retour d'expérience, limité puisque le bassin n'est pas totalement terminé et mes fishkies pas encore dedans, est qu'avec un bassin conçu pour que les plantes assurent l'équilibre, nul n'est besoin de te préoccuper de supports bactériologiques.

En somme, au plus simple, il faut veiller à protéger la surface de la chaleur et utiliser beaucoup de plantes, réparties selon 4 strates décrites ainsi par Aquarelle :

- plantes de berges (types iris), qui vont filtrer les éventuels nitrates
- plantes à collet immergé et feuillage émergé (comme les sagittaria), dont le rôle va être d'accentuer la filtration par absorption des métaux lourds notamment.
- les plantes flottantes ou à feuillage flottant (nénuphars) qui terminent la filtration et ombrage massivement l'eau
- les oxygénantes (hippuris) qui restent les plus grosses consommatrices de nutriments (et concurrencent les algues) et apportent l'équilibre pour les poissons.

En espérant que cela contribuera positivement de ton projet ! :)

Et que tu recevras tous les bons conseils dont tu as besoin.

Et merci aux autres de corriger les éventuelles bourdes contenues dans ma réponse, le but étant d'aider et non de confusionner O:-)


:-h

Re: Lancement bassin hors sol 400L avec pompe solaire ?

Merci beaucoup pour ce retour :)
J'avais effectivement pensé un temps à opter pour une cuve de récupération d'eau de pluie, mais outre le fait que je craigne un peu que ça ne casse en hiver si ça gèle, je doute que Madame accepte d'un point de vue esthétique =))

Je note toutes ces idées de plantes et je vais réfléchir à comment installer tout ça tout en leur laissant de l'espace :)
Effectivement, la pouzzo dans les pots règle un peu la question de support bactériologique j'en mettrait également dans les miens pour éviter qu'ils ne déterrent tout. Quand je vois les dégâts qu'ils m'ont fait dans ce petit aquarium. J'avais mis exprès de la fougère de Java et de la mousse de Java réputé pour bien leur résister... Que nénie x)
Autant le shubunkin est plutôt pépère, mais le PR c'est une machine de guerre. Il arrive à me bouffer de la fougère de Java et est parvenu à arracher 95% de ma mousse de son support d'origine. J'avais il y a encore quelques mois un magnifique bosquet de 15/20cm de hauteur, et aujourd'hui je dois les récupérer un peu partout à chaque entretien :))

Enfin, plus que quelques semaines et ils pourront patauger plus librement :)
J'attend quelques retours ou astuces pour des petites pompes solaires, mais effectivement le laisser au 100% naturel me semble la solution la plus viable. Il ne restera qu'à lui trouver l'emplacement idéal, le laisser cycler gentiment et le tour sera joué :)
Sur ce type de volume, somme toute assez faible pour un bassin, faut-il effectuer tout de même un changement d'eau régulier ?
Pour l'hiver, j'ai vu que certains installaient des bulleurs ou mettait des matières types polystyrène en surface pour éviter le gel, je ne sais pas ce que vaut cette technique, si certains on éventuellement tester ?

Re: Lancement bassin hors sol 400L avec pompe solaire ?

Avec plaisir :) il vaut ce qu'il vaut ;)

Dans un polypropylène bien épais (et de fait prévu pour résister aux rigueurs climatiques) pas de souci que ça pète. Evidemment c'est un autre gabarit, mais pour l'esthétique il est tout aussi habillable - que ce soit de bois, de palettes plantées en jardinières, de petits murets, ...

Pour le changement d'eau, si tu es en low tech bien pensé et bien planté, il n'y a pas de changements d'eau à faire : ce sont les plantes qui filtrent et épurent. Donc simplement compenser le niveau d'eau quand elle s'est évaporée, avec de l'eau de pluie recueillie pour cela par exemple, ou de l'eau de robinet (décantée me semble toujours mieux, mais dans 350-400 litres, si tu dois compenser 50 litres par exemple, on peut en principe oser y aller direct avec l'eau du robinet).

Pour l'hiver, perso j'opterai a priori pour quelque chose comme une cloche en matière type polystyrène, voire un simple ballot de foin - quelque chose qui empêche la glace de prendre sur toute la surface. Je ne choisirai pas le bulleur tout simplement parce que lui aussi risque de geler - mais j'ai déjà lu/entendu divers points de vue là-dessus donc ça se discute comme on dit. Dans tous les cas, si jamais une couche de glace se formait avant que tu n'aies pu placer quelque chose qui l'en empêche, ne surtout pas chercher à la briser en tapant dessus : les réverbérations des chocs pourraient être plus que dommageables à tes poissons - mortels en fait, paraît-il.

Hihi, la machine de guerre... :D
En bac, pour résister aux PR, l'anubia est parfaite - en plus ils adorent se faufiler entre ses feuilles et picorer dessus.
Sinon tu peux leur mettre plus d'élodées, et aussi leur donner du végétal exprès, ça calmerait peut-être leurs ardeurs avec la fougère - enfin, *ses* ardeurs, à ton PR. Genre nori (très friands), épinards, les miens adooorent le concombre :-?? et le must c'est les petits pois (mais ça fait déjà moins salade/verdure). Aiment aussi beaucoup la spiruline. :)

Bon, je laisse ceux qui ont testé répondre aux questions que tu poses... O:-) :D

Re: Lancement bassin hors sol 400L avec pompe solaire ?

Petit up, personne n'utilise de pompe solaire pour un petit retour d'expérience ? :">

Re: Lancement bassin hors sol 400L avec pompe solaire ?

Bonjour Damien !

Effectivement, je partage l'avis d'Eleonore sur la profondeur : ce n'est clairement pas suffisant en été.
Si il fait 30 la journée, avec une exposition de 6 heures par jour (minimum pour un lotus), l'eau va monter à facilement 26-28 degrés sur 30 cm de profondeur, et tes poissons vont manquer d'oxygène, ce qui va les tuer (il y a plus de morts en été qu'en hiver).
Le strict minimum pour un bassin à PR est de 1000L, avec une profondeur du double de celle que tu as.

Niveau pompe solaire, c'est du gadget.
Dans ton volume, elle serait contraignante, vu qu'elle t'empêcherait d'avoir et un nénuphar et des flottantes (mais aussi pas mal de plantes à collet immergé), et ton bassin, déjà d'inertie thermique précaire, serait beaucoup trop exposé au soleil (tu ne pourrais pas atteindre la couverture d'ombre de 80% nécessaire).
La seule vraie utilité qu'une pompe solaire puisse avoir, c'est pour forcer le passage de l'eau dans un lagunage en jardinière. Mais il faut vouloir l'installer ;)

Niveau pompe, toutes les marques se valent à peu près, il faut juste prendre garde à la puissance de la remontée, à une éventuelle batterie, et à l'endroit où on va l'installer (le panneau ne doit jamais, et je dis bien jamais, être à l'ombre).

Re: Lancement bassin hors sol 400L avec pompe solaire ?

Merci pour cette réponse.

J'étais parti sur ce volume pour gagner un peu d'espace dans le jardin et m'entraîner sur un volume modéré (les grands volumes font peur à Madame, j'ai hâte de voir dans quelques années quand je voudrais faire un 25-30m3 pour Koï =)) ) mais si c'est pour me retrouver avec deux ventres à l'air au bout de quelques semaines je vais réviser à la hausse.

Je suis tombé sur des cuves d'aquaponie de 1000L. Dimmensions 1m73x1m18 avec une profondeur de 61cm.
Ce type de matériel semble-t-il plus viable ? En dehors des cuves de récupération d'eau, connaissez-vous des sites ou l'on peut commander des cuves de ce type de volume pas trop cher ? (y a pas de petits profits :D les économies sur matériel financeront un lot de plante supplémentaire >:D< )
J'ai vu de nombreux bassins préformés avec des formes différentes et des niveaux, malheureusement ils nécessitent tous d'être enterrés pour éviter la déformation et je ne peux pas me le permettre en location. L'idée est vraiment de pouvoir l'emporter lors d'un futur déménagement pour ne pas incommoder ceux qui nous succéderont s'ils ne partagent pas ma passion pour les environnements aquatiques :)

Concernant une petite "rivière de lagunage", l'idée m'a traversé l'esprit, mais je ne sais pas trop si je le réaliserai. Le coût des pompes solaires avec accumulateur est quand même assez important en regard de leur faible puissance. Je préfère malgré tout alloué ce budget à la décoration et la flore.

Re: Lancement bassin hors sol 400L avec pompe solaire ?

Bonjour Damien :)

Pour bien faire, la profondeur devrait être plus importante que 61 cm. 80 cm me semblerait être le plus strict minimum (càd déjà du côté "très juste"), 90 cm bien mieux et le minimum que t'indiquait Aquarelle, et 1 m confortable. Ta cuve ne sera pas remplie à ras bord et en cas d'évaporation importante, si tu n'étais pas sur place pour compenser, le niveau d'eau devrait pouvoir rester suffisant un moment (d'où les 80 cm un peu "justes" à mon sens).

Les longueurs et largeurs de 1m73 x 1m18 sont super par contre !

Tu peux regarder sur les sites de seconde main pour trouver la cuve d'aquaponie qui te conviendrait, il n'y a effectivement pas de petites économies ! Le tout c'est évidemment qu'elle soit en bon état et n'ait rien contenu de toxique - j'imagine que non si c'est une cuve d'aquaponie utilisée pour l'aquaponie, mais on voit de tout et perso je choisis la sécurité ;)

NB : les "cuves d'aquaponie" que je vois en regardant vite fait sur la toile sont ce que j'appelle "cuve agricole" : pareil. La mienne vient d'un site de seconde main, tu en trouves pour 50 €. Faut juste l'acheminer (ça ne passe pas les portes) ^_^

:-h

Re: Lancement bassin hors sol 400L avec pompe solaire ?

Sur quels sites regardez-vous pour trouver ces cuves ?
Le modèle dont je parlais n'est pas une cuve agricole mais un bac rectangulaire préformé en polypropylène :) Certaines personnes les utilisent pour l'aquaponie et y élèvent des poissons comme des gardons (dont les besoins sont assez proches de ceux des PR si je ne me trompe). Le problème c'est que l'histoire ne dit pas s'ils sont en serre ou s'ils disposent d'une arrivée électrique (très probable d'ailleurs) qui leur permettrait d'améliorer leur conditions d'élevage et de limiter les variations thermiques.

Après je ne suis pas hermétique aux conseils, bien au contraire, et s'il s'avère que la meilleure option reste ces conteneurs de 1 000L, je me rabattrait dessus, mais le côté "carré" me gène un peu et il va y avoir du boulot sur l'habillage pour le faire accepter à Madame :))

Je vais continuer de fureter, voir si je trouve quelque chose avec des dimensions qui conviendrais mieux. (au moins 80cm de profondeur donc voir 90/100 si possible).
Peut-être est il possible de bricoler quelque chose pour rajouter 30cm au modèle que j'ai trouvé grâce à un habillage en bois et un liner pour imperméabiliser. Par exemple concevoir un habillage en bois plus haut (90cm), et simplement rajouter du liner (EPDM ?) de la partie la plus haute jusqu'au début du bac préformé. Bien fait ça me parait viable :)

Autre petite question, Eleonore as-tu un système de "trop-plein" sur ton système de cuve ? Nous parlions d'évaporation tout à l'heure, mais une bonne semaine d'orage pluvieux est aussi envisageable. Sur ce type d'installation hors-sol, comment mettre en place un système de trop-plein et éviter le débordement ?
Pour les cuves comme la tienne, n'y a-t-il pas un risque de fuite au niveau de la valve de vidange (très basse sur les photos que j'ai pu voir sur les différents site et donc risque d'assèchement complet dans ce cas de figure) ? Faut-il découper la partie supérieure ? Sur toutes les photos que j'ai vu pour m'en procurer éventuellement une, elles sont fermées sur le dessus.

Merci en tout cas pour votre aide. J'y vois déjà un peu plus clair et j'ai de plus en plus envie de voir plein de vert dans ce petit espace aquatique >:D<

PS : Eleonore, je vais suivre avec attention l'évolution de ton propre projet, les photos que tu viens de mettre sont très prometteuses et font envie :) Hâte de voir l'habillage :)

Re: Lancement bassin hors sol 400L avec pompe solaire ?

Pour le site de seconde main : je suis en Belgique et j'ai donc utilisé le site 2ememain.be, mais il y a pareil en France et notamment ceci - exact équivalent. Tu tapes ce que tu cherches et affines si nécessaire, et hop ! toutes sortes d'offres :)

OK je vois maintenant la cuve dont tu parles. Pourquoi pas bricoler pour augmenter la hauteur ! Là je ne te serais d'aucune utilité car je suis archi-néophyte en bricolage.

La cuve agricole n'est pas absolument la meilleure option, c'est juste la plus simple car la hauteur (profondeur) y est déjà, ça se trouve facilement, c'est en polypropylène résistant au gel & UV, l'armature et son support assurent une bonne stabilité, et tu peux sans difficulté y installer un trop-plein : l'accessoire prévu pour existe déjà.

Par contre je comprends que l'aspect "gros bloc carré" te déplaise, et si tu te sens des envies de bricolage pour compenser la hauteur d'une cuve rectangulaire why not ? Je n'y connais rien, donc à voir, mais il me semble a priori qu'il te faudrait "souder" ou colmater, d'une manière ou d'une autre, la jonction entre ta cuve et son complément de hauteur pour assurer l'étanchéité - peut-être simplement avec du silicone... Comme tu dis : bien fait ça paraît viable :)

La valve de vidange est effectivement basse, par contre sauf corrosion chimique je vois mal un risque de fuite s'amorcer : le robinet est robuste et, même quand la cuve est vide, il faut exercer un peu de force pour l'ouvrir et le fermer. Ce sont des cuves prévues pour contenir des liquides, et vu qu'elles continuent d'être utilisées tous azimuts à cette fin, on peut raisonnablement conclure que la fermeture de la valve est fiable. Perso ça ne m'inquiète pas en tout cas - et je peux te dire que je suis du genre à me prendre la tête pour un rien, hum ^_^

Je n'ai pas installé de trop-plein, mais tu as raison d'y penser et je l'ai fait aussi. Au plus simple, j'aurais percé quelques trous sur la hauteur de la cuve, pour que si le niveau d'eau monte jusqu'à eux, elle s'en écoule. L'habillage chez moi sera fait de jardinières en palettes (genre ceci) donc si la cuve débordait, elle arroserait tout simplement les jardinières. Par ailleurs, le sol est légèrement incliné (d'où l'intérêt du pied de l'armature que j'ai mis à niveau et qui ancre bien la cuve au sol), donc toute eau qui déborderait "massivement" serait naturellement entraînée vers la gouttière de la cour.

Mais je n'ai donc, en concertation avec la Fée du Vivant (*) , pas installé de trop-plein ni percé le haut de la cuve pour qu'un trop-plein s'écoule. Il y a effectivement parfois de gros orages, mais là où je suis ils se prolongent rarement bien longtemps et je suis là pour intervenir si nécessaire. Et si pas, ben, comme je l'écrivais ci-dessus, l'eau déborderait gentiment sur les jardinières et, de là, vers la gouttière. Je ne pense pas que mes fishkies s'en iraient avec, ils seraient plutôt planqués quelque part (chez moi à l'intérieur, j'ai pu/cru remarquer que de forts coups de tonnerres les mettaient en déroute, et dans ces cas-là ils se cachent en attendant que le danger passe). O:-)

La partie supérieure de la cuve a en effet été découpée, comme par exemple ici, 2è moitié de la page, et où (photo du milieu en bas de page) tu vois le gars carrément dans la cuve. NB : j'ai moi aussi récuré la cuve au javel avant toute chose (bien rincé ensuite et laissé sécher au soleil).

Merci pour tes gentilles paroles sur mon projet de cuve ! :)
Tu as pu voir plus haut le genre d'habillage qu'il y aura autour. Chez moi faudra attendre encore un peu que les plantes poussent avant que ça donne aussi joli ;;) mais c'est l'idée. Et j'ai vu aussi des gens habiller ce type de cuve avec un simple habillage en bois, très joli. Tout est possible, surtout si tu es bricoleur !

Mais donc oui, sécurité et bien-être du petit monde qui vivra là sa vie obligent, la profondeur est indispensable... et vraiment je viserais plutôt 90 cm que 80 cm :-"

Re: Lancement bassin hors sol 400L avec pompe solaire ?

Quitte à faire du bricolage, je passerai directement à 1m de profondeur. Si je dois suer, autant le faire bien :P
Je vais regarder tout ça tranquillement entre deux cartons pour le déménagement :)

Pour la partie "soudure", je ne sais pas si je devrais aller jusque là, une bâche collée ou "agrafé" devrait suffire et si la longueur est suffisante, elle devrait de plus être plaquée par le poids de l'eau. Il faudrait que je fasse un test sur un modèle réduit pour m'assurer que le système peut fonctionner et ajuster si nécessaire.

Je ne suis pas (pour l'instant :p) tellement bricoleur, mais j'ai bien envie de m'y mettre :)
C'est comme le vélo, il y a un moment où il faut bien se lancer :D

En tout cas ce projet est stimulant et j'ai hâte de me mettre à l'ouvrage. Je n'ai plus qu'à faire accepter à Madame le volume un peu plus grand que prévu >:)
Elle râlera au début mais ce sera la première à être toute gaga devant :))
Ne manque plus que la date de déménagement, m'installer et... commander du matériel pour mettre tout ça en place :)

Re: Lancement bassin hors sol 400L avec pompe solaire ?

Super, tout ça sonne très chouette ! :)

Bonne idée de faire des tests - à voir si la différence d'échelle n'impacterait pas le résultat réel. À peaufiner et vérifier avec des bricoleurs qui s'y connaissent en bassins... ;)

Bonne réflexion et ... bons cartons !

Retour sur la liste des sujets