Aquariophilie d'eau douce

Koi, nénuphars, poissons rouges et japonais, les bases pour débuter son bassin

Bonjour à tous:

Je l'avais promis que je le ferais un jour et voici enfin l'article tant attendu.


Avertissement

Tout ce qui est dit ici n'est que le fruit de 10 années d'expériences sur ces poissons. Je ne m'estime pas professionnel car bien des choses me sont encore inconnues mais cela à surtout pour but d'aiguiller le novice dans le choix de ses poissons ainsi si le tutoriel ne peux répondre à votre question il n'est pas utile de me mp ;) .

Les carpes Kois. Aujourd'hui, incontestablement le roi des bassins de jardin ce poisson passionne, émerveille et surtout est connu pour être l'un des poissons les plus chers au monde. Décliné en de nombreuses variétés et origines son surnom de "chien de bassin" n'est pas utopique.


Mais un bassin est-ce uniquement des koi? Non les poissons-rouges sont aussi dans leur élément y comprit sous les formes de têtes de lions ranchus et autres. N'oublions pas aussi notre vairon que nous aimons.


I Une carpe koi c'est quoi?

Un peu d'histoire. Les origines exactes de la carpes koi sont encore très récentes. Le PR existait déjà avant elle. D'abord élevée à des fins alimentaires c'est suite à la mutation d'un individu qui a conduit à ce que nous connaissons aujourd'hui des noms bien étranges que son shusui, tancho, yamato...

Sans aborder race par race notons qu'il existe trois sortes bien distinctes:

  • La forme normale dite écailleuse
  • La "doitsu" qui signifie littéralement dépourvue d'écaille ce qui offre un aspect plus vif de la couleur et un fond plus uni
  • Les miroirs. Races présentant de grandes écailles sur leur dos comme la shusui.
Les carpes koi sont aujourd'hui d'origines diverses:
  • Les japonaises. Ces carpes sont les plus prisées de toutes et fatalement aussi... LES PLUS CHÈRES! Il n'est pas rare qu'un spécimen de 3 ans atteigne 1000€... voir le centuple. Heureusement il est tout de même possible de se fournir quelques spécimens à partir de 15 ou 20€ en moyenne.
  • Les Israéliennes. Moins prisées elles n'en restes pas moins magnifiques mais sont souvent vendues dans la même tranche de prix que les japonaises.
  • Les européennes. De grade B ou C les spécimens A sont souvent des F1 issues de géniteurs japonais. Idéal si vous avez une âme d'écolo ou que vous ne recherchez pas les plus beaux spécimens. Certains élevages commencent tout de même à sortir de magnifiques spécimens à concours.

De même suivant son âge une carpe adopte un nom bien propre.

  • Tosai. Il s'agit d'une carpes âgée généralement d'un an. Abordable elle est souvent disponible dès Avril chez les bons revendeurs et prisée pour débuter.
  • Nisai. Carpe de deux ans.
  • Sansai. Carpe de 3 ans
  • Yonsai. Carpe de 4 ans
  • Gosai. Carpe de 5 ans
  • Rokusai. 6 ans et +

II Le japonais en bassin est-ce vraiment une bonne idée?

Un long débat anime encore les puristes. Un japonais de part sa forme est-il plus fragile qu'un poisson-rouge et est donc fatalement réduit à vivre sa vie dans un aquarium? Absolument pas. Il y a même des avantages à libérer son japonais en bassin c'est lui-même qui vous remercie.

Contrairement à des idées reçues un japonais reste... un poisson-rouge qu'il soit un oranda un télescope un tête de lion. =))

Un bassin c'est toujours mieux qu'un aquarium qui de toute façon limite sa croissance et ne permet pas de le maintenir dans des conditions qu'il aime.

Conclusion si vous avez l'occasion d'offrir un bassin à votre japonais faîtes-le et mettez de vrais poissons d'aquariums à la place.

Voici néanmoins les choses à savoir:
  • Il est fatalement moins rapide et peux donc être victime des hérons qui n'en feront qu'une bouchée. Il faudra donc sécuriser le bassin en conséquence (développé plus loin.)
  • S-il cohabite avec des poissons plus rapides que lui il peux avoir des difficultés à se nourrir il faudra donc veiller à sa bonne alimentation. Il peux très bien cohabiter avec des PR des kois ou des vairons.
  • Il est plutôt conseillé d'acquérir des spécimen de taille respectable (8cm) et éviter les formes trop tarabiscotées. Tous sont adaptables au bassin néanmoins les bubbles-eyes et les lorgnettes de ciel sont à fuir. De même les spécimens incapables de se mouvoir sont à fuir. Il dois être capable de nager droit.
  • Si vous avez peur de tenter avec une tête de lion de votre magasin il existe les tamabasa race soit-disant spécialement dédié aux bassins.
  • Comme pour n'importe quel poisson de bassin on attends Avril ou Mai avant de les introduire surtout s-il ont vécus dans une animalerie chauffée!

Pour ma propre expérience j'ai maintenu plusieurs japonais sauvés de boules et ont très bien supporté les vagues de froids de l'hivers dernier.

III Quel est l'investissement minimum en matériel pour accueillir des kois?

La facture de matériel... difficile de faire pire mais sachez que si vous estimez un discus cher les kois ne sont pas en reste. Il est toujours possible d'alléger la facture si vous savez bricoler ou êtes radins voici néanmoins le minimum syndical dans le cas d'un bassin peuplé à son maximum.

Vous pouvez déjà vous rediriger sur mes deux articles traitant de la filtration si vous privilégiez de la faire vous-mêmes (pas spécialement plus économique.)

  • Un aspirateur de bassin. C'est toujours pratique pour aller chercher la vase au fond ou laver le filtre. Notez que de plus en plus de jardineries du style truffaut proposent une location à la journée à vous de voir en fonction de vos besoins.
  • Un skimmer ou au minima un filet pouvant recouvrir la surface du bassin à l'automne.
  • Une bonne filtration (difficile à évaluer exactement mais il ne faut pas hésiter à être parano) vous pouvez coupler filtration biologique et filtration lagunage.
  • Une bonne pompe le minimum étant 1 fois le volume du bassin en deux-heures. Faîtes attention à la capacité de refoulement car une pompe annoncée à 30 000L/H peux perdre rapidement la moitié de sa puissance selon la remontée à faire.
  • Avoir un professionnel ou minimum un microscope pour les maladies et plus que jamais conseillé.
  • Une épuisette à koi DEDIE!!! la dessus on ne rechigne pas la qualité et on va immédiatement chercher une poche japonaise étanche, un tapis de réception pour carpiste et une épuisette spécial carpes koi rien que cette dépense s'élève à 300€ mais cela est à privilégier fortement pour limiter le risque de blessures.
  • Un "bowl" ou un bac de mesure d'au moins 1m pratique pour contrôler la croissance de sa koi ou faire des traitement de type "bain flash".
  • Un compresseur d'air pour bassin adapté (fortement conseillé si absence de cascade ou si présence de vairons.)
  • Quelques tests (Ammoniac Nitrites et nitrates en particulier.)

IV Quel type de bassin privilégier?

Il est souvent difficile de se projeter sur son futur bassin. Quel taille? Quel budget? L'investissement dans un bassin est similaire aux aquariums plus il est grand plus il offre de place et de choix mais fait fatalement gonfler la facture. De même, la construction d'un bassin prends du temps et ne se fais pas de manière irréfléchie.

Pour débuter les PR ou japonais 1000L à 3000L est un minimum pour les kois un volume de 10 000L est un minimum il est néanmoins conseillé de partir directement sur 30 000L cela offre de la place et surtout vu la diversité des kois l'achat coup de cœur n'est jamais à exclure.

Le bassin dois répondre à quelques caractéristiques:
  • 80cm de profondeur. Ne pas hésiter à aller à 120 voir 150cm (il est toléré d'aller jusqu'à 2m sans permis de construire). afin d'assurer une bonne inertie thermique et gratter quelques m3 de plus
  • 2m de large au grand minimum 3 étant à privilégier la encore la même en longueur.
  • Note certains communes peuvent se montrer très contraignantes en bassins de jardin considérés souvent comme "pièces d'eau de loisirs" il est vivement conseillé de prendre contact avec sa mairie avant tout travaux.
  • Si hors-sol partiel ou total il est interdit de dépasser 2m de haut. La encore il est plus que conseillé de vérifier les conditions de votre mairie sous peine de voir débarquer le service urbanisme de votre commune.

V Le choix du liner du bassin

L'offre pour les bassins c'est considérablement élargie au fil des ans. Plusieurs possibilités s'offrent à l'acheteur. L'indémodable bâche ou le revêtement étanche. Lequel choisir?

Il est compliqué de choisir ce qui fera office de retenue d'eau pour votre bassin. Voici les quelques comparatifs EPDM vs Sikaflex un des revêtement étanches proposés. Cela n'est que mon ressenti à vous de voir ce que vous souhaitez privilégier.

EPDM
  • Bonne flexibilité
  • Quasi inusable si bien entretenu
  • A largement démontré que ce matériaux va en deca de ses 25 ans de vie.
  • Peu adapté aux hors-sols
  • Les angles... C'EST CHIANT!!!!
  • Lourd et donc chiante à mettre en place.
  • Achat de géotextile ou feutrine à poser sous la bâche recommandé.
  • Potentiellement fragile si piétiné.
Sikaflex
  • Adapté aux hors-sols.
  • Pas d'angles ratés vu qu'il recouvre le béton comme une colle.
  • Super pour réaliser des bassins contemporains ou de formes géométrique parfaite... ou des piscines naturelles.
  • N'oublions pas que le ciment et béton portland n'est pas aussi inusable que le béton romain dont on a pas retrouvé la recette.
  • Très onéreux.
  • Déconseillé aux piètres bricoleurs.
  • Maçonnerie sans aucun défaut c'est pourquoi, il est conseillé de faire réaliser par un professionnel.

A noter qu'il existe plusieurs types de revêtement étanche à vous de choisir le vôtre ;)

VI La filtration

Réaliser sa filtration ou la faire soit-même? L'une comme l'autre les prix sont sensiblement équivalents.

Faire sa filtration soi-même apporte quelques avantages. On a le plaisir de monter son propre filtre. On connais ses caractéristiques et surtout on a plaisir ensuite à contempler son oeuvre. Et surtout, on évite le piège récurrent des filtres souvent inadaptés. Le minimum syndical de filtration est de trois chambres.

La première contient les brosses de filtrations (c'est elles qui absorbent le plus de merde). Vous pouvez utiliser autant les bons marchés que la rolls qu'est la BLACK KNIGHT vérifiez néanmoins la qualité avant achat.

La seconde va contenir la mousse de filtration. La encore je conseille les tapis japonais le prix est un peu plus cher que la mousse bleue mais la encore ne pas faire l'impasse. Contrairement à la mousse bleue plus classique le tapis japonais à l'avantage d'être:

  • Plus facilement colonisable par les bactéries.
  • Léger.
  • Ne retiens pas l'eau et ne pèse donc pas un âme mort comme une mousse de 1m²
  • Est une simplicité enfantine à nettoyer et permet facilement la collecte de merde de poisson pour ses fleurs.

La troisième chambre contiens le support bactérien mais un filtre biologique à plantes peux être utilisé directement ou comme 4e chambre. Cela permet de cultiver certains légumes ou des plantes aquatiques si votre bassin est en pente raide.

A cela vous devez utiliser une pompe adaptée à votre bassin donc ne faîtes pas de connexions trop petites.

Il existe également des filtres "préfaits" pour une taille de bassin adapté. N'ayant aucun recul hormis des déceptions je conseille fortement de privilégier l'achat de filtres ayant prouvé leur réputation. Cela permet aussi souvent d'avoir un UV inclus.

l'UV est une lumière destinée à brûler les algues vertes en suspension. Si vous possédez un lagunage assez massif généralement les plantes à elles seules suffisent à empêcher leurs croissances.

VII Quel forme de bassin privilégier?

La réalisation d'un bassin passe aussi par la forme que l'on souhaite lui donner. Il n'y a pas de règle écrite. Hélas, un bassin c'est aussi un aimant à héron. Oiseau très redouté pouvant s'attaquer à des poissons de taille parfois impressionnante. Si des pentes profondes et aucun palier à moins de 80cm et un léger hors-sol de 30cm constitue une bonne barrière il n'est pas forcément du goût de tous. C'est néanmoins une nécessitée si vous ne voulez pas couvrir votre bassin d'un filet disgracieux.

Si vous décidez néanmoins de faire des zones peu profondes voici les quelques obstacles qu'il est possible de mettre.

Une corde à linge ou mieux un fil électrique tendu en zig-zag tout autour de la surface du bassin afin d'interdire au héron de pouvoir se poser à proximité. Méfiance avec la foudre.

  • Un arroseur bien que l'effet semble limité et a aussi l'effet pervers d'arroser vos animaux domestiques... ou vous-mêmes.
  • Un chien territorial sous conditions qu'il n'assimile pas le bassin à une piscine et les poissons à des jouets ou de la nourriture. Néanmoins, un héron assimile vite les périodes ou le chien est potentiellement hors-jeu.

Conclusion si vous voulez éviter ces options oubliez les paliers. Certains nénuphars acceptent d'aller jusqu'à 1m de profondeur il convient de bien les choisir. Ce sont les seules plantes à même de résister aux kois très friandes de verdure.

VIII La nourriture

Éternelle question quel nourriture privilégier la encore? Il existe différentes techniques et nourritures utilisées avec plus ou moins de succès. La encore il n'appartient qu'à vous-mêmes de choisir laquelle vous voulez utiliser. Voici néanmoins un petit panel des choses à éviter absolument.

  • Le pain/brioches/gâteaux. Non seulement c'est archi polluant pour le bassin mais en plus le pain à tendance à gonfler dans l'estomac des poissons et provoquer bien des maladies ou problèmes graves.
  • La nourriture "bon marché" comme les sticks de JBL ils ne contiennent rien d'intéressant pour vos carpes en plus d'être plus des chips d'apéro. La encore meilleure est la qualité de votre nourriture meilleur sera la santé de vos poissons (pensez-y pour la votre ou vos autres animaux domestiques.)
Conseillé

Une nourriture riche à environ 40% de protéïnes pendant les mois chauds (eau au dessus de 17 degrés) vous pouvez l'utiliser jusqu'à 10 degrés avec parcimonie. Dans le froid les carpes digèrent moins bien c'est pourquoi bon nombre recommandent une nourriture à base de germes de blés censés faciliter la digestion.

Même si les carpes réclament on ne nourris pas en dessous de 10 degrés au risque que les aliments pourrissent dans l'intérieur de la carpe cela est d'ailleurs valable pour tout les poissons de votre bassin. En hivers toute nourriture est à proscrire c'est pourquoi il faut nourrir généreusement pendant l'été jusqu'à 10 fois par jour.

Il est préférable également de nourrir plusieurs fois par jour plutôt qu'un gros repas dans la journée. L'assistance d'un distributeur de nourriture n'est pas superflus et est même recommandable si personne ne peux nourrir pendant des absences.

La nourriture dois également être correctement stockée dans un endroit frais et sec idéalement dans un seau destiné à des croquettes pour chien. En cas de visite d'une sourie, d'apparition de champignons ou d'odeur nauséabonde anormale tout le lot dois être jeté.

Vous pouvez également donner en guise de friandises vers de terre, minéraux, cocons de ver à soie, gammares, crevettes... sauf pour les vers le reste s'achète chez certains VPC spécialisés.

Re: Koi, nénuphars, poissons rouges et japonais, les bases pour débuter son bassin

IX PR et reproduction quand un petit poisson met fin à la reproduction.

Avoir des PR en bassin c'est aussi avoir le même problème que les guppys leurs reproductions inéluctables qui peuvent déséquilibrer un bassin. Heureusement pour nous nos rivières abritent un petit poisson qui n'a pas son pareil pour décimer en très grande partie les reproductions de PR. J'ai nommé le vairon.

Ce petit poisson de rivière réputé pour demander des eaux transparentes et oxygénées ne convient pas au premier abord à un bassin fermé. Sauf que, si votre filtration est bien conçue le premier soucis est réglé le deuxième aussi si l'eau est bien brassée. Une cascade ou une fontaine permet d'augmenter grandement la quantité d'oxygène dissous dans l'eau de même un compresseur n'est pas superflus tant pour les koi que pour eux.

La pêche au vairon est interdite et prive donc toute possibilité de s'en procurer... sauf que ce poisson est aussi recherché à l'ouverture de la truite en guise d'appât. Il n'est pas rare d'en voir proposé vivant et à petit prix courant Mars dans certaines pêcheries d'eau douce. D'origine d'élevage et élevés dans des conditions souvent lointaines d'une belle rivière ils s'adapteront mieux à votre bassin.

Une mise en garde est néanmoins à souligner. Leurs conditions sanitaires sont souvent désastreuses et bien pire qu'une animalerie (ne pas avoir peur d'en acheter alors qu'ils nagent entre les cadavres.), peuvent être bourrés de maladies et bien souvent une lourde perte est à prévoir. Voici le protocole à faire:

  • Disposer d'un grand bac de 1000L d'eau vieillie ou une piscine sans chlore et d'un compresseur.
  • Acheter 100 à 200 vairons (100 par tranche de 10 000L d'eau.) Fatalement il y'aura des pertes et vous pouvez toujours donner le surplus à un pêcheur ou à quelqu'un désireux de limiter ses PR. Ne pas hésiter à choisir les plus combatifs même si cela fait chier le vendeur. Attention car certains magasins n'ont même pas de quoi les conditionner (sacs obligatoires.) Il convient ensuite de les transporter le plus rapidement possible
  • Les nourrir avec des granulés coulants comme du sera discus. Changer une partie de l'eau régulièrement en l'absence de filtre et surtout vérifier régulièrement qu'aucun cadavre ne traîne. Après 1 mois si aucune maladie n'est visible vous pouvez les lâcher dans votre bassin.

Bien entendu toutes ces étapes peuvent être zappées si le bassin n'a pas encore sa population. Vous aurez le bonheur d'observer un petit banc compact dans votre bassin ce qui ajoute de l'animation les mâles prennent également une livrée rouge au printemps en période de frai vous pouvez disposer des gravillons dans des boîtes pour stimuler leur reproduction. Le nourrissage au granulés dois bien entendu continuer de manière sporadique (2 à 3 fois par semaine)privilégier des granulés très fins et coulants que les vairons pourrons manger car ils ne viennent jamais en surface.

L'introduction de vairon dois se faire tout les 2 à 3 ans afin de renouveler le banc.
Malgré leur petite taille les kois et PR ne semblent pas leur prêter attention ce qui est un avantage.

Il est possible de remplacer cet auxiliaire par le notropis chrosomus mais ce n'est clairement pas le même prix ( vairon 40-70centimes notropis 6 à 10€ en moyenne!)

X Hivernage du filtre et des poissons

L'approche de l'hivers est une question que beaucoup se posent. Faut-il continuer à nourrir? Faut-il laisser le filtre en marche?

Pour le filtre il y a deux écoles qui s'affrontent. La première celle ou l'on arrête le filtre quelques semaines après les derniers nourrissages ou avant le premier gros coup de froid. En considérant que pendant la période hivernale les poissons ne mangent pas et ne font rien le filtre ne sert plus. Cela ne semble pas porter préjudice aux poissons pas même aux vairons (une eau froide étant plus oxygénée).

Je déconseille de nettoyer le filtre à sa mise en arrêt à l'automne. Déjà parce-que j'ai naturellement associé la merde du filtre à engrais gratuit et que sont l'épandre en automne serait gâché et car dans les deux cas la flore bactérienne du filtre va mourir. Seule précaution à prendre boucher l'accès au bassin afin qu'en cas de forte pluie les bactéries mortes ne soient pas charriées dans le bassin.

L'autre école est de laisser la pompe tourner car elle favoriserait les échanges gazeux. Il y a néanmoins un risque qu'à -10 du gel se forme dans les tuyau et finisse par les casser ou mettre sérieusement à mal la pompe.

Si vous décidez de couper le filtre il faudra vous-même favoriser les échanges gazeux. L'astuce la plus courante est de placer une bouteille percée au centre du bassin ou de faire des trous dans la glace à l'aide d'un foret en revanche voici ce qu'il ne faut pas faire.

  • Taper la glace pour la briser. Non seulement c'est con mais en plus vous risquez sérieusement de blesser vos poissons à cause des ondes de chocs qui se propagent dans l'eau.
  • Faire de grand trous. Le but c'est que le gaz puisse s'échapper pas que les poissons viennent en surface (à -10 des cristaux de glace se forment en à peine une minute!) cela peux blesser voir tuer vos poissons. Attention aux japonais qui ont la fâcheuse tendance à ramper juste en dessous de la glace en journée.

XI L'entretiens de son vivier à kois.

Si il n'est généralement pas nécessaire de laver régulièrement le filtre ou le bassin il est tout de même nécessaire de procéder à son entretiens journalier.

Au printemps (si le filtre n'a pas tourné pendant l'hivers.) Nettoyage du filtre de fond en comble. On en profite aussi pour passer un peu l'aspirateur dans le fond du bassin et on redémarre les pompes. Un nouvel entretiens s'impose généralement une semaine plus tard au niveau des brosses car la vase accumulée pendant l'hivers n'est pas totalement absorbée par le filtre. C'est après cette semaine de sécurité si le filtre a été coupé que le nourrissage peux reprendre.

Peu avant l'été. On refait un nettoyage du filtre partiel (si nécessaire) car c'est à ce moment-la que la filtration sera mise à rude épreuve. On en profite aussi pour mettre le compresseur au cas ou près du bassin histoire de ne pas le chercher partout quand le moment sera nécessaire.

En automne on veille soit à placer un filet de protection anti-feuille ou il faudra veiller à les retirer chaque soir tant que dureras la période de chute des feuilles. Il est plus que jamais conseillé d'en ôter le maximum malgré leur utilité (vous pouvez laisser sinon tremper dans des sacs quelques jours afin qu'elle libèrent leur tanins) il faut limiter au maximum la couche de feuilles dans le fond car la décomposition peux rendre le milieu très toxique.

Peu avant l'hivers on rentre le compresseur notamment si il n'est pas conçu pour résister au froid. On cesse de nourrir généralement au 1er novembre et la filtration est pour ma part coupée pour de bon le 20 nov si le gel n'est pas encore arrivé avant.

En tout temps :

  • Vérifier et remettre à niveau l'eau de son bassin.Surveiller l'état général de ses kois.
  • Faire un changement d'eau de 10 ou 20% si nécessaire (période caniculaire par exemple.)ou simplement pour renouveler un peu d'eau.
  • tout les 5 à 10 ans vider le bassin à 50% pour le curer et ôter toute trace de vase.

XII maladies, risques, problèmes courants.

Comme n'importe quel animal les kois ont beau être résistantes elles ne sont pas sans leur lot habituel de bobos ou de problèmes.

Le premier problème qu'on ne se questionne pas est mère nature. Suis-je dans une zone qui ne craint rien niveau inondation? Y a t-il eu déjà des crues exceptionnelles dans mon jardin ou à proximité? Avec le durcissement du climat il n'est jamais superflus de construire au dessus de la ligne de crue afin de ne pas regretter de voir ses kois partir dans la rivière voisine.

En période de canicule attention à l'eau qui surchauffe surtout si votre bassin manque de profondeur. En cas de remontée des poissons en surface pour piper l'air il est crucial d'activer immédiatement son compresseur et de refroidir l'eau en mettant des sacs de glaçons dans votre cascade par exemple mais JAMAIS en contact direct avec les poissons.

En période de vacances il est impossible de faire l'impasse sur le nourrissage des poissons contrairement aux poissons d'aquariums qui vivent en milieu contrôlé chaque année l'été est une période fast de reconstitution et de croissance. Il faudra donc investir dans un distributeur très grande capacité ou confier le nourrissage à quelqu'un de confiance.

L'achat d'un poisson est toujours à faire en connaissance de cause. Un koi encore plus. Si la majorité ne dépasse guère 30 vénérables années certains spécimens sont connus pour défrayer la chronique et dépasser le siècle de vie! Ne l'oubliez jamais.

Attention aux vols. Le vol de carpes kois ce n'est pas une légende aquariophile mais bien une réalité. Les vols explosent et aucune caste n'est épargnée. Voici quelques techniques pour s'en prémunir.

  • Ne pas trop en dire. Éviter de donner une adresse. De même ne construisez pas votre bassin près de la route à la vue de tous mais privilégiez un endroit non visible des trottoirs.
  • N'abandonnez pas vos cartons de pompes etc à la vue de tous. Dans la majorité des cas ils sont mêmes redemandés pour faire marcher la garantie.
  • Souscrire une assurance de vol. Vous ne serez pas intégralement remboursé mais c'est moins douloureux qu'une perte sèche de 1000€ sur un spécimen précieux. Ne pas hésiter aussi à régulièrement faire estimer ses kois pour renégocier avec votre assureur notamment si vous avez acheté de jeunes spécimens. Attention car bon nombre d'assureur exige des gardes-fous de la part des propriétaires (vidéosurveillance, alarmes...).
  • Investir dans des lumières à déclenchement de mouvement fera fuir la majorité des voleurs.
  • N'oubliez jamais que comme pour les maisons il ne vaut mieux pas ébruiter votre départ en vacances Facebook étant une mine d'information pour les voleurs.

Attention aux arbres résineux. Eviter de construire un bassin près de ce type d'arbre. De même éviter de planter bambous traçants et autres plantes connues pour avoir de puissantes racines sans barrière de protection près d'un bassin. Il n'y a pas d'emplacement bien défini hormis éviter l'excédent de soleil ou d'ombre.

De nombreuses maladies et parasites s'attaquent aux kois. Il est bien souvent impossible de déterminer quel est le traitement à appliquer. Ne jamais hésiter à faire appel à un professionnel capable de faire des frottis ou d'investir vous-même dans ce type de matériel (loupe binoculaire...) de même on n'attends jamais qu'une maladie se déclare pour acheter le matériel de quarantaine! Ce qui s'applique pour les aquariums s'applique aux bassins.

Bien entendu si vous vous occupez correctement de votre bassin et de vos poissons les maladies seront bien plus rares! Un poisson avec un voile blanc suspect? Une nage saccadée? On prend des photos et on viens rapidement demander conseil.

On ne Néglige JAMAIS l'importance d'une nourriture de qualité. Sachez lire les compositions et dites-vous que ce n'est pas toujours l'aliment le plus cher qui est le plus adapté. Sous produits ou chute d'animaux? Merci de jeter cette merde vous me ferez plaisir ainsi qu'à vos poissons

On achète AUCUN poisson ou produit pour résoudre tel ou tel problème. Des algues? Vérifier que le lagunage suffit au lieu d'acheter des carpes amours. Une eau opaque? C'est que ton filtre ou ta pompe ne suffit pas à ta pop ou que tu es en surpopulation.

Attention au débordement. Bien souvent, un tuyau qui se bouche dans le filtre peux engendrer une véritable CATASTROPHE! pour en avoir été victime et retrouver le lendemain matin avec effroi mes poissons nager dans 5cm d'eau. C'est pourquoi ON NE MET JAMAIS LA POMPE OU L'ASPIRATION TOUT AU FOND DU BASSIN!!!! En particulier avant un départ en vacances ou la je recommande de mettre les pompes à mi-hauteur. Si cela viens à se produire ne paniquez pas et remplissez progressivement le bassin. Bien souvent les plus grandes pertes ont lieu après à cause d'un bassin remplit en toute hâte.

Attention à la malveillance de voisins peu scrupuleux. Si le dialogue est ouvert il vaut mieux les consulter avant d'envisager de construire une cascade ou même un bassin. Un bassin attire fatalement les grenouilles et les nuisances allant avec! La encore un rappel d'aller en mairie n'est pas superflus afin d'être sur que le projet reste dans les règles du PLU.

De même une cascade ce n'est pas qu'un élément décoratif qu'on allume pour les après-midi barbecue mais une source d'oxygène importante pour les poissons. La encore qu'il pleuve ou pas la cascade ne dois être en aucun cas vu comme un élément pour faire uniquement joli sinon achetez des fontaines ;)

XIII Eau, Nourrissage, Coût, choix du matériel.

Un point souvent peu abordé hormis lorsque la facture arrive le coût du bassin. La encore il n'est jamais débile de revoir son plan à la baisse si l'on estime que le budget alloué au fonctionnement le dépasse. Seule chose à noter en prenant la terre pour les plantes l'ampoule UV et surtout la nourriture des poissons + eau et électricité vous allez en avoir pour environ 300€ net chaque année ou plus. Cela dépend de votre bassin, votre population et surtout si vous avez décider de gâter vos poissons ou pas.

L'eau est un élément de crispation générale en particulier sur des zones de fortes sécheresse. Si les poissons amazoniens ont une préférence toute particulière pour l'eau de pluie les kois préfèrent une eau alcaline et bien minéralisée ce qui correspond généralement à notre eau du robinet. L'utilisation de l'eau de pluie soit par conscience écologique ou simple soucis de finances est possibles à condition d'utiliser des produits minéralisants pour les kois et si vos gouttières ne sont pas en zinc.

En cas de sécheresse et même si votre commune procède à des restrictions d'eau vous avez le devoir de fournir les bonnes conditions de maintenance à vos poissons c'est pourquoi arrêté ou non si il est nécessaire de remettre de l'eau dans votre bassin la question n'est pas à se poser car il s'agit de la vie de vos animaux et non de votre voiture par exemple. Votre mairie vous fait chier quand-même? Rappelez-leurs que depuis 2016 la carpe koi et le poisson-rouge ne sont plus considérés comme des meubles mais des animaux DOMESTIQUES! Au même titre qu'un chien ou un chat et ils ont des droits de vivre dans un milieu adapté que le propriétaire dois fournir. Ne pas combler l'évaporation de son bassin par simple conscience écolo est de la maltraitance rien de plus. Vous êtes écologiste? Alors ne mettez pas de poissons dans votre bassin vous fournirez un joli espace de reproductions à vos amphibiens sauvages.

L'électricité et une part importante du budget. Entre les pompes le compresseur et l'UV la facture grimpe. Il ne faut jamais oublier qu'une filtration dois tourner en continue sans jamais s'arrêter. Mais que faut-il choisir? Le modèle blue eco dernier cri ou le bon marché énergivore?

Avant de faire son choix il convient de savoir quel puissance de pompe il vous sera nécessaire en particulier sa hauteur de refoulement optimum max. Une fois ce paramètre pris en compte il convient de se sélectionner une liste de modèles et de rechercher leurs caractéristiques notamment leur consommation électrique. Voici une méthode pour vous aiguiller.

Regarder la puissance de la pompe ensuite petit problème de math. Par exemple une pompe de 200W indique qu'elle consomme 200Watts par heure de fonctionnement sachant qu'un kilowatt correspond à 1000watts combien de KWh est consommé par l'appareil? Je ramasse les copies dans 1 heure sinon la réponse est 0.20 KW/h il faudra donc 5 heure de fonctionnement pour que la pompe consomme 1KW il ne reste qu'à trouver le tarif du kilowatt chez votre fournisseur multiplié par le nombre de jours dans l'année et vous aurez exactement le tarif annuel de votre pompe. Il en va de même pour votre UV et votre compresseur d'air. A titre d'exemple encore si cette pompe consomme 200w par heure il suffit de faire 200x24 ce qui donne 4800w ou 4.8KW pour vous aider dans votre calcul.

Maintenant que votre calcul est fait est-ce plus judicieux de prendre une pompe à prix cassé mais qui consomme beaucoup ou une pompe économe en énergie mais plus chère? Voici un petit aiguillage la encore pour vous décider.

Par partialité j'ai toujours privilégié des modèles bon marchés du style wildtec ou Pontec pour ces raisons suivantes.

  • Je ne fais pas tourner ma filtration toute l'année mais plutôt sur environ 7-8 mois ce qui reste acceptable
  • Les pompes économes sont généralement plus gourmandes qu'il n'y paraît pour les mêmes performances en particulier les pompes dites "variables" qui peuvent consommer deux fois plus à pleine puissance.
  • Faire jouer une garantie n'est pas toujours une affaire simple surtout si vous perdez les factures.
  • Que cela soit du bon marché ou le rolls une pompe n'a jamais duré plus de 7 ans chez moi. SOus condition d'ouvrir régulièrement le rotor pour le nettoyer cause générale des pannes.
  • Souvent l'achat de la pompe économe en énergie ne me serait pas revenu moins cher sur le long terme contrairement au modèle bon marché.
  • Je n'ai pas envie de me casser spécialement la tête du moment que cela fonctionne.

Bien entendu ces affirmations ne sont pas à prendre au pied de la lettre cela dépend de ce que vous voulez comme marque et surtout du refoulement nécessaire.

A éviter les pompes de relevages, de piscine ou vides-caves. Elles ne sont pas conçues pour un fonctionnement en continu en plus d'être 5x plus gourmandes en énergie qu'une pompe de bassin de classe D et elles ne sont pas prévues pour absorber des particules.

Vous pouvez également investir dans un panneau solaire pour alimenter en partie votre pompe mais les modèles dits "solaires" sont à fuirs car peuvent cesser de fonctionner par intermittences.

Les choix pour l'UV et le compresseur sont également à adapter suivant la taille du bassin vous pouvez faire le même calcul que pour la pompe.

XIV Les nénuphars l'entretien.

Le nénuphar est incontestablement LA plante reine du bassin. Rusticité, floraison, image souvent associée aux bassins que dire de plus? Mais cette plante est également difficile à appréhender pour le débutant. Il existe aujourd'hui de nombreuses déclinaisons de couleurs, de taille et de forme qui ont tôt fait de rendre le choix casse-tête.

Selon sa race et sa profondeur d'immersion un nénuphar à besoin à lui seul d'un panier de 40cm et d'un mètre carré de surface de bassin pour fleurir et s'épanouir. Il nécessite que son propriétaire s'occupe de lui un minimum chaque année en particulier au printemps.

Avant de m'enfoncer dans leur entretiens je conseille vivement de choisir des variétés dites rustiques et surtout des pieds déjà biens massifs pour la grande profondeur ce qui peux être un certain coût (parfois 60€) dans un bassin profond sans paliers il est clair que tout nénuphar nain est donc à fuir ne restant que les variétés massives. Il y a néanmoins des raisons à en mettre.

Les variétés exotiques sont à fuir pour le débutant car ils nécessitent des soins plus poussés comme une mise hors gel l'hivers.

  • C'est des plantes en plus dans votre bassin et donc de la concurrence supplémentaire pour les algues.
  • Ils offrent cachettes, ombres aux poissons et surtout des fleurs au parfum délicat de Mai à Septembre ou plus!
  • C'est l'une des seules plantes capable de résister aux kois qui ont un fort penchant pour la verdure.
Comment les choisir ?

Idéalement il vaut mieux faire appel à un particulier vous trouverez bien souvent de belles pièces à moindre coût et qui auront le mérite de repartir très vite et fleurir dès la première année si tout va bien.

Planter un nénuphar

Un nénuphar est une plante qui a besoin de substrat fertilisé pour bien pousser et d'un pot suffisamment grand. Je conseille directement un panier de 40x40cm pour une belle pièce.

Le pot doit se constituer d'une couche de terreau aquatique ou la tête est replantée. Il faudra ensuite la recouvrir de pouzzolane tout en laissant la tête un minimum à l'air libre. Cela interdira à vos kois de venir remuer la terre et déterrer le nénuphar.

Si le nénuphar viens d'une jardinerie il conviendra de retirer tout son substrat et le replanter comme ci dessus.

Division du nénuphar


Un nénuphar bien épanouis est un nénuphar qui pousse vite. Certains spécimens rustiques peuvent développer un tronc de 10cm de diamètre et pousser de deux mètres par an. Chaque année il est nécessaire de procéder à une taille en sortant le pot de l'eau.

  • Attendre au minima mi avril ou début mai (moins dans les régions sudistes.)
  • Sortir le nénuphar de son pot parfois il peux être nécessaire de couper les racine qui en sont ressorties.
  • Sectionner toutes les têtes adjacentes afin de dégager la tête mère (celle formant le tronc.) étape nécessaire pour que la plante n'use pas ses forces dans ses rejets et continue de fleurir.
  • Sectionner la tête en laissant 5 à 8cm de tronc avec racines. Les racines devront être rabattues à 5cm. S-il y a des feuilles déjà formées ne les coupez-pas elles permettront à la plante de repartir du bon pied. Le substrat et leurs racines peuvent être mises au composteur.
  • Replanter ensuite le nénuphar dans un sac de plantation neuf si l'ancien est en trop mauvais état ou percé puis son panier de la même manière que décrit plus haut.
  • Mettre le nénuphar dans une poubelle pleine d'eau ou un récupérateur afin de s'assurer que la plante reste prisonnière de son pot et ne remonte pas en surface. Cela vous évitera une seconde baignade inutile dans le bassin. Au bout de deux semaines la plante peu être remise dans le bassin.
  • Toutes les têtes peuvent repousser mêmes dépourvues de racines. Vous pouvez les revendre ou les cultiver à part le temps qu'elles prennent en volume et vigueur.
  • Il n'est pas nécessaire de couper les feuilles et fleurs fânés elles couleront au fond du bassin et seront ramassées au printemps suivant avec votre aspirateur.

Si vous appliquez ces règles vous profiterez chaque année d'une généreuse floraison de fleur envoutantes.


Voila voila je pense avoir fait le tour complet.

Re: Koi, nénuphars, poissons rouges et japonais, les bases pour débuter son bassin

Question diverses. suites aux mps reçus


Quel carpe tu conseille à un débutant?

Je n'ai pas de type de carpe à donner. Toutes se valent au niveau de la robustesse. La construction du bassin et l'achat de tout le matériel étant déjà très onéreuse il est souvent nécessaire de faire des concessions financières sur le budget "poissons". Le budget bassin/filtration/matériel dois toujours prévaloir sur le budget poisson quitte à laisser le bassin plusieurs mois sans poissons cela est même bénéfique pour qu'une microfaune s'installe.

Est-ce que faire grandir les tosaïs est difficile?


La difficulté n'est pas si "compliqué" en respectant quelques règles. Une bonne nourriture voir des vitamines à vaporiser sur les granulés en évitant de trop nourrir il est préférable de donner plusieurs repas petits à moyens par jour plutôt qu'un gros repas quand cela est possible en s'aidant d'un distributeur automatique. Une carpe koi en bonne santé prends généralement 1 à 5 cm par mois.

Est-il vrai que les koi peuvent changer de couleur?

Oui et cela de façons diverses. La première est tout simplement en grandissant une tosai peux ne plus ressembler à ce qu'elle était après 3 ans certaines tanchos peuvent perdre leur rond rouge si caractéristique. On considère qu'une koi ne subit plus de modifications de couleur/patron vers ses 3 ans. Le type d'eau peux également avoir un impact. J'ai eu beaucoup de poissons jaunes devenus blancs en vieillissant.

Vous ne voulez pas prendre ce risque? Il faut donc immédiatement prendre de grands spécimens.

Les jumbos c'est quoi?

C'est "débutant passe ton chemin" ce type de koi nécessite des soins plus poussées pour sa croissance ils peuvent en outre atteindre une taille démesurée. A réserver aux passionnés avec un minimum de compétences.

Le héron est-il une fatalité? J'ai l'impression que c'est impossible de le dissuader de venir.

Empêcher un héron de venir manger ses poissons est presque un défi impossible. Tout juste est-il possible de lui compliquer la tâche. Voici ce qu'il faut éviter.

  • Faire des paliers peu profonds. Si un héron peux poser ses pieds dans vous multipliez drastiquement ses chances de captures.
  • Utiliser un héron en plastique. D'un ce n'est absolument pas un animal territorial de deux cela à même tendance à l'inciter à venir voir ce congénère.
  • Tendre un filet au dessus du bassin. Non seulement c'est inesthétique mais en plus plusieurs cas rapportent que le héron s'y pose et le troue pour pêcher encore plus facilement ensuite.
  • L'attendre et utiliser la 22 long rifle. Un héron ce n'est pas un animal stupide il passera généralement quand vous n'êtes pas la. Le tuer est de toute façon interdit et un autre prendra sa place.

Seul trois protections sont efficaces l'effarouchement à eau mais à le défaut de devoir laisser un tuyau sous pression au risque qu'il claque à un moment ou vous n'êtes pas la. Le fil électrifié (mais si vous avez enfants et animaux c'est un peu mort). La dernière est celle que j'ai présenté des fils tendus à des piquets au dessus du bassin et sur les berges. Cela empêche le héron de se poser et reste relativement simple à mettre en place. Il faudra également veiller à mordre sur les berges (30cm) Une hauteur de 15-30 cm est parfait.

J'ai des enfants/ animaux y a t-il un risque pour eux?

Un enfant cela peux se noyer même dans 5cm d'eau. Si enfants en bas âge >>>>>>> grillage + porte à loquet qu'ils ne pourrons ouvrir. C'est impératif si vous avez des enfants. La baffe et l'interdit étant souvent inefficace mais plutôt une invitation à aller voir. De même si les enfants sont à proximité du bassin on les surveilles et on reste avec eux!.

La cascade ça fait un boucan d'enfer c'est vraiment obligatoire?

Avant d'envisager une cascade il vaut mieux chercher à parlementer avec ses voisins sauf si vous ne les blairez pas. Si vous ne disposez pas de cascade le compresseur d'air ne devra pas être limité à la canicule mais de Juin à Septembre suivant les températures voir avant.

Si cascade il y a elle dois tourner en permanence (la relier directement à votre système de filtration étant le mieux.) Et non servir pour le barbecue du dimanche pour épater les convives.

Les gargouilles sont-elles possibles?

Oui cela offrira plus de brassage mais cela est du bruit en plus qu'il ne vaut mieux pas faire tourner en permanence. Quelques heures par jour cela suffit en branchant les pompes à un minuteur.

Tu conseilles l'EPDM mais y a pas d'autres alternatives??? C'est cher!

Oui c'est cher mais la bâche est normalement prévue pour 20 ans. Certains utilisent du liner de piscine avec plus ou moins de succès. La bâche PVC fait l'affaire si votre terrain est exempté de cailloux et qu'il y a un bon géotextile en dessous (valable aussi pour l'EPDM). Un nouveau liner de bassin existe depuis peu le Polyex. Moins cher que la PVC et d'une durée de vie de 25ans annoncée ce nouveau produit peux séduire mais étant récent et peu de reculs encore nous ne pouvons pas encore savoir sa durée de vie. Je l'ai utilisé pour mon nouveau 45 000L avec le géotextile fournis avec.

Le géotextile est-ce réellement une bonne idée?

La encore c'est à vous de voir comment vous vous débrouillez. Certains mettront une bâche sans geotextile et n'auront jamais de soucis d'autres au contraire auront rapidement une catastrophe. Pour moi c'est un investissement à ne pas négliger. Le géotextile offre une protection supplémentaire entre le sol et la bâche. Il est souvent un bon barrage aux racines qui ne viendront pas agresser l'EPDM même si il est conçu pour y résister. De plus, bon nombre de VPC vendent l'EPDM avec le géotextile. Il suffit de comparer toujours comparer.

Est-ce vrai que les bambous peuvent trouer l'EPDM?

Si les bambous étaient jadis un instrument de torture fort prisé des asiatiques ce n'est pas pour rien. Les bambous traçants sont capables de tout percer Y comprit des personnes allongées de force sur une jeune pousse. Si un projet de plantation de bambou proche d'un bassin est envisagée il est conseillé de ne pas utiliser de bambou dit "tracant" et surtout d'utiliser une barrière à rhizomes CORRECTEMENT INSTALLÉE!!! A éviter aussi un arbre trop proche du bassin car si il vient à chuter le déracinement peux déchirer votre bâche. De plus cela fragilise grandement l'intégrité de l'arbre si il est nécessaire de couper des racines pour faire de la place.

Retour sur la liste des sujets

Carassius auratus Poisson rouge

Poisson rouge Carassius auratus

Poisson de l'aquariophile débutant, le poisson rouge doit vivre dans un aquarium de 150 litres non dans un bocal. Reproduction plus simple en bassin de jardin

Paramètres

  • Taille: 25 cm
  • Pour aquarium: 150 litres
  • A élever par 2 minimum
  • Température: 1 à 24 °c
  • 7.0 à 9.0 pH
  • GH de 5 à 20 °d

Annonces en cours

  • 35 offres
  • 8 recherches
Voir le poisson