Aquariophilie d'eau douce

Projet nano aquarium

Bonsoir
Je souhaite acquérir un nano cube 30l (mon premier aquarium). Concernant la population elle dépendra essentiellement des paramètre de l’eau du robinet de Paris. Je sais déjà que son ph tourne autour de 7,5 et son gh de 11, mais c’est tout donc si quelqu’un a récemment fait des tests, il est le bienvenue ; ) ! Toujours sur l’eau de Paris, les nitrates sont ils un problème (ils sont beaucoup présent dans l’eau du robinet je crois) ? Ils devraient être absorbé par les plantes lors du cycle de l’azote, mais pendants les changement d’eau? Les nitrates ne risquent pas d’augmenter dangereusement ?
Concernant le cycle de l’azote, faut il n’absolument pas toucher a l’aquarium pendant cette phase ou certaine operations comme le nettoyage du filtre, l’élagage des plantes etc sont nécessaire?
J’aimerais aussi avoir des conseils sur les plantes pour débutante comme moi qui s’adaptent bien en nano aquarium et a une eau dure comme celle de Paris. Éventuellement, j’aimerais créée un effet « gazon » et ajouter une touche de couleur avec une plante rouge, mais chaque chose en son temps ; ) ! J’ai déjà quelques idée de plantes, comme la boule de mousse cladophora aegagropila et l’anubias barterie nana var mais je ne suis pas sur a 100% qu’elles conviennent.
Pour revenir a la population, je pense (peut être) a des guppy Endler. Je sais que beaucoup de monde pense que les mettre dans un nano cube comme le mien et l’équivalent du sempiternel et cruel bocal a poissons rouges, et que ce sujet est particulièrement mal pris sur ce forum. Néanmoins j’ai recueilli beaucoup de témoignage de personnes l’ayant fait qui affirme que les poissons n’ont aucun signe de maladie, que leur nage est fluide etc… Alors selon moi, si les paramètres de l’eau de Paris correspondent, les guppy Endler peuvent être une possibilités (attention je ne veux vexer personne j’exprime juste mon opinion)

Merci d’avance pour vos réponses !
PS: tous les conseils sont les bienvenues! (Après tout si ça peut m’éviter de tuer mes poissons je suis preneuse ;) )

Re: Projet nano aquarium

Salut,

Alors dans l'ordre, t'as 2 solutions pour le cyclage, soit tu touches à rien du tout, ni filtre, ni sol, ni nettoyage rien...Ce sera assez court 1 mois environ.
Tu passeras par une phase d'algues qu'il te faudra rattraper passé le mois de cyclage.

Ou tu as la version longue...2 mois voire un peu plus. Tu commences normalement, dès 15 jours, à entretenir ton aquarium...tu nettoie tes vitres, ton sol, tu gère la poussée d'algues, tu commence les changements d'eau...sans nettoyer ton filtre. Ça évite toute la phase galère avec les algues.

Dans les deux cas tu surveilles tes nitrites, quand elles tombent à 0 tu peux introduire petit à petit ta population.

Dans 30l, par contre, vise plutôt un betta ou des petits killies, ça demande un peu plus de maitrise au niveau des paramètres mais c'est juste une habitude à prendre.

Des endler tu seras en surpopulation dans moins de 6 mois.

Je ne connais pas l'eau de conduite à Paris mais dans ces paramètres ph à 7.5 et gh à 11 tu te limites à une population asiatique...et encore, pas tous les poissons. Sans parler des NO3 qui, en grande quantité, sont néfastes pour tes bestioles...prévois de mesurer tout ça et l'achat de tests en gouttes au démarrage.

Avec le cyclage long, tu as le temps d'apprendre à maitriser tes paramètres.

Pareil, ce n'est que mon opinion, certains ne jurent que par le cyclage "à l'ancienne" qui a, certes fait ces preuves, mais qui pour moi est un nid à galères...

Edit: 30l à l'eau du robinet, tu n'auras pas beaucoup de choix en population, vois pour changer l'un ou l'autre...

Re: Projet nano aquarium

Trente litres, c'est très petit.
Trente litres d'eau dure... c'est un bac à réserver aux crustacés selon moi.

Sinon, pour les plantes Aegagropila linnaei est une algue, il faut savoir l'apprécier... et la gérer. Mais elle convient. Anubias barteri peut aussi être à sa place mais n'est pas une plante facile pour une débutante.
Pourquoi ne pas choisir des plantes faciles, à pousse rapide par exemple ?

Re: Projet nano aquarium

Merci pour vos réponses! Oui je sais que trente litres n'offre pas beaucoup de possibilité mais je n'ai malheureusement pas assez d'espace pour me permettre autre chose. Le plus compliqué est justement de trouver les plantes adaptées a tout mes critères ( facile a maintenir, nano aquarium, eau dure ), et ce n'est pas si facile! Je compte mettre une couche de substrat nutritif et un éclairage moyen ( 1w/3L ). A partir de ça que me conseillez vous? Pour la population, oui j'ai déjà pensée a des crevettes mais je voudrais éviter la surpopulation avec des crevettes qui ne se reproduisent pas ou très peu. J'ai pensée a la Japonica mais j'ai un trop petit volume pour l'accueillir. Et la red cherry va se reproduire, donc a exclure aussi. Pour les poissons, un Betta serait pas mal mais mon eau ne correspond pas. C'est assez compliqué avec une eau dure comme la mienne, mais j'aimerais commencer par un aquarium simple, avec de l'eau du robinet avant de commencer a mélanger plusieurs eau différentes. Il y a bien certains poissons qui s'adaptent facilement a une eau dure comme celle la non? Et si j'ai bien compris les guppy Endler sont absolument a exclure?
Sinon pour le cyclage le mieux pour l'aquarium c'est la version longue non? La phase d'algues dans la version courte est vraiment très importante ou facilement rattrapable?

Merci!

Re: Projet nano aquarium

Je viens de retrouver un post sur un forum qui fait par des résultats de tests sur l'eau de Paris. Voici les valeur:
- ph: 7,5
- gh: 13
- kh: 8,5
- No3: 5
- No2: 0 (apparemment les nitrites doivent être a 0 au robinet pour que ce soit de l'eau potable)

Je suis contente que d'avoir toutes ces valeurs, le seul petit souci c'est que le post date de 2007...

Re: Projet nano aquarium

Les caridines ne sont envahissantes que si la nourriture suit. L'intendance est primordiale dans une invasion, presque tout le monde sait ça. :D
Dans un bac bien conçu, elles ne sont nourries que de temps en temps, tous les mois par exemple, comme chez moi. Elles ne risquent pas de devenir gênantes.

Poecilia wingei pourrait convenir, mais très prolifiques. le bac sera très rapidement trop petit pour les accueillir.

Pour le cyclage, il n'y a pas vraiment de règle et une infinité de configurations.
Le plus simple lorsqu'on débute, reste de garder le bac aussi longtemps que nécessaire* à son équilibrage. Un mois est un minimum, mais plusieurs n'est pas un problème. De cette façon, le novice aura tout le temps d'observer la maturation, d'introduire les escargots et la micro et méso-faune utile... avant de choisir sa population.

* si on ne mesure pas les nitrites, il suffit d'observer la faune et la flore pour savoir quand le bac est équilibré.

Re: Projet nano aquarium

Merci Grandpere! Justement j'avais déjà réfléchi au problème des guppy endlers, mais si je ne prends que des mâles le problème est réglé non?
Et l'eau du robinet pourrait convenir aux guppy endlers?

Re: Projet nano aquarium

"Eau du robinet" ne correspond à rien de concret (chez moi elle est à 30 µS/cm, sans chlore et sans nitrate). Il faudrait connaitre précisément les caractéristiques de ton eau de conduite pour se faire une idée. La mairie de chez toi est tenue de t'en fournir les analyses.
Quant à laisser des mâles seuls dans un espace confiné... c'est contre-nature selon moi. Mais ce n'est que mon avis.

Re: Projet nano aquarium

Pour ce qui est de l'eau du robinet, on peut aussi accéder aux résultats d'analyses grâce au site suivant :

https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/eaux/eau

Ca vaut le coup de consulter plusieurs bulletins car sur une année des paramètres tels que GH et KH (TH et TAC sur ce site français, à diviser par 1,78) peuvent varier.
Par exemple le GH de mon eau de conduite varie de 6 à 12 et mon KH de 2 à 6 selon les saisons.

Re: Projet nano aquarium

Hello

Il faut arrêter de dire "tout le monde sait", "tout le monde fait".
Pour certains "tout le monde sait" monter un mur en agglos, démonter un moteur ou reconnaitre les champignons comestibles. Tout simplement parce qu'on leur a appris.
Un peu d'humilité et de bienveillance pour les nouveaux qui sont dans la bonne démarche de se renseigner.

Les crevettes peuvent se multiplier mais de là à arriver à une invasion, je ne pense pas. Elles se réguleront toutes seules.
Dans le cas contraire très improbable, les crevettes font partie des animaux recherchés et tu pourras leur trouver une nouvelle maison facilement.

Re: Projet nano aquarium

@Baal: regarde la suite de ce qu’a mis GP, c’était de l’humour :D
Sinon, dans 30l eau dure, tu peux tenter les Heterandria formosa.
Ou un Betta seul, tout à fait possible en cyclant l’aquarium à l’eau du robinet, le temps que les plantes poussent, puis en changeant l’eau petit à petit avec de la Volvic, jusqu’à ce que les paramètres soient corrects. Ensuite : installation du Betta, et petits changements d’eau hebdomadaires à la Volvic mais en petite quantité (1 à 2 l). On peut même sans filtre si la maintenance est rigoureuse et le bac bien planté. :)

Re: Projet nano aquarium

Hello, j'ai continué mes recherches sur les paramètres de l'eau de Paris (merci Karaurus pour le lien). J'ai moi même trouvé un site qui confirme ce que je pensais déjà: ph autour 7,5 et concernant le gh j'ai trouvée th : 21,1. Cela équivaut a peu prés a un gh de 11 non? Pour les nitrates 20mg/L me parait beaucoup. Les plantes arriveront a faire le job ? J'ai vraiment peur que cela ne soient fatale a la population de mon aquarium.
Justement pour la population peut être des poissons moustiques comme Opabinia me l'a conseillé. Et avec des crevettes naines ce serait idéal selon la description. A voir ;)
Et je reviens sur les plantes, si vous avez des plantes qui correspondent a mes critères, je suis preneuse ! Je cherche toujours mais je ne suis jamais sur que les plantes conviennent :(
Et pour le sol, je mettrais du substrat nutritif mais au-dessus j'aimerais mettre du gravier noir (naturelle bien sur) car j'ai lue un jour qu'un substrat foncé donne aux poissons un sentiment de sécurité. Et puis j'avoue, les aquariums avec du gravier noir sont souvent magnifique! Avez vous une marque particulière, de meilleur qualité peut être, a me conseiller pour le sol? Pour la décoration, j'ai chez moi de très beau coquillage naturelles que j'aimerais mettre dans mon aquarium. Si je les lave bien puis je les intégrer dans mon décor ? Ou y a t-il un risque de contaminer l'aquarium?
En tout cas merci beaucoup pour tous vos bons conseils!

Re: Projet nano aquarium

Pour les nitrates, 20mg/l c'est pas dramatique, tes plantes compenseront. Apres rien ne t empêche de prendre une petite mallette de tests, qu'il te faudra quoi qu'il arrive, et de tester ton eau du robinet...

Pour les plantes, je ne trouve pas qu'une anubia soit si compliqué à maintenir, ça pousse sans trop de lumière et sans substrat...par contre dirige toi plutôt vers de la nana que de la barteri. La barteri devient très grosse, la taille d'un avant bras de bonhomme sans forcer...

En fait, au départ, prends quelques plantes à pousse rapide pour rentrer en concurrence au niveau des nutriment avec les algues. Ça t'évitera pas mal de soucis et ça consommera tes nitrates...L'anubia c'est bien mais ça pousse lentement.

Perso j'adore démarrer mes bacs avec de Hygrophila polysperma ...ça se teinte facilement en rose sur les feuilles hautes et ca pousse vite. Ou tu as Limnophila hippuridoides pareil ça se teinte en rouge sur les feuilles hautes mais par contre ça devient énorme, dans 30 l à la longue ce sera surement limite.

Coquillage, ça fait pas trop eau douce mais si ça te plais, laisse les tremper très longtemps dans l'eau douce pour qu'ils perdent tout le sel qu'ils contiennent. Et Ça peut être plutôt calcaire et faire monter ton ph...c'est plutôt déconseillé en principe.

Re: Projet nano aquarium

Oui pourquoi pas l'hygrophila polysperma, j'y avait un peu pensée mais je me suis dit qu'elle était trop grande pour mon bac. Apres il suffit de la tailler j'imagine et puis elle a l'air de ne pas être trop compliqué a maintenir :D
Pour les coquillage c'est vrai que ça fait pas vraiment eau douce... Mais je pense que ça ferait quand même une belle décoration (faut juste pas trop réfléchir ;) Avant de les mettre dans mon aquarium je ferais le test de la goutte de vinaigre pour voir s'ils sont calcaires.
Pour mon eau de Paris, j'ai aussi pensée au problème du chlore. J'ai lue sur un site que si on laissait l'eau reposer pendant quelques jours le chlore s'évaporait et c'est ce que je comptais faire avant chaque changement d'eau. Cette technique peut elle marcher ?
Merci !
PS: désolée, a chaque message j'ai une question différente ! ;)

Re: Projet nano aquarium

Bonjour
Pas de problème pour la question différente à chaque fois c’est le principe d’un forum. Pour le chlore oui cette technique marche la quasi-totalités des aquariophiles l’utilise.

Re: Projet nano aquarium

Par définition un coquillage naturel est calcaire (CaCO3).
Il n'est pas interdit cependant de le mettre dans un aquarium, mais à condition qu'il soit d'eau dure ou saumâtre.

Maintenant, en aquariophilie on reproduit, tant que faire se peut, le milieu naturel des hôtes accueillis. On laisse donc les coquillages marins aux aquariums marins.
Mais pour ce dernier point, ce n'est que mon avis.

Re: Projet nano aquarium

Ok merci! J'éviterais les coquillages alors.

Re: Projet nano aquarium

Et pour l'hygrophila ça supporte très bien les grosses tailles, tu arriveras à la maintenir assez basse si tu le souhaites.

Re: Projet nano aquarium

Ok merci! Je pense que mon aquarium va bientôt contenir une hygrophila polysperma!
Sinon avez vous des plantes gazonnantes a me conseiller?
Merci!

Re: Projet nano aquarium

Si ajout de CO2,pourquoi pas de la "glosso"?

Re: Projet nano aquarium

Concernant les futures conditions de maintenance de mes plantes, il y aura du substrat nutritif et un éclairage moyen (1w/3L) Mais pas d'ajout de CO2, je préfère commencée simplement!;)

Re: Projet nano aquarium

Pour les plantes gazonnantes, l'Hydrocotyle Tripartita peut-elle convenir?

Hydrocotyle tripartita

Re: Projet nano aquarium

J'ai aussi une question concernant la durée d'éclairage : 10 heures par jour c'est ça ? Pour un nano aquarium comme le mien n'est ce pas un peu trop ? J'ai peur du développement des algues.
Merci!

Re: Projet nano aquarium

Bonsoir Wingei !

Je n'ai jamais fait poussé cette espèce d'hydrocotyle en particulier, mais je ne vois pas pourquoi cela ne marcherai pas.
Et puis, même si cela ne fonctionne pas tu auras tenté, et c'est le principal, puisque c'est ainsi que l'on forge son expérience d'aquariophile

Re: Projet nano aquarium

Ok merci ! Bon bah alors il ne me reste plus qu'a me lancer ;)
Merci a tous pour vos bons conseils !

Re: Projet nano aquarium

Misère, la moitié de mon message est passée à la trappe !

Voilà le reste :
Si tu veux tenter, il y a la dry start method qui marche bien avec les plantes gazonnantes et assimilées.

Pour l'éclairage, 10 heures c'est bien.
Je ne descendrais pas en-dessous de 8 heures pendant le cyclage sachant que tu as un sol nutritif, et une fois les plantes bien acclimatées (signes de pousse et reprise évidents), tu peux monter progressivement jusqu'à 12-14 heures.
Pas mal de témoignages indiquent qu'une longue plage d'éclairage, surtout avec une rampe faible, est très bénéfique pour les plantes (ce qui fait sens, puisque ce sont majoritairement des plantes tropicales poussant à l'ombre de la végétation dans des zones avec souvent 16 heures de jour).

Re: Projet nano aquarium

Merci aquarelle, je pense que je vais rester sur 10h/jour pour l'instant et voir ce que ça donne, j'augmenterai si les plantes me font signes ;)
Par contre, peux tu m'expliquer ce qu'est la méthode dry start? (désolée je ne suis pas très au point ;) )

Re: Projet nano aquarium

Ne t'excuse pas enfin !
Les questions, c'est normal, et c'est bien (on ne peut pas progresser si on en pause pas) ;)

Le dry start, c'est une méthode qui consiste à débuter son aquarium à sec.
On installe le substrat, le hardscape (pierre, racine) s'il y en a un, puis on va humidifier le sol avec un spray, jusqu'à ce qu'il soit bien humide, mais pas détrempé (on ne veut pas de flaques, ou d'accumulation d'eau au fond du bac, juste un sol uniformément à sa surface).

Ensuite, on installe une partie de ces plantes.
Typiquement, les gazonnantes, et certains mousses, voire certaines épyphites (certains ont de bons résultats, par exemple, avec les bucephalandras).
Puis on ferme l'aquarium hermétiquement avec du film étirable, on installe la lumière 8/10 heures par jours, et on est parti pour 1 à 4 mois de pousse, en aérant le bac environ 30 min par jour.

L'idée, c'est que beaucoup de plantes d'aquarium sont en fait non pas des aquatiques, mais des émergées qui soit subissent une immersion totale à certaines saisons dans leur milieu naturel (comme les bucephalandras), soit sont originaires de forêts tropicales chaudes (donc entre le niveau de la mer et environ 400 m d'altitude)
Dans les deux cas, ces plantes expérimentent une humidité entre 90 et 100%, et un accès infini et facile au CO2, nécessaire à la photosynthèse.

Avec la dry start, c'est ce qu'on recréé.
Un bac avec une forte humidité, du CO2 facile d'accès, et de la lumière.
Puisqu'il n'y a pas d'eau, il n'y a pas d'algues non plus.

Lorsque les plantes sont considérées suffisament poussées, on remplit, puis on finit la plantation, et on cycle son aquarium comme on le ferait traditionnellement.

Tu remarqueras que la plantation ce fait en deux temps.
Ces parces certaines plantes d'aquarium, la majorité des plus simples en fait, sont purement aquatiques.
On pourrait les installer en dry start, mais elles prendraient alors leur forme émergée (qui leur permet de résister à la sècheresse dans la nature), et auraient du mal à repartir une fois le bac rempli, parce qu'elles auraient à changer de forme de nouveau. C'est donc une perte de temps pour celles-ci, d'autant plus qu'elles sont normalement celles qui offrent le plus de conccurence aux algues durant le cyclage (et en général dans le bac).

Ici, tu as une hydrocotyle tripartita.
Les hydrocotyles sont soit aquatiques, soit semi-aquatique.
Avec sont port, et son mode de propagation (et les quelques infos que j'ai glânées cette après-midi), je serais tentée de penser que c'est une semi-aquatique.
Cela veut qu'elle pousse avec les pieds dans l'eau et la tête au sec. Ces plantes sont en général très tolérantes, et peuvent pousser en ayant de l'eau simplement autour de leur racine, tout comme en ayant leur feuilles flottant à la surface de l'eau.

Cela en ferait donc une bonne candidate pour la dry start, mais ce n'est clairement une obligation, parce qu'elle se débrouilleras bien même si elle directement immergée.

En fonction de si tu as envie de faire des expérimentations, ou de si tu préfères lancer ton bac plus rapidement, tu choisiras l'une ou l'autre technique :)

Re: Projet nano aquarium

Merci pour ta réponse aquarelle, parce que j'avoue, j'étais un peu perdue et les explications sur Internet n'étaient pas très clair ! Je pense que je vais lancer mon bac avec la méthode "classique" car pour juste mon petit nano aquarium et ses petites hydrocotyles, ce n'est pas vraiment nécessaires je pense. Après, peut être que quand je serai plus expérimentée, je m'achèterais un plus gros aquarium et la pourquoi pas la méthode dry start !
En tout cas, merci quand même, ta réponse a contribué a ma progression en matière d'aquariophilie :D !

Re: Projet nano aquarium

Je t'en prie !

Une autre technique, que je trouve intéressante pour diminuer les risques de départ d'algues survenant souvent au démarrage est la black start.

L'idée, c'est de monter le hardscape de ton bac (sol, racines et pierres s'il y a), de le remplir, et de lancer la filtration pour le cycler, mais sans le planter ni l'éclairer.

En effet, les plantes subissent aussi les pics du cycle, même si c'est moins visible que sur les animaux, mais surtout, elles les accentuent.
Lorsqu'on les changent d'environnement (d'eau, ici), leur croissance stagne, et elles peuvent même fondre.
Dans un bac sans support bactérien cela créé une explosion d'ammoniaque qui engendre des algues.
En commançant sans plantes et dans le noir, tu laisses le temps à la colonie bactérienne de se faire, à la fois dans le filtre et dans le sol, et comme ça, lorsque tu installes tes plantes, ces bactéries pourront lutter efficacement contre l'émission d'ammoniaque que la perte de certaines feuilles peut engendrer.

Y'a des vidéos super intéressantes sur le sujet, si jamais ça t'intéresses :)

Re: Projet nano aquarium

Hum, autant je partage ton avis sur le démarrage à sec (DSM), que j'ai testé, et qui me parait une méthode "naturelle" puisque les plantes d'aquarium sont le plus souvent des amphibies (cultivées en terrestre) soumises périodiquement à l'immersion dans leur milieu... autant le démarrage "au noir" me semble être contre-nature.
Certes cette méthode, que je n'ai pas testé, fonctionne surement très bien pour éviter les algues de démarrage dues au manque de vigueur des plantes et des bactéries, mais j'y vois plusieurs inconvénients.
Déjà, il faudra planter... et remuer le substrat. Peu judicieux selon moi.
Ensuite, j'ose à peine le dire... j'aime les algues !
Elles sont un formidable indicateur biologique. Permettant de se passer de test chimique, corrélé avec l'observation des plantes et de la faune, elles permettent de déceler de très petites ruptures d'équilibre. Ce sont des auxiliaires méconnues de l'aquariophilie.
Mais je suis un incorrigible fervent des solutions naturelles. ;)

Retour sur la liste des sujets