Aquariophilie d'eau douce

Un crevette bien de chez nous... ou presque : caridine (atyaephyra desmaresti)

Bonsoir. Merci pour cet article sur une crevette qui m'intrigue depuis un petit bout de temps. J'ai des red-cherry et des sp-green maintenues dans deux bacs plantés de 20 (nano cube Dennerle) et 40 litres (Biube)qui cohabitent avec des quelques khulis. Elles semblent bien se reproduire mais les juvéniles ne sont pas faciles à voir. J'espère que mes kuhlis n'en mangent pas. Par contre les femelles grainées ne passent pas inaperçues.
atyaephyra desmaresti bleu
Source : poubellarium international

L'été dernier, j'ai essayé de trouver des atyaephyra desmaresti la région de Caen, du côté de Bénouville, entre le canal et l'orne, en vain. Je n'ai en fait trouvé que des palaemonetes varians qui sont souvent confondues avec atyaephyra desmaresti mais dont la maintenance en aquarium d'eau douce (sans ajout de sel - dans quelle proportion ?)est à mon humble avis impossible bien que l'espèce soit euryhaline, c'est à dire capable de supporter de grandes variations de salinité. J'ai essayé trois fois avec de petits prélèvements avec de l'eau prélevée sur place bien aérée et en diminuant très progressivement la salinité. Echec cuisant ! La température de mon appartement était peut-etre trop élevée. C'est dommage car elles sont très actives dans l'aquarium et ont un petit air comique avec leurs yeux très écartés. Les atyaephyra desmaresti sont certainement moins exigeantes.

Re: Un crevette bien de chez nous... ou presque : caridine (atyaephyra desmaresti)

"Les atyaephyra desmaresti sont certainement moins exigeantes."
Oui, je peux dire qu'elles sont bien robustes ! Elles ont supporté une introduction un peu brutale, un traitement à l'esha et au sel de mon bac communautaire.
Je ne connais pas les palaemonetes varians, je vais me renseigner sur elles. Par contre, quand je regarde des photos, je ne trouve pas qu'elles se ressemblent... Enfin tout du moins je vois la différence. Elles semblent plus chétive le corps plus courbé non ?

Re: Un crevette bien de chez nous... ou presque : caridine (atyaephyra desmaresti)

Bonsoir. Merci pour votre réponse. J'aurais voulu vous citer mais je ne vois rien dans la fenêtre pour le faire. J'ai repris l'article de "L"aquarium à la maison", n° 94 : "(...) la palaemonetes varians est sensiblement plus grande et transparente. Son rostre est massif (...) et peu dentelé." L'écartement des yeux semble plus important chez les PV. Les PV que j'ai eu l'occasion de prélever avec une petite épuisette d'enfant dans un petit ruisseau à l'eau saumâtre étaient pour certaines assez grandes et toujours très transparentes, même au bout de plusieurs jours. Elles étaient très actives et nageaient beaucoup dans le courant.

Dans quelles circonstances les avez-vous fait venir vos atyaephyra desmaresti : par prélèvement (marais proche d'un estuaire à l'eau plus ou moins saumâtre, étang ou cours d'eau d'eau douce ...), achat, don etc ? Le magazine précise que les palaemonetes varians et les atyaephyra desmaresti se pêchent parfois ensemble. Donc, dans une eau alors plus ou moins saumâtre. Grande difficulté pour déterminer le taux de salinité de l'eau.
Ce qui semble certain c'est qu'on ne les trouvent pas dans les régions à massif granitique.

Vos AD ont-elles toutes des couleurs et des motifs différents ? J'en ai vu une dans le magazine qui était d'un très beau bleu clair strié de bandes d'un bleu plus foncé. Certaines ont-elles pu grainer voire même donner le jour à des larves viables ? D'après ce que j'ai pu lire sur certains forums, leur reproduction en eau douce serait aboutirait invariablement à un échec en aquarium. "L'aquarium à la maison" ne semble pas confirmer cette thèse. Avez-vous fait une acclimatation au gouttes à gouttes ?

Si un jour j'arrive à m'en procurer il me faudra couper le chauffage des mes cuves.

MàJ du 19.03.13

J'ai trouvé cette annonce sur Leboncoin. SP Green, atyaephyra desmaresti ?

Re: Un crevette bien de chez nous... ou presque : caridine (atyaephyra desmaresti)

Les femelles que j'ai ont toutes des couleurs bien différentes: rouge, bleu, grise il y a vraiment de toutes les couleurs. Justement je parlais d'une acclimatation un peu brutale parce qu'à l'époque, faute de connaissances, je les ai acclimaté comme des poissons. En injectant pendant 1h30 environ un petit peu d'eau dans le sac de congélation où elles étaient. Pour ma part c'est un particulier que me les a fourni. Là je n'ai pas assez d'individus pour commencer à en donner mais je confirme qu'elles se reproduisent très bien chez moi. Je suis parti d'une population de 15 environs et là elles sont incalculables !

Re: Un crevette bien de chez nous... ou presque : caridine (atyaephyra desmaresti)

Dommage, dommage :( Si toutefois un jour vous vous sentez prêt à en vendre en VPC, je suis partant ... si le prix reste raisonnable :)
Bref, connaissez-vous les conditions dans lequel la personne dont vous tenez vos 15 premières atyaephyra desmaresti a eu ses crevettes ?

En fait, ce qui serait le plus satisfaisant pour moi serait de les trouver par moi-même dans la nature. Ce qui me manque c'est une idée de l'endroit où chercher.
Je sais que des crevettes atyaephyra desmaresti ont été trouvées dans le canal de Caen à la mer au XIXème siècle. Depuis, il n'y a plus aucun article. La pollution du canal a du très probablement décimer les colonies d'atyaephyra desmaresti. Je me souviens du jour où j'ai trouvé mes premières palaemonetes varians du côté de Bénouville, j'avais demandé à des pêcheurs à la ligne sur le canal de Caen à la mer où je pouvais en trouver. Certains m'avaient regardé comme un extraterrestre mais j'ai fini par tomber sur quelqu'un qui m'a indiqué le bon endroit... enfin presque puisque je ne suis pas tombé sur la bonne espèce :( Peut-être devrais-je poser la question à certains biologistes de l'université. De toute façon, je pense qu'il est encore trop tôt pour reprendre mes recherches.

S'agissant de vos reproduction, avez-vous noté une mortalité très importante des larves ? Leur avez-vous apporté des soins particuliers ou avez-vous laissé faire la nature ? Je crois que la repro. n'a lieu qu'une fois l'an entre juin et août ?

Re: Un crevette bien de chez nous... ou presque : caridine (atyaephyra desmaresti)

Les miennes je les ai depuis septembre de l'année dernière. Depuis je vois régulièrement des femelles grainées ! Par contre je pense que je dois avoir une mortalité importante. J'ai quand même peu de juvéniles par rapport aux nombres de femelles grainées. Je ne leur apporte pas de soins particuliers et je pense qu'il doit y avoir de la prédation de la part des platies et des guppies avec qui elles partagent le bac.

Re: Un crevette bien de chez nous... ou presque : caridine (atyaephyra desmaresti)

Pour la prédation, j'en suis convaincu. Même des guppy-endler ont la réputation de manger des juvéniles. J'ai donné les miens qui étaient de toute façon trop prolifiques. De toute façon il est même conseillé de séparer le crevettes adultes des larves car elles ont tendance à en manger ! Il faudrait peut-être tenter un bac spécifique aux crevettes. Vous avez eu forcément l'occasion de voir des juvéniles ? Elles doivent être encore plus minuscules que les juvéniles de Red-cherry qui ne sont déjà pas aisées à apercevoir !

Re: Un crevette bien de chez nous... ou presque : caridine (atyaephyra desmaresti)

Oui j'en ai déjà vu mais c'est hyper rare ! Surtout qu'elles passent leur temps dans la Hémianthus Micranthémoide et qu'il y a un beau tapis sur le devant de l'aquarium... Elles sont vraiment petites effectivement ! Mais je n'ai pas d'éléments de comparaison car c'est les seules Zoé qui m'aient été données de voir.