Aquariophilie d'eau douce

Présentation plus détaillée de cette crevette naine "française"

Cette crevette comme le titre l'indique possède la particularité de pouvoir être pêchée dans les rivières et canaux Français. A l'origine, basée en europe du sud et en afrique du nord, elle a depuis le XXème siècle largement colonisée le Nord de l'europe (jusqu'au pays-bas) et l'Est.
C'est une espèce robuste capable de vivre aussi bien en eau saumâtre que douce.

On la retrouve également dans nos aquariums (dont le mien) car elle n'a rien à envier à ses cousines asiatiques bien que ces dernières soient plus populaires. Elle se reproduit très bien et colonisera peu à peu votre bac si il est un minimum planté et maintenu.

Pour ce qui est de sa maintenance, je vous laisse regarder sa fiche où il y a tout ce qu'il faut.

L'autre particularité de cette crevette c'est les différents patrons de couleur qu'elle peut arborer. Du transparent au brun, rouge, en passant au bleu/gris ou au vert. C'est ce qui la rend parfois difficilement identifiable. Par contre les mâles sont toujours translucides, et plus plus petit que madame.

Elles sont très intéressantes à regarder. Très actives, elles donnent des coups de queue capable de les propulser à plusieurs dizaines de centimètres en un éclair. Elles n'hésitent pas non plus à monter chercher des paillettes à la surface lors de la distribution et rivaliser ainsi avec les poissons.
Elle mangera également toutes vos feuilles mortes ou poisson mort. Ce qui est bien utile parfois dans un bac bien planté.

Voilà, je voulais vous présenter plus en détaille cette crevette que j'aime beaucoup. Si vous avez un complément d'information à apporter, n'hésitez pas ;)

Re: Présentation plus détaillée de cette crevette naine "française"

Bonsoir. Merci pour cet article sur une crevette qui m'intrigue depuis un petit bout de temps. J'ai des red-cherry et des sp-green maintenues dans deux bacs plantés de 20 (nano cube Dennerle) et 40 litres (Biube)qui cohabitent avec des quelques khulis. Elles semblent bien se reproduire mais les juvéniles ne sont pas faciles à voir. J'espère que mes kuhlis n'en mangent pas. Par contre les femelles grainées ne passent pas inaperçues.

L'été dernier, j'ai essayé de trouver des atyaephyra desmaresti la région de Caen, du côté de Bénouville, entre le canal et l'orne, en vain. Je n'ai en fait trouvé que des palaemonetes varians qui sont souvent confondues avec atyaephyra desmaresti mais dont la maintenance en aquarium d'eau douce (sans ajout de sel - dans quelle proportion ?)est à mon humble avis impossible bien que l'espèce soit euryhaline, c'est à dire capable de supporter de grandes variations de salinité. J'ai essayé trois fois avec de petits prélèvements avec de l'eau prélevée sur place bien aérée et en diminuant très progressivement la salinité. Echec cuisant ! La température de mon appartement était peut-etre trop élevée. C'est dommage car elles sont très actives dans l'aquarium et ont un petit air comique avec leurs yeux très écartés. Les atyaephyra desmaresti sont certainement moins exigeantes.

Avez-vous réussi à acclimater facilement les atyaephyra desmaresti ? Ont-elle été faciles à trouver ? Se reproduisent-elles facilement en aquarium ? Il me semble que les zoés (i.e les larves) peuvent se développer entièrement en eau douce contrairement aux crevettes d'amano. J'en ai une dans mon 40 litres. Comment se fait-il qu'on puisse en acheter en Allemagne et non en France. Je n'ai trouvé aucune annonce sur Leboncoin par exemple et ne parlons pas des animaleries ! C'est dommage car c'est une crevette qui peut avoir de très belles couleurs. De plus, leur répartition géographique semble assez mal connue.

"L'Aquarium à la maison", dans son numéro 94 (novembre-décembre 2012) a consacré un article à cette crevette. Il y a quelques très belles photos. Il peut être acheté via l'application Zinio sur l'Ipad.