Aquariophilie d'eau douce

Sauvetage combattant d'un pic de nitrites

Bonsoir à tous,

Je m'en remets à vous et vos précieux conseils. J'ai accepté de garder chez moi le poisson de la crèche de mes enfants pendant le mois d'août car l'établissement est fermé. Ayant désormais quelques faibles notions d'aquariophilie, je me disais que je serai capable de m'en occuper. Comète (c'est son nom) est un combattant de couleur bleue. Mon conjoint récupère donc le poisson dans son aquarium d'origine (à la propreté visuelle plus que douteuse) muni d'un filtre et d'un thermomètre ainsi que 2 mini plantes artificielles.

Je rentre du boulot, je trouve que Comète est un peu neurasthénique. Je me dis tiens, son eau est crade, je vais la tester. Le pH est bon. Puis, je me dis, allez soyons fous, les nitrites. Pauvre poisson, le test à gouttes a viré au rouge sous entendu plus de 20mg/l ! Tu m'étonnes qu'il était pas au top le pauvre Comète. J'ai donc nettoyé l'aquarium, mis du gravier lavé au fond pour animer un peu la vie de notre ami, lavé les plantes en plastique, et je tombe sur le filtre... qui ne fonctionne pas.

Ma question est donc la suivante: Combien de temps peut-il rester comme ça, dans ce pic de nitrites ? Depuis le changement d'eau, il a eu un regain de vitalité. Un combattant a besoin de chauffage dans l'eau ? Je m'inquiète pour ce pauvre Comète !

Re: Sauvetage combattant d'un pic de nitrites

Bonsoir Jane,

La première chose à faire est de changer une partie de l'eau pour diluer la pollution. Éventuellement en plusieurs fois, si possible avec de l'eau reposée quelques heures pour faire évaporer le chlore si c'est celle du robinet.

Ne donner au poisson que la nourriture qu'il absorbera en quelques minutes : il vaut mieux lui donner très peu en plusieurs fois. Le nec plus ultra étant de lui offrir de la nourriture vivante, certaines animaleries proposent des daphnies vivantes : avec elles aucun souci, on les lache dans l'aquarium, celles qui ne seront pas mangées immédiatement se nourriront d'algues.

Un combattant peut très bien vivre dans un bac sans filtre, à certaines conditions :

  • Qu'il y ait de nombreuses plantes à croissance rapide, qui "pompent" les nitrites (provenant de la dégradation des déchets organiques) et nitrates. Ces plantes n'ont pas forcément besoin d'un sol : élodées, ceratophylum pourront flotter simplement dans l'eau. Des plantes flottantes seront efficaces également, mais elles aiment avoir un peu d'espace libre entre la surface de l'eau et l'éclairage. Riccia, ceratopteris, voire de simples lentilles d'eau qu'on peut ramasser dans un bassin extérieur (attention à retirer régulièrement une partie des lentilles, car elles ont vite fait d'obturer la lumière).

    On peut aussi, mais ça demande une installation un peu plus compliquée, faire tremper dans le bac des racines de plantes émergées (philodendron, pothos, syngonium...) : celles-là sont sans danger pour les poissons, elles contribuent à l'épuration de l'eau, et ne s'en porteront que mieux ! Mais il faut pour cela disposer de plantes aux racines déjà retombantes, non traitées, et pouvoir les installer au dessus de l'aquarium. Eviter de faire tomber du terreau dans le bac, surtout si la plante a reçu des engrais.

  • Pour remplir leur office d'épuration, les plantes auront besoin de lumière (électrique ou naturelle, mais éviter le soleil direct). Elles puiseront alors dans l'eau de l'aquarium les substances nécessaires à leur croissance.
  • Quelques petits escargots peuvent aider au nettoyage des restes de nourriture.

En ce qui concerne la température :

en cette saison il est inutile de chauffer l'eau. Par contre il faut mieux éviter les variations brutales de température : lors de changements d'eau massifs, ou en cas d'exposition du bac au soleil.

Les plantes en plastique et le gravier n'auront qu'un intérêt esthétique.

Si tu veux remettre le filtre en route, il faudra préalablement bien nettoyer les masses filtrantes, de préférence dans de l'eau provenant de l'aquarium (celle que tu viens de siphonner), car l'eau du robinet, chlorée, tuerait les bactéries dénitrifiantes installées sur ces masses filtrantes.

Mais à mon avis, un filtre dans un bac de combattant n'est pas indispensable s'il y a une végétation suffisante pour assurer une épuration naturelle, et qu'on a la main légère pour les distributions de nourriture.

De plus, les combattants n'apprécient pas tellement le courant du filtre, ils sont originaires d'eaux stagnantes.

Edit :

A la réflexion, faire tremper des racines dans le bac ne sera pas envisageable dans un bac qui doit retourner à la crèche à la fin des vacances.

En revanche, un truc facile à mettre en place dans un aquarium sans aménagement particulier, et qu'on trouve couramment dans les jardineries, c'est le "lucky bamboo" : les bambous chinois, qui sont en fait des dracenias. Il suffit de bien rincer la plante pour en retirer les éventuelles traces de traitement chimique avant de lui mettre le pied dans l'eau du bac. Une petite ouverture dans le couvercle de l'aquarium suffira à faire passer la tige. La difficulté sera peut-être de retirer la plante après quelque temps, quand elle aura développé un beau chignon de racines, pour peu que l'ouverture dans le couvercle de l'aquarium soit très étroite...

Mais attention : un lucky bamboo à lui tout seul ne suffira pas à assainir l'aquarium. Il faudrait vraiment y ajouter quelques autres plantes à croissance rapide.

Re: Sauvetage combattant d'un pic de nitrites

Un betta peut parfaitement vivre dans un bac sans filtration à deux conditions :

  1. Que cette eau soit changée à hauteur de 50% par semaine avec une eau à même température que celle du bac.
  2. Que l'eau soit chauffée ! Les combattants sont des poissons d'eau chaude et non d'eau froide ! Et ce n'est pas parce que nous sommes en été qu'un chauffe eau est inutile. Le soir la température descend puis remonte la journée, variation de température = maladies !

Les plantes en plastique déchirent les voiles des bettas c'est vraiment à déconseiller. Bref pour un bac de crèche seul un changement d'eau et un chauffage seront nécessaires.

Re: Sauvetage combattant d'un pic de nitrites

Je ne suis pas très enthousiaste à l'idée de lui mettre une plante naturelle... Déjà que sans rien ils ne s'en occupent pas, alors si les algues se développent, on court à la catastrophe !

Re: Sauvetage combattant d'un pic de nitrites

L'absence de plantes à croissance rapide est le premier facteur de croissance des algues : l'abondance des substances issues de la dégradation des déchets (nirites, nitrates) leur procure un terrain particulièrement favorable à leur développement.

En ce qui concerne la température, à moins d'être dans une région ou une pièce particulièrement fraîche, en été la différence de température jour-nuit n'atteint pas une grande amplitude. En tout cas pas supérieure à ce qu'elle pourrait être dans la nature. A condition, naturellement, que l'aquarium ne se trouve pas en plein soleil derrière une vitre. Comment se porte Comète ?

Re: Sauvetage combattant d'un pic de nitrites

Je suis désolé de ma réponse tardive ! Merci à tous pour vos précieux conseils. Comète va mieux, il s'alimente de nouveau correctement et nage dans son aquarium. J'ai l'impression que le changement d'eau lui a redonné un second souffle. J'ai enlevé les plantes artificielles, je les informerai du risque pour les voiles du poisson.

En ce qui concerne la plante, je lui ai mis une plante flottante.

Re: Sauvetage combattant d'un pic de nitrites

Salut, c'est clair que le changement d'eau a du faire que du bien à ton Betta en cas de présence de NO2 ! Sinon tu as très bien fait de lui retirer les plantes artificielles...