Aquariophilie d'eau douce

Le Pléco ou poisson suceur d'aquarium

Bien faire la différence avec l'Ancistrus

Le problème avec le Pléco commun c'est qu'il est très répandu dans les magasins d'aquariophilie et vendu à l'état d'alevin. On le confond très souvent avec le célèbre Ancistrus qui ne fera à peine plus d'un dizaine de centimètres à l'âge adulte. Alors que lui, atteindra facilement une taille de 25 centimètres. Hors du fait de sa morphologie impressionnante, ces deux poissons du bassin amazonien n'ont absolument pas les mêmes besoins d'espace pour leur croissance respective. Les aquariophiles respectueux et soucieux du bien être de leur animal aquatique, prennent conscience de leur erreur bien trop tard, mettent en vente leurs poissons sur internet ou cherche à les donner tout simplement. On se retrouve donc bien souvent avec une multitude d'annonces de dons de Plécos qui ont bien souvent du mal à trouver preneur.

Alevin - La différence est infime entre un alevin de Pléco et un jeune Ancistrus - 17/07/2013

Mis à part ça, si on cherche malgré tout à élever ce poisson et qu'on dispose de l'équipement nécessaire, il faut savoir qu'il faut prévoir un bac d'un volume minimum de 300 litres mais un idéal de 400 voir 500 litres est un volume optimum. En effet, en tant qu'espèce grégaire, il convient de le maintenir avec au moins un compagnon.

Cohabitation : de préférences avec des gros cichlidés

La cohabitation avec les autres poissons de grande taille ne pose pas de problème. Il faut absolument éviter les petits poissons qui partagent la même zone de vie de l'aquarium style Corydoras Panda, Pygmaeus, Paleatus etc ... La puissance de l'Hypostomus plecostomus risquerait de les blesser au moindre mouvement nerveux. Il cohabite très bien avec les gros cichlidés amazoniens. On le retrouve le plus souvent dans les aquariums en compagnie du poisson Oscar ou le terrible prédateur Piranha. On peut très bien également le faire cohabiter dans un grand bac de Discus ou de Scalaires.

Autres informations et conseils pour sa maintenance

L'aquarium devra disposer de vastes espaces dégagés pour que le Pléco puisse mouvoir son long corps sans être bloqué par une racine ou un objet de décoration. Il faut idéalement que le bac soit planté mais pas trop pour la même raison. Omnivore il est inutile d'espérer planter un tapis de HC ou d'autres plantes à feuilles tendres. Il faut qu'elles soient suffisamment robustes pour résister à l'appétit de cet ogre aquatique (exemple : Anubias Barteri, nana, Gigantea etc ...).

Cette espèce est robuste et finalement peu regardante concernant sa maintenance et la qualité de son eau. Elle devra cependant être bien oxygénée grâce à un bon brassage de surface. Les paramètres idéaux sont une eau très légèrement acide (PH de 7 ou légèrement inférieur) et plutôt douce. Mais il a grand seuil de tolérance vis à vis de ça.

La reproduction du pléco est jugée comme quasi impossible à réaliser en aquariophilie à l'inverse de la reproduction de l'Ancistus très simple à reproduire. Il existe donc très peu d'informations sur la toile à ce sujet.