Aquariophilie d'eau douce

Une bande noire en forme d'arc qui caractérise cette espèce

Présentation du Cory arqué

Le Corydoras Arcuatus est caractéristique et se distingue des autres corys par la couleur pâle de ses 2 plaques osseuses et la bande noire en forme d'arc qui dessine la partie supérieure de son corps de long en large. Il est issu du bassin de l'amazone brésilien et peuple les rivières au courant pouvant être rapide. Cette variété n'est pas la plus répandue en aquariophilie car on n'en trouve généralement que très peu de spécimens en magasin et il est préférable de s'orienter vers des boutiques en ligne pour les commander si on souhaite posséder des Arcuatus spécifiquement.

Un aquarium avec des Corydoras Arcuatus - Dans cette vidéo on remarque bien la fameuse bande noire sur la partie supérieure du corps qui va jusqu'à lui couvrir les yeux à l'image du Corydoras bandit.

L'aquarium type

L'aquarium type du Corydoras Arcuatus est similaire aux autres corys. On peut se référer aux autres fiches de cette famille pour avoir des informations supplémentaires. En résumé, il faut éviter absolument les sols coupants ou une présence de nitrates trop importantes qui abîmeront les 2 paires de barbillons du poisson dans les 2 cas. Il est important de tester correctement les no3 pour s'assurer qu'ils sont en quantité limité. En règle générale il faut éviter toute trace de polluant avec les corydoras et s'assurer que le pic de nitrites est passé avant l'introduction des poissons car ils sont très sensibles à leur présence.

Corydoras toujours hyper actif, il passe son temps à sillonner l'aquarium, la tête dans le sable à la recherche de nourriture. Il faut lui prévoir des emplacements vides au sein du bac afin qu'il puisse en arpenter une partie sans être gêné par un obstacle. Il ne faut pas pour autant délaisser les plantes qui sont nécessaires pour son bien-être en lui permettant de se cacher au sein de sa végétation pour fuir l'harcèlement d'un poisson un peu trop collant par exemple. Elles permettront aussi d'aider le bac à s'équilibrer car elle favorise la mise en place d'un écosystème sain. On peut également poser quelques racines de tourbière ou de mangrove en faisant attention à ce qu'elles n'encombrent pas de trop l'aquarium toujours dans le souci de garder quelques espaces vides.

Autre information concernant la bonne maintenance de ce Corydoras et qui n'est pas spécifique à cette espèce: il faut garder à l'esprit qu'il s'agit là d'un animal aquatique grégaire. Il est inenvisageable de garder captif ce poisson si le groupe n'est pas constitué au minimum de 6 individus de la même espèce. C'est simplement en banc conséquent qu'il retrouve des instincts naturels et reprend une nage en formation serrée si agréable à observer. L'Arcuatus est un compagnon pacifique qui ne pose jamais aucun problème de cohabitation avec les espèces également peu agressives et qui partagent le même type d'eau. Pour son alimentation, il accepte tout ce qui se présente à lui et n'est pas bien compliqué. Il faut juste s'assurer que suffisamment d'aliments coulent car il se nourrit exclusivement au niveau du sol comme tous les corydoras. Il faut distribuer de temps à autre des proies vivantes (vers de vase, Grindal ou autres larves de moustique) afin de le stimuler sexuellement et avoir des reproductions parmi les couples de l'aquarium.

Reproduction de l'Arcuatus

Similaire aux autres Corydoras, la reproduction de l'Arcuatus est suffisamment simple pour être tentée par un aquariophile débutant. Il faut simplement suivre les recommandations pour la maintenance de ce Cory en aquarium et appliquer les conseils et astuces habituelles qui sont donnés pour aider au déclenchement d'une ponte. A savoir varier son alimentation en lui donnant régulièrement des aliments vivants de préférence mais aussi stimuler le couple en réalisant des changements d'eau hebdomadaire avec une température en deçà de 2 degrés comparativement à celle du bac d'ensemble. Il n'est pas rare alors d'observer des parades amoureuses immédiatement après la chute de température! C'est une astuce qui fonctionne très bien et qu'il ne faut pas négliger si on décide de se lancer dans la reproduction des Corydoras.

Contrairement aux idées reçues, ces Callichthydés peuvent s'attaquer à leur propre ponte et il convient de séparer les œufs des adultes si on souhaite en sauver un maximum de la prédation. Quelques mousses pourront être entreposées dans le bac dédié au grossissement des alevins afin de leur laisser une certaine autonomie pour s'alimenter.

La femelle est nettement plus rebondie que le mâle surtout lorsqu'elle porte des œufs. Ce dimorphisme sexuel est l'unique critère sur lequel on peut se baser pour différencier les mâles, des femelles Corydoras. Cette distinction est nettement plus visible si on regarde l'aquarium vue de dessus.

Ce poisson de fond a une bonne longévité puisqu'il a une espérance de vie d'une dizaine d'années s'il est maintenu dans des conditions propices et salutaires.

Voir la page sur les Corydoras pour un complément d'information.