Aquariophilie d'eau douce

Un poisson d'aquarium très original

Il se donne l'apparence d'une feuille morte pour piéger ses proies

Le monocirrhus polyacanthus appartient à la famille des polycentridés. Il est originaire d’Amérique du Sud, du Brésil, mais aussi de Colombie, Bolivie, Pérou, on le trouve dans des eaux peu profondes d’une grande partie de l’Amazonie.

On lui donne le nom de poisson feuille, ce nom est tout à fait adapté à son aspect. De forme aplatie, sa teinte est essentiellement marron brun mais il possède aussi des nuances de beige plus clair, de petits points noirs ainsi que quelques taches de même couleur sont présentes sur le corps et la tête. Une crête très dentelé est placée au sommet de son dos. Il est muni de petites nageoires transparentes qui lui permettent une nage très lente. De plus il a des pouvoirs de mimétisme et il se fond facilement dans le décor. Toutes ces facultés en font un prédateur redoutable pour les poissons plus petits et la fulgurance avec laquelle il transforme sa bouche en tube pour aspirer ses proies est impressionnante. Pour se nourrir il utilise un subterfuge bien rôdé, il se laisse tout doucement tomber donnant l’illusion parfaite d’une feuille morte. Bon nombre de poissons se laissent prendre, il est très vorace et peu ingérer en une journée l’équivalent de son poids en nourriture.

Maintenance du poisson feuille en aquarium

Le monocirrhus polyacanthus ne doit donc pas être maintenu dans un aquarium où de petites espèces sont présentes. Il est préférable de lui réserver un bac spécifique ou de ne le faire cohabiter qu’avec des espèces plus grosses que lui. Dans tous les cas il faut une végétation assez dense, ainsi que des plantes flottantes qui tamisent la lumière (lentilles, pistia, grenouillette, ...). Il est également conseillé de lui procurer des cachettes grâce à des bois flottés ou des racines. Il faut éviter trop de mouvements d’eau. Les paramètres de maintenance sont les suivants : une eau douce légèrement acide, ayant un pH entre 6 et 7 , un GH entre 2°d et 8°d et une température entre 22° à 28°.

Reproduction

Il n’existe pas de dimorphisme sexuel vraiment visible. Mâle et femelle mesure de 8 à 10 centimètres. On peut remarquer qu’au moment du frai la robe du mâle prend des teintes plus vives et qu’ un appendice abdominal appelé oviscapte se développe chez la femelle. Après avoir nourri les futurs parents avec des aliments carnés, on met un couple en présence. La femelle va pondre ses œufs sur une feuille ou une partie plane d’un rocher, le mâle les fertilise et assure la surveillance jusqu’à l’éclosion. Elle intervient environ 4 jours plus tard et dès leur naissance les alevins peuvent s’alimenter seuls avec des artémias ou mico-vers. Ils possèdent déjà une bouche suffisamment grande. Pour favoriser la reproduction la température de l’eau préconisée est de 27° à 28° et un pH de 6 est recommandé.

Alimentation

Le monocirrhus polyacanthus est un carnivore dans la nature il se nourrit de poissons, dans un aquarium il ne modifie pas son régime alimentaire et n’accepte que du vivant.

En conclusion la maintenance de ce poisson très original n’est pas à la portée de tous et n’est pas conseillé aux aquariophiles débutants. Il est indispensable d’élever à son intention de petits poissons, ceci est la seule façon de pouvoir satisfaire son appétit.