Aquariophilie d'eau douce

Le poisson cuirassé vert émeraude aux origines amazoniennes

Introduction sur ce corydoras de grande taille à la longue nageoire dorsale

Le Corydoras splendens a mis du temps pour être rattaché au groupe des corydoras et longtemps il fût appelé brochis splendens en aquariophilie. Il se distingue de ces autres poissons-chats nains amazoniens par sa grande taille (jusqu'à 8 centimètres) et sa nageoire dorsale plus longue. C'est un beau poisson de fond dont la carapace dépourvue d'écailles possède des reflets cuivrés et verts. Il se fait d'ailleurs aussi appeler le poisson cuirassé vert émeraude.

Maintenance en aquarium

Ce poisson de fond est connu pour sa robustesse et sa maintenance jugée facile dans nos aquariums d'eau douce. Il s'acclimate facilement dans différentes conditions sans pour autant qu'elles soient trop extrêmes. Dans l'idéal, un pH légèrement acide, une dureté totale comprise entre 5°d et 10°d GH et une température entre 22°c et 28°c sera parfait pour son élevage en captivité. Du fait de sa relative grande taille, le splendens se sentira plus à son aise dans un aquarium de 100 à 120 litres minimum avec de larges zones au sol dégagées afin qu'il puisse se mouvoir sereinement. Comme tous les corydoras, on est en présence d'un poisson grégaire qui a besoin de se sentir accompagné de ses congénères pour être rassuré. La cohabitation avec des corydoras d'autres espèces n'est pas suffisante et un groupe de 10 ou 12 Corydoras splendens est une obligation pour le maintenir dans de bonnes conditions.

Du point de vue de son alimentation, il lui faut obligatoirement des aliments coulants car il est très rare qu'il monte en surface la chercher (il apprécie tout type de vers). Il passe d'ailleurs ses journées à farfouiller le sol en quête de nourriture. C'est pour cette raison que le quartz aux bords tranchants est vivement déconseillé car ses petits barbillons vont très rapidement s'user contre ses parois coupantes allant même jusqu'à disparaître totalement.

C'est une espèce pacifique que ne pose intrinsèquement, aucun problème de cohabitation. Il faut cependant éviter certains cichlidés nains amazoniens qui partagent la même zone de vie et qui lors des périodes de reproduction et encore plus lorsqu'ils sont dans la phase de la protection de la ponte, vont le considérer comme un intrus dans leur territoire et vont le chasser violemment.

Reproduction

Le Corydoras splendens n'est certainement pas l'espèce de Corydoras qui se se reproduit le plus facilement en aquarium. Sa reproduction est cependant possible et peut être motivée par une chute brutale de quelques degrés de la température de son environnement (lors des changements d'eau par exemple). La qualité de son alimentation est aussi un facteur déclencheur important. Elle doit être la plus variée possible avec dans l'idéal des distributions fréquentes de vers de vase.

La quantité d'œufs comptabilisée dans une seule ponte peut être impressionnante (jusqu'à plus de mille). Ces œufs sont disséminés par petits groupes dans la végétation aquatique du bac ou sur les vitres et au moment de l'éclosion, les petits alevins sont tous noirs.