Aquariophilie d'eau douce

Maintenance et reproduction de l'ellioti en aquarium

Présentation de ce cichlidé Américain endémique au Mexique

Le Thorichthys maculipinnis ou ellioti comme il est plus commun de l'appeler en aquariophilie, est un cichlidé Américain de taille moyenne endémique du Mexique. Il y habite les rivières peu profondes où le courant y est rarement soutenu. Son habitât de prédilection sont les fonds rocailleux et sablonneux. On en retrouve rarement au milieu d'une végétation aquatique dense.

Les écailles de ce poisson peuvent présenter plusieurs variantes de couleur (gris, beige) et de nombreuses tâches bleues lui parsèment le corps. La plupart des spécimens de l'espèce atteignent en aquarium la taille respectable d'une quinzaine de centimètres.

Il n'est pas aisé, voir impossible de s'en procurer en animalerie car quasi introuvable à la vente dans ce genre de commerce. Par contre il est possible d'en commander sur Internet sur les sites spécialisés dans la VPC de cichlidés. Les autres bonnes solutions c'est de se rapprocher d'éleveurs amateurs ou se rendre dans des bourses aux poissons où l'on peut en trouver avec de la chance.

L'aquarium du cichlidé ellioti

Un bac de 300 litres pour une maintenance optimale

Il faut partir sur un bac d'un volume de 300 litres pour maintenir dans de bonnes conditions un couple d'elliotis. C'est un cichlidé qui a besoin de grands espaces dégagés pour pouvoir se mouvoir avec aisance. Il faut donc éviter d'encombrer son aquarium de trop d'objets de décoration comme des pierres ou des racines. La présence de plantes n'est pas une obligation étant donné que ce poisson évolue dans un décor minéral. Si vous souhaitez malgré tout agrémenter l'aquarium de quelques plantes, on conseille de choisir que des espèces développant un solide réseau racinaire afin de ne pas être trop facilement déracinées lors du passage parfois brutal de cet athlétique animal. La filtration doit être efficace pour assurer une certaine qualité de son eau mais ne doit pas non plus créer un brassage de l'eau trop fort car il n'aime pas ça. Pour rappel, c'est un habitant des eaux calmes du Mexique.

Un élevage en aquarium communautaire possible

L'ellioti est un cichlidé, donc un poisson de caractère obligatoirement mais il n'est pas non plus à ranger dans la catégorie "des poissons terreurs d'aquarium". La cohabitation en bac communautaire est tout à fait envisageable à condition de ne pas le mettre en compagnie d'espèces trop petites du style Cardinalis ou hasardeuse comme avec un poisson combattant ou des guppies. Par contre la cohabitation avec d'autres cichlidés territoriaux peut-être réalisée que dans très grands volumes avec une surface au sol importante.

Chimie et température de l'eau

Au niveau des paramètres nécessaires à la maintenance de ce cichlidé Américain, ils ne sont pas compliqués étant donné que la probabilité est plutôt forte que les paramètres de son eau de conduite lui conviennent sans qu'il y ait besoin d'ajouter de l'eau osmosée pour l'adoucir ou de baisser son ph. Il lui faut:

  • Un PH situé entre 7 et 8 dans l'idéal
  • Une eau moyennement dure dont le GH avoisine 10°d
  • Une température comprise entre 22°c et 28°c (supporte assez bien les chaleurs estivales)

Alimentation

Avec son régime omnivore, l'appétit du cichlidé Thorichthys maculipinnis n'est vraiment pas compliqué à satisfaire. Il mange à peu près tout ce qu'on lui présente et il est surtout important de bien varier son alimentation. Il ne suffit pas de lui distribuer des granulés spéciales pour cichlidés mais de lui offrir régulièrement des proies congelées (attention aux quantités) ou encore mieux vivantes.

Reproduction

La reproduction de l'ellioti est réalisable en aquariophilie mais ne peut pas être considérée comme simple. La femelle Thorichthys maculipinnis pond jusqu'à 300 oeufs par portée et celle-ci s'effectue toujours sur une surface plate comme une pierre plate le plus souvent ou sur le dos d'une feuille large (type Nymphaea ou feuilles d'Echinodorus bleheri).

Ponte Thorichthys maculipinnis - La femelle cichlidé ellioti choisit toujours une surface plane pour y déposer ses oeufs, ici directement sur le verre de l'aquarium. -

Les oeufs puis 3 jours plus tard, les alevins, seront sous la bonne garde des parents qui vont assurer une protection très efficace de leur progéniture jusqu'à leur autonomie alimentaire. Durant toute cette période, les petits nagent en grappe très compact autour de leur mère, ce qui est toujours un spectacle fascinant !

Alevins Thorichthys maculipinnis - Ces bébés sont âgés de 3 semaines -

Jeunes Thorichthys maculipinnis - Ici, ils ont quelques mois et on peut déjà distinguer la femelle du mâle grâce à la forme de la nageoire dorsale. -

Dimorphisme sexuel

Le dimorphisme le plus visible pour differencier un mâle d'une femelle même chez les sujets les plus jeunes est la présence d'une coloration en forme de tâche sur la nageoire dorsale de la femelle. De même, le mâle Thorichthys maculipinnis présente une coloration de ses écailles plus contrastées chez les individus en bonne santé. C'est surtout plus visible pendant la période de reproduction. Il possède de même une nageoire dorsale effilée.

Dimorphisme sexuel - La tâche colorée sur la nageoire dorsale permet de dire que l'Ellioti sur cette photo est bien une femelle -

Mâle Thorichthys maculipinnis - La croissance des jeunes est plutôt lente et il faut compter une année entière pour que la nouvelle génération arrive à l'âge de la maturité sexuelle -