Aquariophilie d'eau douce

Le Cichlidé Joyau, un poisson d'eau douce qui porte bien son nom

Présentation de l'Hemichromis Lifalili

Ce magnifique cichlidé Africain vivant dans les petites rivières d'Afrique occidentale et centrale est un pure joyau comme son nom l'indique. Poisson d'aquarium multicolore à dominance d'orange, le Hemichromis Lifalili est connu des aquariophiles pour son côté paisible mais que se transformera en véritable petite teigne durant les périodes de reproduction.

Il fait parti des cichlidés les plus faciles à reproduire en aquariophilie, mais la conservation de la ponte n'est pas la chose la plus aisée. Malgré tout, vous risquez tout de même d'avoir un jour ou l'autre à trouver des repreneurs pour vos Hemichromis Lifalili juvéniles.

La maintenance du cichlidé Joyau en aquarium

L'eau du robinet, une eau parfaite pour ce poisson !

La maintenance du cichlidé Joyau est assez simple car il se plaira très bien avec les paramètres des eaux sorties directement de nos robinets. Il n'y aura donc pas besoin d'adoucir l'eau avec de l'eau osmosée ou jouer avec son PH pour tenter de le baisser. La qualité d'eau notre robinet lui assurera donc des conditions parfaites !

Prévoir un grand aquarium

Bien que la plupart du temps, l'Hemichromis Lifalili est un poisson paisible avec une nage lente, le mâle deviendra particulièrement agressif durant les périodes de reproduction. Il n'hésitera pas à charger les autres animaux de l'aquarium et ça surtout avec les autres "cichlidé joyau". C'est pour cette raison qu'un bac de 150 litres est absolument nécessaire pour maintenir correctement ce poisson. Mais ce volume est uniquement pour l'élevage d'un couple. Si on désire un autre couple, il va falloir prévoir plus grand mais alors beaucoup plus grand !

L'alimentation de l'Hemichromis Lifalili

Ce poisson n'est absolument pas compliqué, il se contentera de tout type de nourritures. Mais si on souhaite assurer correctement les besoins du cichlidé, il faut prévoir davantage de protéines animales, idéalement des petits invertébrés. Ces derniers constituent d'ailleurs l'essentiel de son alimentation à l'état naturel.

La décoration idéale du bac

Même si l'Hemichromis Lifalili à la facheuse tendance à s'attaquer aux plantes, il vaut mieux en mettre quelques unes pour son bien-être. Il faut donc se tourner vers des plantes ayant des feuilles plutôt coriaces comme l'Anubias Nana pour ne citer qu'elle et qui résistera normalement à ses assauts. Pour calmer le cichlidé à ce niveau, on peut lui donner régulièrement des pastilles de spiruline.

L'aquarium devra également contenir des pierres et des pierres plates de préférence car elle constitue le support privilégié de la femelle pour y déposer ses œufs.

Le cichlidé joyau aime les eaux bien oxygénées avec la présence d'un courant qui peut être prononcé. Un système de filtration avec une pompe puissante conviendra parfaitement à ce poisson.

La reproduction de l'Hemichromis Lifalili

Chose plutôt rare, chez l'Hemichromis Lifalili c'est la femelle qui est plus colorée et c'est surtout valable pendant la période de reproduction. Ça ne constitue pas le seul dimorphisme sexuel, car madame est légèrement plus petite que monsieur. Mais en règle générale, faire la différence entre le mâle Lifalili et la femelle est assez délicat.

Le couple produira des œufs viables régulièrement, voir très souvent avec plusieurs reproductions durant l'année. Le problème c'est que ces derniers constitueront un excellent repas non seulement pour les autres poissons mais également très souvent pour les parents. Mais le côté très prolifique de ce cichlidé assure tout de même la présence régulière d'alevins et vous serez peut être rapidement en surpopulation. L'Hemichromis Lifalili n'étant pas un poisson aussi répandu en aquariophilie que le Guppy ou le Platy, il y aura certainement davantage de repreneurs pour cet animal.

Reproduction de l'Hemichromis Lifalili - Très prolifique, ce couple ne tardera pas à donner de nouveaux alevins. - 17/07/2013

La femelle peut pondre jusqu'à 1000 oeufs ! Et si les parents ne les mangent pas, ils en assureront à coup sûr la protection. De plus, la croissance des alevins est très rapide et auront leur taille adulte en quelques mois simplement.