Aquariophilie d'eau douce

Un cichlidé M'buna du Malawi rarement maintenu en aquarium

Présentation et maintenance de ce poisson dont les couleurs différentes entre le mâle et la femelle offrent un très beau

M'bunas du lac Malawi, le cichlidé Maylandia Msobo Magunga est connu de certains aquariophiles simplement depuis le début des années 1990. Il ne s'est pas fait appeler de suite Magunga mais également Spreinat, Konings et Schraml. Son élevage est peu répandu même parmi la communauté des Malawistes, comme se font appeler les passionnés du biotope de ce grand lac Africain, il peut être relativement compliqué de se procurer ce poisson même dans les boutiques en ligne spécialisées dans les cichlidés. On vous conseille de se rapprocher auprès d'éleveurs amateurs, si vous souhaitez élever cette espèce.

Dans le lac, on le retrouve dans des zones où la hauteur d'eau atteint 5 à 10 mètres, essentiellement dans le Nord et l'Est du Malawi. Il évolue toujours à proximité d'amas rocheux où le Cichlidé y recherche en permanence sa nourriture essentiellement végétale mais aussi des petits crustacés.

Le mâle Maylandia Msobo Magunga possède des écailles qui alternent le bleu clair et le bleu nuit très profond (voir noir) avec des motifs qui varient d'un spécimen à l'autre et qui rendent chaque poisson unique. Les femelles, elles sont uniformément jaunes, oranges mais également avec des tonalités très intenses. Le contraste offert par le couple de ce Maylandia est saisissant pour le plus grand bonheur de ceux qui en élèvent. A ce propos, même si on peut se contenter d'un couple, un harem composé d'un seul mâle et plusieurs femelles est quand même recommandé.

Femelle Maylandia Msobo Magunga - Dimorphisme sexuel nettement visible pour cette espèce de Cichlidé M'buna du lac Malawi en Afrique - 25/07/2014

Pour maintenir correctement le Maylandia Msobo Magunga, un aquarium avec un grand volume est nécessaire. Partir sur un bac de 250 à 300 litres est conseillé pour ce cichlidé du Malawi même s'il dépasse rarement la dizaine de centimètres. Les paramètres de maintenance sont conformes aux autres poissons du lac (ph relativement élevé, eau alcaline et température comprise entre 23 et 28°c).

La végétation aquatique est possible mais les espèces doivent être choisies pour la robustesse de leur feuille (Anubias, Vallisneria, Aponogeton, et autres plantes résistantes aux cichlidés africains). Le décor peut être uniquement composé de pierres qui peuvent être empilées les unes sur les autres afin de créer un repère visuel aux mâles afin de les aider à délimiter leur territoire. Pour un décor original, on peut également se fabriquer un fond de caverne.

Reproduction

Comme beaucoup de cichlidés africains, la reproduction du Maylandia Msobo Magunga n'est pas uniquement une affaire de spécialiste mais accessible à l'aquariophile cichlidophile débutant. La femelle Maylandia est une incubatrice buccale. L'incubation des oeufs dure 3 semaines en moyenne. Les alevins dont la croissance est lente, bénéficie d'une excellente protection parentale (surtout de la mère). Ils devront être nourris avec des nauplies d'artémias durant les premières semaines mais gardent cependant une relative autonomie alimentaire.