Aquariophilie d'eau douce

Le Platy un poisson vivipare répandu en aquariophilie

Présentation du Xiphophorus maculatus

Qui n'a pas déjà entendu parler du Platy ? Cette star de l'aquarium est un poisson très actif, qui recherche en permanence de la nourriture ou des algues à manger. De toutes les couleurs, pacifique, il trouve sa place dans beaucoup de bacs communautaire. Il est parfois peu délicat avec certaines plantes ce qui constitue son principal défaut. La cohabitation avec des crevettes ne génère aucun problème et est tout à fait réalisable.

Cohabitation Platy crevette - La cohabitation entre ces 2 animaux aquatiques ne posent aucun problème dans cet aquarium - 14/02/2014

Connu pour son côté très prolifique, il faut bien faire attention au litrage de son aquarium pour ne pas se retrouver très vite envahit par les bébés Platy. La surpopulation arrivera très vite avec ce poisson et c'est d'autant plus gênant qu'il est particulièrement polluant. Il produit énormément de déchets organiques à cause de son côté glouton.

On rencontre le Xiphophorus Maculatus naturellement dans les eaux douces et calmes d’Amérique central.

Mâle Platy - Le mâle est plus svelte généralement et possède un gonopode tout comme le Guppy mâle - 14/02/2014

Femelle Platy - Il faut prévoir un ratio idéal de 3 femelles pour 1 mâle - 14/02/2014

Alimentation

Le Xiphophorus maculatus, ou plus communément appelé Platy, a un appétit insatiable. On le remarque de suite car sitôt son introduction effectuée, il partira à la recherche d'algues à manger et de plantes à picorer. Ce dernier point est d'ailleurs assez gênant si on a décidé de cultiver des plantes tendres dans son aquarium. Ce souci de trouver de la nourriture l'occupera la plupart du temps quand le mâle ne fera pas la cour à sa femelle.

Alimentation du Platy - Ce poisson est en recherche perpétuelle de nourritures comme les algues ou les restes de flocons - 14/02/2014

Ce poisson omnivore mange de tout et en grosse quantité. Il n'est pas compliqué mais il faut veiller à ne pas le suralimenter car il a tendance à réclamer de la nourriture en permanence. Ne cédez donc pas à ses yeux doux, car la suralimentation n'est pas bonne pour sa santé et diminue son espérance de vie qui n'est déjà pas bien longue (deux ans simplement en aquarium).

La nourriture en paillette convient bien au Platy, mais il faudra varier son alimentation pour les garder en bonne santé. Des nourritures vivantes est un must comme des artémias ou des vers de vase sont un must ! Si vous n'avez pas la possibilité de lui offrir ce repas de roi, le congelé ira très bien. En veillant à bien rincer la nourriture congelée pour ne pas polluer de trop l'aquarium.

Reproduction et élevage

Le reproduction de ce poisson est aisé et c'est un euphémisme ! Sur ce point le Xiphophorus maculatus est comparable à la reproduction du prolifique Guppy. C'est même pire, on constate que les alevins des Platys sont plus malins et ils ont plus de facilités à se cacher de la prédation des parents en se mettant au ras du sol alors que l'alevin Guppy sera plus apathique, évoluant le plus souvent à la surface de l'eau et malheureusement pour lui se fera gober plus facilement. Résultats des courses, avec seulement quelques femelles Platys et un mâle on peut voir évoluer très rapidement des centaines de bébés qu'on aura bien du mal à donner. Ils seront alors une source de pollution de l'aquarium.

Reproduction du Platy - Une fois que le mâle aura choisit sa compagne, il ne la lâchera plus ! - 14/02/2014

Il est souvent étonnant de constater que le mâle choisit généralement sa femelle et se désintéresse des autres femelles Platys. Il lui fera la cour constamment jusqu'à qu'elle soit épuisée et cherche un cachette pour s’extirper de l'étreinte du mâle trop collant. C'est pour cette raison qu'il faut prévoir de nombreuses cachettes et l'adage qui dit qu'il faut un ratio de 3 femelles pour 1 mâle pour les Platys, n'est pas tout à fait exacte. Le plus important étant de maintenir ce poisson dans un aquarium planté voir très planté.

Des pondoirs inutiles

Mettre la femelle prête à accoucher de bébés dans un pondoir est une très mauvaise idée que les débutants en aquariophilie ont tendance à faire. Ce mauvais réflexe est à proscrire et ça pour plusieurs raison :

  • Le platy, est très prolifique avec une portée par mois à raison de 30 à 40 bébés la surpopulation ne tardera pas à arriver.
  • La mise en pondoir de la femelle, va la stresser et peut provoquer des maladies comme les points blanc. C'est une maladie déclenchée uniquement en cas de stress dont les poissons sont toujours porteurs.
  • Garder les alevins et les élever dans le pondoir est encore une plus mauvaise idée. L'eau dans ce petit volume circule mal et l'étroitesse engendre un mauvais développement des bébés Xiphophorus maculatus.
  • Les alevins du Platy sont suffisamment malins pour qu'un nombre non négligeable de ces bébés arrivent à se cacher de la prédation des parents.

Naissance en pondoir - Ces alevins devront être retirés du pondoir rapidement pour leur assurer un bon développement.

Les problèmes liés à sa reproduction frénétique en aquarium

Des femelles épuisées et sujettes aux maladies

D'une part la cour assidue des mâles fatigue la femelle et d'autre part le fait qu'elle soit constamment pleine, finit par l'épuiser complètement ! Madame Platy sera à force une véritable éponge à microbe et elle sera trop faible pour lutter contre les bactéries et les parasites. Il faut avoir conscience de ce problème et peut-être prévoir une solution pour écarter régulièrement les mâles des femelles et ça sur une période de plusieurs mois ! La femelle effectivement conserve la semence dans son corps pendant au moins 3 mois et donc continuera à tomber enceinte sans mâle dans l'aquarium !

Appauvrissement du patrimoine génétique

La longévité du Platy étant faible, pas plus de deux ans, cela amène à un renouvellement rapide des générations de ce poisson. Résultat des courses, si on n'introduit pas régulièrement de nouveaux Xiphophorus maculatus dans l'aquarium il y aura un appauvrissement du patrimoine génétique. Cela a pour conséquence d'avoir des poissons chétifs, tombant plus souvent malades voir déformés. Mais il s'agit d'un problème récurrent en aquariophilie qui n'est pas spécifique à ce poisson.

Risque d'Hybridation du Platy

Si le poisson évolue dans l'aquarium avec d'autres Poeciliidae, il y a de fortes chances d'avoir une hybridation. C'est particulièrement risqué avec le Xipho et le Molly avec qui il se croise facilement. Si vous avez des hybrides dans votre aquarium, il est raisonnable de ne pas les diffuser à d'autres aquariophiles par le biais de petites annonces par exemple. Des fois on ne remarque même pas que ses poissons sont des hybrides et c'est pour ça que le cohabitation avec ces deux poissons est fortement déconseillée. Il est à noter cependant que les hybrides sont souvent stériles, ce qui relativise ce problème.

Hybride Platy Xipho - Ce spécimen étrange, est le fruit d'un croisement avec un Xiphophorus hellerii - 14/02/2014

L'élevage et alimentation des alevins du Platy

Déjà assez gros, les alevins peuvent se nourrir des paillettes des adultes réduites en poudre à l'aide d'un petit pilon. Mais pour favoriser leur croissance il est indispensable de varier leur nourriture. On peut leur proposer des nauplies d'artémia par exemple. Sinon ils se débrouillent très bien seul en mangeant des résidus de nourriture et petites algues. Sans que ça saute aux yeux, il y a toujours des aliments et des micros aliments dans un aquarium en route depuis quelques temps et bien rodé.

Alevin de Platy - Ce bébé est âgé de quelques heures simplement - 14/02/2014

Sites internet et ressources sur ce poisson d'eau douce

Association France vivipares
Forum uniquement dédié aux vivipares et leur élevage. Il y a donc une large partie consacrée aux Platys où on peut trouver des informations ou poser des questions dans des domaines tel que la génétique, l'élevage ou ses différentes variétés.
Guérir un Platy des points blancs
Cette ressource documentée du site traitant du parasite Ichthyophthirius multifiliis, peut aider à soigner un Platy infesté par la maladie des points blancs.
Les problèmes inhérent à l'espèce
Un article sur aquabase qui expose clairement les différentes problématiques liées à l'élevage de ce poisson (surpopulation, croisement, génétique, malformation ...).