Aquariophilie d'eau douce

Une crevette naine française pour l'aquariophilie d'eau douce

Présentation de la Caridine

Cette crevette naine possède plusieurs noms : Caridine, crevette des ruisseaux, crevette européenne. Elle possède la particularité de pouvoir être pêchée en France. Elle est jolie, dynamique (elle n'hésite pas par exemple à monter à la surface pour voler des paillettes au nez et à la barbe des poissons), pas très grande et la femelle peut arborer une multitude de couleurs différentes (du transparent au gris, bleu, rouge, vert, ...) ce qui peut rendre son identification parfois difficile. La beauté de l'Atyaephyra desmaresti n'a rien à envier à ses cousines asiatiques !

A l'origine cette crevette se situait sur une partie du pourtour méditerranéen (Maghreb et l'Europe du Sud). Elle remonte depuis le début du XXème siècle de plus en plus vers l'Europe du nord et s'étale également vers l'est. On la signale désormais jusqu'au Pays-Bas! En France elle est trouvable assez facilement, surtout dans le Sud et l'Ouest. Un sujet a été ouvert sur son forum pour y lister les endroits où on peut la pêcher.

Petite précision aquariophile

L'Atyaephyra desmaresti n'est pas la seule espèce de crevette utilisée en aquariophilie et présente naturellement en france. C'est le cas également de la crevette des marais avec qui elle partage beaucoup de points communs à commencer par leur ressemblance physique. Attention cependant ces 2 espèces ne partagent pas exactement le même biotope et le même type d'eau. La Palaemonetes est une crevette plus fragile et plus compliquée à maintenir en captivité.

Alimentation et maintenance en aquarium

Cette crevette est plutôt robuste même si vous devez l'acclimater idéalement au goutte à goutte. Elle peut très bien vivre en eau douce et légèrement saumâtre. Votre eau doit être assez dure et le PH devra être supérieur à 7.

Détritivore et alguivore, si votre aquarium est planté et que des algues s'y développent, vous ne devriez pas avoir besoin de les nourrir. De plus, la Caridine n'hésitera pas à manger les paillettes destinées aux poissons. Si vous souhaitez quand même compléter son régime alimentaire, vous pouvez acheter la nourriture spéciale crevette trouvable en animalerie ou les pastilles destinées aux poissons de fond. Elle est particulièrement efficace pour manger les cadavres des poissons morts que n'auriez éventuellement pas vus.

Atyaephyra desmaresti - Un mâle et une femelle en plein repas dans l'aquarium - 23/06/2013

La cohabitation avec les petits poissons d'aquarium ne pose généralement aucun problème. A condition qu'ils partagent les mêmes exigences au niveau de la qualité de l'eau et qu'ils ne soient pas prédateur de crevettes. Les vivipares comme le Guppy, Platy ou Xipho ne s'occuperont pas des adultes. Par contre il y aura toujours une pression prédatrice sur les juvéniles de l'Atyaephyra Desmaresti. C'est pour cette raison que la cohabitation se passera encore mieux dans un aquarium très bien planté où les bébés pourront trouver de quoi se cacher.

Cohabitation de l'Atyaephyra desmaresti avec les poissons - Dans ce bac d'eau douce tout se passe bien entre la crevette et cette Guppy femelle - 14/02/2014

Reproduction

Le mâle est plus petit que la femelle et il est toujours translucide et transparent au contraire de la femelle qui peut avoir des couleurs très variées et avoir de belles marbrures. Les juvéniles sont particulièrement difficiles à observer surtout si le sol du bac est sombre.

Juvéniles de l'Atyaephyra desmaresti - Ce bébé crevette est déjà âgé de plusieurs semaines - 14/02/2014

La reproduction de l'Atyaephyra desmaresti se déroule dans la nature de la fin du printemps jusqu'à la fin de l'été. Cependant en aquarium elle peut avoir lieu toute l'année comme ça a été constaté. La femelle peut porter jusqu'à 1500 œufs. Les adultes n'hésiteront pas à manger les petits. C'est d'ailleurs un véritable challenge d'en apercevoir et peu d'entre eux arriveront à l'âge adulte.