Aquariophilie d'eau douce

De longues nageoires anales et un corps bleu verdâtre

Résumé sur maintenance et sa reproduction en aquarium

Le Trichogaster trichopterus couramment appelé le Gourami bleu est un poisson d'aquarium de la famille des Osphronemidés dont la grande famille des Gouramis est la plus représenté en aquariophilie. Ce sont généralement des animaux aquatiques qui vivent dans des eaux stagnantes pauvres en oxygène. La maintenance du Trichogaster trichopterus en aquarium est similaire aux autres poissons du genre et on peut se référer à la fiche du Trichogaster leeri par exemple pour toutes autres informations complémentaires. Seul, son corps bleu verdâtre permet de les distinguer des autres gouramis car sinon il possède les mêmes caractéristiques et demande des conditions similaires en aquariophilie.

Pour les données importantes, il faut savoir qu'il faut disposer d'un bac avec d'une relative grande surface pour maintenir plusieurs mâles. En effet, ces derniers ont un caractère bien trempé et sont assez bagarreurs. Le volume minimum idéal est de 200 litres pour l'élevage d'un seul harem pour cette espèce et il faudra au moins prévoir un aquarium de 350 litres pour introduire un deuxième mâle. Les combats intraspécifiques (individus de la même espèce) peuvent être assez violent !

Le gourami n'aime pas le courant, il faut donc faire attention à ce que le filtre de son bac ne génère pas trop de courant surtout en surface. La crépine de sortie de la filtration doit être orientée vers une paroi en verre de l'aquarium afin d'atténuer le courant.

Ce gourami n'est pas particulièrement exigeant pour tout ce qui concerne les paramètres de l'eau. Il s'adaptera à la plupart des eaux du robinet sans qu'il y ait besoin de l'adoucir avec de l'eau osmosée. Il accepte volontiers une température s'étalant de 22 à 28 degrés sans que ça lui pose de problèmes. Pour le bien-être et la reproduction de ses Trichogaster trichopterus, il est conseillé de planter quelques plantes flottantes comme des lentilles, pistias ou de la Ceratophyllum demersum qu'il adore ! Le mâle y bâtira son nid de bulles afin que la femelle Gourami y dépose ses œufs. A ce propos, l'espèce est considérée comme très prolifique car un nid pourra contenir jusqu'à 2000 œufs ! Bien entendu, tous ces œufs ne seront pas tous fécondés et ne donneront pas un alevin et tous ces alevins n'arriveront pas malheureusement à l'âge adulte. La mortalité infantile étant assez élevé pour les Gouramis malgré tous les soins et l'attention qu'on peut apporter.

Gourami bleu femelle - Le dimorphisme sexuel de cette espèce se caractérise par des nageoires anales et caudales plus longues chez le mâle - 01/09/2013