Aquariophilie d'eau douce

Un poisson pouvant être assimilé à un cichlidé nain

Description de ce joyau d'Amérique du Sud

Le Nannacara anomala est un cichlidé essentiellement signalé dans le nord de l'Amérique du Sud dans des petites rivières chargées de débris charriés par les crues importantes qu'elles subissent régulièrement. Ce poisson apporte ses splendides couleurs dans cet environnement fortement encombré. Autant le dire de suite, on est en présence d'un animal aquatique absolument magnifique avec des écailles aux couleurs changeantes mais dominées par le turquoise chez le mâle. Malheureusement le Nannacara anomala n'est pas très connu en aquariophilie. Cette relative rareté injustifiée s'explique uniquement par ce qu'il est peu présent dans les bacs des animaleries traditionnelles. On ne peut que conseiller de se rapprocher d'un bon site spécialisé dans la vente de cichlidés, car il possède toutes les caractéristiques pour être le choix idéal pour faire ses premières armes avec ce genre de poisson. Il est donc beau, sa maintenance est facile et il est assez territorial pour avoir un comportement intéressant mais sans excès rendant une cohabitation possible avec de nombreuses espèces paisibles.

L'aquarium type

Il n'existe plus depuis bien longtemps de souche sauvage du Nannacara Anomala en vente et son élevage par des professionnels a rendu cette espèce tolérante vis à vis des paramètres de l'eau de son aquarium. Si on souhaite néanmoins se rapprocher au maximum de son environnement naturel il faut viser un bac typique du biotope amazonien avec une eau légèrement acide et surtout douce avec un GH idéalement sous 10. On peut utiliser de l'eau osmosée ou de l'eau de pluie sans pollution car comme tous les cichlidés nains, il est très sensible à leur présence. De même, il faut absolument éviter toute montée des nitrites et des nitrates qui lui serait fatale. En cas de pic, il faut multiplier les renouvellements d'eau de son aquarium.

Pour la maintenance du Nannacara anomala, il faut privilégier un bac planté avec quelques racines permettant au mâle de se référer à des repères visuels pour délimiter son territoire. C'est surtout important dans le cadre où il est élevé en compagnie d'autres espèces territoriales. Attention si c'est le cas à ce que l'aquarium soit suffisamment spacieux pour s'offrir le luxe de ce genre de cohabitation. Car même s'il n'est pas réputé comme un animal agressif, il ne se laissera pas faire et défendra son territoire sans hésitation en présence d'un rival. En spécifique, on peut élever ce poisson dans de bonnes conditions dans un bac d'une soixantaine de litres minimum.

En règle générale le Nannacara anomala laisse les plantes tranquilles et ne les abîme pas. On peut le nourrir avec de la nourriture dédiée aux cichlidés mais il faut surtout lui distribuer des proies vivantes comme des vers de Grindal qu'il raffole. Il prendra ainsi ses plus belles couleurs (c'est un cichlidé aux couleurs très changeantes selon son humeur du moment). On peut également donner de la nourriture congelée en bonne quantité comme des vers de vase ou des artémias.

Reproduction de l' Anomala

Réputée facile et à la portée de l'aquariophile débutant, la reproduction du Nannacara Anomala est particulièrement fascinante du fait du comportement très maternelle et attentionnée de la femelle. Elle semble faire corps avec tous ses petits alevins qui ne la lâchent pas d'un pouce et suivent sa trace au moindre de ses mouvements. Mère modèle, elle repoussera avec férocité tous les intrus qui oseront s'introduire dans son périmètre de sécurité.

Femelle avec ses alevins - Vidéo d'une femelle Nannacara Anomala entourée par sa progéniture

Pour déclencher une ponte, le plus important est de respecter les conditions nécessaires à sa maintenance, garder une eau propre mais surtout varier ses repas. Si on respecte ces quelques règles, nul doute qu'une reproduction ne tardera pas à arriver. On peut également créer une ambiance plus appropriée en tamisant un peu la lumière avec une plante flottante comme la lentille d'eau.

Dés les premiers jours de leur existence, les alevins Nannacara Anomala se montrent relativement autonomes pour ce qui est de trouver leur nourriture. On peut cependant les aider en leur mettant à disposition des infusoires et leur distribuer quelques fois des flocons pour adulte mais ramenés à l'état de fine poudre en les passant au pilon.

Malgré ça la croissance des alevins n'est jamais rapide et ils mettront de longs mois avant d'être en âge de se reproduire. On différencie aisément les mâles des femelles car ces derniers sont nettement plus colorés mais surtout de 2 à 3 centimètres plus grand. Si ses poissons sont correctement élevés, ils ont une espérance de vie de 3 ans en moyenne en aquarium.