Aquariophilie d'eau douce

Un Apisto bien connu en aquariophilie

Biotope, conseils de maintenance et reproduction

Originaire de plusieurs pays d'Amérique du sud, l'Apistogramma Bitaeniata est régulièrement rencontré dans les aquariums d'eau douce de nombreux aquariophiles cichidophiles (passionné par les cichlidés). Plus rare en magasin, il faut davantage s'orienter vers les bourses aux poissons si on désire se procurer ce poisson cichlidé nain.

Biotope de l'Apistogramma

L'environnement naturel, du Bitaeniata est essentiellement des rivières plus ou moins importantes du Brésil, Pérou et en Colombie. De couleur sombre, elles sont souvent très riches en déchets organiques et tanins. On peut reconstituer son biotope en rendant l'eau de son aquarium légèrement ambrée à l'aide de racines de tourbières, tourbes ou autres fruits d'arbre comme les fruits d'aulne.

L'eau doit être acide, le PH idéal de 6 à 6,5 et particulièrement douce avec un GH idéalement inférieur à 5 ! Si on utilise de l'eau de conduit, on devra absolument l'adoucir pour en suite l'acidifier.

Quelques conseils de maintenance

Alimentation

Pour l'alimentation de ce cichlidé nain, il faut prévoir absolument des proies vivantes au moins de temps en temps. Il permet de conserver l’instinct de chasseur de cet omnivore et une distribution de vivant est un facteur important de déclenchement d'une reproduction. Des vers ou des petits crustacés congelés conviennent également très bien. Il aime les flocons pour poissons tropicaux vendus dans le commerce, mais ces derniers doivent servir uniquement de nourriture d'appoint.

Cohabitation

En aquarium spécifique, l'Apistogramma bitaeniata doit être élevé en couple ou en harem de plusieurs femelles pour un seul mâle. Si on souhaite élever plusieurs couples, il faudra prévoir un bac avec un en volume en conséquence. La surface au sol devra être suffisamment importante pour que chaque mâle puisse établir son propre territoire.

En bac communautaire, la problématique reste la même dans le cadre d'un élevage avec d'autres espèces de cichlidés territoriaux. Par contre, il ne posera aucun problème de cohabitation avec des characidés tel que les tétras (amande, rose, Amanpa, empereur etc ...).

Un banc de Tétra citron - Ici les Apistogrammas Bitaeniata cohabitent très bien avec les Tétras citron - 16/07/2013
Photo de Greg78520 -

Aquarium idéal

L'aquarium idéal devra déjà respecter la qualité d'eau qu'exige l'espèce. L'Apistogramma Bitaeniata a un comportement de poisson timide, il cherche souvent à se soustraire des regards ou cherchera peut-être à fuir l'agressivité d'un autre cichlidé mâle territorial. On devra donc lui offrir quelques cachettes à l'aide de plantes et des racines.

Reproduction

Le dimorphisme sexuel de cet animal aquatique d'eau douce est prononcé. Arrivé à maturité les sujets mâles et femelles se différencies aisément par la taille plus imposante, des couleurs plus vives, et des nageoires caudales plus développés et en forme de lyre du mâle. La femelle plus petite, possède un corps au patron de couleur plus orangé. Il est cependant important de signaler, qu'on observe une coloration plus vive de celle-ci, lors de la période de reproduction.

Femelle Apistogramma Bitaeniata - Madame est plus petite que le mâle et de couleur orange - 16/07/2013
Photo de Greg78520 -

La reproduction du Bitaeniata et l'élevage des alevins est similaire aux autres poissons du genre. On peut se baser sur la reproduction du cacatuoides.

Alevin Apistogramma Bitaeniata - Un bébé Apisto d'à peine un centimètre. - 16/07/2013
Photo de Greg78520 -