Aquariophilie d'eau douce

Une plante compliquée à maintenir en aquarium

Paramètres, taille et cohabitation

La Mayaca fluviatilis ou plus communément appelée mousse des marais, est depuis fort longtemps présente et disponible pour l'aquariophilie d'eau douce. Mais sa présence dans nos aquariums est assez rare car sa culture est réservée aux aquariophiles avertis. Elle est effectivement largement considérée comme une plante à la maintenance compliquée dans un milieu immergé. Elle a de nombreux besoins qu'il est impératif de respecter si on souhaite la conserver en bonne santé.

Paramètres de culture idéales

L'eau du bac devra être mélangée avec une bonne dose d'eau osmosée pour être très douce : l'idéal étant d'avoir un GH inférieur à 5. De même, elle préfère largement une eau acide, même si ce critère est moins primordial pour sa culture. Pour ce paramètre il faut viser un PH idéal entre 6 et 6,5. Cet article peut donner quelques astuces sur comment le diminuer. La diffusion de CO2 complémentaire n'est pas un luxe et est vivement conseillé pour lui assurer une bonne croissance. De même, l'éclairage devra être puissant et direct. Il faudra également disposer d'un substrat ou d'un sol riche et procéder à une fertilisation liquide ou en poudre.

Tailler et remplacer les pieds

La Mayaca fluviatilis forme cependant de très jolis bosquets touffus de préférences positionnés en arrière plan. Il faudra veiller à ce que les tiges soient suffisamment espacées afin que la lumière arrive jusqu'à ses feuilles les plus basses. Il ne faut pas hésiter à la tailler régulièrement pour éclaircir le bosquet. Au moment de la taille, de temps en temps, il faut remplacer les plants les plus anciennes par les nouvelles têtes fraîchement coupées.

Des poissons qui mangent ses feuilles

Beaucoup d'aquariophiles ont fait l'amère expérience de voir leur Mayaca grignotée voir complément mangée par leurs poissons. Il n'y a rien d'inquiétant à partir du moment où la régénération des feuilles se fait plus rapidement que ce qui est absorbé. On peut citer entre autre le Platy qui est particulièrement friand de ses feuilles. Mais de toute façon, la cohabitation entre ce poisson et la plante ne devrait pas avoir lieu car ils vivent dans des mileux aux paramètres physico chimiques bien différents.

Une jolie plante malgré tout

Malgré cela, les fines et petites feuilles de la Mayaca fluviatilis qui ne dépassent pas le centimètre, sont du plus bel effet dans un aquarium. Si on lui offre de bonnes conditions, elle aura une allure majestueuse et donnera du relief au bac.