Aquariophilie d'eau douce

Une hépatique qui ressemble à la fameuse Riccia

Une plante d'aquarium sans feuille, peu exigeante

La Monoselenium tenerum ou plus connue des aquariophiles sous le nom de Pellia, est une plante d'aquarium hépatique. C'est à dire, tout comme la Riccia, elle est totalement dépourvue de feuilles et son développement se fait à partir de Thalles (végétal sans racine, tige et feuilles). Plutôt rare à trouver dans son milieu naturel malgré sa grande répartition géographique en Asie (inde, Thaïlande, plusieurs provinces chinoises et même jusqu'au Japon), elle est cependant utilisée comme plante ornementale depuis longtemps en aquariophilie.

Elle est plus grande que sa petite soeur mini Pellia également très usité dans nos aquariums d'eau douce. Si elle n'est pas fixée à un support, elle flottera naturellement à la surface du bac. La maintenir à une pierre, une racine ou tout autre objet de décoration est bien là l'unique difficulté pour sa culture. La Monoselenium tenerum est effectivement considérée comme un végétal aquatique très facile à cultiver qui ne demande pas de conditions particulières. Elle est beaucoup plus simple que la Riccia par exemple et elle ne demande ni d'apport en CO2 ni un éclairage très puissant. Elle peut tout à fait être utilisée comme plante pour les bacs de reproduction où la pénombre est souvent présente.

Il est inutile de dire que la présence de substrat est futile. On peut la multiplier facilement en la séparant en plusieurs morceaux comme on peut faire avec la mousse de Java. Afin de faciliter sa reprise, on prendra soin que ces derniers soient suffisamment gros. Attention, lors des commandes VPC de la Pellia, il n'est pas rare qu'elle n'ait pas appréciée le voyage. Elle peut arriver dans un sale état et avoir l'apparence d'une plante un peut cramée (jaunit).