Aquariophilie d'eau douce

Une plante rouge pour la zone médiane ou l'arrière plan du bac

Lumière importante et peu de no3 pour voir ses feuilles rougir

Originaire des états-unis, la Ludwigia Brevipes est bien moins répandue en aquariophilie que sa proche parente la Ludwigia Arcuata. Il est d'ailleurs extrêmement compliqué de différencier ces 2 espèces où seule la fleur de la Brevipes, qui pousse émergée est plus courte et délicate. De plus, mais là il faut un œil d'expert ses feuilles seraient légèrement plus effilées et elles auraient plus tendance à devenir orange qu'à rougir contrairement à l'Arcuata.

La Ludwigia Brevipes n'est pas une plante compliquée à proprement parlé. Elle offre une croissance rapide dans la majorité des aquariums où elle est cultivée. On peut cependant faire le choix du co2 pour doper cette croissance mais il faut que l'éclairage suive! C'est d'ailleurs uniquement sous une forte intensité lumineuse que ses feuilles commenceront à rougir ou devenir orange. C'est dans ces conditions que la Ludwigia Brevipes est la plus majestueuse et mérite tout son qualificatif de plante ornementale d'aquarium. On recommande également de limiter un maximum les nitrates (no3) pour faciliter le rougissement de ses feuilles. Il a été observé qu'en carence de nitrates, elles avaient plus de facilités à changer de couleur. Mais à ce moment là, il faut diminuer aussi les phosphates pour un conserver un bon rapport entre les NO3 et PO4 pour éviter l'apparition des algues.

Quant à la chimie de l'eau pour sa culture, la Ludwigia Brevipes n'est pas exigeante. Il faut simplement veiller à ne pas la maintenir dans une eau trop dure. Un plafonnement du GH à 10 GH sera idéal et il ne faut pas hésiter à descendre encore plus bas si le population de son aquarium le supporte. Ça ne lui pourra qu'être bénéfique pour sa pousse! Elle a une très large tolérance vis vis de la température du bac. Elle s’épanouit dans toutes les températures communément usitées en aquariophilie tropicale. De même que le PH est vraiment un critère secondaire bien loin de l'importance de la cultiver dans une eau douce.

Ludwigia Brevipes en aquarium - Vidéo d'un très beau bac où elle y tient une place centrale. Ses feuilles ne sont pas encore vertes. C'est certainement lié à une carence en lumière.

Pour sa reproduction et multiplication, on peut utiliser les tiges issues d'une taille qu'on replante en prenant soin de respecter un écart suffisant entre la nouvelle bouture et les autres pieds. Effectivement comme toutes les plantes à tige, il faut s'assurer que les rayons lumineux arrivent jusqu'aux feuilles les plus basses pour éviter qu'elle ne se dégarnisse à sa base. C'est aussi le seul moyen pour ne pas avoir une différence de coloris trop importante entre les feuilles du dessus et celles du bas, à moins qu'on aime les effets originaux pour son aquarium.