Aquariophilie d'eau douce

La Crassula helmsii un plante pour l'aquariophilie mais nuisible

Introduction de cette plante invasive

Originaire essentiellement d'Australie et de Nouvelle Zélande, cette plante amphibie est depuis longtemps utilisée en aquariophilie pour ses qualités ornementales. Mais, en affectionnant l'eau froide et s'épanouissant davantage en culture émergée, c'est surtout pour les bassins de jardin qu'elle a été importée. Depuis elle ne cesse d’impacter l'environnement de divers pays de part le monde en colonisant et étouffant la végétation et son expansion est difficilement contrôlable.

La Crassula helmsii ou de Helms en français est connu également sous les noms de :

  • Orpin des marais
  • Orpin australien
  • Herbe folle de nouvelle Zélande

Amphibie mais culture en aquarium possible

Malgré qu'elle soit amphibie, c'est à dire qu'elle pousse les pieds dans l'eau (ou en terrain humide) et le reste à l'air libre, la Crassula helmsii peut tout à fait convenir à une culture en aquarium. Elle est réputée comme une grande consommatrice de co2 qu'elle utilise comme moteur de sa croissance. Elle rentre en concurrence avec les autres plantes sur ce plan là et risque de les étouffer si on en extrait pas du bac régulièrement. L'avantage c'est quelle sera également en concurrence avec les algues et peut dans ce cas être une aide précieuses pour diminuer leur présence.

On la plantera dans le bac de préférence derrière les plantes d'avant plan où elle formera une touffe buissonnante plein de charmes du haut de sa vingtaine de centimètres. Le paramètre important à prendre à compte c'est que cette plante amphibie n'aime pas la chaleur et il faudra éviter de la cultiver dans l'aquarium dans une eau supérieure à 25°c. L'idéale estimé serait plutôt aux alentours de 20°c.

Pour éviter sa propagation et son invasion dans l’environnement, mieux vaut tout de même éviter d'utiliser la Crassula helmsii pour un usage aquariophile.