Aquariophilie d'eau douce

Une algue ressemblant à la célèbre plante Cerato

Présentation de ces characées

La nitella fait partie d'une vaste famille d'algues supérieures d'eau douce: les characées. Elle se présente sous la forme d'un axe principal segmenté. A chaque nœud il y a des axes secondaires et c'est au niveau des nœuds que l'algue peut se ramifier. Son apparence rappelle celle des prêles ou encore de certaines plantes aquatiques comme la Cerato. Ce n'est pas anodin car les characées sont les algues les plus proches génétiquement et morphologiquement des plantes vraies. Dans la nature ces plantes forment des pelouses en eau peu profonde.

L'identification des différentes espèces de ce genre n'est pas chose aisée, cette fiche concerne les nitella à ramification simple. Les algues nitellas se différencient de leurs cousines les algues charas par leur odeur (les charas ont une forte odeur d'ail) et leur texture (les charas sont rugueuses).

Plantation

La nitella ne forme jamais de racines, pour la planter il faut enfoncer un nœud dans le substrat, les axes secondaire empêcheront l'algue de sortir de terre. Une fois que la tige principale fait 4cm il est possible de replonger la tête dans le substrat: elle émergera à nouveau un cm plus loin tandis qu'à chaque nœud se développera un nouveau rameau.

C'est une plante d'avant plan facile, mais ses rameaux très aérés n'en font pas une réelle gazonnante. Il n'est pas forcément nécessaire de planter la nitella, cela dit elle ne flotte pas et serpentera au niveau du sol à moins qu'une autre plante ne lui serve d’appui pour prendre de la hauteur.

Multiplication

La nitella se reproduit très facilement par bouturage mais c'est par marcottage (en enfonçant la tête dans le substrat) que l'on obtiendra le plus de tiges.

Elle peut également se reproduire de façon sexuée. A chaque nœud se développeront de petits organes colorées, donnant l'impression que l'algue fleurit. Les petites sphères (anthéridie) éclateront pour libérer les gamètes mâles qui iront féconder les gamètes femelles, enfermées dans les capsules en forme de citron (Oogone). La capsule fécondée (devenue le zygote ou oosphère) perdra sa couleur et tombera dans le substrat où elle germera immédiatement ou à la saison suivante, voir plusieurs années après.

Qualité de l'eau

Dans la nature, les espèces du genre Nitella poussent dans les eaux fraîches, douces, neutre à acide. C'est également dans ces eaux qu'elles se plairont le plus en aquarium. Elles apprécient les eaux transparents pauvres en matière organique et en sont garantes. En effet il semblerait qu'elles produisent des molécules mortelles pour certaines espèces de phytoplancton, rendant l'eau cristalline.