Aquariophilie d'eau douce

Culture difficile en milieu aquatique

Originaire de nouvelle Guinée mais pas que

L'Hygrophila Guianensis autant le dire tout de suite, ne fait pas partie des plantes les plus faciles à cultiver dans un milieu totalement aquatique comme c'est le cas dans nos aquariums d'eau douce. On peut se laisser tromper par son nom d' Hygrophila mais malheureusement, elle n'est pas aussi simple à maintenir que ses homonymes. Originaire de Nouvelle Guinée, elle a été signalée depuis dans plusieurs pays du nord de l'Amérique du Sud.

Pouvant atteindre la cinquantaine de centimètres donc de taille relativement imposante, l'Hygrophila Guianensis est à placer de préférence à l'arrière de son aquarium ou alors dans la zone médiane si on dispose d'un gros volume. Mais attention que des plantes plus hautes ne lui fassent pas d'ombre, elle nécessite un éclairage très important. C'est d'ailleurs sa principale exigence. Il lui faut de la lumière mais vraiment beaucoup de lumière ! Il est inutile d'envisager sa culture si on ne dispose pas d'au moins 1 watt pour 2 litres au minimum. Il ne faut pas rechigner à gratter quelques Lux en installant des réflecteurs par exemple ou en ajoutant des tubes néons à la galerie de son aquarium.

L'autre impératif pour ne pas voir son Hygrophila Guianensis dépérir est de lui assurer la présence d'oligo-éléments en quantité que ça soit au niveau du sol avec un substrat riche mais aussi dans l'eau. Une fertilisation liquide est quasiment obligatoire pour cette plante très gourmande. L'avantage c'est qu'en bonne santé elle constitue une bonne solution contre les algues ou pour aider son aquarium à s'équilibrer au niveau des nitrates.

Elle est par contre moins regardante sur la chimie de son environnement. Le PH lui importe peu, il faut cependant éviter une eau trop alcaline se rapprochant d'un PH de 8. Elle préfère l'eau douce mais elle pourra prendre convenablement jusqu'à une dureté totale de 15 GH. De même, au niveau de la température, elle s'adapte facilement dans toutes les températures communément usitées en aquariophilie. L'eau légèrement froide ne lui fait pas peur et la présence d'un chauffage n'est pas une obligation car la chaleur d'une maison chauffée suffit.

L' Hygrophila Guianensis se bouture facilement si elle est en bonne santé. Il suffit de couper une tige et de l'utiliser comme bouture. Petit conseil, il faut replanter ce nouveau pied à au moins une dizaine de centimètres du plant le plus proche car elle prend facilement de l'ampleur et a tendance à étaler son feuillage.