Aquariophilie d'eau douce

Culture de cette plante parfaite pour l'arrière plan des bacs amazoniens

Grande et majestueuse à réserver pour les grands volumes

Les superlatifs ne manquent pas pour qualifier l'Echinodorus bleheri, cette superbe plante originaire du sud du continent américain. Ces longues feuilles lancéolées (en forme de fer de lance) sont d'un vert très tendre et volent la vedette à n'importe quels autres plantes d'aquarium. C'est bien simple, en bonne santé, on ne voit qu'elle ! Elle ressemble beaucoup à l'Amazonicus de la famille des Echinos également. Seule des nervures différentes permettant la différenciation entre ces 2 espèces.

Emplacement de l'Echino - N'est-elle pas magnifique à la droite de cet aquarium qui l'est tout autant ? - 25/02/2014

La placer en arrière plan est quasiment une obligation du fait de sa grande taille (elle dépassera les 60 centimètres la plupart du temps) mais aussi à cause de l'amplitude importante de son feuillage. Ce dernier est d'ailleurs relativement dense en comparaison à d'autres végétaux aquatiques de ce type. Dans de bonnes conditions de culture, elle produit un effet un nombre important de nouvelles feuilles. C'est pour ça qu'il ne faut pas hésiter à couper les feuilles jaunes, abîmées, trouées ou encore trop atteintes par l'emprise des algues. La plupart des poissons la laisseront tranquille et ne toucheront pas à ces dernières qui sont relativement dures. Par exemple on observe qu'un Ancistrus mange ses feuilles uniquement si elles sont mortes et ne touchera pas à un plant en bonne santé.

Justement pour offrir à son Echinodorus bleheri les meilleures conditions qu'il soit, il ne faut pas grand chose. Elle est largement considérée comme une plante facile et accessible aux aquariophiles n'ayant pas la main verte. Pas besoin d'investir dans un éclairage puissant ou se lancer dans la fabrication de son co2 artisanal. Seul la présence d'un substrat riche en oligo-éléments est nécessaire et fortement conseillée. Elle tire, en effet l'essentiel de son alimentation par le biais de ses racines. Son réseau racinaire est d'ailleurs relativement important et a une légère tendance à s'étaler parfois au détriment des plantes avoisinantes. C'est pour ça, qu'il est judicieux de la planter dans une zone dégagée pour ne pas prendre le risque qu'elle affaiblisse ses voisines en les privant de lumière ou de nutriments.

Au niveau de la qualité de l'eau, elle s'acclimate dans de nombreuses conditions différentes. Pour optimiser sa croissance, une eau douce et légèrement acide avec un PH idéal sous la neutralité constituent une condition parfaite pour sa culture. D'ailleurs cet environnement est similaire aux exigences d'un aquarium au biotope amazonien. Il n'est donc pas étonnant de la retrouver dans les bacs de ce genre en aquariophilie, d'autant plus que ses feuilles larges sont très appréciées des cichlidés américains qui déposent leur ponte uniquement sur le dos de ce type de feuilles.

Echinodorus bleheri en aquarium - Vidéo d'un plan fixe de cette Echino dans un bac typiquement amazonien

Malgré sa culture facile, il est conseillé de faire des changements d'eau fréquents et surtout de siphonner son sable pour éviter l’accumulation des déchets organiques qui auront un effet négatif sur sa croissance s'ils encombrent de trop la plante au niveau de son pied. Ne pas hésiter non plus, à baisser le GH au maximum pour éviter toute calcification des nervures.

Floraison et techniques de reproduction

Si on laisse son Echinodorus bleheri crever la surface de l'eau de son aquarium, on aura alors peut-être la chance d'observer une floraison. En effet, elle peut produire facilement une fleur en culture émergée alors que c'est extrêmement rare si elle reste totalement immergée dans son bac. D'ailleurs une autre technique de reproduction de l'Echino est de récupérer les graines présentes sur cette hampe florale. Une fois séchée, on peut procéder à son ensemencement. Mais pour sa multiplication c'est nettement plus simple de récupérer les nombreux plantules présents sur ses racines adventives. Une fois que ces petits plants possèdent déjà quelques feuilles, ils font des boutures parfaites. Cette technique donne de meilleurs résultats et à la portée tous. De plus, c'est vivement conseillé de les retirer régulièrement pour éviter qu'ils n'affaiblissent de trop le pied principal.