Aquariophilie d'eau douce

Hygrophile à feuille de saule, une plante pour les grands aquariums

Sa culture immergée dans un milieu aquariophile

L'Hygrophila salicifolia est une plante asiatique plutôt méconnue. Elle peut s'appeler également en français, l'Hygrophile à feuille de saule. Cela vient du fait que ses longues feuilles vertes ressemblent à celles du Saule. Elle est très peu cultivée dans un environnement aquariophile. Cette relative rareté dans nos aquariums ou dans le commerce est étonnante car elle peut former un magnifique buisson d'arrière plan à condition de lui proposer une intensité lumineuse importante. En effet, si l'éclairage n'est pas assez puissant son feuillage sera moins dense et elle perdra indéniablement de son charme. On veillera donc à lui proposer au moins 1 watt de lumière pour 2 litres d'eau.

Elle ne convient pas également à tout type de bac, car elle peut atteindre pratiquement le mètre dans de bonnes conditions de maintenance. Il faudra donc lui assurer un aquarium avec une bonne hauteur d'eau en évitant qu'elle perce la surface de l'eau pour éviter un changement de son aspect. Elle grandit assez vite et cette volonté d'atteindre la surface à tout prix s'explique par le fait qu'elle préfère avoir ses têtes hors de l'eau comme dans la nature où elle pousse dans les zones humides mais pas totalement immergée.

A ce propos, les plants destinés à la vente sont tous issus d'une culture émergée ce qui peut entraîner d'une part une forme différente de la plante et de ses feuilles par rapport à ce que l'on pouvait attendre, mais aussi et c'est plus important, engendrer un problème d'acclimatation au moment où elle sera introduite dans l'aquarium. Il s'agit d'une étape cruciale qui malheureusement se termine quelques fois par le déclin et la perte de celle-ci.

Hormis cet étape et l'importance de la lumière, l'Hygrophila salicifolia n'a pas d'autres exigences qui la rend inaccessible à un aquariophile débutant. Elle s'adapte très bien à la dureté de l'eau de conduite et l'ajout d'eau osmosée n'est pas une obligation. Il faudra simplement veiller à ce qu'elle ne souffre pas de carences et l'emploi d'une fertilisation régulière est plus que conseillée. La carence qui peut-être diverse, se remarque par l'apparition de feuilles jaunes qui deviennent ensuite translucides. Elles finiront alors par tomber. L'absence de lumière à la base du pied peut également être à l'origine d'un feuillage qui se dégarnit à cet endroit.

On peut reproduire l'Hygrophila salicifolia par simple bouturage d'une tige acquise lors de sa taille qui devra être régulière afin d'éviter une prise de hauteur trop importante et voir ses têtes se faire grillées par les tubes néons. La floraison en aquarium de cette plante n'est pas rare, et la fleure de la salicifolia est de couleur pourpre.