Aquariophilie d'eau douce

Plante aquatique appelée aussi rotala nanjean ou najean

Quelques informations sur la culture de cette asiatique ressemblant à la mayaca sellowiana

Cette plante originaire d'Asie du Sud Est est de la famille des lythraceaes, on peut le trouver sous le nom de rotala nanjean ou rotala najean. Très voisine de la mayaca sellowiana certains aquariophiles les considérent comme identiques, malgré des colorations légèrement différentes et des tiges plus minces pour la mayaca.

La Rotala nanjenshan possède des couleurs à la fois vertes et rougeâtres d'un très bel effet. On pourra l'introduire dans de petits aquariums ou densifier les plantes pour obtenir des bouquets dans des bacs plus importants. Le centre ou l'arrière plan peuvent très bien lui convenir. Croissant en se courbant vers le bas elle s'adaptera parfaitement à l'aquascaping ou au hardscape original en veillant à avoir dans le fond une teinte très sombre voire noire pour faire ressortir la beauté des couleurs.

Afin d'obenir de belles nuances il faut un apport en CO2, ainsi qu'en fer potassium et oligoéléments. L'éclairage de l'aquarium doit être relativement intense, car cela favorise sa croissance qui sera donc d'autant plus rapide, elle peut atteindre jusqu'à 15cm à 20cm. L'eau doit être douce et on doit éviter la présence de poissons très actifs qui par des mouvements trop rapides peuvent briser les tiges comme typiquement un Botia adulte. En prenant ces précautions elle se révèle être assez résistante.

Vous pouvez facilement la faire proliférer par simple bouturage. Il suffit de couper les tiges à la hauteur souhaitée et de dégager la base sur environ 2cm en retirant les feuilles, et ensuite planter dans le substrat. On peut la considérer comme très proche aussi de la rotala wallichii ou de la rotala rotundifolia.