Aquariophilie d'eau douce

La plante parfaite pour débuter un bac et l'accompagner durant ses premiers mois

Une vrai machine de guerre contre les algues

L'Egeria densa (parfois densea) ou élodée dense en français est bien connue en aquariophile et ça depuis de très nombreuses années. Cette plante aux origines mondiales puisqu'on la retrouve sur quatre continents est un végétal aquatique quasiment emblématique des aquariums d'eau douce. Son incroyable faculté à s'adapter à toutes les conditions et sa croissance vertigineuse sont les raisons expliquant cette notoriété. De plus, ses fines tiges chargées d'un épais feuillage aux petite feuilles vertes foncées plutôt effilées, ne sont pas dénuées de charme. Mais attention, si on souhaite conserver ses qualités ornementales, il faut éviter qu'elle forme un amas végétale indescriptible avec des enchevêtrements inextricables de tiges, de feuilles partant dans tous les sens. Cette élodée peut très vitre transformer l'aquarium en véritable jungle dénuée de toute cohésion pas très « feng shui » bien loin d'un hardscape d'un aquascapeur.

Conditions pour sa culture

Vous l'aurez compris le principal problème avec l'Egeria densa n'est pas de savoir comment la faire pousser, ou doper sa croissance ça serait plutôt de la limiter. Mais si vous cherchez la performance en terme de croissance végétale pour une raison ou pour une autre (elle peut croître jusqu'à une quinzaine de centimètres par semaine !), sachez qu'elle préfère les eaux douces et légèrement acides. Il faut cependant éviter un température trop chaude , l'idéal étant de la contenir dans la limite de 25°c et éviter de dépasser impérativement les 28-29°c ou alors très ponctuellement. Il ne lui faut pas énormément de lumière pas besoin de bricoler un réflecteur juste pour elle, il faudra juste veiller à ce que son réseau dense de feuilles ne soit pas trop important et laisse filtrer quelques rayons de lumière jusqu'aux feuilles les plus basses. Sinon, elle va se dégarnir au niveau dans sa partie basse de son pied, ce qui ne sera pas du bel effet. Pour éviter ce problème, il n'y a pas d'autres solutions que de faire des prélèvements réguliers, voir tous les 3,4 jours si elle est cultivée dans les meilleures conditions. Il faut également anticiper cette problématique lors de sa plantation, pas besoin de resserrer les plants pour chercher à former un joli bosquet, elle le formera toute seule en quelques semaines. Bien entendu, on peut faire le choix du co2 pour stimuler sa croissance si on aime les jungles qui se forment rapidement.

Egeria densa - Vidéo de l'élodée dans la nature

L'Egeria densa n'a pas besoin de substrat et poussera très bien en tant que plante flottante. D'ailleurs, un problème récurrent avec cette plante c'est qu'elle forme énormément de tiges adjacentes qui sont extrêmement cassantes. C'est donc difficile de faire des prélèvements de plants sans abîmer l'ensemble de sa plantation. On ne sait plus où commence et où se termine les pieds ! C'est aussi compliqué d'y extraire des algues si les plants en sont recouverts. A ce propos, elle est une bonne solution contre les algues du fait qu'elle leur prive de tous les éléments nutritifs pour alimenter sa croissance véloce. C'est pour cette raison, qu'on la conseille comme première plante pour aider un bac à démarrer pour faciliter la végétation à prendre le dessus sur les algues plus rapidement.