Aquariophilie d'eau douce

La Cabomba Furcata une plante rouge compliquée d'aquarium

Une culture et une maintenance qui représente un vrai challenge aquariophile

La couleur rougeâtre de cette Cabomba Furcata est obtenue grâce à un éclairage très puissant. Cette plante répandue sur une grande partie du continent Américain mais dans un environnement aquariophile est assez compliquée à cultiver et elle peut être considérée comme une plante difficile aux nombreuses exigences.

Pour commencer, il lui faut donc un éclairage intense dans l'aquarium. Il faut prévoir au minimum un watt de lumière pour deux litres d'eau. Il faut absolument prendre soin d'espacer les tiges d'au moins 5 centimètres si on souhaite former des bosquets. Ses fines feuilles sont en effet assez longues (elle peuvent dépasser les cinq centimètres de long) et denses, ce qui ne laissent pas beaucoup de places au passage des rayons lumineux des tubes néons. Les feuilles du bas, en l'absence de lumière directe ne prendront jamais la couleur rouge caractéristique de la Cabomba Furcata. On risque alors de se retrouver avec les têtes de couleur rouge alors que le bas sera vert. Ça peut être à la rigueur un choix artistique volontaire ...

L'utilisation d'un système de diffusion de co2 n'est pas une option, il est nécessaire pour obtenir la pleine croissance de cette Cabomba. De même qu'il est obligatoire d'apporter via des engrais liquides comme les fertilisants de la gamme Easylife tous les nutriments dont cette plante d'eau douce a besoin. L'eau devra justement être acide et douce.

En résumé, la Cabomba Furcata ne peut pas être conseillée à un personne qui lance son premier aquarium planté et qui est relativement novice en aquariophilie.