Aquariophilie d'eau douce

Sujet participatif: identification des algues

Hello.

Il y a un large fossé entre ce que l'on sait des algues en limnologie et biologie et leur présence dans l'aquarium. Plusieurs raisons à cela. Déjà nous sommes un peu expéditifs dans nos identifications, une filamenteuse est une filamenteuse, alors qu'il y en a des différentes. Ensuite les photos "scientifiques" sont généralement prises au microscope et il est difficile de savoir à quoi ressemble l'algue au niveau macroscopique. Et pour finir, en limnologie les algues sont étudiées dans les points d'eau naturels, les conditions n'y sont pas forcément les mêmes et les invasions peuvent prendre des mensurations jamais vues en aquarium.

Pour essayer de clarifier tout ça, je vous propose de prendre des photos de nos algues (nature, poubellarium et aquarium) en macroscopique (nos photos habituelles) et si possible avec un microscope et/ou une très bonne lentille macro. On essayera ensuite d'identifier chaque algue de façon à mieux les différentier et au besoin, mieux cibler les solutions éventuelles.

On va commencer doucement avec:
Nom binomial: Aegaropila linnaei
Nom commun: boule d'algue, boule anti-nitrate...
Une des rares algues ornementale, on ne la présente plus. Elle pousse très lentement, ne s'accroche pas aux surfaces, n'est pas envahissante. Étrangement peu de choses sont connues sur cette espèce. Dans la nature on la trouve sous trois forme: les boules, les flocons, et les tapis poussant sous les rochers. En aquarium, la forme flocon n'a jamais été observée et la forme tapis à l'envers à de très rares occasions. Elle peut néanmoins causer l'invasion d'une autre algue, une Cladophora.

Elle possède les mêmes besoins que les plantes, sa croissance n'est pas corrélée à un quelconque déséquilibre.

Re: Sujet participatif: identification des algues

Nom latin:Cladophora glomerata (identification à confirmer)
Nom commun:??

On ne sait pas exactementcomment, mais cette algue est souvent véhiculée par les boules d'algues. Il ne s'agit pourtant pas de la même espèce. Elle forme des tapis ou des touffes ramifiées. Elle est de couleur sombre et un peu rêche au toucher. Elle a tendance à s'accrocher aux surfaces inégales comme les rochers et le bois jusqu'à les recouvrir entièrement. Elle peut aussi former des tapis épais mais aérés au sol. Elle est souvent considérée inesthétique et reste envahissante dans certaines conditions, mais n'est pas nuisible.

Elle possède les mêmes besoins que les plantes et sa croissance n'est pas liée à un quelconque déséquilibre. Encourager la pousse des plantes et élaguer régulièrement cette algue est la seule solution pour contrôler sa pousse, à moins que l'on choisisse de la garder. Elle est consommée mais les locaridés et certaines escargots comme l'Asolene spixi par exemple, qui peuvent la contrôler, mais pas l'éradiquer, les rhizoïdes étant très coriaces.

Signe distinctif: essoré, une touffe ressemble à du coton ou de la ouate.


Aquarium avec des Characodon lateralis où la Cladophora a poussé sur les racines. Ca peut donner un certain effet.




Aquarium avec des Ilyodon xantusi où la Cladophora est consommée par les habitants.


Cladophora au microscope

Re: Sujet participatif: identification des algues

la première photo ou elle couvre la racine il y en n'a plein dans le madon en bas de chez moi

Re: Sujet participatif: identification des algues

Le madon?

Re: Sujet participatif: identification des algues

c'est un cours d'eau qui passe juste en bas de mon village

Re: Sujet participatif: identification des algues

Alors ça serait cool d'avoir quelques photos et commentaires (texture...).

Re: Sujet participatif: identification des algues

d'accord je peux essayer quand j'irais au Madon je ne savais pas du tout que sa allais en aquarium

Re: Sujet participatif: identification des algues

Ca n'y va pas forcement, ça peut être assez chiant comme algue, c'est surtout pour voir si c'est la même, à quoi elle ressemble dans la nature et toutiquanti.

Re: Sujet participatif: identification des algues

Nom binomial:Thorea hipsida
Nom commun:??

Celle ci est une rareté alors j'en parle car j'y pense. C'est une très rare algue rouge (rhodophyte) cosmopolite poussant (dans la nature) sur les lits de rivière peu profonds et bien éclairés, en eau basique (pH=8,2) et tempérée (22,5-25°C). Elle se présente sous la forme de cure-pipes de couleur bordeaux, épais de 1mm et accrochés à des surfaces dures, des feuilles ou les joints de l'aquarium. C'est une algue sexuée (gamétophyte) dont la forme asexuées (sporophyte)ressemble à s'y méprendre aux algues pinceaux.


De même que la Caloglossa cf. beccarii, cette algue a été parfois maintenue en aquarium mais peu est connu sur sa maintenance, si ce n'est qu'elle semble se plaire dans des conditions bien différentes de celles listées plus haut. J'en ai croisé une touffe dans un aquarium de piranhas rouges, poussant sur un joint. Je pense qu'il n'est pas impossible qu'elle apparaisse à l'improviste dans le bac de quelqu'un.


Thorea hispsida dans l'aquarium des piranhas rouges, à l'aquarium de la Porte Dorée.

Re: Sujet participatif: identification des algues

Algue barbe?

Re: Sujet participatif: identification des algues

Je ne sais pas du tout. Elle est très sombre.

Re: Sujet participatif: identification des algues

Au toucher elle est comment? Quelle dureté et pH?

Re: Sujet participatif: identification des algues

Nom binomial:Compsopognon spp.
Nom commun: Algue en cornes de cerf, algue barbe (confusion possible), staghorn...

De couleur grise, verte pâle, rose voir bleutée selon l'éclairage, cette algue est un rhodophyte (algue rouge) capable d'adapter ses pigments pour augmenter le rendement de la photosynthèse. D'origine tropicale, l'algues est désormais observée en Europe aussi (Pologne, Autriche et France).

Sa forme très caractéristique en filaments ramifiés souples, courbés et pointus lui a valu le nom d'algue en cornes de cerf. Cahoutchouteuse, elle rappelle les algues Nori auxquelles elle est apparentée. On la trouve sous deux formes (sans doutes des espèces différentes):elle peut former des buissons denses attachés au substrat, au décor ou aux feuilles de plantes à croissance lente (typiquement les vieilles feuilles de Microsorum) ou des touffes plus petites attachées aux plantes par des crampons duveteux plus communément appelée algue barbe. Au microscope on découvre aisément une structure tubulaire constituée de petites cellules. Elle se distingue de la plupart des autres algues d'aquarium par la largeur de ses filaments: jusqu'à 1mm pour les sections les plus âgées.

La forme buissonnante se propage peu dans l'aquarium et continue généralement de pousser au même endroit, ce qui facilite sa récolte. Se débarrasser des feuilles atteintes ou bien gratter le support solide sur lequel elles poussent (une seule cellule du crampon peut relancer le buisson) permet de s'en débarrasser assez facilement. Elle n'est pas le signe d'un quelconque déséquilibre dans le bac, si ce n'est une abondance locale de nutriments si elle pousse sur une feuille en mauvais état par exemple. Dans un bac fertilisé, elles poussent généralement très près de la lumière.

La forme en touffe se propage vraisemblablement par spores et peut recouvrir les feuilles des plantes. Elle apprécie particulièrement les eaux dure et alcalines mais on la trouve aussi en eau acide.

Beaucoup d'algivores la consomment, notamment la Japonica.


Si vous avez des algues en Corne de Cerf dans votre aquarium, proposez nous des photos!



Forme buissonnante au microscope:


Forme en touffes sur Vallisneria (Merci Klaatou):


Forme en touffe au microscope:

Re: Sujet participatif: identification des algues

Donc revoilà "mon" algue sur de la cérato

http://i68.servimg.com/u/f68/18/84/72/68/2016-010.jpg

Au touché je ne sens rien de plus que quand je touche la cérato nue mais je n'ai pas un touché de malade aussi ...
Caractéristique de l'eau du 125 en question :


On dirait que les plantes sont "atteintes" quand elles arrivent à la hauteur de la buse de rejet du filtre.

Re: Sujet participatif: identification des algues

Merci Klaatou pour ta lettre, voici l'algue qui pousse sur tes Vallisneria:



Verdict? Ce n'est certainement pas une Audouinella mais vraisemblablement une Compsopogon ou genre proche. Elle est néanmoins très différente de la Compsopogon en "arbuste" qui pousse dans mon bac, mais vu le nombre d'espèces dans le genre cela n'a rien d'étonnant.

Si l'algue qui pousse sur ta Cerato revient, n'hésite pas à refaire une petite lettre. J'ai même une idée sur son identité ;)



Je met à jour la "fiche".

Re: Sujet participatif: identification des algues

Sujet vraiment très intéressant et qui pourra en aider plus d'un! Merci beaucoup Stalker!!

Pour ma part, voici celles (si ça en est bien) que j'ai :
(Stalker tu les connais déjà :D )







Bac en cours de cyclage depuis 2 semaines, donc certainement des algues de démarrage comme on a déjà pu en discuter.

Re: Sujet participatif: identification des algues

Oui. Tu pense pouvoir m'envoyer un échantillon?

Re: Sujet participatif: identification des algues

Content de savoir ce que c'est que mon "envahisseur", je pensais que sur la cérato c'était la même.

Sinon si je la revoie je te refais une lettre alors.

Re: Sujet participatif: identification des algues

En fait j'ai eu la même (je crois) sur la cerato une fois. Ca a l'air beaucoup plus fin et "doux", je soupçonne cette algue d'être une cyanobactérie voir une mycobactérie.

Re: Sujet participatif: identification des algues

Algue pinceaux (Audouinella)

Re: Sujet participatif: identification des algues

Ben voilà ça c'est la mienne sauf que mdam bille arrive pas à mettre THE photo !!!!mémoire saturée qui me dit le site...A votre bon coeur ! ;;)

Re: Sujet participatif: identification des algues

Nom binomial:Pithophora sp.
Nom commun: hair algae, algue filamenteuse (confusion)

Cette cladophorale ressemble beaucoup dans sa structure à Cladophora glomerata mais possède des filaments plus fins et moins branchus, rarement attaché à une surface solide. Elle partage avec sa cousine cet aspect de coton une fois essorée. Il est facile de la confondre avec les autres algues filamenteuses.

Elle forme des pelotes au niveau du substrat ou enroulées autour des plantes ou encore se présenter flottante en raison des bulles d'oxygène qu'elle produit et piège. Dans la nature elle apparaît pendant les mois les plus chauds de l'année et forme de véritables tapis flottants dans les eaux riches en nutriments.

Au microscope on la reconnait aux akinètes, ces cellules ovoïdes vertes sombres à noires qui lui permettent de stocker des réserves de sucre, se propager et résister aux hivers.

Cette algue d'origine tropicale est très courante dans les aquariums, elle est généralement associée à un bac équilibré et est retirée manuellement. Sa prolifération peut venir d'un manque de plantes à pousse rapide. Ses entrelacs sont trop fins pour présenter un danger pour les poissons même petits et elle est consommée par la majorité des algivores, notamment les crevettes naines, les planorbes et les poissons de fond. Dans un bassin elle apparaît généralement en absence de plantes et est difficile à contrôler.

Malgré son aspect peu engageant cette algue à une utilité non négligeable dans l'aquarium. Véritable usine chimique, elle produit des composés inhibant la croissance des euglènes responsables de l'eau verte, et de nombreuses autres algues. En garder (voir en introduire) une petite pelote en réserve, notamment dans les aquariums à l'eau alcaline peut se révéler utile.


Pithophora (masse verte) avec des fragments de Riccia fluitans (vert clair) dans la rosette d'une Echinodorus.



Pithophora au microscope. Malgré le faible grossissement on devine les akinètes.

Re: Sujet participatif: identification des algues

Nom binomial:Microspora sp.
Nom commun: "Oedogonium"

Cette algue épiphyte est bien connue des aquariophiles, elle est pourtant mal identifiée sur la plupart des sites. Elle se présente comme des filaments non branchus poussant sur les feuilles et tiges de plantes à pousse lente.

Au microscope on peut distinguer les cellules individuelles maintenues entre elles par des pièces translucides en forme de H.

En temps normal les plantes produisent un cocktail de molécules allélopathiques empêchant les algues de se fixer et de pousser à leur surface. La croissance de Microspora sur les feuilles des plantes signifie que celles ci sont carencées ou maintenues dans une eau inadaptée à leurs besoins. Une amélioration de la santé des plantes conduit rapidement à la disparition de Microspora.

Microspora poussant à la surface d'une feuille d'Echinodorus.

Re: Sujet participatif: identification des algues

Bonjour Stalker!

Je relance ton post avec une nouvelle algue que je n'ai jamais eu auparavant et qui a débarqué il y a quelques semaines.

Je ne pense pas qu'elle fasse partie de celles que tu as deja décrites.

Si tu en sais un peu plus sur elle, je suis tout ouïe :)


Re: Sujet participatif: identification des algues

Je vois deux, peut être trois espèces.
-Une Ophiopogon (corne de cerf) sur ta racine
-Des filaments de Pitophora sur ta mousse
-Peut être deux touffes d'Audouinella sur un brin de mousse morte (mais pas sur!)

Peut tu sortir une pelotte de ce que je pense être de la Pitophora hors de l'eau, commenter, voir faire une photo stp?

Re: Sujet participatif: identification des algues

Je ne sais pas si tu vas voir grand chose sur la photo mais en voici 2 pour la Pitophora :





La couleur est d'un vert tres pâle a la limite du blanc comme la corne de cerf sur la racine, mais elle a un aspect plus filandreux. Se décroche tres facilement en enroulant autour d'une brosse à dent. Je n'en ai que sur la partie supérieure de ma mousse, soit la partie la plus éclairée. Mais elle n'empêche pas ma mousse de pousser.


Ces algues font elles partie des algues que nous pouvons trouver lors d'un cyclage ou problèmes de paramètres ?

Re: Sujet participatif: identification des algues

A priori je confirme mon identification. Oui la Pitophora est assez courante dans un bac jeune. Fais gaffe à l'algue en touffes courtes sur ta mousse, si c'est une Audouinella (Algue pinceau) ça augure de sacrés ennuies. La pithophora et les cornes de cerf sont assez inofensives à ce stade par contre.

Re: Sujet participatif: identification des algues

quand est-il des petites touffes verte sur la racine? Font elles parties de la famille des algues pinceaux aussi?

Tu connais les facteurs provoquant l'apparition d'algues pinceaux?

J'ai refait tout mon bac à cause des algues, j'espère pouvoir réguler tout ça avant la catastrophe!

Merci pour les infos Stalker!

Re: Sujet participatif: identification des algues

Pour les algues pinceau, ça semble venir d'un déséquilibre allant en faveur des algues au niveau du rapport nitrates/phosphates. Un fort courant et lumière trop bleue semblent les aider aussi.

Pour l'algue sur ta racine: c'est la même famille dans le même sens que toi et l'étoile de mer êtes dans la même famille.

Re: Sujet participatif: identification des algues

Bonjour tout le monde,

Chez moi mes plantes se recouvrent sur certaines feuilles ( souvent les anciennes) de points vert foncé. Sur la photo on peut y voir 1 de mes Otocinclus s'énerver frénétiquement dessus (Anubia, Echino et Bacopa). Je suppose que c'est donc bien une algue...

Est-ce les pieds d'accroche de mes petites filamenteuses qui sont présentes dans mon bac et sur ma branche? Plus précisément la Microspora ?

Retour sur la liste des sujets