Aquariophilie d'eau douce

Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

1/ EN IMAGES

cyanobactérie
cyanobactérie d'eau douce

Un très bon site pour savoir si votre bac est envahi par une algue ou une cyanobactérie :
http://www.ivanov.ch/algues.htm
Si vous voulez confirmation, d’autres photos sur ce lien :
http://www.ivanov.ch/algues_cyano.html

2/ QU’EST-CE QUE LA CYANOBACTERIE

Les cyanobactéries sont un groupe de bactéries capables de réaliser la photosynthèse comme les plantes et les algues. On en rencontre dans tous les milieux aquatiques et humides. Vieilles de plusieurs milliards d’années, elles font parti des premiers organismes à avoir colonisé la Terre (lui apportant l’oxygène par la même occasion) et sont bien plus résistantes et adaptables que leurs descendantes : les algues puis les plantes. Cependant, elles sont capables d’envahir leur milieu jusqu’à l’extinction de toute forme de vie autour d’elles. Souvent, une texture gluante et une odeur nauséabonde caractérise les cyanobactéries et permet de les différencier des algues. En eau douce elles sont de couleur verte à reflets bleus tandis qu’en eau salée elles sont rouges à reflets violets.
Voici quelques liens (rapides à lire) pour en savoir plus sur les cyanobactéries:
http://dtournassat.free.fr/Maintenance/Cyanobacteries/Cyanobacteries.htm
http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/dico/d/botanique-cyanobacterie-122/
http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/dossiers/d/botanique-algues-vegetaux-aquatiques-523/page/2/

3/ FAUSSES IDEES SUR LA CYANOBACTERIE.

Il faut d’abord bien comprendre qu’il ne s’agit pas d’une algue. Donc les traitements algicides n’auront aucun effet sur elle à part lui retirer des concurrentes à sa croissance : les algues voire les plantes car ces traitements anti-algues ne sont pas sans incidence sur la croissance des plantes.
Ensuite, il faut arrêter de croire que la cyanobactérie est liée à un déséquilibre entre nitrates et phosphates comme on l’entend très fréquemment. Ce qui est vrai pour les algues ne l’est pas pour la cyano qui apparaît aussi dans des bacs où le ratio NO3 / PO4 est bien respecté ; j’en ai moi-même fait l’expérience.
Enfin, la cyanobactérie n’apparaît pas subitement dans un aquarium. Elle est toujours présente dans n’importe quelle eau, sous forme l’attente, et n’attend que les conditions favorables pour se développer.

4/ CAUSES DE DEVELOPPEMENT DES CYANOBACTERIES ET PREVENTION.

Elles sont parfaitement d’écrites ici dans la rubrique "les algues bleues" :
http://lapassiondubetta.forumactif.com/t3109-les-problemes-d-algues-en-aquarium
Je vous conseille d’aller consulter ce lien sans plus attendre. Vous y trouverez des conseils forts utiles !
Un bon moyen de prévenir l’apparition de la cyanobactérie est d’avoir un brassage permettant d’éviter toute zone "morte" dans l’aquarium. Je vous recommande donc d’aller lire ce post qui vous en apprendra beaucoup et vous permettra de poser vos questions à un passionné d’aquariophilie très calé sur ce sujet :
http://www.aquachange.fr/forum_aquariophilie.php?espace=1&groupe=8&sujet=4295#.VlTa-16FOpo

5/ TRAITEMENTS COURAMMENT APPLIQUES

Attention : aucune de ces solutions n’est efficace à 100%, sans incidence ni garantie de récidive.

L’extraction manuelle nécessite quelques précautions. Surtout ne pas gratter comme on le ferait pour une algue car on risque alors de la répandre partout dans le bac qui en sera complètement envahi. Le mieux est de la siphonner en ayant pris soin d’arrêter le filtre pendant cette intervention ; toujours pour éviter de la répandre (c’est très fin et très volatile). Il faut aussi penser, après intervention, à nettoyer les parties du siphon qui ont été en contact avec l’eau (javelliser puis rincer abondamment) pour éviter de recontaminer son bac (ou un autre aquarium) lors du prochain usage du siphon.

Le black out consiste à mettre l’aquarium dans le noir complet pendant 3 à 7 jours pour empêcher la cyano de faire la photosynthèse indispensable à sa survie. Le souci c’est que les plantes n’apprécieront pas non plus d’être privées de lumière. Or ce sont de bonnes concurrentes à la cyano. Certaines s’en remettront difficilement et il sera impératif de les remplacer ensuite par des plantes en bonne santé. Par contre, les habitants du bac peuvent sans problème rester plusieurs jours sans manger et ne seront pas en danger dans le noir. Ils risquent de perdre un peu de couleur mais cela reviendra par la suite avec la reprise progressive de l’éclairage du bac (pas plus de 5h00 à 6h00 par jour au début). Cette méthode est sans danger à condition d'avoir aspiré un maximum de cyanobactérie avant le blackout et après car sa décomposition peut devenir toxique.Un retour d'expérience ici :
http://www.aquachange.fr/forum_aquariophilie.php?groupe=3&sujet=531#.VlWHyV6FOpo

Les traitements spécifiques. Il en existe plusieurs mais deux sont plus particulièrement plébiscités pour leur efficacité et leur innocuité sur les bactéries du filtre. Ils sont également réputés sans incidence sur la flore et la faune de l’aquarium. Cependant, il a été observé une mortalité possible des escargots (à retirer du bac avant traitement) et un ralentissement (voire un arrêt) de la croissance des plantes qu’il faudra donc requinquer ensuite.
Blue Green Slime Stain Remover d’UltraLife essayé ici :
http://www.aquachange.fr/forum_aquariophilie.php?espace=1&groupe=3&sujet=2280#.VlSwVF6FOpp
Blue Exit d’Easy Life essayé ici :
http://www.aquachange.fr/forum_aquariophilie.php?espace=1&groupe=3&sujet=4149#.VlSqAl6FOpo
Un traitement chimique n’est jamais anodin. Il est indispensable de respecter strictement les dosages et les précautions indiquées sur le flacon. Il est aussi conseillé de tester ses paramètres (au moins ph, gh, nitrites et nitrates) pour vérifier que tout se passe bien.
Les antibiotiques : pour lutter contre une bactérie comme la cyano, il semble logique de penser aux traitements par antibiotiques. Je vous mets en garde cependant car leur usage détruira toutes les bactéries y compris les précieuses bactéries du cycle de l'azote indispensable à l'équilibre de votre bac. Il faudra donc rajouter des bactéries à l'issue du traitement, s'attendre à un pic de nitrites et à l'apparition (voir l'invasion d'algues). A utiliser en dernier recours selon moi. Voici un lien qui en parle en donnant 2 noms de traitements efficaces et le mode d'emploi :
http://aquacapi.blogspot.fr/2014/05/cyanobacterie.html

La réfection complète du bac est un dernier recours, comme les antibiotiques, si rien d’autre n’a pu endiguer la progression de la cyanobactérie. Cependant, cela s’avère très onéreux sur des bacs de moyens à grands volumes. Il faut javelliser et rincer à grande eau tous les éléments de l’aquarium qui peuvent l’être et racheter tout le reste. Sans compter qu’il faudra à nouveau cycler le bac et reloger ses poissons et invertébrés ailleurs en attendant.

CONCLUSION :

Toutes ces lectures et les expériences des autres membres du forum (que vous retrouverez sur les liens Aquachange) m'ont permis de comprendre qu'il ne faut pas lutter coûte que coûte contre la cyano : si elle s'installe c'est qu'il y a une bonne raison venant souvent compenser un déséquilibre. Elle a donc une utilité pour le milieu aquatique à condition de ne pas être trop envahissante (tout comme les algues d'ailleurs). Son installation fait parti d'un cycle. C'est pourquoi il arrive que la cyano disparaisse d'elle-même quand on passe naturellement sur un autre cycle ; mais cela peut prendre du temps en aquarium. En fait, il s'agit de trouver un équilibre entre cyanobactérie, algues et plantes et prévenir les déséquilibres plutôt que chercher à éradiquer. L'éradication est source de déséquilibre !
Et pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur les cyanobactéries, voici un lien très complet :
http://cyanobacteries.pagesperso-orange.fr/pages/plan.htm

Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire un aussi long pavé (vous devez vraiment être désespéré) et j’espère vous avoir été utile. :)


Vous pouvez ajouter vos commentaires pour enrichir le sujet. Merci de votre participation.


EDIT POUR LES RECIFALISTES :,Aquastormy a ajouté un lien intéressant dans son second message. Je copie le lien ici : http://www.recifalnews.fr/page/index.html/_/news/les-tests/les-cyanobact%C3%A9ries-une-plaie-en-r%C3%A9cifal-r385
Il s'agit d'un traitement efficace sur les cyanobactéries en eau salée. Je vous laisse le soin d'aller lire sa réponse dans son intégralité (un peu plus bas). Merci pour ces infos Aquastormy !

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

Tiens, c'est marrant, j'avais pas mal entendu parler de l'eau oxygénée à injecter à la cyano directement et tu n'en parles pas.

Super post en tous cas :) Merci Josse

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

Super post, merci !

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

hello Josse :) super post ;)

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

@ Pouchkipout : oui, j'ai lu plusieurs posts sur d'autres forums préconisant l'injection d'eau oxygénée à petites doses espacées de 30 minutes à 1h00 directement sur la cyano. Le soucis c'est que l'eau oxygénée tue toutes les bactéries donc également celles qui sont présentes dans le filtre et le sol. A manipuler avec précautions. Il y a un post qui en parle aussi ici :
http://www.aquachange.fr/forum_aquariophilie.php?espace=1&groupe=3&sujet=4456#.VlWVKV6FOpo
Je n'ai pas trouvé d'article qui aborde l'usage de l'eau oxygénée contre la cyano plus globalement en décrivant la méthode (dosage, durée...). Si tu en as un je l'ajouterai volontiers en précisant quand même son incidence sur les bactéries utiles à l'aquarium. Si tu en as fait l'expérience toi même, n'hésites pas à nous faire partager la méthode et les résultats. ;)

@Binoo et Ricou : merci :)

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

Super article ! Il n'y avait pas un sujet aussi de quelqu'un qui a laissé la cyanobactérie totalement saturer le bac puis mis des iris dans le filtre ? Enfin je me rappelle pas bien les détails, à voir si on peut retrouver le post.

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

@ PurpleHaze : ce post a été supprimé à la demande de son auteur avant la fin de son expérience. Impossible de le retrouver :(

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

Aah oui c'est vrai... Dommage, c'était un bon sujet... Si quelqu'un se rappelle l'expérience en détail, ce serait bien de l'avoir. Peut-être que quelqu'un pourra essayer de son côté un jour.

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

Très bon post et vaste sujet. Que ce soit en eau douce ou en eau de mer, les cyanobacteries ne cessent d'alimenter les forums sans qu'aucune solution réellement efficace ne soit trouvée. Ce qui marche pour les uns reste inefficace chez les autres.
Comme cela a été très bien dit par Josse, ce sont les causes à rechercher et à éliminer, mais la aussi plus simple à dire qu'à faire.

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

Merci pour ce post! Tout a fait d'accord avec l'équilibre, j'ai moi-même UN rocher plein d'algues (pinceaux/filamenteuses) avec un léger poil de cyano qui y restent depuis plus d'un mois sans aller ailleurs/sans augmenter. Ce qui confirme ce que tu dis... l'éradication systématique déséquilibre le bac. Et les habitants de se caillou font parti de l'équilibre =)

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

@ Zat : oui, on est bien d'accord. Moi j'en ai toujours un peu dans mon sol mais elle ne s'étend plus. Donc, je lui fiche la paix :)

@ Aquastormyy : Je n'ai pas abordé la cyano d'eau salée et saumâtre parce que je ne connais pas assez ces milieux aquatiques. Donc je ne sais pas si les principes de prévention et les traitements pour l'eau douce sont applicables dans ces deux cas. Mais si tu fais un post pour compléter celui-ci concernant la cyano en récifal je le lirai avec plaisir :)

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

Excellent post, je pensais l'avoir dit, alors j'arrive (en retard ? Non, je suis jamais en retard, je suis toujours à point) pour le dire :P

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

Désolée Josse, j'ai jamais eu de souci avec la cyano donc je ne pourrais pas t'aider. C'est juste que j'en ai lu des bribes à droite à gauche.

Entre cycle de l'azote et équilibre nitrate / phosphate, c'est vrai qu'on devrait plus souvent se souvenir de: Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme...
Et trouver l'équilibre, est le défi que nous lance l'aquariophilie :)

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

@Josse: Concernant l'eau de mer, même combat que pour l'eau douce! ;)

Par contre il semblerait toutefois que le déséquilibre du rapport de Redfield (Différence entre NO3 et PO4) ne soit pas qu'une légende, mais bien une constatation. Ce n'est certes pas la seul cause, loin s'en faut mais ça reste quand même l'un des facteurs déclenchant les plus couramment observé. Tout comme un bac 'trop" propre (0 NO3/0 PO4) en récifal.

A l'heure actuel, un traitement donne de trés bons résultats, voir considéré comme LA solution en récifal par beaucoup. (Pour info ICI )

Un test assez complet a été fait par le site "Recifal News" ICI

Il est à noter que les produit Daphbio ne sont pas des produits "chimiques" mais un savant coktail de bactéries et autres microfaune dont la composition n'est pas communiquée. Par contre les résultats sont là.

Je n'ai pas de retours suffisamment probant en eau douce pour pouvoir affirmer que ce traitement fonctionnerait en eau douce.

Mais, il y a toujours un mais ;) même si ce protocole donne d'excellents résultats, chez certains il s'est avéré beaucoup moins efficace voir inefficace. Pourquoi? mystère!

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

Merci Aquastormy :) J'ai mis le lien que tu as précisé dans ton message sur mon post tout en haut (en Edit) pour que les autres membres le trouvent tout de suite.

Et, oui, c'est vrai que les cyanobactéries restent un mystère quant aux conditions de leur implantation et les traitements efficaces pour lutter contre. Il existe plusieurs milliers de variétés de cyano. Certaines répondent à un type de déséquilibre tandis que d'autres profitent d'un déséquilibre différent. Sans doute, aussi, que certaines variétés sont plus sensibles à un traitement qu'à un autre. D'où le fait que ce qui fonctionne dans un bac ne marche pas dans un autre. ;)

Encore merci pour ta participation très intéressante :)

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

A ton service! ;)

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

Merci Joss la jeune :)

Mais du coup sans faire mon intelligent si la cause entre autres est la presence de zones mortes, tu ne dis pas si l'une des solutions serait un brassage energique sur une longue durée... :-?

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

Hello Shinji-Koi !

C'est vrai, je ne dis pas si le brassage énergique sur une longue durée serait une solution contre la cyano :) Je me contente de donner le lien qui renvoie sur le post de Bison "un passionné d’aquariophilie très calé sur ce sujet"
http://www.aquachange.fr/forum_aquariophilie.php?espace=1&groupe=8&sujet=4295#.Vlc1v16FOpp
De ce que j'ai compris, la réponse n'est pas forcément l'énergie du brassage mais la répartition du courant dans le bac qui prévient (et peut permettre d'éliminer) la cyanobactérie.
Cependant, je préfère que les membres du forum s'adressent à lui sur ce point car j'apprends moi aussi en lisant ses posts. ;)

Voili voilou !

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

Bonsoir, tout comme les autres solutions, le brassage en est une mais cela ne fonctionne pas forcément. j'en parles en connaissance de cause vu les déboires que j'ai eu avec cette saloperie!! Je vous le concède, c'était sur mon récifal et les conditions différentes de l'eau douce, mais même avec un brassage puissant (j'étais à 40 X le volume du bac)et quasiment plus de zone morte, la cyano refaisait son apparition même dans les zones où courant était bien présent.
Cependant, il n'en reste pas moins que la cyano reste sensible à un bon brassage efficace donc bien pensé. Le post de Bison est particulièrement instructif à se sujet. Cyano ou non.

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

Merci à vous tous! J'apprend , j'apprend! ;;)

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

Est ce que l'un de vous a déjà essayé de mettre de l'argent colloïdal dans son aquarium pour éradiquer la cyano ? C'est un antibiotique, antibactérien naturel, qui ne s'attaque pas aux bonnes bactéries, ça fonctionne très bien chez les humains et les animaux de compagnies. J'imagine donc que c'est le cas pour nos amis les poissons ! Mais à quel dosage je ne sais pas du tout :-/

Re: Comprendre, prévenir, traiter la cyanobactérie d'eau douce

Concernant l'usage de l'eau oxygénée: oui ça tue toutes les bactéries... Mais localement seulement, c'est à dire là ou l'injection a été faite. L'eau oxygénée n'est pas un antibiotique, en utiliser ne va pas poser de problèmes à terme aux bactéries du filtre. De mémoire on utilise les solutions à usage médicale (3%).



Ce qui est bien avec l'eau oxygénée par rapport au permanganate de potassium (parfois utilisé dans le même but) c'est que l'eau oxygénée se transforme en eau et dioxygène et qu'elle même à part bruler n'a pas d'autres effets. Le permanganate lui se fixe ensuite sur les tissus ce qui n'est pas génial.



J'aimerais aussi donner ma petite expérience, qui reste néanmoins anecdotique. J'ai eu un très léger début de cyano dans un bac qui n'était planté que de plantes à croissance lente et qui n'était pas filtré (low-tech mal fait en fait) et c'est parti très vite quand j'ai mis un bulleur (retiré depuis) et des plantes à croissance plus rapide (élodées).

Dans la nature les cyanobactéries sont surtout présentes dans les milieux pauvres en oxygène. D'ailleurs chaque type d'algue est spécifique à un déséquilibre dans les plans d'eau douce.

Retour sur la liste des sujets