Aquariophilie d'eau douce

Lancement de mon premier poubellarium

Cette année j'ai l'occasion grâce à un voisin qui me prête un bout de son jardin, de lancer mon premier poubellarium. Il y aura Platy et Guppy. J'ai hâte de le lancer. Je pense installer une poubelle vers la fin avril et introduire les poissons fin mai.

Définition du poubellarium

Pour ceux qui ne connaissent pas, le principe est très simple. En France, durant les mois d'été et un peu au delà, on peut se permettre de sortir nos poissons tropicaux (pas toutes les espèces). C'est un peu une nouvelle mode. On constate après une période où ils vivent dehors, les poissons reviennent plus beaux, plus gros et plus résistants. Ils ont retrouvés leur instinct de chasseur et sont plus craintifs quand on s'approche d'eux.

En effet, ils vont passer leur temps à chasser les insectes tombés dans l'eau ou les larves qui s'y trouvent. Ce qui pour eux est la meilleure des nourritures. De plus, ils retrouvent les conditions similaires à leur milieu naturel avec notamment le cycle du jour et de la nuit, les variations de température enfin bref que du bon pour eux.

Comment ça se met en place?

Techniquement c'est très simple, bien plus simple que la mise en place d'un vrai aquarium. On enterre une cuve à mi-hauteur dans son jardin, bien souvent c'est une poubelle vide d'où le nom ;) On la remplit, on laisse s'installer une faune et une flore naturellement pendant quelques temps (1 mois par exemple) puis on y met les poissons. Et c'est tout ! Après on s'occupe plus de rien, aucun relevé, aucune distribution de nourriture. On laisse vraiment la nature agir ! Il n'y aura plus qu'à rechercher ses beaux poissons fin septembre à peu près.

Il y a quelques échecs mais la quasi totalité du temps on se retrouve avec des poissons en pleine formes, qui se seront reproduits comme jamais et les petits seront en excellente santé également.

Si ça vous intéresse je vous reviendrai sur ce sujet vous raconter le déroulement des opérations avec quelques photos. En attendant une petite série de photos trouvée sur internet. Crédits à leurs auteurs.

Quelques photos de Poubellarium

Poubellarium
Une poubelle à demi enterrée en guise de bassin de jardin
Guppy en poubellarium
Plein de poubellariums dans le jardin

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Salut Nico, j'en avais entendu mais je savais pas exactement ce que cela signifiait. Je suis intéressée pour éventuellement en faire aussi. Qu'en penses-tu? Ça ne pourra que leur faire du bien ? non ? Avec tous mes petits!

Par contre, combien pense-tu qu'il faille mettre de guppy par poubelle ?

Merci pour tes réponses.
En attente de lire l'évolution.

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Que du bien je ne sais pas, je manque d'expérience dans le domaine des poubellariums mais si comme on peut lire un peu partout, effectivement la plupart du temps on récupère des poissons en pleines formes et c'est souvent des ovovivipares.

Quant à la quantité je ne sais pas trop, il faudrait que je trouve conseil pour le ratio surface / nombre. Ça doit dépendre également de la quantité de moustiques ou de la faune/flore qui s'y est installée aussi j'imagine. Mais je pense qu'un banc d'une dizaine de Guppy c'est raisonnable.

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Bonjour,
Justement je me demandais en quoi ça consistait sans faire de recherche sur le net...


L'expérience m'intéresse aussi mais à voir si c'est faisable avec des cichlidés?!

Et puis, je vais les acheter le mois prochain... Ça sera peut-être trop tôt pour les changer de milieu d'ici juin ??

Je suis le sujet aussi !!!

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Alors je ne savais pas concernant les cichlidés et les poubellariums. J'ai fais une recherche sur internet et j'ai lu quelques expériences réussies. Mais ils précisent tous qu'il faut que l'été soit chaud. Du coup, forcément il faut mettre les cichlidés plus tard et les rentrer plus tôt. Je pense qu'il y a un risque mais si tu tentes l'expérience, il faudra absolument que tu nous tiennes au courant ;)

Edit: Oui et tu penses à quels cichlidés ?

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Bonjour à tous,
Je reviens signaler que malheureusement faute de temps, je n'ai pas pu lancer mon premier poubellarium cette année :( L'année prochaine sera la bonne pour cette aventure aquariophile inédite pour moi.

Re: Lancement de mon premier poubellarium

En 2012, je l'ai fais avec 1 mâle guppy et 3 femelles. J'avais lancé la poubelle en avril et j'ai attendu que la température reste au dessus de 15°c la nuit c'est à dire en juin. J'ai tendu un grillage par dessus la poubelle pour que des araignées investissent les lieux et surtout pour éviter que les matous du quartier viennent a la pêche aux guppys. Et mi-septembre, je vide ma poubelle et effectivement ils aiment être dehors! J'ai récupéré mon mâle d'origine, 2 femelles sur les 3 et environs une centaine d'alevins de toutes tailles.

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Le mâle était plus beau après ?
Sinon tu n'avais pas peur que les toiles d'araignées capturent trop de moustiques et mouches privant ainsi une bonne source de nourriture à tes Guppys ?

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Ben les araignées sont arrivées après, mais j'ai vu que mes guppy aimaient les araignées. Et oui la couleur de mon mâle n'est pas devenu extraordinaire mais sa voile a eu des couleurs plus vives qu'avant. Son corps est passé de gris à gris avec de beaux reflets bleus.

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Salut c'est top ça le poubellarium!
J'aurais aimé me lancer dans ce genre de "bac" mais la seule chose qui me pose problème: que faire après des poissons? Mon bac premier est à orientation amazonienne et le deuxième va accueillir des crevettes.

Que fais-tu de ta population une fois arrivée la fin de la saison?

Re: Lancement de mon premier poubellarium

leboncoin.fr où je mets ceux qui ne plaisent pas et j'échange contre des plantes ou d'autres guppy mais il faut être honnête et se dire que 50% des alevins ne supportent pas le retour en aquarium. Pour qu'ils tiennent, il faut d'abord:

  1. Rentrer la poubelle au moins une semaine de façon à ce qu'il n y ait plus de variation de températures
  2. Ensuite la semaine d'après changer l'eau en partie avec de l'eau de ton aquarium
  3. Remettre une pompe et de la lumière artificielle qui s'allume et s'éteint à heure régulière
  4. Et là seulement, tu peux les rentrer en bac de quarantaine

En suivant cette "recette", j'ai récupéré environ 80% des alevins.

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Je ne connaissais pas du tout. Doit-on mettre obligatoirement une poubelle de 100L? Cela me tente assez. Peut-être dans un ou deux ans.

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Bonsoir à tous, l'été dernier j'ai placé une poubelle de quatre vingt litres dans un coin ombragé du jardin. Quelques plantes de mes bacs et des feuilles de chêne sèches, puis une dizaine de danios. Ils se sont débrouillés pour se nourrir et je les ai rentré fin septembre dans un bac intérieur en respectant la montée en température et en ajoutant de l'eau du bac petit à petit. Ils étaient en pleine forme et cette année je remets ça avec un bac encore plus grand du terreau de bassin, un peu de sable et ce que je trouve en plantes. La population:

Re: Lancement de mon premier poubellarium

En fait, quand je m'étais renseigné pour lancer ce poubellarium, je tombais que sur des expériences avec des Guppys et quelques autres poecilidés. J'ai vu des tests réussis avec des cichlidés nains amazoniens genre apisto mais je n'aurai pas osé personnellement. Mais finalement, je me rends compte que ça peut se faire avec un bon nombre d'espèces. Il faudrait faire un jour un recensement des espèces maintenues en poubellarium où l'expérience a été concluante.

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Bonsoir, dans le même genre, j'ai un ami qui a dans son jardin un bassin extérieur 130X130X150. Dedans rien de bien original, quelques poissons rouges (4 ou 5) + des plantes aquatiques genre nénuphars. Petit probléme, la présence de moustiques assez pénible.

J'ai donc eu l'idée de lui faire introduire des Guppys, grands mangeurs de larves de moustiques. Population: 5 mâles et 15 femelles.

Résultats, une croissance exponentielle de la population de guppys, une énorme reproduction. Fin novembre, je lui ai conseillé de sortir de mettre plusieurs Guppys à l'intérieur afin de les préserver des rigueurs hivernal. Donc, récupération d'une quarantaine de poissons mis au chaud. Le reste (combien mystére) est resté dans le bassin.

Bien que l'hiver ne soit pas très rude dans ma région (Narbonne), on a quand même eu quelques gelées, en février les guppys étaient toujours là, en mars pareil et actuellement la population est bien présente et en pleine forme!

Les guppys "préservés" ont été échangés contre de nouveaux guppys afin de diversifier le patrimoine génétiques et éviter trop de consanguinité. Le tout remis dans le bassin.

A priori, je pense que la profondeur a permis de maintenir des conditions de température suffisantes à leur survie.
Leurs couleurs sont superbes et ils se portent à merveille!
Au fait, il n'y a plus de moustiques.

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Un recensement ,il y en a un ici: liste des poissons en poubellarium. Par contre, il est préférable de remplir avec de l'eau d'aquarium déjà cyclé, et le plus longtemps à l'avance avant l'introduction des poissons (par exemple, je garde d'une année pour l'autre un bidon en plastique bleu toute l'année). Je mets un peu de l'eau contenu dans ce bidon dans mes poubellariums (1/3 de l'eau vient du bidon). Le 2ème secret, c'est un max de plantes et des cachettes...

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Je suis bien curieux de cette pratique ! On doit faire des changements d'eau toutes les semaines ? Moi j'ai un balcon mais il est couvert du coup je ne peux pas collecter l'eau de pluie pour alimenter le poubellarium :/

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Non pas de changement d'eau, au contraire. Le but est de laisser les poissons en extérieur avec une température convenable dans des bacs, des poubelles ou des récupérateurs d'eau de pluie sans aucun équipement technique. Comme je le disais plus haut, il faut sortir les bacs longtemps à l'avance, ce qui permet une colonisation par les larves de moustiques ainsi que par une souche de daphnies.

Je pense que ça peut être faisable pour ton balcon : tu mets un récipient (au moins 60L) que tu remplis avec de l'eau déjà cyclée d'un de tes bac qui fonctionne bien. Puis tu ensemence avec une souche de daphnies, tu mets des plantes "faciles": elodée, cerato, pistia (à partir de juin), lentilles d'eau, jacinthe d'eau. Dans l'eau, tu mets de la prêle ou du papyrus avec juste le pieds dans l'eau. Ensuite, tu aménages des cachettes et attends un petit mois pour sortir les poissons les plus résistants (guppy,macropodes).

A ce stade, le plus important, c'est l'acclimatation. Imagine que tu fais baisser la température de l'eau dans laquelle sont tes poissons d'au moins 3°c.Sans parler de l'éclairage des néons qu'ils devront oublier pour quelques mois (jusque fin septembre pour les plus belles années).

Je procède comme suit pour limiter le stress au maximum:

  • 1 semaine avant l'arrivée dans le poubellarium, couper le chauffage et diminuer fortement le débit du filtre
  • 3 jours après, stopper le filtre et diminuer l'éclairage (je n'allume q'un tube sur deux)
  • 2 jours après, arrêter l'éclairage, puis laisser faire jusqu'au jour J
    1. Le jour J, placer les poissons dans un seau remplit au quart/tiers
    2. Placer le seau à coté du poubellarium (pas avant 10H le matin) pendant au moins 1H
    3. Ensuite, lancer un goutte à goutte le plus lent possible, au moins 2H. Laisser un peu le seau se stabiliser
    4. Puis mettre les poissons dans le poubellarium. Pour ce faire, faites entrer doucement l'eau dans le seau. Puis poser sur le fond du poubellarium de sorte que les poissons puissent sortir.

En animalerie, ils disent de ne surtout pas mettre l'eau du sac dans l'aquarium. Ici on évite une étape aux poissons (le stress de l'épuisette) et en plus cela n'a aucun impact car à mon avis il ne vous arrive que rarement de donner du paracétamol à vos poisson. Pendant la semaine d'acclimatation, nourrir régulièrement (au moins 2 fois par jour) avec les bestioles du poubellarium.

Généralement, les résultats obtenus sont plus que satisfaisant : reproduction, robe magnifique... Personnellement, j'évite de le faire avec des poissons qui arrivent juste de l'animalerie car un peu fragile. Il vaut mieux les "requinquer" pendant un bon mois en aquarium "classique". A ne pas faire avec tous les poisons : voir la liste quelques messages plus haut.

N'hésitez pas si vous avez des questions !

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Poubellarium? peut être sympa pour se décharger de contraintes durant nos vacances, mais je ne suis pas sur que cela soit leurs siennes...

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Je ne comprends pas ta remarque. C'est parfait pour les poissons: ils disposent de nourritures vivantes à volonté, un éclairage suivant le cycle du jours, etc... Dans la nature, la température n'est pas toujours à un quart de degrés près, pareil pour le filtre et les changements d'eau . Imaginez un peu le bouleversement: en moins d'une journée, et cela une fois par semaine, on diminue d'un quart leur milieux de vie, puis on rajoute de l'eau, mais on peut faire ce que l'on veut les paramètres ne seront jamais identiques.

L'aquariophilie, comme la plupart des choses est conditionnée par la société de consommation et par de gros industrielles (JBL , Denerle, Sera, etc...) qui nous font croire que sans filtration rien n'est faisable et que si on ajoute pas le produit magique "bah faut pas espérer une survie à plus de 3 semaines...". Les biotopes reconstitués en aquarium sont souvent différents de ceux observés dans la nature. On verra jamais un aquarium hollandais dans la nature, de plus l'eau n'est pas aussi limpide que dans nos bacs....<:p>

Re: Lancement de mon premier poubellarium

"L'aquariophilie ,comme la plupart des choses est conditionnée par la société de consommation et par de gros industrielles (JBL ,Denerle , Sera,...) qui nous font croire que sans filtration ,rien n'est faisable ,et que si on ajoute pas le produit magique "bah faut pas espérer une survie à plus de 3 semaines..."

Ca c'est pour le commun des mortels... Les aquariophiles ont dépassé ce stade depuis longtemps... Ils ne nous font plus croire grand chose...

Tu penses que dans ta poubelle tu recréeras au mieux un morceau de nature en vrai ? Qu'est-ce sera mieux pour les poissons ? Tu ne penses pas qu'il est préférable que des poissons sont fait pour vivre dans leur milieu naturel ?

Et quoiqu'il en soit cette société de consommation te rattrape au quotidien, dans un chose, dans une autre... Tu baignes dedans jusqu'au cou... Tu penses y échapper parce que pour ta passion, tu es vigilent ?

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Personnellement je suis assez fan du principe du poubellarium et je regrette toujours de ne pas pouvoir enfin en lancer un cette année faute de jardin pouvant me l'accueillir. Je pense que les bienfaits pour les poissons sont complètement avérés depuis.

@aquastormy je suis vraiment étonné par contre que tes guppys ont réussis à passer l'hivers! Ça me parait incroyable ! C'est vraiment des guppys d'animalerie, ça ne serait pas plutôt des Gambusies ? Car là je serai moins étonné quand même. Pour en revenir à cette histoire de moustique. Après l'ouragan Katrina, le meilleure moyen qu'ils ont trouvé pour éviter la prolifération des moustiques dans les nombreuses piscines laissées à l'abandon, c'était d'y mettre une vingtaine de Guppys par piscine. Je vais peut-être dire une bêtise mais je crois que de mémoire le type disait qu'un an plus tard, elles étaient plusieurs milliers... Par contre bonjour la consanguinité...

Re: Lancement de mon premier poubellarium

@bakoback: Quoi qu'il en soit, les poissons disposent de nourriture vivante à volonté et d'une variation de la lumière qui ne peut qu'être bénéfique. Le but n'est pas de recréer exactement leur milieu naturel, mais un semblant. Pour répondre à ta question, il est clair que le mieux pour les poissons, c'est encore de vivre dans leur milieu naturel. C'est vraiment dommageable que des poissons soient péchés pour la vente à des novices (en animalerie, pas pour L'AFV ,l'AFC ou encore le KCF). Il vaudrait mieux privilégier l'élevage et la sauvegarde du milieu naturel des espèces. Je n'ai pas la prétention de vouloir échapper à la société de consommation. Après réflexion, penses-tu que tout ce que tu as chez toi pour l'aquariophilie est vital au bon fonctionnement de tes bac ?

Edit: en plus, la fonction de filtration est assurée par les daphnies et les plantes , notamment celles semi-émergées: cela suffit car on met moins de poissons dans un poubellarium que dans un bac "classique".

Re: Lancement de mon premier poubellarium

"Après réflexion ,penses-tu que tout ce que tu as chez toi pour l'aquariophilie est vital au bon fonctionnement de tes bac ?"

Je n'ais pas assez de recule sur l'aquariophilie et surtout pour me permettre de faire des expérimentations en mettant la vie d'êtres vivants en danger...

Dans le doute, je m'en tiens à ce que les préconisations les plus aguerries et les plus éprouvées. Pour respecter au mieux la vie des habitants et mon propre plaisir à les maintenir.

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Bonjour, je rejoins Matthieu dans sa façon de voir l'aquariophilie. J' en ai déjà parlé dans le forum sur les bacs Low Tech. A ce jour beaucoup de gens craquent pour un petit bac avec n'importe quoi dedans (souvent influencé par des vendeurs qui ne maîtrisent pas vraiment le sujet). Malheureusement les poissons ne sont pas reconnus comme animaux de compagnie et aussi certains vivent dans des milieux déplorables crées par nous et notre technologie: un peu de produit par ci, un peu par là, des bacs surpeuplés, mais on est rassuré par le compteur de bulles de CO2, par le pH mètre électronique, les conditionneurs d'eau et j'en passe... Cela se termine souvent par une revente de tout ce matériel. Un bac est une super école d'observation, et je préfère regarder mes occupants que de courir acheter sans cesse le dernier produit.

Je ne prétends aucunement avoir 100% de connaissance, loin de là, mais j'observe et corrige les défauts, en laissant faire la nature. Je ne déplore pas de perte des habitants de mes bacs.

Re: Lancement de mon premier poubellarium

@Nephi56: On peut faire les choses aussi très simplement et économiquement sans céder aux sirènes du marketing... Et faire convenablement.

Quand on commence surtout en aquariophilie, surtout concernant du vivant, On ne sait pas trop ce qu'il faut faire ! On fait vite confiance pour pas trop faire de conneries !

C'est surtout la confiance qu'on donne aux vendeurs qui nous met dedans... Plutôt que notre propre envie de posséder toutes les poudres de perlimpinpin possibles et imaginables !

Re: Lancement de mon premier poubellarium

@ Nico : Ben non, des Gupys achetés en animalerie tout simplement. Et d'ailleurs, c'est l'aptitude des Gambusies a résister en eau "froide" qui m'a fait penser que cela pouvait marcher. Mais je précise qu'au départ ce n'était que pour la période estivale et dés l'automne on les péchait pour les mettre à l'abris. Mais c'était sans compter sur cette énorme reproduction et surtout le taux de survie des juvéniles! Mais la vrai surprise a tout de même été le nombre de Guppys qui ont réussi à passer l'hiver! Comme je l'ai dis, je pense que la profondeur du bassin a joué un rôle non négligeable avec une température qui a dû se maintenir à un niveau suffisant à leur survie. Tout comme je pense que ce sont les alevins nés dans le bassin qui ont su s'adapter, la température n'ayant jamais chuté brutalement.

Par curiosité, cet hiver je vais faire un relevé de température au fond du bassin, juste pour avoir l'info.

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Bon ben je me lance aussi :)

Je viens de prendre un bac PVC de 210l. Au départ, c'est juste les 60l (voir 90l) d'eau d'aquarium qui partent dans les égouts chaque semaine qui me faisait mal au cœur sachant que j'ai un petit jardin et quelques fleurs qui adorent cette eau riches en NPK et autres engrais Easy life!

L'aquarium est près d'une fenêtre. Je pense donc vidanger chaque semaine directement dedans.

J'ai un robinet que je vais placer en bas pour récupérer l'eau pour arroser. Une petit crépine avec rallonge pour puiser l'eau dans la colonne d'eau car je compte mettre du sable/manado de récupération au fond. Des plantes de surface, d'autres suspendues (ou plutôt un bricolage pour qu'elles flottent car le niveau va varier entre les arrosages et la vidange des aquariums), un papyrus au fond. L'animalerie à 500 m vient de remplir son rayon bassin donc j'ai tout ce qu'il faut.

En poissons, une famille de Tanichtys et des Macropodus. J'y connais rien, on verra.

Par contre, elle sera exposée plutôt Nord, Nord-Ouest. Soleil direct entre 13 heures et le coucher du soleil. A l’abri du vent/pluie, contre la maison. Ça ira?

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Ah super! Il faut absolument que tu nous présentes ça ! Sinon je verrai bien les Macropodus dans ton poubellarium. Je pense que c'est des conditions qui peuvent lui être vraiment bénéfiques. Il faudra juste se méfier qu'ils ne puissent pas passer par dessus bord.

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Justement, ma reproduction de Macropodus ira dedans ! Comme mon armée de tanihthys! Le weekend prochain c'est en eau.

Re: Lancement de mon premier poubellarium

Super, j'adore !

Retour sur la liste des sujets