Aquariophilie d'eau douce

[Tutoriel] Réaliser un filtre efficace pour bassin à koïs et poisson rouge non naturel

Salutations >:D< .

Ce tutoriel risque d'être le plus gros que je ferai tellement il est long mais j'espère qu'il va plaire.


L'âne, le bassin et la réflexion.
Qui n'a jamais rêvé d'un bassin monstrueux pour des koï? En 2011 ce rêve devient réalité ou pour me récompenser de mon brevet et de mon BEPA mon père construira un bassin d'environ 25000L d'après lui à la pelleteuse en deux jours pendant mon absence (ouh le vilain!) Il faut dire qu'un déménagement dans un plus gros jardin (et accessoirement une maison avec une pièce pour mes aquariums) a concrétisé ce rêve commun.

Mais très vite les problèmes se posent. Eau opaque poissons qu'on ne vois pas et un système de filtration inadapté (pourtant "conçu" pour un tel bassin) n'arrive pas à enrayer ce problème. Une première expérience suite à un déclic avec un filtre naturel finira par résoudre ce soucis. Hélas monté avec les moyens du bords en 2014 on se lance dans la construction d'un filtre mécanique à notre façon le filtre a plante fuyant de partout. Son efficacité est quasi instantanée voir plus rapide que le filtre à plante car il n'est pas soumit aux caprices des plantes. Si j'avais d'ailleurs connu de procédé rapidement cela m'aurait probablement évité bien des vidanges inutiles. Le cœur d'un bassin ça reste le budget qu'on est prêt à mettre dans la filtration et qui ne dois surtout pas être sous-estimé dans un bassin ayant vocation à accueillir carpes et PR en nombre.

Voici comment se présente le filtre.


Avantages? 400L de filtration, entretien seulement annuel (en sortie d'hivers) pas plus cher qu'un filtre de magasin (voir carrément moins!) et à la portée de tout bricoleur amateur.
Si se lancer dans la construction d'un bassin immense est alléchante, il ne faut surtout pas négliger la filtration surtout dans le cas de carpes et de PR qui sont des usines à polluer. Je dirais même qu'avant de faire un bassin il faut commencer par la filtration une fois une idée de son volume en tête.
Le coût s'élève à environ 600€ ce qui en soit reste moins cher qu'un filtre ou chez un pro il faut débourser 1000€ au minimum. Certe l'esthétique est loin d'être parfait mais c'est le prix à payer pour une eau limpide.

Le matériel nécessaire.
La liste est assez conséquente mais il est facile de s'en procurer pour donner une idée à l'exception des fût bleus et des masses filtrantes tout le reste viens de chez un bricomag. Les fûts bleus ne sont pas du au hasard. Mais car ils ont une forme de cylindre assez facile à aménager et car ces fûts sont incassable même avec le plus fort gel possible. Ce sont des fût de lave-glace pour voiture pour vous en procurer il faut demander à des garages (tous n'accepterons pas ce qui peu rendre la recherche compliquée.) Principal premier obstacle. Ayant un papa dans le métier cette complication c'est révélé un jeu d'enfant (ou presque)

Pour le reste.

-De la pouzzolane de gros calibre (gravier) il arrive que certains magasins de bricolages en vendent en vrac et non en sac (souvent bien moins cher).
-Des brosses de filtrations
-Des pains de mousses bleus (ils doivent pouvoir recouvrir le fût).

-Une pompe de bassin pour ma part j'utilise la Pontec 18000 car c'est la seule que j'ai trouvé vendue séparément d'un filtre et car malgré son coût assez bas (115€ de moyenne) sa durabilité est longue (5-6 ans voir 10) ne pas hésiter à prendre plus que recommandé car la pompe va remonter une eau à plus de 2M de haut.
-6 Parpaings
-1 pierre lourde
-Tuyau de piscine (évitez le blanc trop fragile mais plutôt les tuyaux non ondulés plus robustes.) Il faut choisir en fonction du diamètre de sortie de la pompe souvent c'est du 28-32mm mais je peux me tromper. Amenez votre modèle et faîtes un test.
-Des sacs type sac à patates (voir photo) pour la pouzzolane.
-Des traverses de parois (voir photo aussi.)
-Colliers de serrage.
-Une cartouche de joint étanche.

En matériel d'usure.
-x1 Bétonnière (pour les flemmards) propre
-Une scie sauteuse ou circulaire
-Une scie (ou perceuse) cloche.
-Des ciseaux.
-Un pistolet à joint/colle

En images les traverses de parois (elle est incomplète et je l'ai trouvé en magasin de bricolage rayon tuyau d'arrosages) plus bas vous avez une idée de leur fonction car c'est mon père qui c'est chargé des placements.


Et les sacs de pouzzolane (je sais plus ou mon père les as trouvés "honte à moi" ) Vous pouvez également juger du calibre de la pouzzolane.


La construction
La construction peu se révéler longue et fastidieuse (une bonne journée au moins) c'est pourquoi je préfère détailler étape par étape. Si vous appliquez bien le tutoriel votre filtration dois ressembler à cela. (Se servir du schéma pour le placement des matériaux de filtrations.)


Première étape préparation.

Et pas des moindres car c'est la partie ou la scie va travailler (et ou les accidents sont les plus probables.) Il faut commencer par ôter le couvercle du fût (ou décapiter ^^) puis de le nettoyer à fond pour ôter toute trace de lave-glace. Vérifier aussi que votre main touche le fond si vous ne souhaitez pas faire de démontage lors de l'entretien annuel.

Percez également les futurs trous des tuyaux. Sur le premier fût un pour l'arrivée de l'eau et de l'autre côté 3 ou 4 trous. Le premier trou doit être le plus bas car c'est lui qui va transporter l'eau au second fût. Un second trou menant au second fût peu-être envisagé plus haut. Il faut par contre avoir 2 rejets de trop plein qui repartent directement dans le bassin. Ces trop pleins ne sont la qu'en cas de secours (si par exemple le passage au second fût se colmate cela évite de se retrouver avec un bassin vide en fin de journée!!!) Ils doivent être entendu plus haut que le premier trou (4cm pour ma part.)

En image. (on peu voir qu'un seul passage est utilisé. Les 3 trous en hauteur sont la en cas de panne l'un file au second fût les autres dans le bassin.)


Pour le second fût 3 sorties menant au bassin pour l'arrivée il n'est pas nécessaire de placer des traverses le tuyau peu tout simplement passer par le bord l'autre étant plus haut. Néanmoins il est possible de le faire pour jouer sur la sécurité encore (dans mon cas).

Deuxième étape le placement.
Avant de passer au montage il est nécessaire de définir ou sera la pompe et les fûts une fois cela fait placez vos parpaings pour le premier fût (il doit impérativement être plus haut que l'autre sinon risque de fuite) des parpaings allongés et l'autre au sol suffit.

Troisième étape plomberie.
Probablement le plus ch***t de tous. Il faut placer les traverses. Sceller le tout au silicone pour éviter toute fuite. Mettre les tuyaux et serrer avec les colliers. Important le système de filtration marche par le bas ne pas hésiter à faire un tour au fond du fût avec le tuyau la pierre, le mieux reste d'utiliser un parpaing plat ou une grosse brique qui maintient le tuyau en place. Seulement dans le cas du fût 1 (non nécessaire dans le 2 le tuyau étant maintenu par les sacs de pouzzolane.)

Quatrième étape nettoyage.
La pouzzolane c'est en général accompagné de poussière rouge capable d'opacifier complètement un bassin. Flemmard comme je suis j'ai fait ça à la bétonnière. Mais, l'eau et la brouette marche aussi bien. Arrêter quand l'eau devient assez cristalline. étape longue et chiante (je conseille de monopoliser la famille dans ce genre de situation :"> :P )

Cinquième étape mise en place des filtrations.
Mettez vos masses de filtrations comme dans le shéma les brosses doivent être placées debout et serrées de sortes à ce qu'elle soient bien calées entre-elles et assurent un bon nettoyage (80% du mulm seras stocké à cet endroit.) Placer ensuite les pains de mousses (il seras nécessaire de recouper un peu les coins au ciseau ;) ) réutiliser les coins pour boucher les trous.
En image la quasi totalité du mulm récupéré (20 seaux alors que le reste m'en aura fournis que 2).


Dans le second fût placer la pouzzolane dans les sacs fermez le tout et placez les sacs dans le fût. Malgré que les sacs forment des brèches ces derniers assurent un bon nettoyage. Et car il serait bien plus difficile de nettoyer un fût plein de pouzzolane. La encore c'est une tactique de flemmard mais qui fonctionne.

Dernière étape brancher la pompe vérifier que tout fonctionne (pas de débordement, eau qui s'écoule naturellement) et le filtre devrait normalement marcher.

Septième étape faire l'entretien annuel soit en sortie d'hivers ou avant hivernage. Je le fait début printemps, car je collecte toutes les saletés du filtre dans le but d'en faire un engrais particulièrement puissant. Il n'est pas nécessaire d'entretenir pendant le fonctionnement. Pourquoi ne pas le faire en automne? Bas car aucune plante ne pousse à cette époque et l'eau risquerais de tout lessiver.

Pour réutiliser le mulm un petit article trash de ma fabrication hinhinhin
c'est par ici!

Le filtre est encore plus efficace que le filtre naturel (que je détaillerais dans un autre article.) Mais ayant aussi testé le filtre naturel il se défend tout aussi bien pour un bassin non surpeuplé. Dans mon cas avec un bassin surpeuplé ce filtre est un peu une nécessitée. Le filtre naturel coûte généralement autant voir un peu plus car les plantes sont très chères et il en faut une certaine base.

Pour une filtration archi maximale, il est carrément possible de relier le tout à un bac de filtration naturelle (à plantes) que voici.


Ce dernier hélas ne fonctionne plus du fait de son état car je ne l'ai pas fait en dur (grave erreur). Ce filtre sera détaillé dans un autre article (il le mérite bien quand même!) comme je vais le reconstruire, je pourrais mettre des photos étape par étape.

Les deux ont un terrible défaut l'hivers on empêcheras pas le bassin de devenir dégueulasse et plein d'algues. Comme tout bassin je dirais c'est pourquoi, il faut laisser les poissons hiverner pendant cette période. Et bien les nourrir pendant la belle saison.

Et pourtant avec un tel filtre ça...

...en 96h devient ÇA!


Les photos ou le délai n'a bien entendu été nullement truqué.

L'entretien
Pour un tel monstre l'entretien est annuel (chez moi malgré un bassin fort bien habité le système remplit parfaitement son office sans aucun nettoyage jusqu'en début novembre date à laquelle je coupe le système.) Si le nettoyage des brosses est facile la pouzzolane pose souvent le problème. La encore une brouette est venu à ma rescousse, j'ouvre le sac puis je lave la pouzzolane dans la brouette. Il suffit ensuite de remballer le tout et de tout remettre à sa place (en collectant un max de mulm pour le potager =)). Une grille quadrillée est tout aussi efficace voir même meilleure mais c'est plus difficile de collecter le mulm.
Certe cela va tuer les bactérie mais je considères qu'elle sont mortes (elles y passent un hivers entier sans filtration) et car à cette période je cure le fond et m'offre un bain fraîcheur pour remonter les nénuphars pour les tailler. Du mulm finis donc rapidement dans le filtre pour ensemencer.

Note importante je ne démonte pas les fûts ainsi il reste toujours un peu de crasse au fond mais on peu très bien le faire (juste que comme je sais pas remonter les colliers je m'abstiens.)

Voila voila bonne construction à tous :)

Edit remise des photos petite erreur!

Re: [Tutoriel] Réaliser un filtre efficace pour bassin à koïs et poisson rouge non naturel

OUAAAA! j'adore! :D

__________________
échange boutures de plantes sur demande, m'envoyer un MP

Re: [Tutoriel] Réaliser un filtre efficace pour bassin à koïs et poisson rouge non naturel

=D> Génial :)

Re: [Tutoriel] Réaliser un filtre efficace pour bassin à koïs et poisson rouge non naturel

Hello, je profite du fait que je viens de mettre ce formidable tuto (merci Sylwingei) en article pour le remonter :D

Retour sur la liste des sujets