Aquariophilie d'eau douce

Le Low Tech, votre avis

Bonjour,
Je commence en aquariophilie et plusieurs choses m'énerve. Plusieurs choses semblent primordiales, mais peu savent pourquoi. Finalement, la majorité des débutants ont des problèmes que personne sache résoudre sans acheter 150 accessoires. Est-ce vraiment nécessaire ?

Quand on lit ce blog un instant, on se demande vraiment pourquoi on nous saoule avec des filtres quand on veut un aquarium planté. On m'explique ? ^^"
http://aquariophilie-simplement.blogspot.fr/search/label/D%C3%A9buter%20facilement

Re: Le Low Tech, votre avis

Bonjour,

En effet les bac low tech sont de plus en plus a la mode et un grand nombre d'aquariophiles se dirigent de plus en plus vers ce type bac. Ceci dit je pense que ce genre de bac n'est pas a la portée de tout le monde, dont les débutants entre autre.

Ce genre de maintenance requiert des connaissances solides en aquariophilie. Cela nécessite également un peu d’expérience quant à la maintenance des poissons et gérer les paramètres. Cela demande aussi un entretien beaucoup plus régulier qu'un autre bac et tu n'as pas droit à la moindre erreur sinon c'est la catastrophe!

Avec ce type de bac où tu n'as pas de filtration, tu n'as pas de supports biologiques, et le bac peux vite devenir instable. Déjà qu'avec un petit bac ça peu vite partir en sucette alors là.... Un simple nourrissage trop important et hop pic de nitrite et là c'est hécatombe...

Il faut effectuer des changements d'eau environ tous les 2 jours pour que l'eau ne soit pas trop vite polluée. Il y a bien d'autres choses à prendre en compte pour ce type de bac et je ne le recommande pas aux débutants mais ce n'est que mon avis !!!

Tu n'as pas forcément besoin de se ruiner pour avoir un très joli aquarium !!! C'est un petit budget au début mais en farfouillant sur le site des petites annonces il y a toujours de quoi trouver quelque chose a la portée de tous !!!

Re: Le Low Tech, votre avis

Tout ce que tu dis sont contredit sur le blog avec des solides arguments.

Re: Le Low Tech, votre avis

Comme je dis, ce n'est que mon avis... Je ne dis pas que ce n'est pas réalisable et avoir tout le savoir en aquariophilie.

Bien des aquariophilies maintiennent des bacs de ce type mais bon j'ai peut-être exagérée sur certaines choses mais je pense qu'il faut quand même bien pratiquer l'aquariophilie pour bien réussir.

Il y a quand même pas mal de paramètres à tenir en compte pour que cela fonctionne. Si tu te lances dans ce genre de bac, je suivrais ton post avec plaisir, je ne demande qu'à voir !

Re: Le Low Tech, votre avis

C'est sur qu'on doit considérer l’élaboration d'un aquarium plus comme une science à ce niveau pour que ça fonctionne et ne pas faire ça juste pour la déco. Faut vraiment réfléchir.

Voilà. Après, personnellement, je considère ma première expérience en aquariophilie comme ratée malgré le temps que j'ai passé et que je passe à chercher des informations. Les algues sont un problème constant chez tous les débutants réalisant un bac filtré.

Dans ce blog, on nous dit, "pas besoin de filtre, mais de réfléchir au mieux sur l’équilibre que vous voulez créer : substrat adapté, bien planté et population adéquate". Franchement, quand je pense à l'argent dépensé dans un filtre alors que quand on y réfléchit bien, on ne sait pas trop pourquoi il est là à part faire un courant...

Avoir un aquarium planté et filtré, c'est la vrai merde quand même. Alors que dans la nature, il y'a des plantes et des poissons. Mettre de l'engrais si on veut des plantes alors qu'on a un aquarium en sur population, ça ne choque personne ?

Re: Le Low Tech, votre avis

Salut,

Quand tu dis que l’élaboration de ce type de bac est plus une science, c'est exactement la raison pour laquelle je ne pense pas que ce soit adapté aux débutants. Il faut à mon avis débuter avec un bac traditionnel car la méthode walstad nécessite des bases solides en aquariophilie tel que comprendre en détail le cycle de l'azote.

Je n'ai pas lu en détail le blog que tu as cité mais j'ai lu un sujet d'un aquariophile détaillant la mise en eau de ce type de bac et comme je le dit il y a énormément de paramètres à prendre en compte.

Du souvenir que j'en ai, le sol doit être composé d'une partie substrat (substrat n’étant composé d'aucun engrais sous risque de fermentation) de 2,5 cm puis d'une couche de sable de 2,5 cm également. C'est 2 parties composant une partie anaérobie (substrat) et une partie aérobie (sable) nécessairement au bon développement des plantes qui ces dernières ne doivent pas être plantées au delà du sable, elles iront chercher elle même en fonction de leur besoin les nutriments dans le substrat.

Il faut également savoir que les poissons sont introduits immédiatement après la mise en eau du bac et doivent donc subir le cycle de l'azote avec tout ce qui s'en suit: pic de nitrites, montée des nitrates pouvant aller jusqu’à 100 ppm (ce que je trouve un peu barbare au passage!).

Après de ce que je me souviens, il me semble qu'en effet le filtre n'est pas nécessaire mais il faut un filtre de type venturi pour créer de l’oxygène et aider le cycle à se mettre en place.

Les échecs sont tout a fait normal au début, je suis passé moi même par bons nombres d'erreurs a mes débuts: une eau inadaptée aux besoins de mes poissons, des poissons inadaptés au volume...

Lorsque j'ai recommencé, au bout d'un an je me suis retrouvé avec ce qu'on appelle une décalcification, c'est a dire que mes plantes ont consommées tout le CO2 quasi inexistant dans le bac et je me suis retrouvée avec du calcaire sur tous mes décors, plantes, racines. Un vrai bordel. Il m'a fallu refaire 3 versions du bac pour enfin arriver a refaire un bac qui me ressemble et ça je pense que c'est très important pour chaque aquariophile.

Faire un bac ce n'est pas regarder (en fin un peu quand même !) les depenses et faire ce qu'un autre a fait parce que c'est joli. C'est faire un bac qui vous appartient et qui vous ressemble, qui correspond un peu a son caractère, son mode de vie, sa personnalité. Aujourd'hui c'est un peu ce que j'ai réussi a faire avec le mien...

Quand tu parles des plantes, tu sais si tu regardes le biotope amazonien de plus près, il n'y a pas forcément de plantes. Tu peux très bien faire un bac avec quelques plantes et mousses faciles genre vallisnerias, microsorum, anubia, cerato, mousse de java. Ce sont des plantes qui demandent un éclairage faible, sans substrat et sans engrais et tes poissons s'y sentiront aussi bien qu'un bac avec un hardscape !!!

Je viens d'aller voir ton bac et il y a en effet quelques incohérences mais tu peux faire quelque chose de sympa avec ce que tu as déjà. Si tu veux je peux t'aider à améliorer ton bac.

Re: Le Low Tech, votre avis

Le blog est très intéressant, ça fait envie. Mais effectivement, je pense aussi qu'il faut une certaine expérience. on nous vante souvent que ce soit dans l'aquariophilie traditionnel ou low-tech que c'est simple mais comme toute activité autour des animaux, il faut le faire sérieusement, se documenter...

Re: Le Low Tech, votre avis

Sur ce que j'ai lu a propos de Low Tech ne demandait pas à introduire les poissons directement, mais uniquement des crevettes et des escargots. Les poissons doivent être introduits 1 mois (3 semaines) après la mise en eau. Normal.

En aquariophilie normale ou low tech, les débutants seront toujours déçus. Pour mon Bac, j'ai des problèmes d'algues. Et j'aimerais me débarrasser de mes Guppys. Je réfléchis encore.

Re: Le Low Tech, votre avis

Je ne sais pas ce qui est dit de cette méthode dans le blog mais de ce que j'en avais lu de cet aquariophile (il a lu le livre de walstad qui est en Anglais ) et il est spécifié que l'introduction des poissons se fait immédiatement, mais bon crevettes ou poissons, c'est un peu la même chose, bien que les crevettes soient beaucoup plus sensibles aux paramètres...

L’idéal serait de pouvoir te procurer le livre de Walstad où tout sera en détail car il se peut que le blog ne reprenne que certaines parties du livre. Après il faut savoir lire l'anglais car d’après ce que j'ai pu comprendre, le livre n'existe pas en version Française.

Après c'est clair, ne t'efforce pas à garder un bac qui ne t'inspire plus, sinon tu vas t'en dégoûter plus qu'autre chose. Si tu sens de faire un bac low-tech et que c'est vraiment ce qui te plait et bien j'ai envie de dire: vas y, lance toi ;)

Re: Le Low Tech, votre avis

Merci pour ce conseil. J'ai essayé de chercher des livres sur le sujet, mais c'est trouvé maintenant!

Re: Le Low Tech, votre avis

Bonjour,

J'ai fais des recherches mais impossible de trouver le livre en français et l'anglais n'est pas mon fort. J'aimerais bien faire un truc tout simple pour crevette pour commencer! Quelqu'un a déjà eu des expériences en Low Tech ?

Re: Le Low Tech, votre avis

Bonjour. Le forum sur les poubellarium parle aussi des bac low tech. Une bonne source d infos.

Re: Le Low Tech, votre avis

Bonjour, je suis nouveau sur ce site que je découvre petit à petit. Je possède 1 bac de 37 L et 1 de 110 L Low-Tech qui tournent depuis 6 mois. J'en ai un autre de 450 L asiatique en semi Low-tech puisque lui est chauffé et il y a une petite pompe pour brasser l'eau. Il fonctionne comme ça depuis 1 an. La base dans ce type de bac est la patience, d'éviter la surpopulation et de beaucoup planter. Je ne change jamais l'eau mais compense l’évaporation par de l'eau de pluie.

Le taux de nitrites est à 0 dans les 3 bacs. Évidemment, il n'y a pas d'engrais ni d'ajout de CO2, mais un sol nutritif et du manado.

Re: Le Low Tech, votre avis

Bonjour Nephi et bienvenue :) Il faut absolument que tu nous montres des photos de tes bacs ! Sinon j'ai regardé un peu le choix de tes plantes, c'est vrai que ça ne sont pas des espèces qui demandent trop d'éclairage mais quand même pour la riccia par exemple, elle se développe bien ?

Re: Le Low Tech, votre avis

Bonsoir Nico, merci pour l'accueil et pour ton travail, c'est la première fois que je m'inscris sur un site mais je l'ai vraiment trouvé sympa. La riccia que j'ai dans le 450 l pousse vraiment bien et honnêtement elle est au niveau de la surface avec une épaisseur d'environ 2cm, je ne souhaitais pas en mettre au fond du bac, mais certains morceaux ne dépérissent au niveau du sol donc j'attends de voir... Ce week-end j'essaie de mettre des photos, au moins du 450. Bonne soirée.

Re: Le Low Tech, votre avis

J'ai hâte de voir sa végétation, j'imagine très dense pour assurer la filtration de ton bac low-tech. En tout cas je pensais bien qu'effectivement la Riccia c'était une flottante car 72 watt de lumière sous l'épaisseur d'eau ça me paraissait un peu juste pour elle. Je pense qu'elle y végéterait...

Merci pour le compliment pour le site ça me touche d'autant plus si tu dis que c'est le premier où tu t’inscris alors qu’apparemment tu en as visité d'autres :)

Re: Le Low Tech, votre avis

Bonjours à tous,

Depuis maintenant 7 mois j'ai passé mon aquarium en lowtech et je pense être un des premiers à tester cette méthode pour un bac de discus. De plus pour compliquer cette tâche, je l'expérimente sur un groupe de jeunes discus hybrides que j'ai acheté à une taille de 5-6cms en Septembre 2013.

Détails du bac

  • cuve: 171*70*60= 718 litres (600L réels)
  • Eclairage: 1 tube de 58w et 1 tube de 40w soit 98w (1w pour 6l)
  • Chauffage: 1 résistance de 250W
  • Décors: 1 grosse racine d'environ 1 mètre, branches de chêne et châtaignier ainsi que feuilles de chêne et marronnier ramassés en forêt, granulés de tourbe.
  • Sol: mélange de manado et sable pour filtration piscine.
  • Plantes: seulement de la Pistia stratiotes en surface qui me sert pour la filtration
  • Population:

Depuis 7 mois que j'ai viré ma filtration mécanique pas de perte, des paramètres stables et pas plus de travail niveau entretien que pour un bac normal de discus. Actuellement je change 20% d'eau par semaine et je pense passer à 10% lorsque les discus auront atteint leur taille adulte. L'idée de passer en lowtech m'a toujours fait peur. J'ai décidé de tenter cette expérience le jour ou je me suis retrouvé avec 300l d'eau dans le salon car un tuyau de l'une de mes pompes de remontée du filtre s'était détaché. Après avoir beaucoup lu d'articles sur les aquariums naturels et les poubellariums, j'ai décidé de franchir le pas. Voici quelques photos du bac au début de l'expérience et maintenant.

Photo de l'aquarium low-tech des Discus

Aquarium lowtech de 600 litres
Bac de cichlidés amazoniens sans équipement
Discus lowtech
Aquarium sans équipement et des poissons

Re: Le Low Tech, votre avis

Bonjour Cédric, super ton bac, surtout avec des Discus, c'est la première fois que je vois cela, beau challenge. Mais comment fais tu pour homogénéiser la température? As-tu une petite pompe de brassage et quel type de tubes utilises-tu? Je suis aussi un amateur de bac Low-Tech et aussi je ne le regrette pas, les paramètres sont plus stables et économiquement c'est top: pas d'artifice, d'engrais, CO2, etc... Je voulais savoir si tu avais préparé tes branches ou pas? As-tu gardé l'écorce? Merci pour tes réponses, à bientôt.

Re: Le Low Tech, votre avis

Bonjour Nephie56,

Pour la température je verse doucement mes 60l d'eau osmosée directement dans le bac. Sur un bac de 600l la température ne baisse quasiment pas. Il faut savoir que dans la nature sur une même journée la température peut aller de 25 à 30 degrés suivant les heures. Je change 60l deux fois par semaine. En tube j'utilise 1 T8 58W solar nature 9000K et 1 T8 40W aqua glo. Pour les plantes j'utilise seulement la pistia qui absorbe les éléments nocifs par les racines (aucun problème d'algue). Pas de pompe de brassage, je l'ai enlevé car elle faisait trop de particule en suspension. En la supprimant les particule tombent au sol par gravité et laissent une eau limpide.

Re: Le Low Tech, votre avis

J'ai oublié, pour les branches j'ai tout gardé, juste un nettoyage à l'eau chaude.

Re: Le Low Tech, votre avis

Bonjour Cédric, merci pour tes réponses. En fait je me suis mal exprimé au niveau de la température. En ce qui me concerne j'avais au début supprimé la pompe mais je me suis rendu compte que des zones du bac étaient froides, surtout au niveau du sol, je me pose des questions pour les plantes et mes colisas. (Perso je ne change jamais l'eau, je compense l'évaporation par de l'eau de pluie), du coup j'ai remis une petite pompe pour brasser et aussi en voyant le tient je me suis demandé si tu avais des "zones froides". Merci à toi, bonne soirée.

Re: Le Low Tech, votre avis

Bonjour, à vrai dire je ne me suis jamais occupé de savoir si la température était exactement la même partout. Cette différence peut se mesurer dans la nature avec la différence de profondeur qui peut être importante. dans un bac, il est plus difficile de mesurer cette différence. La surface peu être un peu plus chaude suivant la distance des tube d'éclairage qui apporte un peu de chaleur en plus. Là je laisse la place aux personnes plus calées que moi sur les échanges calorifiques. Un principe physique aurait tendance à dire que deux liquide de température différente qui se mélangent finissent par avoir une même température (le liquide le plus chaud perdant la chaleur et le liquide le plus froid récupérant la chaleur).

Re: Le Low Tech, votre avis

Bon j'ai pas tout lu ^^ Mais je suis à 100% pour ce genre de bac, il suffit d'avoir la bonne population. Et contrairement à un aquarium classique l'entretien et moins important, car justement il faut laissé faire le bac! Il doit se stabiliser. Une fois le bon équilibre trouvé dans la population et les plantes (si il y en a) tout se passe bien.

Après on peut aussi s'inspirer des méthodes DSB et Jaubert. La Jaubert étant un peux plus compliqué à mettre en place (plenum, moustiquaire ...).

Ce type de bac n'est pas pour les fans de Q.H.S ou de bac méga chargé en tout !! Mais même un débutant, du moment qu'il est sérieux, peut tenter ça change.

Re: Le Low Tech, votre avis

Je ne vois pas en quoi un bac traditionnel est "high-tech" : du CO2 s'il est bien planté, un substrat correct, un osmoseur pour traiter son eau de conduite (60€) et un bon éclairage, voilà tout ce qu'il faut.

Re: Le Low Tech, votre avis

Déjà avec l'osmoseur, bonjour le gaspillage de flotte, si le rejet n'est pas utilisé...

Après, il y a le filtre, et ceux qui ont une centrale EDF en guise d'éclairage. Pour finir le CO2.

En low tech, tu n'as pas tout ça, ou au pire un éclairage, mais de préférence LEDs et juste ce qu'il faut pour éclairer le bac.

Le low tech est aussi une solution pour écologique pour l'aquariophilie. Un changement d'eau une à deux fois par an, c'est pas énorme. Comparé à toute l'eau utilisée dans un bac classique.

Re: Le Low Tech, votre avis

Ok je ne connais pas le low tech donc je ne peux pas juger. Un osmoseur gaspille de l'eau mais son utilisation incontournable vient de deux facteurs:

Intérêts de l'osmoseur

  1. D'une part lorsqu'on utilise du CO2 on se ruine en recharges si on a un KH trop élevé > 5 ce qui est le cas de la quasi totalité des eaux de conduite en France et c'est dû à la géologie largement calcaire du pays, il faut donc la diluer pour avoir un KH raisonnable.
  2. Les normes de potabilité acceptent des taux de PO4 et NO3 très élevés car sans danger pour la santé humaine mais très favorables aux algues, il suffit de voir les côtes Bretonnes. Donc impropres à l'aquariophilie.

Pour les changements d'eau je ne suis pas convaincu qu'ils doivent être aussi fréquents que ce qu'on trouve dans la "littérature" qui me semble un peu vieillotte et ne pas correspondre à un aquarium moderne.

Re: Le Low Tech, votre avis

Pour avoir des bacs en low cost, je confirme que ce n'est pas affaire de débutant. C'est bien plus instable qu'un aquarium classique. Donc si ta précédente expérience avec un aquarium "normal" n'a pas été concluante, je ne te conseille pas de se lancer dans du low cost.

Re: Le Low Tech, votre avis

8 ans d'aquariophilie, et jamais utilisé d'osmoseur et ni CO2 suffit de bien choisir chaque composant de son bac. Donc on peux largement s'en passer :) Et je ne vois pas pourquoi déconseiller ça à un débutant, du moment qu'il est sérieux, organisé etc...

Re: Le Low Tech, votre avis

Le low tech ce n'est pas seulement pas d'osmoseur et pas de CO2, c'est aussi un éclairage minimum, pas de filtre et pas de chauffage. Donc oui, je ne le conseille pas à un débutant.

Re: Le Low Tech, votre avis

Et ?? Je vois toujours pourquoi ce n'est pas pour un débutant. Mais bon chacun son truc ^^

Re: Le Low Tech, votre avis

Bonsoir, je pense pour ma part que la réflexion peut aller plus loin dans cette pratique du low tech. A l'heure actuelle on tire à fond sur les réserves de notre planète et on veut tout tout de suite. Pourquoi faire du bac marin sachant que l'on va prélever sur les récifs, qu'en général peu d'amateurs ont de la reproduction et je ne parle pas du coût de fonctionnement. En eau douce certains bacs sont devenus de vraies usines à gaz pour réussir à maintenir certaines espèces, débutants ou pas, une installation avec des aquarium bien étudiés, des espèces bien choisies permettent des petits bonheurs simples.

Je ne suis pas certain qu'un débutant qui débarque dans un magasin d'aquariophilie soit plus à l'abri qu'en démarrant dans le low tech. Très souvent on le voit comme une pompe à fric et si on peut lui fourguer un max de matériel, des poissons non compatibles, des bacs trop petits et j'en passe... Tant mieux il faut faire du chiffre.

Retour sur la liste des sujets