Aquariophilie d'eau douce

La question du bon litrage – Les équivalences hommes / poissons.

Bonsoir à tous, voici un petit sujet qui me trotte dans la tête depuis quelques temps, c'est le poisson dans son espace, pour expliciter la question : on parle de litrage minimum, certains mettent leurs poissons dans une boîte de conserve, d'autres « les perdent » dans leur litrage. L'humain étant mal fait, nous allons mener une étude anthropocentrique, on compare les poissons à l'Homme, espèce dominante (depuis l'invention du fusil à pompe et de la pénicilline ) de notre belle planète bleue.

Si un poisson se trouve dans tel litrage, l'Homme serait dans quelle volume à sa place ?


1/ Les critères de l'espace et du litrage.

Il y a plusieurs critères, pour le poisson, qui définissent le litrage :

La Taille : plus un poisson est grand, plus il a besoin d'espace – Oscar/Discus/Pleco.

La Pointe de Vitesse : certains poissons réagissent vivement à la peur, ou vont trop vite dans leur nage et peuvent se blesser, ils nécessite au moins une grande longueur – Néons bleus.

La Territorialité : C'est mon territoire, tu entres, je te défonce – Betta splendens / Cichlidés.

La Surface de l'aquarium : c'est la surface de sol ou de verre de l'aquarium, il est important, par exemple, pour les poissons « ventouses » - Pleco / Ancistrus / Otocinclus.

Le Milieu de vie : c'est la distinction Surface/Milieu/Fond qui peut influencer le litrage de l'aquarium, par ce que le poisson peut exiger une certaine place ou un certain biotope.

La Sociabilité : si l'espèce est une espèce sociale, elle nécessite alors un groupe et le litrage gagne en conséquence – Poisson rouge / Guppys / Yeux-bleus.

Enfin, la Vue : selon que l'aquarium est bombé ou non, sphérique, carré.


2/ Les petits fondamentaux, du calcul.

Un mètre cube est égal à 1000L.


On va calculer alors le volume pour définir le litrage.

Pour cette expérience, on va calculer le volume d'un poisson, puis donner son litrage conseillé qu'on va convertir en volume, pour savoir combien de fois ça le représente.

On va calculer l'espace pris par un AbyssiaStorm (grossièrement), et on va calculer son litrage, c'est à dire qu'on va imaginer dans quel litrage un AbyssiaStorm peut occuper 100% de l'espace ( Tetris quoi) et on va calculer alors son litrage conseillé si ça avait été un poisson.

Faisons le calcul d'un AbyssiaStorm :
AS fait 60cm de longueur x 40 cm de largeur x 185cm de hauteur ( imaginons que Abyssia est un cube ) soit la formule suivante : L1 (0,6 m) * L2 (0,4 m) * H (1,85 m) = 0,444 mètre cube.
Cela correspond à un litrage de 444L.

On peut donc occuper entièrement 444L avec du steak haché de AbyssiaStorm.


3/ Une chambre humaine et son occupant : AbyssiaStorm fait 0,444 mètre cube et occupe 444L.

Nous allons prendre les mesures d'une pièce, d'une chambre standard de 3 mètres de longueur, 3 mètres de largeur et 2 mètres 50 de hauteur : soit 22.5 mètres cube, ou 22500 litres.

AbyssiaStorm peut donc mettre – en volume/litrage – 50,7 abyssiaStorms dans sa chambre pour combler le moindre trou d'air, mais sans pouvoir se déplacer plus tard.

AbyssiaStorm possède une aisance de 50,7 fois son volume dans cette pièce.


Nous allons prendre les mesures de la même pièce, mais en aire, en multipliant longueur et largeur, soit 9 mètres carré.

AbyssiaStorm a donc une aisance de 50 fois son volume.


4/ La Taille : pour ce critère, imaginons que AbyssiaStorm est un poisson de grande taille comme le Discus, par exemple, le Discus – avec un groupe de 5 autres congénères – nécessite un litrage de 365L.

Le Discus fait 25cm de longueur, pour 5cm de largeur et 20 cm de hauteur, faisons la formule :

L1 (0,25 m) * L2 (0,05 m) * H (0,2 m) = 0,0025 mètre cube.
Soit un litrage de 2,5L pour un discus, on peut donc mixer un discus et le faire tenir dans un bouteille de 2,5L. Multiplions ce nombre par six, on atteint alors 15L.

Un groupe de discus nécessite 365L, soit 0,365 mètre cube.

Divisons ce chiffre de 365L par 15L, on obtient alors 24,33.
C'est le nombre de groupe de discus qu'on peut mettre dans 365L en les mixant.

Le discus a donc une aisance de 25 fois son volume dans son litrage conseillé, soit la moitié de ma chambre s'il avait été AbyssiaStorm. Pouvez-vous vivre, mangez, chi**z dans 4,5 mètres carré, dans un couloir où vous ne pouvez faire que 25 pas ?


5/ La Pointe de Vitesse : pour ce critère, imaginons que AbyssiaStorm soit un poisson très rapide et vif, comme le néon bleu, le néon avec un groupe de 9 autres congénères – nécessite un litrage de 100L.

Le néon fait 4cm de longueur, 1cm de largeur et 1cm de hauteur, faisons la formule :

L1 (0,04 m) * L2 (0,01 m) * H (0,01 m) = 0,000004 mètre cube.

Soit un litrage de 0,004L pour un néon, qu'on va multiplier par 10 (son groupe), on peut donc mixer un néon et le faire tenir dans un bouteille de 0,04 L, soit 4cl soit 1/8ème d'un cannette de coca de 33cl pour un groupe de 10 néons.

Un groupe de néons occupe 0,04L en chair, et nécessite un litrage de 100L. Soit le néon possède une aisance de 2500 fois son volume dans son litrage conseillé, on peut donc mettre 25 000 néons dans 100L pour en faire une purée épaisse.

Pour un AbyssiaStorm de 444L, c'est un aquarium de 1 110 000 litres.
Prenons le million, divisons-le par le litrage d'une chambre, soit 1 100 000 litres divisé par 22 500 litres, c'est égal à 49,3 chambres. Si le néon seul avait été un AbyssiaStorm, il aurait vécu dans 5 chambres d'espace, soit 45 mètres carré.

Mais une question se pose, le néon peut parcourir 1 mètre de façade en 1 seconde par sa pointe de vitesse soit la longueur de l'aquarium.

Un néon fait 4cm de long, il fait en 1 seconde un mètre de longueur, soit 25 fois sa taille en 1 seconde. Un AbyssiaStorm devrait nager en crawl 25 fois sa taille, soit 46 mètres 25, en 1 seconde.
On est d'accord pour dire que si je devais manger une vitre en courant une seconde, je serais à l'étroit ?


6/ La Territorialité : pour ce critère, imaginons que AbyssiaStorm soit un poisson très territorial, comme le betta combattant, qui nécessite un litrage de 20/30L minimum.

Le Betta splendens fait 8 cm de long, pour 2 cm de large et 5cm de hauteur, il occupe alors 0,08L en volume. Disons que pour son besoin territorial, il nécessite 30L.

On peut donc écraser dans 30L au moins 375 bettas combattants.
Si le betta était un AbyssiaStorm de 444L, il aurait été dans un aquarium de 166 500L, soit 166 mètres cubes.

En l'occurrence, le betta possède une aisance de volume de 375 fois. S'il avait été un AbyssiaStorm, le betta aurait vécu dans l'équivalent d'un très grand salon, sept chambres et demi, soit 67,5 mètres carrés.

Mais Bubulle vit dans un 2L merdique, soit seulement 25 fois son aisance, par conséquent, il aurait donc vécu dans la moitié d'une chambre d'AbyssiaStorm, soit 4,5 mètre carré, s'il était humain. Et ceci, pendant « 2 ans » ( s'il a de la chance). En l'occurrence, les verres à bettas à vendre en animalerie font 33cl, soit 4 fois son aisance. Un humain vivrait alors dans 0,72 mètre carré, mais avec une hauteur de 2,5m ( soyons généreux).


7/ La Surface : pour ce critère, imaginons que AbyssiaStorm soit un poisson qui a besoin d'une grande aire, d'espace, comme le Plecostomatus, qui nécessite un litrage de 445L minimum.

Sur ce coup, nous allons calculer la surface et non le volume.
Un pleco fait en moyenne à taille adulte 60 cm de long pour 15 cm de large.
Le Pleco occupe donc 0,09 mètre carré de surface, sachant qu'un aquarium de 445L en fait 1,11 mètre carré, soit pour le Pleco, une petite aisance de 12,33 fois sa surface corporelle.

Un AbyssiaStorm fait 1,85m de longueur et 40cm de largeur, soit 1,11 mètre carré, soit une pièce de 13,7 mètres carré. Imaginez-vous ramper durant 15 ans (durée de vie du Pleco) dans un parc de 13 mètres carré, à suçoter le carrelage.


8/ La Sociabilité : pour ce critère, imaginons que AbyssiaStorm soit un poisson très communautaire, comme le Poropanchax normani (le Yeux-bleus), qui nécessite un litrage de 50L minimum et qui vit avec une quinzaine de ses congénères.

Calculons le volume d'un aquarium de 50L, soit 0,05 mètre cube, un aquarium de 150L fait donc 0,15 mètre cube.

Le Yeux-Bleus fait 4cm de longueur, 1cm de largeur et 1cm de hauteur, faisons la formule :

L1 (0,04 m) * L2 (0,01 m) * H (0,01 m) = 0,000004 mètre cube.

Soit un litrage de 0,004L pour un Yeux-bleus, qu'on va multiplier par 15 (son groupe), soit 0,06L de volume pour le groupe.

Faisons un opération en croix, si quinze Yeux-bleus occupe 0,06L et nécessite 50L, il ont une aisance de volume de 833 fois leurs volumes réunis. Si AbyssiaStorm occupe 444L, et possède une aisance de volume de 833, il aurait donc un litrage de 317 000 litres. Soit 370 mètres cube. Il aurait donc l'équivalent de 16 chambres pour évoluer. Soit l'équivalent d'un terrain de 151 mètres carré pour vivre. C'est pas mal, non ? Moins qu'un groupe de néons, mais ça va bien.

Sauf que 151 mètres carré, tu le partage à quinze, avec des escargots de ta taille et des crevettes. Sans oublier la hiérarchie du groupe, surtout si tu es un poisson beta, soumis, c'est direct dans ta chambre de 9 mètres cube sans sortir ou le grand chef viendra te mordiller les nageoires.


9/ Les autres critères : Milieu de vie et courbure de l'aquarium.

Le milieu de vie change selon le décor (plantes, racines, roches), le volume de substrat ou encore la cohabitation avec d'autres espèces sur la même zone de vie. Le milieu tend à réduire le litrage.

La courbure de l'aquarium rend l'aquarium plus compact, et influe alors sur la distance de pointe des poissons mais trouble aussi leur vue, ce qui a des effets dommageables pour eux à la longue.

Les petites précisions :


Plusieurs animaux ont été maltraités, compressés et battus durant la rédaction.
Ils étaient consentent, et seront payés normalement.

AbyssiaStorm ne vit pas dans 9 mètres carré, mais c'est la taille d'une pièce classique.

Arrêtez donc vos présomptions sur les litrages du style « un PR ça rentre dans 10L ».

Si vous viviez durant 3 à 15 ans dans un 90 mètres cube ( exemple des néons (et pourtant, c'est ultra généreux), et uniquement un 90 mètres cube, sans sortir de chez vous, avec dix copains, juste la climatisation, vous puerez la merde, vous seriez fous et termineriez à l'asile. Alors, imaginez-vous trois ans dans un 20 mètres cube, soit une pièce, soit 10 néons dans 20 litres à peu près en équivalence, à faire vos déjections dans votre pièce, avec de la bouffe qui tombe au sol depuis le haut, tombe sur vous...

------------------------------

Le mot de la fin :
Ce sujet a été crée pour sensibiliser les aquariophiles sur la nécessité d'un bon litrage.
Le plaisir de l'aquariophile doit être présent, mais ce plaisir doit s'arrêter quand commence la souffrance de l'animal. Le seul défaut de ce sujet est son anthropocentrisme, puisqu'on compare le poisson en le faisant devenir humain.

Cordialement,
AbyssiaStorm.

Re: La question du bon litrage – Les équivalences hommes / poissons.

Bonjour Abyssia
"On va calculer l'espace pris par un AbyssiaStorm (grossièrement), et on va calculer son litrage" :
:-O :-O :-O c'est quoi comme poisson un AbyssiaStorm :-/ :-/

"On peut donc occuper entièrement 444L avec du steak haché de AbyssiaStorm" : :-&

"Imaginez-vous ramper durant 15 ans (durée de vie du Pleco) dans un parc de 13 mètres carré, à suçoter le carrelage".
Euh... t'as fumé quoi là ? @-) :))

Intéressant ce sujet pour faire réfléchir aux besoins des poissons et inciter à lire la fiche de chaque poisson (qui indique un volume minimum répétons-le) avant d'acheter un aquarium et de se rendre compte que ça va pas le faire mais tant pis pour les poissons :(

Après, on ne peut pas savoir ce que ressentent les poissons. Si c'est comme les ados, ils peuvent aimer "151 mètres carré, tu le partages à quinze" ou préférer "direct dans ta chambre de 9 mètres cube sans sortir". Certains aiment faire la fête et danser debout tassés les uns contre les autres tandis que d'autres préfèrent s'éclater tout seul avec la télé, l'ordinateur et quelques consoles de jeux.

C'est anthropocentrique mais au moins ça permet d'avoir une représentation visuelle. ;)

Un peu bizarre comme sujet mais instructif néanmoins. Allez, je te clique un pouce en l'air. :D

Re: La question du bon litrage – Les équivalences hommes / poissons.

Je me suis bien éclaté à écrire ce sujet, un sujet avec beaucoup de défauts mais qui ouvre à une bonne représentation de l'espace pour le poisson. Tout en rappelant le besoin de respecter le litrage préconisé, et même aller au delà si on le peux, mais ne surtout pas descendre plus bas. Le litrage proposé est souvent un minimum pour le poisson.

De plus, j'ai renoué avec ma calculatrice Texas oublié depuis le lycée, soit quatre ans :)) C'était rigolo et je me suis bien pris la tête avec les mathématiques, surtout qu'à l'époque je plafonnais à 2/3 sur 20 de moyenne générale avant de remporter la mention.

Enfin, il faut aussi se rappeler qu'un poisson vit H24 7/7 pendant plusieurs années dans le même volume, on est au delà, Joss, d'un étudiant allant en boîte de nuit pour deux/trois soirs de suite :D

Merci, ma dame, pour votre pouce vert !
Le travail était de longue haleine :>

Re: La question du bon litrage – Les équivalences hommes / poissons.

MDR Abyssia! =))

Du coup, je ne comprends plus... et nos picos alors? Ils sont pas bons? :))

Re: La question du bon litrage – Les équivalences hommes / poissons.

Les picos, ça compte pas !
Puisque je promène mon béluga matin et soir, ça lui fait de l'exercice :))
Joss, toi aussi, tu promène ton piranha de temps en temps non ?

Les nanos picos, c'est la vie ! sauf les cannettes de coca, car c'est coupant ! X(

Re: La question du bon litrage – Les équivalences hommes / poissons.

On pourrait préciser qu'un AbyssiaStorm est surtout comparable à un poisson de fond, genre corydoras et qu'il est rare qu'il occupe les 50cm juste sous le plafond.Sauf peut-être quand il réussi ses exams et saute de joie ... mais ça reste très ponctuel et sur une petite surface (même si il a un grosse tête carrée) :D

Donc pour s'écarter de l'anthropomorphisme les poissons ont quand même tous l'avantage d'occuper le plus souvent leur volume en 3D, même le pléco ne suce pas que le carrelage mais les murs aussi.

N’empêche que ce que tout ça nous fait toucher du doigt c'est qu'un aquarium finalement est plus comparable à une cellule de prison qu'à un espace de vie réel.
Notre égoïsme à vouloir maintenir des animaux captifs devrait au moins nous pousser à leur donner le plus d'espace possible, ils n'en auront jamais trop.

Bon ok, un combattant dans un 1000 litres ne le visitera peut-être pas tout, je ne connais pas ces bestioles, mais qui sait ?....

Je trouve quand même que tes discus avec leur 5cm de large sont des sacrés bestiaux, ça doit être à cause de ta série sur les monstres ;)

Re: La question du bon litrage – Les équivalences hommes / poissons.

AbyssiaStorm - Juridicus Stormini.

Le AbyssiaStorm est un corydoras d'origine française, endémique du Sud-ouest, il utilise ses barbillons-moustaches pour fureter entre les assiettes, à la recherche de nourriture. N'étant pas un bon nageur, c'est un poisson de fond paisible, mais qui défend farouchement son territoire. Il se trouve être particulièrement territorial, notamment en période d'examen. On peut le nourrir de soda, d'huîtres, de papier, de cuir bouilli qu'il va râper pour absorber les connaissances vitales mais aussi de fruits.

Son motif autour des yeux et sa tenue noire rayé de blanc lui a donné le surnom de "Poisson-Avocat", ou "Poisson à lunettes".

Il nécessite un aquarium de 30 000L, avec un éclairage, des plantes, un plancher de bois et une connexion Wifi, qui lui permet de se calmer et de faciliter la communication avec ses semblables.

Le seul spécimen en captivité se trouve chez un particulier, sur le bassin d'Arcachon. :))

--------

@Klaatou : Je prends en compte aussi les mouvements de nage, et un certain "espace vitale" quand même. Après, le but de ce post est d'ouvrir les yeux des personnes qui le lisent ( surtout, et c'est pas forcément ceux qui en ont besoin ) et de se rendre compte que le litrage "normé" n'est qu'un litrage minimum, et que si on veut rendre heureux un poisson avant qu'ils nous quittent, on doit tout faire pour que ça se fasse, quitte à acheter plus grand, mieux, car ce n'est pas qu'un poisson, c'est un protégé comme le disait Folledesreds, un bébé même pour d'autres...

Re: La question du bon litrage – Les équivalences hommes / poissons.

Tiens il y avait un article très intéressant sur comment on trouvait le volume minimal par poisson, je vais essayer de le retrouver.

Re: La question du bon litrage – Les équivalences hommes / poissons.

Ce serait vraiment sympa Stalker, je te prie ;)

Re: La question du bon litrage – Les équivalences hommes / poissons.

Alors les résultats donnés par les méthodes que je vais donner ne seront pas les mêmes que ceux des fiches, il y a plusieurs raisons à cela:

-La première méthode est TRES aproximative et ne doit pas être utilisée
-La deuxième l'est moins, mais quand même
-Ce sont des résultats théoriques et on peut être amenés à maintenir les poissons dans des volumes plus petits ou plus grands selon les cas.
-Les sites français se repompent les uns les autres et certaines erreurs ont malheureusement accédé au rang de vérité inaltérable.

Premièrement comparer le poisson à l'homme n'a pas grand intérêt à mon sens (ou alors uniquement de manière très imagée). Nous sommes des animaux très différents, nous n'avons ni les mêmes besoins ni la même perception de notre environnement. Mais bon soit.

La première méthode dont je voulais parler, c'est le maxime de "1cm de poisson par litre d'eau". Elle ne doit pas être utilisée dans la pratique, mais peut donner une idée vague du volume minimal nécessaire. A la limite on peut faire rentrer cette règle dans la tête d'une personne ne voulant pas entendre de conseils mais voulant quand même des poissons.

Si on prend l'exemple d'un poisson rouge faisant 30cm à l'age adulte, on obtient un 30L plus proche (et mathématiquement du même ordre de grandeur) que les 50L stricte minimum conseiléls pour ce poissons. En prennant en compte le caractère grégaire du poisson, on obtient 120L pour quatre individus, on est quand même plus proche du 150-200L conseillé que de la boule de 20L.

Pour un combattant de 10cm à l'age adulte, on obtient 10L et ici aussi sans être idéal ce n'est pas le verre d'eau dans lequel il est vendu.

Pour un néon de 4cm et vivant par groupe de 10 on va dire, on obtient 40L. Ca commence à ne franchement pas coller à l'expérience, notamment parce que le comportement particulier du poisson n'est pas pris en compte.

La deuxième méthode est plus mathématique.

1) Première étape: déterminer la taille adulte maximum de l'espèce de poisson qui vous intéresse. Cela peut se faire grâce au site www.fishbase.org (entrer le nom scientifique de l'espèce et regarder la taille maximale répertoriée pour un individu sauvage).
Cependant, les poissons tropicaux en aquarium n'atteignent en général que 66 à 75% de cette taille maximum (d'après ce qu'observent des aquariophiles). Donc, en multipliant la longueur maximum donnée par Fishbase par 0,75 on obtient la longueur maximale moyenne en aquarium (Lm) du poisson. Si cette valeur est supérieure à 80% de la largeur l de votre aquarium, alors l'aquarium est trop petit pour l'espèce que vous voulez y mettre.
Exemple: Carassius auratus classique: la taille maximale du poisson sauvage est de 50 cm, donc en aquarium il pourra atteindre une Lm de 0,75 x 50 cm = 37,5 cm.
Ce poisson ne devrait pas être placé dans un aquarium dont la largeur l est inférieure à 47 cm (soit 37,5 : 0,80).

2) La hauteur d'eau h de l'aquarium doit être au moins égale à deux fois la hauteur du corps du poisson. Ce n'est que rarement critique, mais il faut y faire attention dans le cas de poissons de forme très haute, comme les Discus.

3) Longueur de façade de l'aquarium L : pour la calculer, on reprend la longueur maximale moyenne en aquarium de l'espèce cible (Lm). Dans ce cas, la somme L+l de la longueur et de la largeur de l'aquarium doit être supérieure ou égale à 4 fois la Lm du poisson, et de préférence supérieure ou égale à 6 fois Lm.
Exemple du poisson rouge à nouveau :
On avait calculé Lm = 37,5 cm
Donc il faut L+l ≥ 4 x 37,5 soit ≥ 150 cm.
La largeur devant faire au minimum 47 cm, il nous faut dans ce cas une longueur de façade de 103 cm. Si la largeur est de 50 cm, la longueur sera de 100 cm. Le tout étant un minimum strict, une taille supérieure étant souhaitable.
Pour L+l≥ 6xLm, la longueur devra être supérieure à 175 cm (toujours avec 50 cm de largeur).

Version complète en Anglais: http://www.reef2rainforest.com/2014/06/17/how-to-estimate-the-size-aquarium-needed-for-a-given-species-of-fish/

Re: La question du bon litrage – Les équivalences hommes / poissons.

"- Ce sont des résultats théoriques et on peut être amenés à maintenir les poissons dans des volumes plus petits ou plus grands selon les cas.
- Les sites français se repompent les uns les autres et certaines erreurs ont malheureusement accédé au rang de vérité inaltérable.
"

Effectivement, rien n'est parfait, par exemple, la règle de 1cm = 1L est devenu une loi d'airain et est entré dans les mœurs. J'ai aussi souvent remarqué le pompage entre les sites français, voire des traductions douteuses de site anglo-saxons. Par exemple, notamment le pompage que je parlais en matière d'articles sur les Certificat de capacité.

"Premièrement comparer le poisson à l'homme n'a pas grand intérêt à mon sens (ou alors uniquement de manière très imagée). Nous sommes des animaux très différents, nous n'avons ni les mêmes besoins ni la même perception de notre environnement. Mais bon soit."

Les études anthropocentriques ne sont jamais bonnes, pour les raisons que tu cites, on relève un certain orgueil de l'Homme vis-à-vis des animaux, mais ce qui touche plus l'Homme, ce n'est pas l'animal, mais l'humanisation de l'animal.

Les vidéos qui font le plus de vues sont-elles des animaux imitant des humains (fait du vélo, passe le balais, ramène un fruit) ou des animaux en pleine nature sauvage ?
C'est là où on voit que l'humanité est bloqué sur son orgueil B-) On assimile l'animal à un bébé, ne parle-t-on pas d'intelligence d'un enfant de quatre ans chez les rats ou les dauphins ?

Le seul moyen de faire prendre conscience à un humain de la situation difficile d'un poisson, c'est de s'imaginer bloqué dans le même volume pour lui sur la durée.
La peine privative de liberté n'est pas l'ultime peine dans notre droit pénal français ? :D

Même si c'est exagéré, je préfère un poisson dans un grand volume que dans un petit volume ( un peu juste pour lui, juste un petit peu). C'est dans les grands volumes qu'on voit ressortir les comportements naturels :D C'est dans cette perspective que j'ai écris cet article que dans la justesse du raisonnement ( mais les calculs sont justes :)) )

En tout cas, merci d'avoir complété l'article Stalker, je te lève mon chapeau pour ton temps donné :-bd

Re: La question du bon litrage – Les équivalences hommes / poissons.

Bonsoir !
La deuxième méthode présentée par Stalker donne quand même un ordre d'idée du volume minimal à respecter. Cela peut-être un bon point de départ. Après, il faut y ajouter les besoins spécifiques de chaque espèce pour adapter cette première notion d'un volume de base et aussi le nombre d'espèces qui vont cohabiter dans ce même volume pour que les poissons ne se gênent pas.
Merci, Stalker, j'ai trouvé ton intervention très instructive. :)

Je suis quand même d'accord avec Abyssia sur le fait que "Le seul moyen de faire prendre conscience à un humain de la situation difficile d'un poisson, c'est de s'imaginer bloqué dans le même volume pour lui sur la durée". Même si les poissons ont des besoins très différents des nôtres, cette comparaison est ce qui marque le plus les esprits. ;)

Re: La question du bon litrage – Les équivalences hommes / poissons.

Merci Stalker mais c'est quand même triste de devoir en arriver à faire un calcul de la largeur du bac en fonction de la longueur du poisson ... ça semble tenir du simple bon sens que de se dire qu'il lui faut au moins la place de se tourner ... et que sans anthropomorphisme exacerbé ceci n'est pas un volume suffisant pour garder un brochet :


On doit être une majorité à savoir que la comparaison avec nous, humains, est un raccourcit complètement décalé avec la réalité mais la fin justifie les moyen et il faudrait trouver un graphiste qui saurait mettre en image la "démonstration" de Abyssia pour la diffuser. C'est surement le seul moyen "logique" de faire passer le message au plus grand monde !

Après il faudra trouver quelque chose pour qu'un poisson rouge à moins de 2 € retrouve un semblant de statut d'être vivant pas loin derrière le sharpei à 2000 € ....

Re: La question du bon litrage – Les équivalences hommes / poissons.

Retour sur la liste des sujets